Hors Frontières

Archipel des San Blas

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Constitués de 365 îlots coralliens, dont seuls 60 sont habités, Cet archipel est situé dans la mer Caraïbe, sur la côte nord-est de l’isthme du Panama, environ 120 km. à l’est de Colon. Il compose, avec la bande côtière, la « comarca Kuna Yala », territoire disposant d’une forte autonomie depuis la guerre d’indépendance menée par sa population contre le Panama dans les années 1920.

Les indiens Kunas y vivent essentiellement de chasse et de pêche. beaucoup de cultures aussi sur des parcelles gagnées sur la foret (bananes, maïs, riz, youka,cacao, cafe, igname..). Ils cultivent également sur un certain nombre d’îlots la noix de coco qui constitue une des bases de leur alimentation et un revenu financier à la revente aux bateaux « costenios » Colombiens et Panaméens (40 cents/unité).

L’archipel compte environ 50 000 habitants caractérisés par leur petite taille.

Ces indiens ont peu à peu quitté la terre ferme du Panama durant l’invasion espagnole, en particulier lors des recherches d’or le long du Rio Atrato, où vivent encore quelques tribus de l’ethnie Kuna, repliées dans la montagne.

Le second gouverneur du Panama1, Balboa, s’était marié avec la fille d’un chef Kuna qui l’avait aidé à traverser l’isthme de Panama.