Hors Frontières

Autriche de l’Ouest

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance d’Allemagne, nous nous rendons en Autriche.

Après six heures de route depuis la France, nous faisons une halte dans une station service.

Nous continuons notre route.

Nous payons pour une vingtaine d’euros, la vignette qui nous permettra de circuler en Autriche.

Nous reprenons la route.

Nous faisons une nouvelle halte dans une station service allemande afin de pouvoir nous restaurer.

La frontière autrichienne se rapproche.

Nous entrons en Autriche.

Nous prenons la sortie vers la ville de Salzbourg.

Nous entrons dans la ville.

Nous prenons la direction du centre ville.

La ville est agréable.

Il nous faut longer le fleuve qui traverse la ville.

Nous cherchons une place de parking.

Nous nous garons ; nous avons une vue directe sur la ville.

Nous rejoignons à pied le centre ville.

La vile est la ville de naissance de Mozart, le compositeur de talent.

Nous rejoignons la place centrale.

En son coeur est placée une grande fontaine.

De nombreuses animations sont présentes autour de la place.

Nous visitons la cathédrale.

Nous rejoignons l’extérieur de la cathédrale.

Il est temps pour nous de quitter la ville et de retourner à notre véhicule.

Nous prenons la route de la grotte de glace qui se trouve à une quarantaine de kilomètres.

Nous nous rendons au coeur des Alpes autrichiennes.

La grotte se nomme Eisriesenwelt.

Deux manières de la visiter sont offertes aux visiteurs : soit le visiteur se gare en bas de la montagne et un minibus l’emmène jusqu’à la grotte, soit avec son véhicule, il se rend au sommet. Nous choisissons la deuxième solution.

Nous commençons la montée abrupte.

La montée est si difficile que la voiture doit être arrêtée pour se reposer.

Nous arrivons après une vingtaine de minutes au sommet ; nous garons notre véhicule.

Nous payons l’entrée 24 euros par personne ; les enfants payent un peu moins cher.

Il nous faut déjà marcher trente minutes pour rejoindre le téléphérique.

Dés ‘entrée, nous avons une vue magnifique sur le paysage en contrebas.

Nous continuons notre avancée.

Nous devons emprunter un tunnel.

La vue sur les Alpes est splendide.

Nous arrivons au téléphérique.

A la descente du téléphérique, nous tombons sur un restaurant bar.

Nous devons marcher encore trente minutes pour rejoindre l’entrée de la grotte.

Nous avançons dans une sorte d’abris couvert.

Nous arrivons à l’entrée de la grotte.

Nous devons attendre la venue du guide ; il faut préciser que les photos et vidéos sont interdites. Nous avancerons en fin de groupe afin de pouvoir bénéficier de plus de liberté en toute discrétion.

Les guides nous équipent de lampe torche.

Nous entrons dans la grotte.

Nous apercevons les premières formations de glace.

La découverte de la grotte nous fait franchir de nombreux escaliers.

La grotte est unique en son genre.

Certaines parties de la grotte sont totalement glacées.

Nous faisons attention de ne pas glisser.

Nous faisons de nombreux arrêts.

Nous décidons après deux heures de visite de quitter discrètement le groupe pour retourner à l’entrée.

Nous reprenons le téléphérique.

Nous avons une vue dégagée sur un beau chateau.

Nous reprenons notre voiture.

Nous nous rendons au coeur des Alpes vers la ville d’Eben.

Nous visitons la ville.

Dans une ville proche, nous nous rendons dans notre hôtel : le Alpine wellness. La chambre coûte 80 euros.

Nous mangeons un repas délicieux.

Les plats sont savoureux, dignes d’un restaurant primée au Michelin.

L’hôtel comporte de nombreuses activités pour les enfants.

Nous allons ensuite nous coucher.

Le lendemain matin, nous prenons un solide petit-déjeuner.

Il est temps pour nous de reprendre la route vers la ville de Graz.

Nous devons pour ce faire, traverser le pays d’Ouest en Est.

Les paysages sont splendides.

Nous quittons ainsi l’Autriche de l’Ouest.

Néanmoins, quelques années auparavant, nous avions déjà visité l’Autriche de l’Ouest. En voici le récit de voyage.

En provenance de Suisse, nous nous dirigeons vers les Alpes autrichiennes et la ville de Ganz, un véritable paradis, coupé du monde.

Autriche 45

L’hôtel que nous louons nous réserve la surprise agréable d’être niché au cœur de la montagne, avec une vue magnifique sur les massifs.

Autriche 46

Une splendide nature nous accueille le matin.

Autriche 47

Nous revivons au sein de cet écrin de verdure.

Autriche 48

Avec les crêtes qui se dessinent.

Autriche 49

Et les ruisseaux, typiques du paysage montagnard.

Autriche 50

Trois jours durant, nous avons été coupés du monde, sans téléphone, sans ordinateur, et nous quittons cette privation non sans regret.

Un an plus tard, nous revenons en Autriche, découvrir la ville de Salzbourg, une ville de 150 000 habitants, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Afin de l’atteindre, nous nous arrêtons à nouveau dans les Alpes autrichiennes, que nous traversons, les routes étant globalement bonnes, quand bien même sinueuses sur certains tronçons.

Autriche 51

Dés notre entrée, Salzbourg brille par une architecture typique qui appelle le romantisme : des ruelles fines, des bâtiments épurés, une ville faîte pour la balade et de nombreux endroits dans lesquels s’éclipser et se couper du monde.

Nous arrivons dans la ville par la rive droite de la rivière Salzach.

Autriche 53

Nous enjambons le pont qui nous mène à la vieille ville, particulière car elle a gardé ses dédales de ruelles à l’ambiance gothique et baroque préservée.

Autriche 54

Nous avons ainsi une vue dégagée sur le château d’Hoensalzburg, une forteresse que nous pouvons rejoindre à pied.

Autriche 55

Nous nous engouffrons dans la vieille ville. Les ruelles fourmillent de monde et mis à part les fiacres, aucun véhicule à moteur n’y circule. D’ailleurs, les voitures sont généralement peu acceptées dans la ville et après l’avoir traversé en plusieurs minutes, obligation est faîte aux conducteurs de la stationner dans un des nombreux parcs disséminés à l’extérieur de la vieille ville, sous peine de contraventions onéreuses.

Autriche 56

Mozart étant né dans la ville, un musée lui est consacré et des milliers de visiteurs chaque année suivent ainsi la genèse de l’éclosion de son talent.

Autriche 57

Au détour de certaines ruelles assez commerciales, il n’est pas rare de tomber sur une petite place, sur laquelle se désaltérer.

Autriche 58

Nous continuons notre périple à travers la vieille ville et après quelques achats effectués, nous dirigeons vers la cathédrale, que nous apercevons quelques minutes après.

Autriche 59

Une photo s’impose.

Autriche 60

En retournant à notre voiture, nous prenons le temps de découvrir une dernière sculpture et nous quittons une fois pour toute la belle et sobre Autriche.

Autriche 61

De notre voiture, nous remarquons une autre église et c’est religieusement que nous regardons la ville de Salzbourg s’éloigner.

Autriche 62