Hors Frontières

Bahrein

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 765 km2, Bahreïn autrement nommé Royaume de Bahreïn possède une population de 1 346 613 habitants.

La monnaie officielle de Bahreïn est le dinar bahreïni dont le taux de conversion avec l’euro est : 1 Euro = 0,42879 Dinar Bahreïni.

La religion prédominante de Bahreïn est l’islam avec plus de 80% de la population qui y adhère, suit la religion chrétienne avec près de 10%, le reste constituant une minorité.

N’ayant aucune frontière terrestre commune mais disposant d’une frontière maritime ouverte l’Arabie Saoudite et le Qatar, Bareïn se traverse du Sud au Nord en approximativement quarante six minutes et de l’Est en Ouest en vingt quatre minutes pour des distances respectives de 23 km de 60 km

Manama en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Riffa et Al Muharraq.

D’un point de vue historique, Bahreïn a été l’un des lieux emblématiques de la civilisation antique de Dilmun avant de tomber sous les dominations successives des empires parthe et sassanide. La région est convertie à l’islam en 628, ce qui en fait l’un des premiers pays musulmans. Après une période de domination par les Arabes, Bahreïn est occupé par les Portugais en 1521, avant d’être conquise par le Chah Abbas Ier de l’empire perse des Safavide en 1602. En 1783, une tribu venue du centre de la péninsule arabique s’empare de l’île et le pays est depuis dirigé par la famille royale Al Khalifa. À la fin des années 1800, Bahreïn devient un protectorat britannique, et ce n’est qu’à la suite du retrait des britanniques en 1960 que Bahreïn déclare son indépendance (1971). Le pétrole a été découvert la première fois en 1932 et depuis la fin du XXème siècle, le pays cherche à diversifier son économie en investissant dans les secteurs bancaires et touristiques.