Hors Frontières

Bidonville de Kibera

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Nous partons à présent dans le bidonville de Kibera, un des bidonvilles les plus dangereux d’Afrique en Périphérie de Nairobi, au Kenya.

Nous devons quitter le centre ville.

Nous faisons le plein.

Nous repartons ensuite.

Il nous faut trente minutes pour rejoindre le bidonville.

Nous devons nous rapprocher de la banlieue de Nairobi.

Nous arrivons en périphérie du bidonville.

Nous entrons dans le bidonville.

Les habitations sont faîtes de tôle.

Nous nous dirigeons vers le coeur du bidonville.

Au moment d’entrer dans le coeur du bidonville, trois hommes nous arrêtent ; ils nous questionnent ; nous leur indiquons que nous souhaitons visiter le bidonville ; un habitant arrive ; il s’agit d’un guide ; il nous explique que dans le bidonville, il vaut mieux d’être accompagnés d’un local ; nous acceptons qu’il nous accompagne ; nous lui donnerons 10 euros et il nous permettra de visiter ce lieu populaire.

Il s’appelle Hassan et est joignable au 00254725509477 ou sur le hassanhebebey@gmail.com

Nous garons notre véhicule.

Nous faisons une première halte dans une école.

Puis, nous continuons à pied sur un chemin sur lequel se trouvent de nombreux excréments.

Des habitants se lavent dans une petite source.

Nous rejoignons des habitants qui essayent de garder l’endroit praticable.

Nous découvrons le centre du bidonville.

Certaines habitations sont des hôtels ; pour 5 euros, il est possible de vivre au coeur du bidonville.

Nous arrivons à un point de vue.

Les habitants parviennent grâce à des petites combines de disposer de produits à vendre.

Nous découvrons un autre point de vue.

Nous rejoignons les entrailles du bidonville.

La découverte est fort intéressante.

Les habitants nous ouvrent leurs maisons.

Nous faisons la connaissance d’un vendeur de graines.

Nous arrivons au secteur des charbonniers.

Il est temps pour nous de quitter le bidonville.