Hors Frontières

Bora Bora lagon

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Nous faisons connaissance avec Fafa, notre guide pour la journée sur le lagon de Bora Bora en Polynésie française.

Polynésie Française 353 Polynésie Française 354

Fafa est le meilleur guide de l’île. Professionnel et généreux, il est une de ces belles rencontres que nous pouvons faire à l’autre bout du monde. Ancien champion sportif, il connaît les meilleurs spots de plongée du lagon et fera tout ce qui est en son pouvoir pour rendre votre séjour inoubliable.

Il s’appelle en réalité Jean François Ferrand et peut être joint au 00 689 877 911 62 ou sur le fanfantaxiboat@gmail.pf

Polynésie Française 355

Nous pénétrons dans le lagon.

Polynésie Française 356

Fafa fait d’abord un détour par chez lui, pour nous prêter du matériel de plongée.

Polynésie Française 357

Une fois les palmes en poche, nous pouvons repartir.

Polynésie Française 358 Polynésie Française 359 Polynésie Française 360 Polynésie Française 361

Fafa nous arrête un peu plus loin.

Polynésie Française 362 Polynésie Française 363 Polynésie Française 364 Polynésie Française 365

Dans une eau translucide, nous pouvons apercevoir nos premiers requins pointes noires, une variété de requins non dangereuse.

Polynésie Française 366 Polynésie Française 367 Polynésie Française 368 Polynésie Française 369 Polynésie Française 370

Nous n’hésitons pas une seconde avant de plonger.

DCIM100GOPROGOPR0343.DCIM100GOPROGOPR0344.

Nous nageons avec ces animaux marins immenses.

DCIM100GOPROGOPR0345.

Nous nous prenons même à jouer avec eux.

DCIM100GOPROGOPR0346.DCIM100GOPROGOPR0348.

C’est alors que nous apercevons une raie pastenague.

DCIM100GOPROGOPR0350.DCIM100GOPROGOPR0351.

Cette dernière est bien trop rapide pour nous ; nous retournons à nos requins pointes noires.

DCIM100GOPROGOPR0356.DCIM100GOPROGOPR0371.DCIM100GOPROGOPR0393.

Ils sont au nombre d’une dizaine et sont assez craintifs. Un comble pour un requin de cette taille.

DCIM100GOPROGOPR0419.DCIM100GOPROGOPR0420.

Nous les appâtons avec des morceaux de pain.

DCIM100GOPROGOPR0436.Polynésie Française 383'

Fafa décide ensuite de nous emmener ailleurs.

DCIM100GOPROGOPR0449.

Il nous arrête ensuite en nous demandant de plonger ; nous nous exécutons.

DCIM100GOPROGOPR0450.

Nous vivons ainsi un moment unique dans notre vie : nager avec un ballet de raies léopards ou de raies aigles, difficulté étant de différencier les espèces.

DCIM100GOPROGOPR0451.DCIM100GOPROGOPR0454.

Ce moment est rare, puisque les raies sont assez craintives ; au coeur de ce ballet royal, une femelle et autour de nombreux mâles qui essaient de plaire à la belle.

Polynésie Française 389 Polynésie Française 390 Polynésie Française 391

Nous reprenons notre découverte du lagon.

Polynésie Française 392

Nous plongeons dans un site qui comprend des statues immergées.

DCIM100GOPROGOPR0456.DCIM100GOPROGOPR0457.DCIM100GOPROGOPR0458.DCIM100GOPROGOPR0459.

Après avoir mangé sur le bateau, Fafa nous emmène découvrir une ferme perlière. Il faut savoir que la ferme que nous allons visiter es tune ferme école qui reçoit les touristes, étant donné qu’il n’y a pas de ferme traditionnelle sur l’île de Bora Bora, mais bien plus au large, approximativement à 400 kilomètres du lagon.

Polynésie Française 397 Polynésie Française 398

Nous sommes accueilli par un des guides de la ferme.

Polynésie Française 399 Polynésie Française 400 Polynésie Française 401

En pénétrant à l’intérieur, nous découvrons nombre de panneaux explicatifs.

Polynésie Française 402

Ainsi que d’un bassin qui recueille les huitres perlières.

Polynésie Française 403

La vue du ponton est toujours unique.

Polynésie Française 404

Notre guide nous explique les différentes étapes de la fabrication d’une perle : une huitre perlière est choisie ; un nucleus est placé en son centre ; après quelques années, le nucleus donnera une belle perle.

Polynésie Française 405 Polynésie Française 406

La perle sera ensuite accrochée à un pendentif ou un bracelet.

Polynésie Française 407 Polynésie Française 408

Le prix d’une perle varie en fonction de sa couleur et de sa taille.

Polynésie Française 409 Polynésie Française 410

Pour reconnaître une vraie perle d’une fausse, il convient de la frotter contre ses dents ; si elle est rugueuse, elle est vraie.

Polynésie Française 411

Nous reprenons nos visites dans le lagon.

Polynésie Française 412 Polynésie Française 413 Polynésie Française 414

Fafa nous arrête à présent bien au large.

Polynésie Française 415 Polynésie Française 416

Il attire les requins pointes noires grâce à du pain et à des morceaux de viande.

DCIM100GOPROGOPR0471.DCIM100GOPROGOPR0472.DCIM100GOPROGOPR0475.

Les poissons sont nombreux.

DCIM100GOPROGOPR0497.DCIM100GOPROGOPR0498.

Ils sont magnifiques.

DCIM100GOPROGOPR0499.

Les barracudas sont également présents.

DCIM100GOPROGOPR0529.

C’est alors que des requins différents font leur apparition.

Polynésie Française 426

Il s’agit des requins citrons, une espèce un peu plus agressive que leurs congénères pointes noires.

Polynésie Française 427

Ils se tapissent au fond de l’eau.

Polynésie Française 428 Polynésie Française 429 Polynésie Française 430

Nous surveillons leur présence.

Polynésie Française 431 Polynésie Française 432 Polynésie Française 433 Polynésie Française 434

Le spectacle est édifiant.

Polynésie Française 435

Nous reprenons ensuite le chemin du retour.

Polynésie Française 436 Polynésie Française 437

Nous nous arrêtons une énième fois pour nager avec une raie pastenague.

DCIM100GOPROGOPR0534.DCIM100GOPROGOPR0535.DCIM100GOPROGOPR0536.

Cette dernière est un peu plus facétieuse que celle que nous avons croisée auparavant.

DCIM100GOPROGOPR0537.

Nous nous méfions cependant de sa pointe, qu’elle n’hésite pas à planter dans le corps des étrangers un peu trop entreprenant.

Polynésie Française 442 Polynésie Française 443 Polynésie Française 444