Hors Frontières

Bubaque

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Nous longeons l’île de Bubaque au ralenti, dans l’archipel des Bijagos, en Guinée Bissau.

Guinée Bissau 190

Nous pouvons en apercevoir les plages.

Guinée Bissau 191

Ainsi que les habitations en tôles ondulées.

Guinée Bissau 192

Devant nous, le quai se remplit.

Guinée Bissau 193

Le ferry annonce son arrivée.

Guinée Bissau 194

Un petit port traditionnel, ou du moins un point de mouillage attire notre attention.

Guinée Bissau 195

Les habitants de la capitale se pressent sur le quai.

Guinée Bissau 196

Le ferry qui entre au port est généralement synonyme de moment de liesse.

Guinée Bissau 197

Chargé de victuailles et de visiteurs, il augure une nouvelle semaine de travail qui s’annonce.

Guinée Bissau 198

La vue est tout simplement merveilleuse.

Guinée Bissau 199

Nous ne savons où donner du regard.

Guinée Bissau 200

Pour plus de sûreté, nous regardons droit devant nous.

Guinée Bissau 201

Le ferry se positionne enfin sur le quai principal de l’île, qui est d’ailleurs le seul.

Guinée Bissau 202

Au sol, les marins s’affairent.

Guinée Bissau 203

En quelques instants, des dizaines de têtes apparaissent.

Guinée Bissau 204

La ville semble pauvre.

Guinée Bissau 205

Nous nous lions d’amitié avec le sous-préfet de la région, ainsi qu’avec Aliou Camara, un des guides les plus professionnels du pays. Il peut se joindre au 002456406148 ou au jontyjambon@yahoo.com.br

Guinée Bissau 206

Après un trajet de prés de 10 heures, les passagers se pressent hors du bateau.

Guinée Bissau 207

Les habitants se pressent afin de proposer à la location, une de leur chambre.

Guinée Bissau 208

Les bagages et diverses victuailles sont déchargées après les passagers.

Guinée Bissau 209

Les retrouvailles entre les arrivants et les habitants sont chaleureuses.

Guinée Bissau 210

Nous sommes heureux d’être enfin arrivés.

Guinée Bissau 211

Nous en profitons pour commencer notre farniente.

Guinée Bissau 212

Nous nous reposons autour d’un bon repas.

Guinée Bissau 213

Nous faisons connaissance avec deux sénégalaises.

Guinée Bissau 214

Le four du restaurant est réellement traditionnel.

Guinée Bissau 215

Durant deux jours, nous découvrons la capitale : Bubaque.

Guinée Bissau 216

Ses rues ne sont pas goudronnées.

Guinée Bissau 217

Nous découvrons le centre de la ville, accessoirement son endroit le plus animé.

Guinée Bissau 218

Les infrastructures sont spartiates.

Guinée Bissau 219

Les maisons datent de l’époque coloniale portugaise.

Guinée Bissau 220

Mais la vue est imprenable.

Guinée Bissau 221

Les routes sont défoncées.

Guinée Bissau 222

La ville semble perpétuellement en travaux.

Guinée Bissau 223

Le lendemain, nous nous rendons dans une ruelle déserte.

Guinée Bissau 224

Nous empruntons un chemin construit avec des coquillages, qui font office de cailloux.

Guinée Bissau 225

Dans un jardin, nous découvrons un puit.

Guinée Bissau 226

Ainsi qu’une maison avec un toit en chaume.

Guinée Bissau 227

Nous arpentons un chemin sinueux.

Guinée Bissau 228

Et faisons connaissance avec un chauffeur qui va nous servir de guide dans les jours à venir.

Guinée Bissau 229

Le chauffeur nous revient à 40 euros par jour, tout compris.

Guinée Bissau 230

Le départ de la ville est imminent.

Guinée Bissau 231

Nous dépassons un hôtel, l’île en comporte trois.

Guinée Bissau 232

Nous arpentons les faubourgs de la ville.

Guinée Bissau 233

Nous faisons connaissance avec ses habitants.

Guinée Bissau 234