Hors Frontières

De la mer d’Arabie au golfe Persique

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance de Katmandou, nous survolons le sultanatd’Oman avec la compagnie Air Etihad, la compagnie des Emirats Arabes Unis.

Oman 1

Nous nous posons sur la piste après 4 h 30 de vol.

Oman 2

Les portes de l’avion s’ouvrent enfin.

Oman 3

Un bus vient nous chercher sur le tarmac.

Oman 4

Nous pénétrons dans l’aéroport et achetons pour 12 euros, nos visas qui nous donnent droit à 30 jours sur place.

Oman 5

Nous passons la barrière de l’immigration ; la douanier nous agrémente d’un sourire.

Oman 6

Nous louons une voiture avec la société Budget ; nous en avons pour 60 euros par jour pour la location d’un 4/4.

Oman 7

A l’extérieur, en ce mois d’août, il fait 45 degrés.

Oman 8

Nous effectuons les vérifications d’usage et sortons de l’aéroport.

Oman 9

L’autoroute es tde bonns qualité.

Oman 10

Autour de nous, le désert ou du moins, un paysage désertique.

Oman 11

Nous circulons ne direction du Sud Ouest.

Oman 12

Il n’y a presque personne sur les routes.

Oman 13

Nous croisons quelques petites villes.

Oman 14

Une mosquée est en construction.

Oman 15

L’extérieur semble riche.

Oman 16

Nous continuons notre route.

Oman 17

Le paysage est pour l’instant monotone.

Oman 18

La configuration des villes est identique.

Oman 19

Nous apercevons nos premiers palmiers.

Oman 20

Nous nous enfonçons dans le pays.

Oman 21

Le paysage devient lunaire.

Oman 22

De hautes montagnes nous entourent.

Oman 23

La chaleur devient de plus en plus intense.

Oman 24

Nous nous arrêtons dans une ville déserte.

Oman 25

Les rues semblent abandonnées.

Oman 26

Nous ne pouvons rester que quelques minutes à l’extérieur.

Oman 27

Et devons remonter dans notre véhicule.

Oman 28

La climatisation est poussée à l’extrême.

Oman 29

Seule solution pour ne pas ressentir les désagréments de la chaleur.

Oman 30

Nous dépassons une autre ville.

Oman 31

Agréable, puisqu’elle ressemble à une oasis.

Oman 32

Toujours les montagnes.

Oman 33

Et ce paysage lunaire.

Oman 34

La route.

Oman 35

Encore la route.

Oman 36

Puis, une ville nichée au cœur d’une vallée.

Oman 37

En contrebas, un petit cours d’eau accueille des enfants.

Oman 38

Mais, le décor ressemble plus à un mirage.

Oman 39

Nous continuons notre chemin.

Oman 40

Le paysage devient rouge.

Oman 41

L’autoroute est d’excellente facture.

Oman 42

Elle pénètre à l’intérieur de ce paysage qui nous accompagne.

Oman 43

Les montagnes s’étendent à perte de vue.

Oman 44

Nous nous en approchons.

Oman 45

Sur les flancs de certaines montagnes, des forts.

Oman 46

Nous nous arrêtons dans une autre ville pour acheter de l’eau.

Oman 47

Nous visitons une petite mosquée.

Oman 48

Nous reprenons la route ; le paysage change à nouveau.

Oman 49

Nous approchons du désert de Wahiba sands.

Oman 50

Quelques arbres parviennent à pousser au sein de cette fournaise.

Oman 51

Nous nous trompons de direction.

Oman 52

Nous sommes obligés de faire demi-tour.

Oman 53

Nous tournons à droite.

Oman 54

Puis, nous continuons tout droit.

Oman 55

Nous approchons de notre destination.

Oman 56

Nous avons réservé une nuit au milieu du désert dans des tentes de luxe.

Oman 57

Mais, nous ne parvenons pas à trouver l’entrée du site.

Oman 58

Nous nous égarons à nouveau.

Oman 59

Nous pénétrons dans la ville de Bidiyah.

Oman 60

Nous découvrons son fort.

Oman 61

Nous continuons tout droit.

Oman 62

Nous dépassons le musée.

Oman 63

Et arrivons à la fin de la route.

Oman 64

Nous nous asseyons afin de parfaire notre connaissance du pays, avec un omanais sympathique, la langue parlée étant l’arabe littéraire.

Bonjour /marħaban
Salut ! Que la paix soit avec vous/ as salam ʕlɛikum
Comment allez-vous ?/ kɛjf ɛlhal
Très bien /bixɛjr
Quel est votre nom ? /ma ‘smuka
Mon nom est Ludovic/ismi Ludovic
Heureux de vous rencontrer/ sourirtou bi likaika
Merci /ʃukran
Il n’y a pas de quoi /ʕfwan/
Je ne comprends pas/ la afhamou
Parlez-vous français ? / Halta ta kil l’ami l’ouradir francia??
Non / kalla
Je ne parle pas le Français/la atakallamou francia
Y a il quelqu’un qui parle français ici ? / hal min ahad yatakallamou al firancia ?
Excusez-moi / ʕðran
Au revoir / maa ‘salama

Nous nous asseyons à la table d’un restaurant. La cuisine omanaise est influencée par la cuisine indienne. Les viandes et les poissons sont préparés à la mode tandoori, masala ou tikka sur la plupart des cartes des restaurants.

Mais, il existe d’autres spécialités typiquement omanaises.

Le biryani, plat composé de riz épicé au poulet, à l’agneau ou au poisson.
Le kabsa ou makbous, riz épicé au poulet agrémenté d’une sauce tomate.
Les brochettes de viande.
Le Chawarma.
Le Mezze
Le kebab.
Le Falafel

Nous en avons pour une dizaine d’euros par personne. En sortant, nous rencontrons un chauffeur de taxi, qui accepte d’appeler pour nous l’hôtel.

Oman 65

Nous patientons durant la conversation à laquelle nous ne comprenons rien.

Oman 66

Autour de nous, nous découvrons deux dromadaires en liberté.

Oman 67

Ou du moins, seuls leurs pieds de devant sont attachés.

Oman 68

Le chauffeur de taxi nous emmène dans une station essence, dans laquelle nous attendons un des responsables du désert night camp, un camp réservé par le biais du site booking.com.

Oman 69

Nous suivons le conducteur qui arrive après cinq minutes d’attente.

Oman 70

Nous quittons la ville.

Oman 71

Nous circulons sur une piste.

Oman 72

Très rapidement, les dernières maisons sont derrière nous.

Oman 73

Nous nous retrouvons au milieu de nulle part.

Oman 74

Il faut bien rouler trois kilomètres pour atteindre le désert.

Oman 75

Les premières dunes apparaissent.

Oman 76

Heureusement que nous avons loué une jeep.

Oman 77

La circulation est difficile.

Oman 78

Les roues ont tendance à chasser.

Oman 79

Nous arrivons après une dizaine de kilomètres au milieu de nulle part.

L’homme nous propose de boire le thé.

Oman 80

Le désert night camp coûte une centaine d’euros par nuit. Il comprend tous les repas ainsi que des activités.

Oman 81

Le sol est très rouge.

Oman 82

Quelques arbres donnent un côté africain à l’endroit.

Oman 83

Les dunes font une vingtaine de mètres de hauteur.

Oman 84

Il n’y a plus de route.

Oman 85

Nous suivons une piste aplatie suite au mouvement des 4/4.

Oman 86

Il nous faut rouler encore cinq kilomètres pour apercevoir le camp.

Oman 87

Les tentes sont luxueuses.

Oman 88

Chacune possède la climatisation.

Oman 89

La température extérieure est de 40 degrés.

Oman 90

Nous apercevons atout autour de nous, des dunes.

Oman 91

Nous sommes seuls au monde.

Oman 92

Le dépaysement est total.

Oman 93

Une jeep nous emmène au haut des dunes.

Oman 94

Après une montée de quelques minutes.

Oman 95

Nous retrouvons sur les hauteurs, les autres résidents du camp.

Oman 96

Les boissons nous sont offertes.

Oman 97

Nous nous asseyons sur le sable.

Oman 98

Et profitons de chaque instant.

Oman 99

Le vent nous projette des grains dans les yeux.

Oman 100

Nous ne devons pas faire l’erreur de nous les essuyer.

Oman 101

Le soleil se couche à l’horizon.

Oman 102

Et avec son départ, les températures baissent.

Oman 103

Nous décidons de ne pas trop nous éloigner.

Oman 104

Au loin, il n’y a que le désert.

Oman 105

Pas un bruit ne se fait entendre.

Oman 106

Le sable encore chaud de la journée nous fait du bien.

Oman 107

Nous retournons à l’entrée du désert.

Oman 108

La jeep nous emmène en contrebas.

Oman 109

Nous admirons encore une fois ce panorama.

Oman 110

Et nous le quittons pour retrouver le camp.

Oman 111

Après, une bonne douche, le diner, puis une bonne nuit réparatrice.

Le lendemain matin, nous nous levons avec pour seule vue, le désert.

Les couleurs dans le ciel donnent un côté majestueux à l’endroit.

Le ciel semble déchiré par quelques nuages qui se profilent.

Oman 112

Rapidement, la luminosité devient optimale.

Oman 113

Il fait déjà 35 degrés.

Oman 114

Nous éteignons la climatisation.

Oman 115

Nous prenons notre petit déjeuner.

Oman 116

A l’extérieur, nous découvrons les deux dromadaires du camp.

Oman 117

Le camp nous offre une petite balade.

Oman 118

La montée sur l’animal est difficile.

Oman 119

Mais une fois dessus, nous avons une vue d’ensemble sur le camp.

Oman 120

Accompagnés par notre guide, qui nous emmène sur les dunes.

Oman 121

Nous quittons le camp.

Oman 122

Nous nous aventurons dans le désert par nos propres moyens.

Oman 123

Nous traversons des dunes.

Oman 124

Et arrivons dans un endroit dans lequel il n’y a que nous.

Oman 125

Le sable semble s’être fait ratisser par le vent.

Oman 126

Et le soleil grimpe à son zénith.

Oman 127

Nous croisons une caravane de dromadaires sauvages.

Oman 128

Puis, un peu plus loin, un troupeau de chèvres.

Oman 129

Qui se sauve dés notre arrivée.

Oman 130

En quelques instants, elles disparaissent.

Oman 131

Nous ne les voyons déjà plus.

Oman 132

Sur notre route, nous découvrons une oasis.

Oman 133

Nous nous y abritons du soleil.

Oman 134

Nous dégustons sur les palmiers, des dattes.

Oman 135

Nous vivons le film Lawrence d’Arabie.

Oman 136

Les dattes sont de plusieurs couleurs.

Oman 137

Seules les dattes de couleur foncée se mangent.

Oman 138

Nous nous adonnons à un repos mérité.

Oman 139

A l’extérieur, la température augmente encore.

Oman 140

Au cœur de l’oasis, une petite mare d’eau nous permet de nous rafraichir.

Oman 141

Nous n’en buvons cependant pas l’eau.

Oman 142

Nous retrouvons la civilisation et faisons le plein du 4×4 pour 8 euros.

Oman 143

Le prix du litre de super est de 30 centimes d’euros.

Oman 144

Nous continuons notre route en direction de la ville de Sûr.

Oman 145

A une distance de 130 kilomètres.

Oman 146

Nous retrouvons les paysages montagneux.

Oman 147

Et arides des jours précédents.

Oman 148

Nous quittons l’autoroute.

Oman 149

Nous dépassons une dernière petite ville.

Oman 150

Et parvenons jusqu’à la ville de Sûr.

Oman 151

Nous découvrons sa mosquée.

Oman 152

Et après un énième rond-point.

Oman 153

Nous nous enfonçons dans la ville.

Oman 154

Nous dépassons un quartier résidentiel.

Oman 155

Et arrivons à proximité de la mer d’Arabie.

Oman 156

Nous la longeons.

Oman 157

Nous garons notre véhicule.

Oman 158

Et parvenons enfin à nos fins.

Oman 159

Nous arpentons le bord de plage.

Oman 160

Nous faisons connaissance avec des pêcheurs locaux.

Oman 161

Nous nous baignons.

Oman 162

L’eau est chaude.

Oman 163

Le véritable bonheur.

Oman 164

Durant plus de deux heures, nous restons dans l’eau.

Oman 165

Nous nous rhabillons ensuite et repartons.

Oman 166

Un peu à l’écart, des femmes vêtues de leur habit traditionnel.

Oman 167

Le Niqab, se baignent tout habillé.

Oman 168

Nous nous dirigeons vers le centre ville.

Oman 169

Nous visitons une petite mosquée.

Oman 170

Non loin de la rue commerçante.

Oman 171

Puis, nous découvrons une autre mosquée.

Oman 172

Bien plus grande.

Oman 173

Nous nous promenons le long de la côte.

Oman 174

Avec une vue dégagée sur la ville.

Oman 175

Prés d’un centre commercial, nous découvrons la château de la ville.

Oman 176

Qui s’étend majestueusement.

Oman 177

Nous nous en éloignons.

Oman 178

Pour découvrir le centre commercial.

Oman 179

Il est bien fourni.

Oman 180

Et présente des prix totalement attractifs.

Oman 181

Nous quittons la ville de Sûr.

Oman 182

Nous prenons la route en direction de Mascate, la capitale.

Oman 183

Sur le chemin, nous nous arrêtons.

Oman 184

Afin de découvrir les falaises qui longent le bord de mer.

Oman 185

Les falaises sont abruptes.

Oman 186

La mer est déchaînée.

Oman 187

Quelques ilots rocheux donnent du charme à l’endroit.

Oman 188

Nous longeons la mer.

Oman 189

Toujours le même paysage rocheux.

Oman 190

Nous nous égarons dans les montagnes.

Oman 191

Avant de retrouver l’autoroute.

Oman 192

Nous faisons attention aux nombreux radars que nous croisons.

Oman 193

La route reste tout de même monotone.

Oman 194

Quelques petites villes sur les côtés.

Oman 195

Mais, le pays est relativement désert.

Oman 196

La journée, les habitants restent chez eux.

Oman 197

En arrivant aux abords de Mascate, après 230 kilomètres de route, nous dépassons un endroit stratégique du pays : un relais de télécommunication.

Oman 198

La capitale est nichée au cœur des montagnes.

Oman 199

La circulation est un peu plus chargée que dans le reste du pays.

Oman 200

Il fait maintenant 45 degrés.

Oman 201

Quelques immeubles apparaissent.

Oman 202

Nous pénétrons dans le centre ville.

Oman 203

Nous déposons nos affaires à l’hôtel : Al Falaj, un quatre étoiles pour une cinquantaine d’euros.

Oman 204

Nous nous dirigeons ensuite vers le véritable centre ville.

Oman 205

Nous dépassons le quartier des affaires.

Oman 206

Et empruntons une rocade.

Oman 207

Qui nous conduit à travers un quartier résidentiel.

Oman 208

Nous dépassons des bâtiments administratifs.

Oman 209

Avant d’emprunter une route entourée de belles statues.

Oman 210

Il nous faut suivre ce chemin.

Oman 211

Bien dégagé.

Oman 212

Pour dépasser le siège d’un ministère.

Oman 213

Et arriver à un point de vue qui nous permette de découvrir la marina de la ville.

Oman 214

Nous continuons notre visite.

Oman 215

Les maisons semblent plus luxueuses.

Oman 216

Nous faisons connaissance avec un habitant.

Oman 217

Qui nous indique le chemin pour nous rendre vers le palais royal.

Oman 218

Il se dresse devant nous.

Oman 219

Entourée par de nombreux bâtiments.

Oman 220

La place est propre.

Oman 221

Non loin, se trouve un fort de couleur sable.

Oman 222

Au loin, la tourelle d’un autre fort ;

Oman 223

Nous nous approchons de la mer.

Oman 224

Le palais royal y fait face.

Oman 225

La vue est agréable.

Oman 226

Elle donne loin sur l’horizon.

Oman 227

Nous franchissons une porte.

Oman 228

Et arrivons à une autre partie du site du palais.

Oman 229

La vue sur le fort à l’horizon se précise.

Oman 230

Le palais a une vue directe sur les montagnes.

Oman 231

Il semble niché au cœur d’une crique, à côté de grands châteaux.

Oman 232

Qui eux-mêmes semblent percher sur des petites îles.

Oman 233

Nous quittons le palais.

Oman 234

Pour nous diriger vers le véritable centre de la ville.

Oman 235

Nous dépassons une autre porte.

Oman 236

Et parvenons jusqu’au bord de mer.

Oman 237

Nous découvrons une petite place sur laquelle, les familles viennent se promener.

Oman 238

Avec une vue magique sur le port.

Oman 239

Le soleil qui se couche sublime l’endroit.

Oman 240

Nous garons notre véhicule.

Oman 241

Et nous nous dirigeons vers le souk.

Oman 242

Il est à moitié couvert.

Oman 243

Il y règne une ambiance agréable.

Oman 244

Au milieu des senteurs d’Orient.

Oman 245

Nous y faisons des bonnes affaires.

Oman 246

Les gens que nous croisons sont amicaux.

Oman 247

Nous nous perdons dans un dédale de ruelles.

Oman 248

Le souk est bariolé de couleurs.

Oman 249

Nous faisons de bonnes affaires.

Oman 250

Les prix sont attractifs.

Oman 251

Nous nous rafraîchissons.

Oman 252

Il y règne mille et une senteurs.

Oman 253

Nous traversons le souk.

Oman 254

Et retournons dans la rue.

Oman 255

La chaleur vient à peine de retomber.

Oman 256

Nous arpentons le centre ville.

Oman 257

Les hommes portent l’habit traditionnel du golfe.

Oman 258

Le port semble étrangement calme.

Oman 259

Les lumières viennent de s’allumer.

Oman 260

Après une longue promenade, nous retournons à l’hôtel.

Oman 261

Le lendemain matin, nous quittons la capitale.

Oman 262

Nous nous dirigeons vers la ville de Nakhal.

Oman 263

Nous quittons à un moment l’autoroute.

Oman 264

Pour nous diriger vers la grande mosquée de Mascate.

Oman 265

La mosquée se trouve à l’extérieur de la ville.

Oman 266

Elle est magnifique.

Oman 267

Nous la visitons.

Oman 268

Nous devons pour cela, nous recouvrir les jambes.

Oman 269

Elle est située au cœur d’un parc.

Oman 270

Qui entoure plusieurs parkings.

Oman 271

Nous quittons l’endroit.

Oman 272

De loin, la mosquée semble encore plus impressionnante.

Oman 273

Il ne semble y avoir qu’elle.

Oman 274

Nous nous en éloignons.

Oman 275

La route menant vers Nakhal est droite.

Oman 276

Nous quittons l’autoroute après une cinquantaine de kilomètres.

Oman 277

Nous arrivons après cinquante kilomètres de routes nationales dans la ville.

Oman 278

La ville est célèbre pour son fort.

Oman 279

Que nous admirons de l’extérieur.

Oman 280

Nous continuons notre route.

Oman 281

La ville en elle-même ne présente pas un grand intérêt.

Oman 282

Si ce n’est pour ses maisons typiques.

Oman 283

Construites, les unes à côté des autres.

Oman 284

Nous dépassons une sorte d’oasis.

Oman 285

Dans laquelle, les palmiers offrent leurs dattes.

Oman 286

Nous arrivons au but de notre voyage : les sources d’eau chaude.

Oman 287

Il existe juste à l’extérieur de la ville.

Oman 288

Une rivière dont l’eau est à plus de quarante degrés.

Oman 289

Le site est agréable.

Oman 290

Nous nous y baignons.

Oman 291

Quand bien même, certains détritus jonchent le sol.

Oman 292

Nous y passons plusieurs heures.

Oman 293

Et pouvons même nous détendre dans un grand bassin.

Oman 294

Ou nous placer sous une petite cascade.

Oman 295

Nous quittons ce décor enchanteur.

Oman 296

Nous nous dirigeons ensuite vers le golfe d’Oman.

Oman 297

Nous évitons une nouvelle fois de nombreux radars.

Oman 298

Nous arrivons à proximité de la ville d’As Sib.

Oman 299

Nous nous dirigeons vers notre hôtel : Ramee dream resort, pour une cinquantaine d’euros.

Oman 300

Une fois, nos affaires posées, nous nous dirigeons vers la mer.

Oman 301

Elle est déserte.

Oman 302

L’eau est très chaude.

Oman 303

La température extérieure, également.

Oman 304

La chaleur est telle qu’une sorte de buée nous enveloppe.

Oman 305

Nous n’attendons plus et nous nous jetons à l’eau.

Oman 306

Nous arpentons le bord de mer.

Oman 307

La chaleur est étouffante.

Oman 308

Nous ne pouvons que rester dans l’eau.

Oman 309

Dans la ville, peu de monde.

Oman 310

Vers la fin de l’après midi, les gens commencent à arriver.

Oman 311

Mais, très peu de femmes.

Oman 312

Néanmoins, le nombre d’arrivée diffère du nombre de touristes sur la côte d’Azur.

Oman 313

La chaleur, en cette fin d’après-midi commence à retomber.

Oman 314

Nous pouvons nous sécher.

Oman 315

Du moins, naturellement en moins de trois minutes.

Oman 316

Au loin, des garçons jouent au football.

Oman 317

Plus prés de nous, deux hommes trempent leur pied.

Oman 318

Les habitants sont étonnés de voir des touristes en cette saison.

Oman 319

Ils nous expliquent que vers les mois de novembre, les températures sont plus clémentes.

Oman 320

Nous saluons nos connaissances et découvrons un peu plus la plage.

Oman 321

Et ses quelques complexes hôteliers.

Oman 322

Nous nous dirigeons ensuite vers la ville qui commence à revivre.

Oman 323

Les magasins ouvrent tardivement.

Oman 324

Nous nous asseyons à la terrasse d’un restaurant et profitons de la vue.

Oman 325

La nuit tombe rapidement. Nous continuons notre promenade et rentrons à l’hôtel.

Oman 326

Le lendemain matin, nous nous dirigeons vers l’aéroport.

Oman 327

Nous rejoignons le terminal d’arrivée afin de rendre le véhicule loué.

Oman 328

Nous rejoignons ensuite le terminal des départs.

Oman 329

Nous passons l’immigration.

Oman 330

Et patientons jusqu’à l’embarquement.

Oman 331

Un bus vient à nouveau nous chercher.

Oman 332

Nous montons dans notre avion.

Oman 333

Nous quittons le sultanat d’Oman, un pays magnifique et à la population généreuse et accueillante.

Oman 334

En provenance d’Oman, avec la compagnie Air Etihad, nous arrivonsà Abu Dhabi, la capitale des Emirats Arabes Unis.

Emirats Arabes Unis 1

Nous découvrons l’aéroport.

Emirats Arabes Unis 2

Nous passons les barrières de l’immigration ; un simple tampon nous permet de séjourner trente jours dans le pays.

Emirats Arabes Unis 3

Nous réservons un chauffeur, qui durant deux jours nous servira de guide. Il coûte une soixantaine d’euros par jour.

Emirats Arabes Unis 4

Dés notre sortie de l’aéroport, nous sommes surpris de la température extérieure : 52 degrés.

Emirats Arabes Unis 5

L’air est brûlant ; l’extérieur est un vrai four.

Emirats Arabes Unis 6

Même le fait de laisser une fenêtre ouverte est difficile : les températures sont les pires que nous ayons rencontrées au cours de notre vie.

Emirats Arabes Unis 7

L’autoroute est propre et gratuite.

Emirats Arabes Unis 8

Nous arrivons à la mosquée qui se situe à l’extérieur de la capitale.

Emirats Arabes Unis 9

La mosquée es splendide.

Emirats Arabes Unis 10

Il s’agit là de la plus belle mosquée que nous avons visitée.

Emirats Arabes Unis 11

Nous nous dirigeons vers le centre ville.

Emirats Arabes Unis 12

Les premiers bâtiments que nous croisons sont monumentaux.

Emirats Arabes Unis 13

Nous nous dirigeons vers le palais royal.

Emirats Arabes Unis 14

Peu de vie à l’extérieur.

Emirats Arabes Unis 15

Les routes sont propres. Toute la ville est bétonnée.

Emirats Arabes Unis 16

Nous rencontrons notre premier bouchon.

Emirats Arabes Unis 17

Nous dépassons une petite mosquée.

Emirats Arabes Unis 18

Et continuons notre route.

Emirats Arabes Unis 19

Nous croisons un autre building.

Emirats Arabes Unis 20

Puis, un autre, couplée avec une autre tour.

Emirats Arabes Unis 21

La vue est surprenante.

Emirats Arabes Unis 22

Nous apercevons le palais royal.

Emirats Arabes Unis 23

Mais, un sens interdit nous oblige à contourner une partie de la ville.

Emirats Arabes Unis 24

Peu de verdures dans la ville.

Emirats Arabes Unis 25

Nous retrouvons le quartier du palais royal.

Emirats Arabes Unis 26

Les constructions sont récentes.

Emirats Arabes Unis 27

Le palais se trouve à présent sur notre gauche.

Emirats Arabes Unis 28

Nous nous arrêtons dans la rue pour le visiter ; il faut simplement se couvrir les jambes et les épaules.

Emirats Arabes Unis 29

En face du palais, de grands buildings.

Emirats Arabes Unis 30

Parmi les plus connus de la capitale.

Emirats Arabes Unis 31

Les avenues sont dégagées.

Emirats Arabes Unis 32

Mais, l’ensemble manque un peu d’âme.

Emirats Arabes Unis 33

Ce manque est du principalement à la jeunesse de ces constructions.

Emirats Arabes Unis 34

Grandioses, tel est le qualificatif qu’il convient d’utiliser pour les décrire.

Emirats Arabes Unis 35

Nous ne nous en lassons pas.

Emirats Arabes Unis 36

Nous nous dirigeons vers la corniche.

Emirats Arabes Unis 37

L’endroit permet d’avoir une des plus belles vues de la ville.

Emirats Arabes Unis 38

Nous n’hésitons pas à nous faire prendre en photo.

Emirats Arabes Unis 39

Il faut dire que le décor est rare.

Emirats Arabes Unis 40

L’eau est d’une pureté inégalée.

Emirats Arabes Unis 41

Ou du moins, elle en présente les couleurs.

Emirats Arabes Unis 42

Nous sommes attirés par ce panorama.

Emirats Arabes Unis 43

Nous ne pouvons pas baisser les yeux.

Emirats Arabes Unis 44

Le moderne côtoie le traditionnel.

Emirats Arabes Unis 45

Et chaque bâtiment est à sa place.

Emirats Arabes Unis 46

Nous nous rendons ensuite à la marina.

Emirats Arabes Unis 47

L’endroit est moins grandiloquent.

Emirats Arabes Unis 48

Nous profitons d’une légère brise.

Emirats Arabes Unis 49

Et nous nous dirigeons ensuite vers le quartier des affaires de la ville.

Emirats Arabes Unis 50

Les hauts buildings se succèdent.

Emirats Arabes Unis 51

La chaleur s’intensifie.

Emirats Arabes Unis 52

Nous sortons dehors affronter la fournaise.

Emirats Arabes Unis 53

Nous décidons de retourner dans le véhicule, profiter de la climatisation.

Emirats Arabes Unis 54

Les tours rivalisent d’ingéniosité.

Emirats Arabes Unis 55

Et les constructions ne cessent jamais.

Emirats Arabes Unis 56

Le drapeau du pays flotte fièrement.

Emirats Arabes Unis 57

Et dire qu’il y a quelques années, il n’y avait ici, que le désert.

Emirats Arabes Unis 58

Nous nous rendons dans le golfe persique.

Emirats Arabes Unis 59

Nous n’hésitons pas à nous baigner.

Emirats Arabes Unis 60

L’eau est chaude ; mais vu la température extérieure, le contraire eut été étonnant.

Emirats Arabes Unis 61

Nous quittons ensuite la ville en direction de Dubai.

Emirats Arabes Unis 62

Dubai se trouve à 130 kilomètres.

Emirats Arabes Unis 63

Nous dépassons les dernières tours.

Emirats Arabes Unis 64

La ville s’éloigne.

Emirats Arabes Unis 65

Un autre bouchon nous ralentit.

Emirats Arabes Unis 66

Nous nous engouffrons sur l’autoroute.

Emirats Arabes Unis 67

Nous demandons au chauffeur de stopper le véhicule.

Emirats Arabes Unis 68

Nous découvrons sur notre droite, une construction qui nous surprend.

Emirats Arabes Unis 69

La capitale s’étend sur la mer.

Emirats Arabes Unis 70

Des millions de tonnes de sable sont déversées afin de déjouer la nature.

Emirats Arabes Unis 71

La route est monotone.

Emirats Arabes Unis 72

Notre chemin est égayé par la présence de publicités ventant les mérites d’un nouveau complexe hôtelier de luxe.

Emirats Arabes Unis 73

De nombreux parcs d’attraction bornent la route.

Emirats Arabes Unis 74

Après une cinquantaine de kilomètres, nous nous arrêtons.

Emirats Arabes Unis 75

Nous mangeons dans un restaurant traditionnel.

Emirats Arabes Unis 76

Le chauffeur nous attend.

Emirats Arabes Unis 77

Nous reprenons la route au milieu du désert.

Emirats Arabes Unis 78

Il fait à présent 54 degrés.

Emirats Arabes Unis 79

Après une heure de conduite, nous arrivons aux portes de Dubai.

Emirats Arabes Unis 80

Les premiers immeubles de luxe apparaissent.

Emirats Arabes Unis 81

Ainsi que les hautes tours de verre.

Emirats Arabes Unis 82

Pourtant, nous ne sommes pas encore au centre ville.

Emirats Arabes Unis 83

On pourrait qualifier cette localisation de banlieue.

Emirats Arabes Unis 84

Une banlieue dorée.

Emirats Arabes Unis 85

Beaucoup de radars sur la route.

Emirats Arabes Unis 86

Nous prenons la direction de l’hôtel : l’Atlantis.

Emirats Arabes Unis 87

Nous dépassons un complexe immense.

Emirats Arabes Unis 88

Et découvrons cet hôtel.

Emirats Arabes Unis 89

Qui se situe juste en face du golfe persique.

Emirats Arabes Unis 90

Il fait si chaud, que je décide de me baigner à nouveau.

Emirats Arabes Unis 91

L’eau est toujours aussi chaude.

Emirats Arabes Unis 92

La ville n’est faîte pour les touristes ; elle n’est pas piétonne : une large autoroute la traverse en deux et les distances à parcourir pour se rendre d’un quartier à un autre sont grandes.

Emirats Arabes Unis 93

Nous nous arrêtons prés d’un autre chantier de construction.

Emirats Arabes Unis 94

Nous avons une vue sur la baie de la ville.

Emirats Arabes Unis 95

Tout est neuf.

Emirats Arabes Unis 96

Nous repartons vers le quartier des affaires.

Emirats Arabes Unis 97

Les immeubles de verre se font plus nombreux.

Emirats Arabes Unis 98

Il faut bien une vingtaine de minutes pour rejoindre le centre.

Emirats Arabes Unis 99

Des constructions à perte de vue.

Emirats Arabes Unis 100

Et d’autres qui s’annoncent.

Emirats Arabes Unis 101

Une compétition à grands renforts de pétrodollars.

Emirats Arabes Unis 102

Mais, les émiraties ont raison de bien dépenser leur argent.

Emirats Arabes Unis 103

Ils sont prévoyants.

Emirats Arabes Unis 104

Par ailleurs, certaines constructions sont de véritables œuvres d’art.

Emirats Arabes Unis 105

Les chantiers ont été dirigés par les plus grands architectes au monde.

Emirats Arabes Unis 106

Nous apercevons au loin, la tour Burj Khalifa, la plus haute construction au monde.

Emirats Arabes Unis 107

La tour se voit de loin.

Emirats Arabes Unis 108

Elle est haute de 828 mètres.

Emirats Arabes Unis 109

Nous quittons l’autoroute.

Emirats Arabes Unis 110

Nous arrivons à proximité de la tour.

Emirats Arabes Unis 111

Elle perce le ciel.

Emirats Arabes Unis 112

Les autres constructions pourtant hautes souffrent d’un complexe d’infériorité.

Emirats Arabes Unis 113

Au soleil, la tour brille de mille feux.

Emirats Arabes Unis 114

Nous nous promenons dans le quartier.

Emirats Arabes Unis 115

Nous ne nous lassons pas de cette vue.

Emirats Arabes Unis 116

La température n’a pas baissé.

Emirats Arabes Unis 117

Nous imaginons la température qu’il devrait faire à l’intérieur de la tour si cette dernière n’était pas climatisée.

Emirats Arabes Unis 118

Un dernier regard vers le ciel.

Emirats Arabes Unis 119

Nous remontons dans le véhicule.

Emirats Arabes Unis 120

Nous nous dirigeons vers un autre quartier.

Emirats Arabes Unis 121

Peu de monde dans les rues.

Emirats Arabes Unis 122

Les tours se succèdent.

Emirats Arabes Unis 123

Vers le fin de l’après-midi, les travailleurs rentrent chez eux.

Emirats Arabes Unis 124

Les immeubles de bureaux se vident.

Emirats Arabes Unis 125

Le soleil se reflètent sur les carreaux des gratte-ciels.

Emirats Arabes Unis 126

Nous faisons un tour dans le complexe commercial de la ville.

Emirats Arabes Unis 127

Puis, nous décidons de retourner dans la capitale.

Emirats Arabes Unis 128

Nous nous éloignons du quartier visité.

Emirats Arabes Unis 129

La tour est déjà loin, pourtant, elle reste bien visible.

Emirats Arabes Unis 130

Nous faisons un dernier tour, découvrir les quartiers que nous n’avons pas encore visités.

Emirats Arabes Unis 131

La vue est toujours impressionnante.

Emirats Arabes Unis 132

Nous nous rendons sur Palm Islands.

Emirats Arabes Unis 133

Nous découvrons ensuite la grande mosquée de la ville.

Emirats Arabes Unis 134

Nous reprenons l’autoroute.

Emirats Arabes Unis 135

La température n’a baissé que d’un degré.

Emirats Arabes Unis 136

Il fait toujours 53 degrés.

Emirats Arabes Unis 137

La ville de Dubaï est maintenant derrière nous.

Emirats Arabes Unis 138

Nous rejoignons notre hôtel : le West Wing ou autrement appelé hôtel des officiers.

Emirats Arabes Unis 139

L’hôtel est immense.

Emirats Arabes Unis 140

Devant nous, des émirs, qui louent une dizaine de chambres pour y loger leurs nombreuses épouses et autres domestiques.

Emirats Arabes Unis 141

Paradoxalement, l’hôtel n’est pas attractif. Il est cher, et les services proposés ne sont pas de grande prestance.

Emirats Arabes Unis 142

En outre, il est immensément grand et la piscine olympique est impersonnelle.

Emirats Arabes Unis 143

Nous quittons l’hôtel afin de nous promener en ville. Nous rencontrons de nombreux étrangers, tous salariés de grandes entreprises du BTP. Nous rencontrons ensuite un jeune groupe d’émiratis, ainsi qu’un émir, qui nous invite à partager un moment de convivialité.

Il fait encore à huit heures du soir, 48 degrés ; l’air est irrespirable ; Nous questionnons l’émir sur sa capacité à supporter la chaleur, ainsi que celle de ses femmes qui portent le voile intégral. Il nous explique qu’à présent, tout est climatisé, mais qu’il y a trente ans, personne ne se plaignait de ces températures. L’habitude est la raison de cette acclimatation. Décidément, nous ne pourrons jamais nous y faire.

Nous rencontrons un autre homme ; il nous permet de parfaire notre maîtrise de l’arabe, la langue officielle du pays.

Bonjour /marħaban
Salut ! Que la paix soit avec vous/ as salam ʕlɛikum
Comment allez-vous ?/ kɛjf ɛlhal
Très bien /bixɛjr
Quel est votre nom ? /ma ‘smuka
Mon nom est Ludovic/ismi Ludovic
Heureux de vous rencontrer/ sourirtou bi likaika
Merci /ʃukran
Il n’y a pas de quoi /ʕfwan/
Je ne comprends pas/ la afhamou
Parlez-vous français ? / Halta ta kil l’ami l’ouradir francia??
Non / kalla
Je ne parle pas le Français/la atakallamou francia
Y a il quelqu’un qui parle français ici ? / hal min ahad yatakallamou al firancia ?
Excusez-moi / ʕðran
Au revoir / maa ‘salama

Nous en profitons également pour découvrir les spécialités culinaires du pays. Il faut préciser, qu’elles ne sont pas nombreuses et rares à trouver au milieu des cuisines internationales proposées dans la plupart des restaurants.

D’une manière générale, les restaurants proposeront des plats maghrébins, égyptiens et libanais :
le shawarma, le kebab préparé à base de poulet ou d’agneau.
Le mezze, à étaler sur du pain non levé.
Les tabbouleh à la libanaise (noyé dans le persil).
Le houmous, purée de pois chiches, pâte de sésame et citron.
Les feuilles de vigne (wara enab).
Le caviar d’aubergines (moutabal).
Le fromage frit.
Les salades de légumes.
Les barbecues de viande, généralement halal.
Les poissons.

En cherchant bien, nous trouvons un restaurant qui propose une cuisine traditionnelle émirienne. Nous choisissons le ghouzi : agneau ou jeune chameau en méchoui, farci de riz, d’amandes et d’épices. Nous aurions pu choisir également le machbous, version commune du ghouzi, à base de mouton ou de poulet, le madrooba, poisson séché et réhydraté, façon morue, au beurre fondu ou les courgettes farcies (koussa mahshi).

Notre dessert est accompagné de dattes, de mehalabiya, un pudding aux pistaches aromatisé d’eau de rose, et de khanfaroosh, un pain frit à la cardamome et au safran.

Nous en avons pour une quinzaine d’euros par personne.

Le lendemain matin, nous rejoignons l’aéroport.

Emirats Arabes Unis 144

Il nous faut une bonne trentaine de minutes pour rejoindre le terminal 2 indiqué sur nos billets.

Emirats Arabes Unis 145

Nous apprenons qu’il s’agit d’une erreur et que nous devons nous rendre au terminal 3.

Emirats Arabes Unis 146

Nous reprenons un taxi, qui nous dépose aux portes de l’aéroport.

Emirats Arabes Unis 147

Une fois l’immigration passée, une hôtesse nous exhorte de marcher jusqu’au terminal 1 : deuxième erreur.

Emirats Arabes Unis 148

Après vingt minutes de marche, nous parvenons jusqu’à la porte d’embarquement.

Emirats Arabes Unis 149

Nous grimpons dans notre avion.

Emirats Arabes Unis 150

Après les consignes de sécurité exposées, nous avançons.

Emirats Arabes Unis 151

Etant donné qu’il y a foule sur le tarmac, nous sommes obligés d’attendre une vingtaine de minutes.

Emirats Arabes Unis 152

Nous décollons enfin. Le sol émirati est derrière nous. Et avec lui, ses températures extrêmes pour un mois d’août. Malgré tout, le pays est propre et agréable. Et les gens y sont chaleureux.

Emirats Arabes Unis 153