Hors Frontières

Emirats Arabes unis

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 82 880 km2, Les Emirats Arabes Unis anciennement nommée les états de la trêve possède une population de 8 264 070 habitants.

La monnaie officielle est Dirham des Émirats arabes unis, dont le taux de conversion avec l’euro est le suivant : 1DH = 0.20EUR.

La religion prédominante Aux Emirats Arabes Unis est la religion musulmane avec près de 76, suivie de loin par la religion Chrétienne. A noter que la majorité de la population est sunnite (85% contre 15% de chiites).

Ayant une frontière terrestre commune avec Oman et l’Arabie Saoudite, ainsi qu’une frontière maritime avec l’Iran, Les Emirats Arabes Unis se traverse du Sud au Nord en approximativement deux heures et trente minutes et de l’Est en Ouest en quatre heures et trente minutes pour des distances respectives de 468 km de 449 km

Abou Dabi en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Dubaï et Charjah.

D’un point de vue historique, de récentes découvertes faites dans les Monts Hajar permettent d’établir de manière certaine l’apparition des premiers hommes dans cette région il y a plus de 7500 ans. Ces derniers, qui entretenaient déjà d’étroites relations avec les populations du Nord, étaient déjà d’importants partenaires commerciaux. La conquête islamique ne va que confirmer cette tendance, notamment avec le port d’Omana, véritable plaque tournante dans le Moyen-Orient et l’Inde dont le commerce des perles en est le symbole. Par la suite les émissaires de Mahomet vont convertir les populations de la région à l’islam en 630 AP-JC. Au 16ème siècle, les grandes puissances européennes vont se disputer le contrôle de l’océan Indien, ce qui va conduire certaines grandes familles, soucieuses de leurs intérêts, à prendre le contrôle de plusieurs émirats. L’une des plus notables est la famille Bani Yas qui règne sur l’oasis de Liwa, centre des activités économiques e la région. Après la défaite des Qawasim, les britanniques vont signer une série d’accord avec les cheikhs des états du Golfe (futurs états de la trêve) notamment pour cesser la piraterie, et pour éviter de susciter l’intérêt de ses voisins européen, les britanniques font ériger ces états en protectorat. Au début des années 1960, un premier gisement de pétrole est découvert à Abou Dabi, ce qui va permettre le développement d’infrastructure au sein des états de la trêve, notamment des écoles, hôpitaux et routes. Dubai a également pu profiter de ces avantages. Petit à petit, grâce aux ressources pétrolières, ces états vont pouvoir progressivement prendre leur indépendance vis-à-vis des britanniques qui vont se retirer en 1968. Par la suite, 9 des 7 états de la trêve vont de réunir sous l’appellation « Emirats Arabes Unis » le 2 Décembre 1971, sachant que le Qatar et Bahreïn ont décidé d’être indépendant chacun. Les EAU vont être marqué par une certaine instabilité ab initio, notamment en raison de la prise de certain de ses territoires par l’Iran, mais l’arrivé de Zayid au pouvoir sera marqueur de stabilité pour ces états qui vont ainsi prospérer tout en développant leurs activités économiques. Zayid va notamment développer les droits de la femme, et combattre pour les droits humanitaires.