Hors Frontières

Europe centrale

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance d’Allemagne, nous nous rendons en Autriche.

Après six heures de route depuis la France, nous faisons une halte dans une station service.

Nous continuons notre route.

Nous payons pour une vingtaine d’euros, la vignette qui nous permettra de circuler en Autriche.

Nous reprenons la route.

Nous faisons une nouvelle halte dans une station service allemande afin de pouvoir nous restaurer.

La frontière autrichienne se rapproche.

Nous entrons en Autriche.

Nous prenons la sortie vers la ville de Salzbourg.

Nous entrons dans la ville.

Nous prenons la direction du centre ville.

La ville est agréable.

Il nous faut longer le fleuve qui traverse la ville.

Nous cherchons une place de parking.

Nous nous garons ; nous avons une vue directe sur la ville.

Nous rejoignons à pied le centre ville.

La vile est la ville de naissance de Mozart, le compositeur de talent.

Nous rejoignons la place centrale.

En son coeur est placée une grande fontaine.

De nombreuses animations sont présentes autour de la place.

Nous visitons la cathédrale.

Nous rejoignons l’extérieur de la cathédrale.

Il est temps pour nous de quitter la ville et de retourner à notre véhicule.

Nous prenons la route de la grotte de glace qui se trouve à une quarantaine de kilomètres.

Nous nous rendons au coeur des Alpes autrichiennes.

La grotte se nomme Eisriesenwelt.

Deux manières de la visiter sont offertes aux visiteurs : soit le visiteur se gare en bas de la montagne et un minibus l’emmène jusqu’à la grotte, soit avec son véhicule, il se rend au sommet. Nous choisissons la deuxième solution.

Nous commençons la montée abrupte.

La montée est si difficile que la voiture doit être arrêtée pour se reposer.

Nous arrivons après une vingtaine de minutes au sommet ; nous garons notre véhicule.

Nous payons l’entrée 24 euros par personne ; les enfants payent un peu moins cher.

Il nous faut déjà marcher trente minutes pour rejoindre le téléphérique.

Dés ‘entrée, nous avons une vue magnifique sur le paysage en contrebas.

Nous continuons notre avancée.

Nous devons emprunter un tunnel.

La vue sur les Alpes est splendide.

Nous arrivons au téléphérique.

A la descente du téléphérique, nous tombons sur un restaurant bar.

Nous devons marcher encore trente minutes pour rejoindre l’entrée de la grotte.

Nous avançons dans une sorte d’abris couvert.

Nous arrivons à l’entrée de la grotte.

Nous devons attendre la venue du guide ; il faut préciser que les photos et vidéos sont interdites. Nous avancerons en fin de groupe afin de pouvoir bénéficier de plus de liberté en toute discrétion.

Les guides nous équipent de lampe torche.

Nous entrons dans la grotte.

Nous apercevons les premières formations de glace.

La découverte de la grotte nous fait franchir de nombreux escaliers.

La grotte est unique en son genre.

Certaines parties de la grotte sont totalement glacées.

Nous faisons attention de ne pas glisser.

Nous faisons de nombreux arrêts.

Nous décidons après deux heures de visite de quitter discrètement le groupe pour retourner à l’entrée.

Nous reprenons le téléphérique.

Nous avons une vue dégagée sur un beau chateau.

Nous reprenons notre voiture.

Nous nous rendons au coeur des Alpes vers la ville d’Eben.

Nous visitons la ville.

Dans une ville proche, nous nous rendons dans notre hôtel : le Alpine wellness. La chambre coûte 80 euros.

Nous mangeons un repas délicieux.

Les plats sont savoureux, dignes d’un restaurant primée au Michelin.

L’hôtel comporte de nombreuses activités pour les enfants.

Nous allons ensuite nous coucher.

Le lendemain matin, nous prenons un solide petit-déjeuner.

Il est temps pour nous de reprendre la route vers la ville de Graz.

Nous devons pour ce faire, traverser le pays d’Ouest en Est.

Les paysages sont splendides.

Nous quittons ainsi l’Autriche de l’Ouest.

Nous nous rendons en Autriche de l’Est.

Nous traversons une ville de taille moyenne pour emprunter l’autoroute qui nous mène à Graz.

Nous conduisons sur l’autoroute.

Nous faisons une halte dans une station service.

Nous reprenons la route.

Nous prenons la sortie qui nous mène à Graz.

Nous entrons dans la banlieue.

Nous suivons la direction du centre historique.

Nous entrons dans le centre commercial.

Nous longeons une sorte de fleuve.

Nous nous garons.

Nous nous rendons dans le centre à pied.

Nous avons une vue sur une sorte de citadelle.

Nous prenons la direction de la place principale.

Face à nous, un petit marché.

Nous découvrons une belle fontaine.

Une animation de yoga invite les touristes à découvrir cet art.

Nous sommes invités à partager l’ambiance d’un mariage.

Nous continuons notre visite de la ville.

Nous nous faisons plaisir.

Nous décidons de retourner à notre véhicule.

Mais avant de rejoindre notre véhicule, nous arpentons les alentours de la place centrale.

Nous reprenons notre véhicule.

Nous mettons vingt minutes pour quitter la ville.

Nous prenons la direction de la ville de Vienne, la capitale.

Il nous faut reprendre l’autoroute.

Nous mangeons un morceau dans une station service.

Une forte pluie commence à tomber.

Nous entrons dans la ville de Vienne, la capitale après deux heures de route.

La banlieue est assez étendue.

Nous entrons dans le centre ville.

Il nous faut rejoindre le centre historique.

La ville de Vienne est une des plus belles villes européennes.

Nous entrons dans le centre historique.

Nous prenons la direction de la cathédrale.

Nous cherchons une place de stationnement.

Nous parvenons à nous garer.

La cathédrale se trouve face à nous.

Nous la visitons.

A l’extérieur, nous faisons la connaissance d’un homme peint en bleu ; il s’agit d’une sorte de religieux.

Nous arpentons les rues du centre historique.

Des hommes proposent des concerts aux passants ; plusieurs compagnies se partagent ce marché.

Nous reprenons notre route.

Nous faisons une hate dans un restaurant.

Nous reprenons notre avancée vers la bibliothèque nationale.

La place sur laquelle se trouve son entrée est splendide.

Nous entrons dans la bibliothèque.

Des milliers de livres anciens s’y trouvent.

La visite est très intéressante.

Nous prenons la direction de l’opéra.

Nous entrons dans une autre partie de la ville.

L’opéra se trouve face à nous.

Nous décidons de rejoindre notre voiture.

Nous mangeons une spécialité locale.

Nous quittons la ville peu après.

Nous reprenons la route en direction de la Slovaquie.

Nous quittons l’Aurtiche.

En provenance d’Autriche, nous entrons en Slovaquie.

Il n’y a pas de contrôle à la frontière.

Nous nous dirigeons vers Bratislava, la capitale qui se trouve non loin de la frontière.

Nous entrons dans la ville.

Nous en traversons une partie de la banlieue.

Nous avons loué un hôtel pour le prix de 50 euros la nuit.

Le soir, nous mangeons à la brasserie de l’hôtel.

Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, nous prenons un solide petit-déjeuner.

Nous nous rendons ensuite dans le centre-ville.

Tôt le matin, les rues sont bien dégagées.

Des panneaux indiquent le centre de la ville.

Les rues sont propres.

Nous nous garons aux abords de la vieille ville.

Nous rejoignons le centre historique qui regroupe la majeure partie des attractions de la ville.

Nous empruntons une ruelle pour rejoindre le centre historique.

Les rues sont magnifiques.

Nous rejoignons la place centrale du quartier historique.

Nous visitons la cathédrale.

Nous retournons sur la place ; nous décidons de prendre un café.

Nous nous asseyons dans un des cafés de la place.

Nous continuons notre découverte des lieux. Sur le chemin, nous croisons à plusieurs reprises des statues qui semblent tenir des poses humaines.

Nous nous dirigeons vers le fleuve qui traverse la ville.

La rue est empruntée par un tramway flambant neuf.

Nous longeons les berges du fleuve.

En retournant sur nos pas, nous faisons une halte dans un fast food.

Nous retournons à notre voiture.

Nous faisons une petite halte dans une épicerie locale.

Nous quittons la ville.

Nous prenons la direction de la ville de Trnava.

Sur la route, nous nous arrêtons dans une station service afin de prendre une petite collation.

Nous arrivons après une heure de route aux environs de Trnava.

Nous entrons dans la banlieue de la ville.

Trnava est une petite ville fort intéressante ; elle est très touristique.

La périphérie de la ville est constituée de nombreux immeubles.

Nous rejoignons le centre.

Nous nous égarons et sommes obligés de demander notre chemin à des passants.

Nous parvenons à nous garer dans le centre.

Nous rejoignons à pied le centre historique.

Il y a peu de monde dans les rues.

L’endroit est très agréable.

Un piano gratuit est mis à disposition des passants.

Nous rejoignons la place principale de la ville.

Une grande colonne orne son centre.

La colonne se trouve face à une église.

Nous empruntons une autre rue qui mène vers une autre église.

Nous prenons une heure pour nous reposer en mangeant une bonne glace.

Nous continuons notre marche vers l’église.

Nous découvrons une des plus vieilles églises de la ville.

Nous retournons à notre véhicule, après une bonne nuit de sommeil dans un des hôtels de la ville.

Nous prenons la route en direction de la Hongrie.

Il nous faut pour cela traverser une grande partie de la Slovaquie.

Nous devons rejoindre l’extrême Sud du pays.

Nous traversons de nombreuses villes étant donné que nous avons du quitter l’autoroute.

Nous assistons sur le chemin au travail d’un agriculteur.

Nous reprenons notre route.

Les routes sont en bon état.

Nous nous arrêtons dans un magasin afin de faire quelques achats.

Une fois rassasiés, nous repartons.

Nous traversons un pont à proximité de la Hongrie.

La frontière avec la Hongrie apparaît devant nous.  Nous quittons le pays.

En provenance de Slovénie, nous entrons en Hongrie.

Nous faisons une halte dans les bureaux administratifs qui précèdent un pont qui permet l’entrée dans le pays.

Nous devons d’abord acheter une vignette pour la voiture qui nous donne droit pour 14 euros à circuler sur les autoroutes du pays.

Nous faisons ensuite le change de notre monnaie.

Nous empruntons ensuite le pont qui nous mène en Hongrie.

Nous entrons dans le pays.

Nous nous dirigeons vers la capitale : Budapest.

Nous entrons dans la périphérie de la ville.

Nous en traversons la banlieue.

Nous entrons dans le centre ville sous une pluie battante.

Nous nous rendons vers les thermes Széchenyi, les thermes les plus connus du pays.

Les thermes sont un peu excentrés.

Nous longeons un parc public.

Nous nous garons aux abords des thermes.

Nous entrons par l’entrée principale.

Les thermes coûtent près de 10 euros par personne, un tarif assez cher en Hongrie. Mais l’entrée dans laquelle nous nous trouvons comprend les soins du corps ; l’entrée des thermes publics se trouvent à l’arrière du bâtiment.

Les thermes louent également des affaires de bain.

Partout, les tarifs sont affichés.

Nous longeons le bâtiment.

Les thermes publics sont une institution dans la ville.

Nous nous rendons à l’intérieur.

Nous faisons d’abord un tour des lieux.

L’eau est à plus de trente degrés.

Nous descendons dans les vestiaires pour nous changer.

Nous passons un agréable moment.

Dans un coin des thermes, des gens jouent aux échecs.

Nous quittons les thermes ensuite.

Nous rejoignons notre hôtel qui se trouve dans le centre.

Nous payons la chambre 60 euros.

Nous avons une vue dégagée sur le stade et la ville.

Le lendemain matin, nous prenons la direction du centre ville.

Les rues de la ville sont propres.

Nous avons de la chance ; il ne pleut pas.

Nous prenons la direction du marché municipal.

Mais pour le rejoindre, nous devons emprunter un pont qui nous fait passer de l’autre côté de la rive du Danube.

Nous retournons dans le centre par un autre pont.

Nous nous garons dans une ruelle.

Nous nous dirigeons à pied au marché.

Le marché est une institution de la ville.

Ici, tous les produits sont frais.

Nous en arpentons les allées.

A l’extérieur, nous prenons une petite collation dans un café.

Nous prenons la direction du centre piéton.

Nous nous rendons à présent vers le fleuve.

Nous dépassons plusieurs bâtiments administratifs.

Nous décidons de faire une croisière fluviale. Nous payons 10 euros par personne.

Avant le départ, nous admirons le Danube, ce fleuve mythique.

Nous ne perdons pas une miette du spectacle.

Sur les deux rives, des merveilles sont à découvrir.

Mais le clou du spectacle reste le parlement.

Le bateau fait demi-tour.

Nous nous dirigeons vers l’aval du fleuve.

Nous retournons à quai.

Nous nous dirigeons à présent vers la cathédrale.

Nous découvrons la place centrale de la ville sur laquelle une grande roue a été érigée.

Une belle fontaine orne son centre.

Nous arpentons les allées d’un petit marché.

 

Nous arrivons à la cathédrale.

Nous nous dirigeons vers un magasin.

Nous faisons quelques achats.

Nous mangeons dans un fast-food.

Nous prenons un chauffeur de taxi qui nous emmène jusqu’à notre voiture.

Nous quittons la ville.

A l’extérieur, nous faisons le plein.

Nous prenons la route en direction de la ville d’Eger.

Il nous faut deux heures pour rejoindre la ville.

Nous entrons dans la ville.

Le lendemain matin, après avoir réservé un petit hôtel local, nous prenons la direction du centre.

Nous nous garons.

Nous nous dirigeons à pied vers la cathédrale.

Dans le parc, les gens vaquent à leurs occupations.

Nous décidons de visiter la cathédrale.

Nous nous rendons ensuite dans le centre ville.

Nous mangeons une glace dans un magasin spécialisé qui fait payer la commande au poids.

Nous arpentons le centre.

Nous découvrons ensuite le marché de la ville.

Le marché est intéressant.

Nous nous dirigeons ensuite vers la place centrale.

Située en plein coeur de la ville, elle comporte des jets d’eau dans lesquels, les enfants jouent.

Nous découvrons également l’hôtel de ville.

Nous retournons à notre voiture pour rejoindre les thermes de la ville.

L’entrée coûte 3 euros par personne, bien moins cher que les thermes de Budapest.

Nous entrons.

Le site comporte de nombreux parcs aquatiques et jeux pour les enfants.

Le site est immense.

Nous nous changeons.

Nous découvrons les bassins.

Mais les bassins qui nous intéressent sont les bassins à plus de trente degrés de température.

Nous passons un merveilleux moment sur le site.

Nous ne voulons plus quitter cette eau qui nous fait du bien.

Il est temps cependant de reprendre notre route en direction de la ville de Tokaj.

Il nous faut 2 heures pour rejoindre la ville.

Nous faisons une halte dans un restaurant.

Nous reprenons la route.

Nous traversons la vallée de Tokaj. Il s’agit d’une vallée vinicole.

Nous traversons plusieurs petites villes.

Nous entrons dans la ville de Tokaj.

Nous nous dirigeons vers le centre.

Nous nous garons dans le centre.

Nous visitons un hôtel qui ne nous plaît pas.

Mais, nous continuons notre découverte de la ville.

Nous mangeons un morceau dans un fast food.

Nous trouvons pour 40 euros, une chambre dans un hôtel typique.

Nous nous promenons jusqu’à tard.

Le lendemain matin, nous découvrons la ville ne toute tranquillité.

La ville comporte une belle petite place.

Nous reprenons la route pour en découvrir la vallée alentour.

Nous découvrons un paysage splendide.

Il est temps pour nous de rejoindre la frontière roumaine.

Nous traversons nombre de petites villes.

Nous nous arrêtons dans une grande ville frontalière.

Nous prenons une légère collation.

Nous reprenons la route après avoir arpenté les rues du centre de cette ville.

Il nous faut 2 heures pour rejoindre la frontière.

Nous nous approchons de l’extrême Est du pays.

Nous faisons une halte dans un café traditionnel.

Nous reprenons la route.

La route est en bon état.

Nous quittons la Hongrie.