Hors Frontières

Au centre de l’Europe de l’Est

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance d’Allemagne, la République Tchèque s’atteint sans contrôle des passeports, toujours en restant sur une autoroute convenable et gratuite.
Enfin, pas tout à fait gratuite, puisque nous devons nous arrêter à une station service, faire l’acquisition d’une vignette qui coûte une vingtaine d’euros pour un mois de circulation.

République Tchèque 1

Juste avant de remonter dans notre véhicule, un bruit attire notre attention ; en nous rapprochant d’un fourmillement humain : essentiellement des asiatiques, nous remarquons des dizaines de caravanes et autant de vendeurs ambulants qui proposent des produits à bas prix, dont ne nous intéressons pas à l’origine. Nous faisons néanmoins quelques affaires. Nous repartons ; l’autoroute nous emmène jusqu’à Pilzen, une petite ville dans laquelle nous nous arrêtons.

République Tchèque 2

Pilzen est une ville de 170 000 habitants, qui comprend un centre historique classé. Nous visitons l’église et reprenons l’autoroute, qui nous emmène jusqu’à la capitale du pays : Prague.

 République Tchèque 3

L’arrivée à Prague se fait par un grand boulevard dégagé, duquel, nous pouvons admirer une splendide vue sur la ville.

République Tchèque 4

Prague, la capitale du pays est une des régions urbaines dont le Produit Intérieur Brut par habitant fait parti des plus élevés de l’Union européenne. Nous empruntons un des nombreux ponts de la ville afin de pénétrer dans le quartier historique.

République Tchèque 5

Sur la gauche, nous observons un bâtiment ovale, Nous nous arrêtons et découvrons un urbanisme gothique, intéressant.

 République Tchèque 8

Haut lieu de la culture, la ville fut autrefois et successivement capitale de la bohème, du Saint Empire germanique ainsi que de l’ancienne Tchécoslovaquie.

République Tchèque 7

La ville est agréable.

République Tchèque 6

 Puis, nous nous dirigeons vers l’opéra, somptueuse curiosité, avec sa façade tout de jaune et ses piliers imposants.

République Tchèque 9

Nous nous rendons ensuite sur la rive Est, découvrir le château de Prague, non sans avoir auparavant visité l’église Saint-Nicolas de Manâ et ses sculptures impressionnantes, située sur la rive Ouest.

République Tchèque 11

Les habitants sont très pieux.

République Tchèque 10

Nous nous rendons ensuite au château de Prague, après une montée à pied de quelques centaines de mètres et la traversée d’une place dégagée.

 République Tchèque 12

Le château de Prague se dresse devant nous. Sublime, comme nous avions pu le voir dés notre entrée dans la ville.

République Tchèque 13

Le temps de faire une photographie avec un des gardes, nous pénétrons ensuite à l’intérieur, découvrir l’espacement à la tchèque.

République Tchèque 14

Le château est splendide.

République Tchèque 15

Pas un papier ne traîne.

République Tchèque 16

Nous continuons, toujours à proximité du château, découvrir la cathédrale Saint-Guy, une cathédrale incarnant la majestuosité du gothisme à elle seule.

 République Tchèque 17

Du palais, nous surplombons la rive gauche de la ville et nous ne pouvons nous empêcher de la contempler ; elle apparaît comme on la découvrira : unique.

 République Tchèque 18

La vue est à 180 degrés.

République Tchèque 19

Nous traversons ensuite à pied, le pont Saint Charles, afin de rejoindre à nouveau la rive gauche de la capitale, un lieu qui comprend les anciens quartiers de Prague.

République Tchèque 21

Nous observons la ville.

République Tchèque 20

Nous prenons notre temps.

République Tchèque 22

De là où nous nous trouvons, nous avons une vue panoramique de la place, sur laquelle rayonne la tour de l’horloge.

République Tchèque 23

Afin de visiter la place, nous trouvons sur notre chemin, un palefrenier à la posture douteuse, mais au faciès oh combien soviétique. Nous nous laissons tenter par un tour de la vieille ville en carriole.

République Tchèque 24

De la carriole, nous pouvons apercevoir, en y passant assez près, les moindres détails de la tour de l’horloge.

 République Tchèque 25

La tout est immense.

République Tchèque 26

Elle est l’attraction principale de la ville.

République Tchèque 27

Nous abandonnons notre chauffeur éphémère et grimpons les marches de la tour. Après de longues minutes, nous avons un panorama de la ville, qui se dresse à nos pieds.

République Tchèque 28

Nous nous régalons.

République Tchèque 29

Nous n’en perdons pas une miette.

République Tchèque 30

La nuit commence à envelopper de son manteau la ville et nous quittons cette ambiance festive afin de rejoindre notre hôtel. Le lendemain matin, nous rejoignons la route nationale en direction de Vienne. La campagne alentour est verte et nous donne l’envie de nous arrêter dans ce cadre bucolique afin de nous aérer l’esprit.

 République Tchèque 31

Nous traversons la ville de Jihlava, à l’intérieur de laquelle, nous déjeunons.

 République Tchèque 32

Nous quittons enfin le territoire tchèque et laissons derrière nous le gothisme marqué de ses habitations. Ce qui ne nous laisse pas de marbre, bien au contraire. Nous entrons en Autriche, en provenance de la République tchèque. Il n’y a pas de contrôle aux frontières, cette absence de procédure étant expliquée par l’espace Schengen, espace dans lequel les biens et les personnes sont en libre circulation. Toujours sur autoroute, nous devons néanmoins nous arrêter afin de payer une vignette qui nous donne le droit de circuler gratuitement et sans restriction sur les autoroutes du pays. Vignette essentiel à moins de risquer pour son achat d’une vingtaine d’euros, une amende dix fois plus élevée.

  Autriche 2

Nous continuons notre chemin, mais devons, suite à des travaux sortir de l’autoroute. Nous empruntons une route de déviation et après quelques kilomètres, un tronçon de quelques mètres est fermé à la circulation, au milieu d’une campagne déserte.

Autriche 3

Deux choix s’offrent à nous. Soit faire un détour d’une centaine de kilomètres, soit rejoindre la route normale en empruntant ce tronçon fermé. Nous bravons l’interdit et en l’espace de quelques secondes, une patrouille de police nous rattrape, un peu comme si une caméra surveillait les allées et venues. Du moins, nous pensons avoir été dénoncé par un des autochtones du village sous-jacent. Nous payons une vingtaine d’euros à une policière blonde proéminente et reprenons notre route.

Durant deux heures, toutes les voies de circulation sont en travaux et malgré notre GPS, nous nous égarons, sans parvenir à retrouver notre chemin. Nous décidons de chercher un hôtel, étant donné que la nuit est tombé et au milieu de la rase campagne, nous trouvons un hôtel typique autrichien, dans lequel, nous sommes accueillis avec un grand sourire de la patronne.

Autriche 4

Avec ses explications et après une nuit de sommeil, nous trouvons facilement le lendemain, la route qui nous conduit à Vienne, capitale de l’Autriche.

Autriche 5

La circulation dans la ville est complexe, alors nous décidons de garer la voiture et de parcourir la ville à pied. Vienne est une ville splendide, peuplée de 1 800 000 habitants. Somptueuse, elle comprend de nombreuses instances internationales et a été le siège de la signature de nombreuses conventions mondiales, dont la convention de Vienne, qui régit les rapports diplomatiques entre les différents pays.

Autriche 6

La ville est bordée par de nombreuses collines, véritable barrière naturelle la séparant des Alpes et elle est traversée par la Danube, ce qui lui donne une aura magique.

Autriche 10

D’ailleurs, dés notre arrivée, nous  sommes marqués par cette aura, caractérisée par une prédominance de bâtiments gigantesques, l’art baroque dans toute sa splendeur.

Autriche 7

Nous découvrons de grands bâtiments.

Autriche 8

Dans la ville de Vienne, le moindre bâtiment représente à lui seul, la prouesse d’avoir été pensé pour s’intégrer dans l’urbanisme local. Les boulevards étendus laissent à penser aux grandes avenues haussmanniennes parisiennes.

Autriche 11

Les rues sont propres.

Autriche 12

Nous effectuons ensuite une balade au sein d’un parc, une sorte d’écrin de verdure dans un monde bétonné.

Autriche 13

Cette promenade nous permet de nous aérer l’esprit.

Autriche 14

Et, nous nous arrêtons pour admirer les statues présentes, qui n’ont rien à envier à l’art renaissance italien.

Autriche 15

Nous nous dirigeons ensuite vers la vieille ville, afin d’y découvrir les rues commerciales. Le chantre de la consommation.

Autriche 16

La ville allie les bâtiments traditionnels et les bâtiments plus modernes.

Autriche 17

Et à la fin de la rue, la cathédrale de Vienne émerge, somptueuse, gracieuse.

Autriche 18

L’intérieur n’est pas en reste et il est un vrai régal pour les yeux et pour l’esprit de s’y recueillir.

Autriche 19

Nous découvrons ensuite l’église Saint-Charles Borromée, qui se replie tel le Taj Mal en Inde, et dont le reflet en effectue une ampliation qui entraîne, de l’endroit d’où nous nous plaçons, une inversion des directions cardinales.

Autriche 20

Le palais du Belvédère dans le troisième arrondissement, optimise nos sens.

Autriche 21

Mais, nous sommes encore plus attentifs de faire connaissance avec ses statues, toutes de marbre vêtues.

Autriche 22

L’art dans toute sa splendeur.

Autriche 23

Nous ne nous lassons pas de ce spectacle.

Autriche 24

Nous continuons ensuite avec la cathédrale orthodoxe, ainsi qu’avec l’église Saint pierre.

Autriche 25

Les églises se suivent mais ne se ressemblent pas.

Autriche 26

Ainsi que l’hôtel de ville dans la foulée, qui se dresse au milieu d’une place et semble présenter les caractéristiques de construction de la cathédrale catholique de vienne.

Autriche 27

Les monuments qui se succèdent ensuite sont tout autant impressionnants.

Autriche 28

Pas un papier ne traîne par terre.

Autriche 29

Certaines places nous transportent immédiatement à l’époque des Habsbourg.

Autriche 30

Le musée de vienne recèle de trésors, conservés avec méticulosité et il n’est pas rare de voir des chercheurs du monde entier arriver sur place pour en étudier les détails.

Autriche 31

Mais une des plus belles pièces de la ville qui ne figure pourtant pas dans le musée, question de taille oblige reste le Staatsoper, l’opéra d’état de Vienne.

Autriche 32

Dont l’intérieur recèle de dorure et d’aménagement faisant de l’opéra une fierté national et du bâtiment qui l’accueille, un des plus reconnus dans le monde.

Autriche 33

De nombreux enfants visitent cet opéra.

Autriche 34

Il a vu défiler en son sein, les plus grands.

Autriche 35

Même le plafond est constitué de dorures.

Autriche 36

Le Burgthéater n’est quant à lui pas en reste, puisqu’en tant que théâtre de Vienne, il est tout autant dans la démesure.

Autriche 37

Le parlement autrichien qui se dresse est impressionnant. Le bronze symbolisant la puissance de l’ancien Empire dégage un côté impérial, qui n’est pas sans rappeler l’empire napoléonien.

Autriche 40

D’autres palais et bâtiments, pourtant moins renommés sont tout aussi intéressants à voir et à visiter.

Autriche 38

On dirait que Vienne a été construit comme un musée à ciel ouvert.

Autriche 39

Nous terminons la visite de la ville par le palais Hofburg, résidence d’hiver des Habsbourg, la famille royale autrichienne, qui a fourni tous les monarques s’étant succédés à la tête du pays, à travers les siècles…

Autriche 40

Le bâtiment est impressionnant.

Autriche 41

La visite de la ville terminée, nous en profitons pour nous détendre. La visite des petites ruelles s’effectue dans le calme, bien éloigné de la frénésie de découverte à laquelle nous avons du faire face, tant le nombre de lieux culturels est important dans la ville. Nous profitons pleinement de notre fin de journée avec des arrêts plus ou moins longs en compagnie d’artistes de rue, qui pullulent dans le centre ville.

Autriche 42

Nous nous arrêtons ensuite dans un restaurant traditionnel, afin de déguster la cuisine autrichienne.

Autriche 43

Le lendemain, nous reprenons la route avec en tête, des souvenirs merveilleux, dont nous nous souvenons avec délectation.

Autriche 44

Nous nous dirigeons vers les Alpes autrichiennes et la ville de Ganz, un véritable paradis, coupé du monde.

Autriche 45

L’hôtel que nous louons nous réserve la surprise agréable d’être niché au cœur de la montagne, avec une vue magnifique sur les massifs.

Autriche 46

Une splendide nature nous accueille le matin.

Autriche 47

Nous revivons au sein de cet écrin de verdure.

Autriche 48

Avec les crêtes qui se dessinent.

Autriche 49

Et les ruisseaux, typiques du paysage montagnard.

Autriche 50

Trois jours durant, nous avons été coupés du monde, sans téléphone, sans ordinateur, et nous quittons cette privation non sans regret. Nous franchissons la frontière slovaque sans avoir besoin de présenter nos papiers.

Slovaquie 1

La route qui nous mène à Bratislava est globalement bonne.

 Slovaquie 2

Et la campagne environnante, reposante.

 Slovaquie 3

Nous arrivons assez rapidement à Bratislava, la capitale, forte de ses 413 000 habitants ; nous empruntons le pont Neuf pour rejoindre la ville et traverser le Danube dont le nom résonne comme un morceau harmonieux ne s’étant jamais départi séculairement.

Slovaquie 4

Nous grimpons sur un des points les plus hauts de la capitale ; la vue qui se dresse devant nous, montre la dualité entre le modernisme et la préservation de son histoire.

Slovaquie 5

La rive droite n’étant pas particulièrement intéressante, nous nous rendons sur la rive gauche, découvrir un centre qui se veut à la fois historique que touristique. Nous garons notre véhicule et découvrons la place de laquelle, le touriste peut se balader dans la vieille ville.

Slovaquie 6

Un peu plus en hauteur, la vieille ville laisse place à un secteur administratif, que nous découvrons à la hâte, lui préférant les faubourgs antiques.

Slovaquie 7

Nous empruntons la porte Michel et pénétrons dans les quartiers anciens.

 Slovaquie 8

Les églises sont disséminées dans la ville et nous nous faisons une hâte de les découvrir

Slovaquie 9

Elles sont typiques.

Slovaquie 10

Nous les visitons toutes.

Slovaquie 11

Dont la superbe église bleue, symbole de l’Art Nouveau,

 Slovaquie 12

…ou la cathédrale Saint-Martin.

Slovaquie 13

Elle est le monument phare de la ville.

Slovaquie 14

Nous nous engouffrons dans les petites ruelles, qui nous laissent découvrir des maisons à l’architecture particulière, encore préservée de la frénésie de construction de la municipalité, qui n’hésite pas à détruire des pans de vie entiers pour y développer des bâtiments modernes au design inesthétique, mais à la rentabilité maximale.

 Slovaquie 15

Les petites rues de Bratislava sont surprenantes. A chaque détour, elles offrent un spectacle festif, émanant de la jeunesse slovaque, qui se réunissent dans des places afin de manger des gâteaux ou de boire une bonne bière de la région.

Slovaquie 16

Les rues sont animées.

Slovaquie 17

Nous avons une vue dégagée sur le château de Bratislava.

 Slovaquie 18

Nous continuons notre balade dans les ruelles de la ville et en profitons pour effectuer quelques achats, étant donné que les prix sont relativement bas.

Slovaquie 19

Certaines ruelles présentent un aspect non goudronnée et les pavages laissent à penser à un voyage dans le temps, à la fois baroque, à la fois gothique, à la fois contemporain.

Slovaquie 20

Nous nous asseyons dans un petit parc, aux abords d’une église et sa colonne commémorative et prenons le temps d’observer a tour de nous, une population tranquille, à la limite de la sérénité : des vieillards qui jouent aux cartes, des mères avec leurs jeunes enfants.

Slovaquie 21

Nous nous levons et nous dirigeons vers l’ancien théâtre national, encore merveilleusement conservé.

 Slovaquie 22

Puis, nous terminons notre visite de la ville par le palais primatial, actuelle demeure du président de la République et ses sculptures magnifiques.

Slovaquie 23

Les statues sont très bien préservées.

Slovaquie 24

Sans oublier son décorum de façade, d’une couleur rose peu commune, qui se marie agréablement avec son environnement.

Slovaquie 25

Le lendemain matin, nous reprenons la route et traversons la ville de Nitra, une des plus vieilles villes de Slovaquie.

 Slovaquie 26

Nous reprenons la route, avec une présence policière inexistante, ce qui ne nous ralentit pas e tnous permet de traverser la petite ville de Zvolen.

Slovaquie 27

Et avant de retourner sur la route et de quitter ce petit pays qu’est la Slovaquie.

 Slovaquie 28

La frontière vers la Hongrie se dépasse en quelques secondes, sans attente.

Nous sommes cependant obligés de faire l’acquisition d’une vignette sous format électronique, que nous prenons au mois pour une dizaine d’euros. La route, malgré la présence de quelques nids de poule est correcte et les kilomètres peuvent défiler jusqu’à la ville de Vac, dans laquelle, nous procédons au change de notre monnaie, ce qui nous permet de faire quelques achats dans un centre commercial de la ville.

 Hongrie 2

Nous reprenons la route, qui suit une campagne verdoyante. Peu de circulation et présence policière inexistante. Ce qui n’est pas pour nous déplaire.

 Hongrie 3

Le pays se traverse facilement.

Hongrie 4

Nous parvenons enfin dans la ville de Budapest, qui se dresse devant nous.

Hongrie 5

Nous passons à côté d’une église, dont les teints vert clair, n’est pas sans nous rappeler certaines bâtisses religieuses de l’Autriche proche.

Hongrie 6

Nous garons notre véhicule dans le centre ville commercial et allons nous balader. Nous tentons la conversation en Hongrois avec un jeune étudiant en médecine âgé d’un peu plus de vingt ans.

 Hongrie 7

Nous reprenons notre chemin ; la température extérieure étant de 25 degrés Celcius, une belle balade s’annonce.

 Hongrie 8

Nous faisons un petit détour afin de découvrir le monument du millénium, une sorte d’obélisque qui émerge de nulle part, entourée de deux demi-arches.

 Hongrie 9

De nombreuses églises sont présentes à Budapest, ce qui fait de la ville une cité pieuse. Avec une des plus somptueuses : l’église Notre Dame de l’Assomption.

 Hongrie 10

Cette église fait ainsi partie d’un ensemble de bâtiments chrétiens, qui font la renommée de la ville. Certaines sont plus traditionnelles.

 Hongrie 11

Nous visitons une église.

Hongrie 12

Se mariant avec leurs couleurs vives, dans un environnement dans lequel elles s’harmonisent parfaitement.

 Hongrie 13

D’autres par contre attirent immédiatement le regard.

 Hongrie 14

Les églises sont décorées avec soin.

Hongrie 15

Dont une somptueuse église en briques rouges, qui donnent l’impression de posséder un style gothique impeccablement préservé.

Hongrie 16

Sans parvenir à égaler la basilique Saint-Etienne dont la construction a commencé en 1851. Sa conception inspirée de la renaissance s’intègre dans une vision néoclassique et de ce fait, le bâtiment présente un aspect équilibré, malgré les contradictions provenant du mélange des styles.

 Hongrie 17

L’édifice est impressionnant.

Hongrie 18

Avec le parlement, la basilique est le bâtiment le plus haut de Budapest (96 m). Ses dimensions imposantes (87,4 m de long sur 55 m de large) en font le deuxième plus grand édifice religieux du pays après la Basilique d’Esztergom.

Hongrie 19

Les murs de la basilique se dressent en forme de croix grecque intérieur se divise en neuf parties. L’église donne sur une place extérieure en mosaïque.

 Hongrie 20

Nous arpentons la place.

Hongrie 21

L’intérieur n’est pas en reste avec ses dorures et sa coupole, une des plus grandes du pays.

Hongrie 22

Nous admirons la coupole.

Hongrie 23

Un crochet par le centre ville et nous visitons l’opéra d’état.

 Hongrie 24

Nous décidons ensuite de faire une pause dans les visites pour apercevoir le château de Buda, dans les hauteurs de Budapest. Nous découvrons également le bastion des pêcheurs.

 Hongrie 25

Puis, nous apercevons le château, majestueux, qui surplombe le Danube.

 Hongrie 26

Nous longeons le Danube et avons une vue d’ensemble sur la vieille ville.

 Hongrie 27

Quelques péniches y circulent.

Hongrie 28

Il s’agit d’un haut lieu du romantisme.

Hongrie 29

Nous découvrons ensuite, des monuments culturels, dont le nouveau théâtre national et le palais des arts.

 Hongrie 30

Le palis des arts est un bâtiment futuriste.

Hongrie 31

Nous repassons par le pont des chaînes Széchenyi et retournons au centre ville, afin de nous promener dans un endroit plus achalandé.

Hongrie 32

Dans le centre ville, les beaux monuments nous interpellent.

Hongrie 33

Nous en admirons chaque recoin.

Hongrie 34

Ainsi que d’autres, plus marbrés et de facto, plus visibles, situés au milieu de places immenses, dont seules le flot de véhicule vient perturber la quiétude.

Hongrie 35

La ville est vraiment agréable.

Hongrie 36

Mais, c’est au détour d’un pont que nous allons découvrir la plus grande surprise qui nous a été donné de voir.

 Hongrie 37

Un monument qui résume à lui seul, toute la potentialité de création de l’homme : le parlement de Budapest.

Hongrie 38

En se présentant à l’entrée du bâtiment, nous remarquons une construction déjà typique, mais aperçu de l’autre rive du Danube, le monument devient soudainement unique.

Hongrie 39

Construit comme un lego et surpassant par sa beauté, les monuments déjà rencontrés au cours de nos voyages, il donne l’impression de tenir en joue tout ce qui a pu être fait.

 Hongrie 40

Et tout ce qui sera à faire.

Hongrie 41

Nous retournons au centre ville et après une balade dans un parc branché, nous rejoignons la table d’un restaurant afin de pouvoir dîner.

Hongrie 42

Le lendemain matin, nous reprenons l’autoroute qui justifie l’achat de notre vignette ; étant donné qu’elle est correcte, le prix d’achat de ce droit de circulation est justifié.

Hongrie 43

Nous nous arrêtons au sein de la ville de Nagykanizsa afin de nous désaltérer et quittons quelques dizaines de kilomètres cette Hongrie, qui si elle ne nous a pas tant étonné, nous a laissé avec les vues de son parlement, un formidable souvenir.

 Hongrie 44