Hors Frontières

Europe du Sud : De l’Espagne aux micro-Etats

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

 

En provenance de France, nous passons la frontière avec l’Espagne, en moins de temps qu’il le faut pour nous en apercevoir, espace Schengen oblige. Le drapeau du pays flotte haut dans le ciel et l’immortalisons à la volée.

Espagne 2

L’autoroute est d’excellente facture et les plaines étendues en direction de Madrid, la capitale linéarisent le trajet.

Espagne 3

Nous pouvons découvrir une facette du pays que la plupart des touristes méconnaissent : l’Espagne en hivers, bien loin des transhumances estivales.

Espagne 4

Des champs à perte de vue.

Espagne 5

Après nous être arrêtés, nous reprenons l’autoroute.

Espagne 6

En ces périodes de l’année, l’autoroute est déserte.

Espagne 7

Après 200 kilomètres, les sommets enneigés des montagnes du Nord commencent à faire leur apparition.

Espagne 8

La chaussée devient glissante et les températures avoisinent les moins 10 degrés Celsius.

Espagne 9

Nous nous arrêtons sur une aire d’autoroute.

Espagne 10

Le soleil point à l’horizon.

 Espagne 12

Malgré le froid, le soleil cogne fort.

Espagne 11

Et après quelques traversées de plaines sans grand intérêt.

Espagne 13

Néanmoins, elle valent le coup d’oeil.

Espagne 14

Nous arrivons à la fin de notre trajet.

Espagne 15

Et pénétrons dans la ville, par sa banlieue.

Espagne 16

Nous garons notre véhicule prés de la via avenue, les Champs-Elysées madrilènes et arpentons la ville à pied.

Espagne 17

La place d’Espagne se situe aux pieds des buildings.

Espagne 18

Aux abords d’une fontaine majestueuse.

Espagne 19

La Via avenue se dresse devant nous et nous l’arpentons.

Espagne 20

Nous rejoignons ensuite le palais royal en traversant un petit parc.

Espagne 21

Puis arrivons dans les jardins du palais par la côté Sud.

Espagne 22

Le palais se dresse au loin.

Espagne 23

Et nous nous en approchons.

Espagne 24

Le bâtiment est libre d’accès.

Espagne 25

Et pour la modique somme de zéro euro, possibilité est donnée aux visiteurs de découvrir les jardins du palais.

Espagne 26

En rejoignant l’extérieur, le touriste peut découvrir la place royale.

Espagne 27

Avec ses chalets et ses manèges.

Espagne 28

Le tout, circonscrivant le palais.

Espagne 29

Le palais est accolé à la cathédrale.

Espagne 30

Nous rejoignons le centre ville.

Espagne 31

Et atteignons le plaza major.

Espagne 32

Qui nous fait penser immédiatement à la place centrale de Bruxelles en Belgique.

 Espagne 34

La place est magnifique.

Espagne 33

Avec ses détails architecturaux finement travaillés.

Espagne 35

Nous quittons la place.

Espagne 36

Découvrons quelques petites églises.

Espagne 37

Nous admirons l’église sous toutes les coutures.

Espagne 38

Et retrouvons la cathédrale.

Espagne 39

Avant de rejoindre le temple de la ville.

Espagne 40

Nous redescendons les escaliers et retrouvons les artères commerciales.

Espagne 41

Les rues sont animées.

Espagne 42

Nous dépassons certains bâtiments administratifs.

Espagne 43

Avant de découvrir, le palais des communications de la ville, un palais splendide et surprenant pour constituer les locaux des PTT du pays.

Espagne 44

Nous quittons le centre ville, bloqué dans le flux des voitures.

Espagne 45

Nous mettons dix minutes à avancer quelques mètres.

Espagne 46

Nous prenons quelques minutes afin de découvrir un des nombreux parcs de la ville.

Espagne 47

Et après une ballade revigorante.

Espagne 48

Nous rejoignons notre hôtel et nous nous couchons tôt, la fatigue du trajet étant encore vivace. Le lendemain matin, après un petit-déjeuner copieux, nous effectuons la route du départ.

Espagne 49

En provenance de Madrid, en Espagne, nous apercevons la frontière du Portugal. Frontière que nous traversons en quelques secondes sans contrôle.

Portugal 2

Nous continuons notre chemin, empruntons un rond-point.

Portugal 3

Et nous nous engageons sur l’autoroute.

Portugal 4

Le paysage défile devant nous.

Portugal 5

Nous franchissons les péages, sans parvenir à les payer, étant donné que les barrières sont ouvertes, sans possibilité d’insérer dans les automates, cartes ou monnaies. Contre notre gré, nous économiserons de l’argent. Nous apprendrons par la suite qu’il nous fallait nous arrêter à la frontière faire enregistrer notre véhicule.

Portugal 6

Nous arrivons après 200 kilomètres, dans la ville de Porto.

Portugal 7

Nous cherchons à accéder au centre ville.

Portugal 8

Le décor commence à changer, les magasins laissant la place aux vieilles pierres.

Portugal 9

Et lorsque nous apercevons les remparts de la ville.

Portugal 10

Nous nous arrêtons afin de profiter d’une vue dégagée sur la ville.

Portugal 11

La vue est splendide.

Portugal 12

Une sorte de grand village.

Portugal 13

Un souvenir s’impose.

Portugal 14

Un dernier regard nous permet de découvrir les rives droites et gauches de la ville.

Portugal 15

Nous nous dirigeons ensuite vers le centre administratif de la ville, découvrir la splendide mairie, surplombant une longue place sur laquelle, les habitants viennent savourer des cafés sur les terrasses des restaurants présents.

Portugal 16

La place recèle d’autres trésors architecturaux.

Portugal 17

Et il est un plaisir de faire partie nous aussi du décor.

Portugal 18

Nous continuons notre visite de la place.

Portugal 19

Et non loin d’elle, une belle bâtisse attire notre regard.

Portugal 20

Et encore plus loin, une autre construction atypique.

Portugal 21

Nous retournons ensuite au centre ville.

Portugal 22

Nos sens sont éveillés.

Portugal 23

Partout où nos yeux se posent, ils y découvrent des merveilles architecturales.

Portugal 24

Dont de nombreuses églises.

Portugal 25

Ou des ponts, dont le célèbre Don Luis.

Portugal 27

Nous nous garons place de la cathédrale.

Portugal 28

Nous sommes ainsi en hauteur, au centre de la ville pour en admirer les contours.

Portugal 29

Une vue étendue.

Portugal 30

Sans oublier la cathédrale qui se dévoile à nous.

Portugal 31

Alors qu’une fine pluie commence à tomber, nous traversons la place de la cathédrale afin de nous aventurer dans la vieille ville.

Portugal 32

Une autre vue sur la cathédrale nous permet de l’admirer différemment.

Portugal 33

Tout en rejoignant le centre de la vieille ville, nous admirons cette architecture ancienne, typique des villes portugaises.

Portugal 34

Là où les églises sont de véritables trésors.

Portugal 35

Et où chaque promontoire est une possibilité de prendre de la hauteur.

Portugal 36

Une architecture typique portugaise.

Portugal 37

Pour voir le monde différemment.

Portugal 38

Et au détour d’une petite ruelle.

Portugal 39

Nous rejoignons une artère centrale.

Portugal 40

Qui nous permet de rejoindre la tour des clercs.

Portugal 41

Surplombé par une place, en d’autres temps, animée.

Portugal 42

Nous rejoignons l’autre rive, en traversant le pont Don Luis.

Portugal 43

Et découvrons la ville de Porto sous un autre angle.

Portugal 44

N’hésitant pas à immortaliser cette vue sublime.

Portugal 45

Il ne nous faut pas marcher beaucoup pour rejoindre la villa nova de Gaia ou autrement pour les bilingues : ville nouvelle de Gaia, qui fait face à la ville de Porto et qui contient les caves du célèbre vin éponyme.

Portugal 46

Caves que nous visitons.

Portugal 47

La taille de ces contenants est impressionnante.

Portugal 48

Et durant notre visite, nous apprenons le procédé de fabrication de ce vin sucré. Avant de rejoindre l’extérieur ; la pluie vient de cesser de tomber.

Portugal 49

Nous rejoignons le centre ville.

Portugal 50

Et terminons notre visite par le monastère qui se situe en hauteur.

Portugal 51

Nous reprenons la route et après 200 kilomètres, nous rejoignons le sanctuaire de Fatima, dans le centre du pays.

Portugal 52

Nous pénétrons dans le sanctuaire.

Portugal 53

Ce dernier est désert ; il faut dire qu’en hivers, les pèlerins ne sont pas nombreux.

Portugal 54

Fatima est ainsi que la ville de Lourdes, sainte. D’ordinaires, des pèlerins arrivent en masse du monde entier, apercevoir l’endroit dans lequel, la vierge Marie est apparue à trois bergers au 20ème siècle.

Portugal 55

Après enquête de l’église catholique et validation de l’apparition, deux églises ont été construites, dont la deuxième plus grande église du monde.

Portugal 56

Que nous découvrons.

Portugal 57

Et dans laquelle nous nous recueillons.

Portugal 58

Nous pouvons en apercevoir l’immensité, des places libres s’étendant à perte de vue.

Portugal 59

Nous quittons l’église et sortons en direction de la basilique.

Portugal 60

La nuit tombe sur le sanctuaire ; la basilique s’illumine de mille feux.

Portugal 61

Sur notre gauche, l’endroit où la vierge Marie est apparue aux bergers.

Portugal 62

Nous continuons notre route en direction de la basilique.

Portugal 63

Et nous franchissons la porte d’entrée ; le spectacle à l’intérieur est majestueux.

Portugal 64

A chaque endroit autour de la nef, la basilique comprend des peintures d’époque qui respirent la dévotion.

Portugal 65

Après une prière et avoir allumé quelques bougies, nous quittons ce lieu de recueillement afin de rejoindre notre hôtel Dom Goncalo et spa.

Portugal 66

Le lendemain matin, vers 6 heures, après un rapide petit-déjeuner, nous rejoignons la ville de Bathala.

Portugal 67

Qui comprend un monastère sublimement baroque.

Portugal 68

La luminosité peu développée à cette heure matinale développe un côté grandiose de l’édifice.

Portugal 69

Et la pénombre rajoute au lieu, un côté obscur intéressant.

Portugal 70

Juste avant le lever du jour, le monastère se baigne d’une auréole intense.

Portugal 71

Jusqu’à se laisser découvrir.

Portugal 72

Et apparaître enfin.

Portugal 73

Comme nous l’avions imaginé : immense et séculaire.

Portugal 74

Nous reprenons ensuite, la route en direction de la capitale : Lisbonne.

Portugal 75

Nous entrons dans la ville de Lisbonne par sa banlieue.

Portugal 76

Qui nous surprend par l’immensité de ses tours de brique.

Portugal 77

Nous continuons notre route ; la circulation y est fluide.

Portugal 78

La ville s’offre à nous.

Portugal 79

Et après plusieurs ronds-points.

Portugal 80

Et autant de parcs dépassés.

Portugal 81

Nous atteignons les halles de la ville qui se trouvent sur ce qui semble être un ancien lieu de culte musulman.

Portugal 83

Nous reprenons notre route.

Portugal 84

La ville commence à s’orner de sa couleur dominante : le blanc.

Portugal 85

Les bâtiments semblent neufs.

Portugal 86

Et les places attirent le chaland.

Portugal 87

Et les regards.

Portugal 88

A un croisement, certaines ruelles sont colorées.

Portugal 89

Mais rapidement, le blanc coutumier de la ville reprend le dessus.

Portugal 90

Et ce partout dans la ville.

Portugal 91

Nous continuons notre route.

Portugal 92

Jusqu’à ce que nous arrivions à l’assemblée de la République et découvrions le summum de la pureté.

Portugal 93

Un tramway plus loin.

Portugal 94

Nous découvrions une belle église.

Portugal 95

Aux abords d’un parc d’une verdure éclatante.

Portugal 96

Il nous faut ensuite reprendre la voiture afin de découvrir le pont du 25 avril, qui nous fait immédiatement penser au Golden Gate de San Francisco.

Portugal 97

Un véritable décor de carte postale.

Portugal 98

Duquel nous nous rapprochons.

Portugal 99

Sans omettre de passer à côté du Christ rédempteur, qui n’est pas sans nous rappeler le Christ majestueux de la baie de Rio de Janeiro, au Brésil, une ancienne colonie portugaise.

Portugal 100

Nous longeons l’océan Atlantique en voiture.

Portugal 101

Puis ensuite à pied.

Portugal 102

Et tombons sur une abbaye semblant sortir de nulle part.

Portugal 103

Nous prenons notre temps.

Portugal 104

Située autour d’une place faîte de musées.

Portugal 105

Avec du recul, la vue est encore plus belle.

Portugal 106

Et de fontaines aux mille formes.

Portugal 107

Son jet est par ailleurs puissant.

Portugal 108

Nous pénétrons au sein de la chapelle de l’abbaye.

Portugal 109

L’édifice est vaste et de l’intérieur, nous pouvons en ressentir l’immensité. Néanmoins, il n’en est pas moins recherché pour autant.

Portugal 110

Vouant un véritable culte à Vasco de Gama, célèbre explorateur portugais.

Portugal 111

De nombreux touristes viennent lui rendre grâce.

Portugal 112

En sortant, nous pouvons apercevoir devant nous, un monument commémoratif.

Portugal 113

Que nous rejoignons à pied en traversant une simple route.

Portugal 114

Apercevant au passage un petit port.

Portugal 115

Et l’étendue de l’océan.

Portugal 116

Visitant au passage la célèbre tour de Belém, une des fiertés de la ville.

Portugal 117

Nous passons une bonne dizaine de minutes à l’admirer.

Portugal 118

Nous refaisons demi-tour et nous nous rendons place du commerce, profiter d’un des lieux centraux de la ville.

Portugal 119

Juste face à l’océan.

Portugal 120

Et sur laquelle, nous nous détendons.

Portugal 121

Elle nous permet de rejoindre les ruelles typiques sous-jacentes.

Portugal 122

Et d’admirer l’architecture des bâtiments d’habitation.

Portugal 123

Nous atteignons ensuite la cathédrale.

Portugal 124

Ce qui nous permet de nous engouffrer dans le Lisbonne traditionnel.

Portugal 125

Et ce jusqu’au château Saint-Georges.

Portugal 126

Et ses figures enchanteresses.

Portugal 127

Nous continuons notre balade.

Portugal 128

Repassons devant la cathédrale.

Portugal 129

Et arpentons la descente vers la place du commerce.

Portugal 130

Certains arbres sont centenaires.

Portugal 131

Et accompagnent notre choix d’un restaurant traditionnel.

Portugal 132

Avant de quitter la ville, nous profitons encore de cette place sublime.

Portugal 133

Et la quittons difficilement.

Portugal 134

Un dernier parc sur le bord de mer nous fait déjà regretter ce départ.

Portugal 135

Nous circulons en direction de l’Algarve, vaste région portugaise du Sud.

Portugal 136

Le paysage est aride, desséché.

Portugal 137

Et c’est dans ce désert pourtant habité, que nous rejoignons la ville de Portimao.

Portugal 138

Portimao est une ville balnéaire.

Portugal 139

Qui possède une température constante tout au long de l’année.

Portugal 140

La vie y semble agréable.

Portugal 141

Et les palmiers semblent s’accommoder de ce lieu de villégiature.

Portugal 142

Nous arpentons la plage des roches.

Portugal 143

Qui semble infinie.

Portugal 145

Les quais de berge nous appellent.

Portugal 146

Et au milieu de cette carte postale.

Portugal 147

Les enfants barbotent les pieds dans le sable.

Portugal 149

Nous conduisons une bonne heure afin de rejoindre le cap Saint-Vincent, le point le plus méridional du Portugal.

Portugal 150

Le paysage est découpé à la serpe.

Portugal 151

Préservé ainsi depuis des milliers d’années.

Portugal 152

Il en découle une nature encore sauvage.

Portugal 153

Paradis méconnu des touristes.

Portugal 154

Mais qui s’avère être un régal pour les yeux.

Portugal 155

Peu habitués à un tel spectacle.

Portugal 156

Où les éléments s’entremêlent.

Portugal 157

Et les vagues s’entrechoquent contre les falaises abruptes.

Portugal 159

Quelle douce sensation de nous sentir uniques.

Portugal 160

Au milieu de nulle part.

Portugal 161

Et de redécouvrir la patience.

Portugal 162

Epuisés par un tel périple.

Portugal 163

Mais revigorés de bonheur.

Portugal 164

Nous attendons avec ferveur le coucher du soleil.

Portugal 165

Une palette de couleurs qui s’éteint.

Portugal 166

Le peintre a rangé son chevalet et nous faisons de même.

Portugal 167

Nous rejoignons la ville et un dernier château s’offre à nous.

Portugal 168

Nous quittons ainsi le Portugal, ses paysages magnifiques et ses habitants, d’une gentillesse sans borne et avec un sourire sincère, toujours prompts à vous renseigner ou à vous aider. Nous retrouvons l’Espagne, après un détour par le Portugal, bien plus au Sud en longeant l’Océan Atlantique.

Espagne 50

La ville de Séville, capitale de l’Andalousie se réveille avec nous.

Espagne 51

Après avoir passé le pont le plus célèbre de la ville : le pont de l’Alamillo, nous découvrons une tour de verre qui s’élève devant nous : la torre Cajasol.

Espagne 52

Et derrière un bâtiment administratif inconnu.

Espagne 53

Nous faisons connaissance avec un grand parc d’attraction scientifique désespérément vide.

Espagne 54

Non loin de là, se trouve un ancien monastère transformé en l’heure en un musée d’art contemporain, que nous apercevons, derrière de hautes murailles de pierres.

Espagne 55

Puis, étant donné ses horaires d’ouverture, nous découvrons le château de la ville sous-jacent à une route sur laquelle, les voitures ne prennent pas le temps de ralentir.

Espagne 56

Nous pénétrons dans ce lieu chargé d’histoire.

Espagne 57

Nous en longeons les fortifications.

Espagne 58

Et arrivons à une porte de couleur chatoyante.

Espagne 59

Le jaune, couleur du Sud.

Espagne 60

Située juste en face du parlement de la ville.

Espagne 61

Nous longeons à pied les remparts.

Espagne 62

Redécouvrons la porte aperçue auparavant.

Espagne 63

Et nous nous frayons un passage entre la marée humaine qui arrive de nulle part et partout à la fois.

Espagne 64

Nous retournons à l’ancien monastère, dont le musée doit être à présent ouvert. Nous garons notre véhicule.

Espagne 65

Nous pénétrons au sein du monastère.

Espagne 66

De la verdure égaye le décor aux couleurs ternes.

Espagne 67

La petite église est agréable à regarder.

Espagne 68

Ainsi que la petite cour qui lui fait face.

Espagne 69

Un peu moins la sculpture d’art qui dénature un peu le traditionnel.

Espagne 70

Nous reprenons ensuite notre véhicule afin de nous rendre place de l’arène.

Espagne 71

Une statue de matador orne l’entrée.

Espagne 72

Située, autour d’un parc vert.

Espagne 73

Le centre ville étant interdit aux véhicules, nous garons le nôtre et nous nous engouffrons à pied dans un dédale de petites ruelles.

Espagne 74

Pour enfin arriver à une porte.

Espagne 75

Qui marque l’accès à la cathédrale de Séville, la cathédrale gothique la plus grande du monde.

Espagne 76

Contenue aux abords de plusieurs places, toutes aussi différentes que surprenantes.

Espagne 77

Nous faisons la tour de la cathédrale.

Espagne 78

L’édifice est majestueux.

Espagne 79

L’intérieur l’est tout autant.

Espagne 80

L’intérieur de la cathédrale est grandiose.

Espagne 81

Et pourtant, chaque détail a été pensé avec soin.

Espagne 82

L’endroit est d’une richesse inégalée.

Espagne 83

Nous sortons par une porte latérale.

Espagne 84

Le moindre bâtiment entourant la cathédrale s’intègre parfaitement dans le décor.

Espagne 85

Puis, vient le tour de la découverte des places colorées de la ville.

Espagne 86

Nous en faisons le tour.

Espagne 87

A proximité de joyaux séculaire.

Espagne 88

Les petites ruelles donnent sur des bâtiments traditionnels.

Espagne 89

Qui font le charme de la ville.

Espagne 90

Nous longeons les différentes places.

Espagne 91

Les bâtiments s’enchaînent, dont la banque d’Espagne.

Espagne 92

Puis, nous atteignons la Giralda.

Espagne 93

Sous-jacente à la cathédrale.

Espagne 94

La tour est impressionnante.

Espagne 95

Et elle est un paradoxe de dureté au milieu d’un mode de vie assez calme.

Espagne 96

Nous longeons un bâtiment de couleur rose.

Espagne 97

Nous retrouvons la cathédrale.

Espagne 98

Ainsi que les remparts de la ville.

Espagne 99

Il est important pour nous d’être immortalisés en cet endroit.

Espagne 100

En quittant la ville, plusieurs lieux attirent notre regard. En premier, la tour del Oro.

Espagne 101

Puis, la place d’Espagne.

Espagne 102

Puis, nous arpentons les abords du palais de San Telmo qui abrite le siège du gouvernement autonome d’Andalousie.

Espagne 103

Et après un autre bâtiment administratif.

Espagne 104

Nous dépassons la costurero de la reine.

Espagne 105

Puis de belles fontaines.

Espagne 106

Ainsi que des petites églises.

Espagne 107

Nous atteignons ensuite un complexe de bâtiments, circonscrivant un parc verdoyant.

Espagne 108

Nous prenons le temps de découvrir ce complexe.

Espagne 109

Le soleil caresse nos visages.

 Espagne 110

Les couleurs y sont vives.

Espagne 111

Et nous arpentons le parc de longs instants.

 Espagne 113

Un dernier monument en vue.

Espagne 114

Nous quittons la ville de Séville et arrivons à une centaine de kilomètres, dans la ville de Cadix.

Espagne 115

Un rond point plus loin.

Espagne 116

Nous nous arrêtons sur le bord de mer, ou du moins, sur le bord de l’océan, étant donné que nous nous trouvons en Atlantique.

Espagne 117

La plage est vide, limite déserte ou du moins le contraire.

Espagne 118

Nous traversons ensuite le centre ville.

Espagne 120

Il y a peu de monde sur l’artère.

Espagne 119

Nous apercevons une petite église.

Espagne 121

Et franchissons la porte de la ville.

Espagne 122

La porte est majestueuse.

Espagne 123

Avant de découvrir le théâtre.

Espagne 124

Puis, le bord de plage que nous arpentons à nouveau du côté de la jetée.

Espagne 125

Et derrière un décor intéressant.

Espagne 126

Se dresse la cathédrale nouvelle de la ville.

Espagne 127

Elle a conservé un goût de l’authentique.

Espagne 128

Nous en effectuons le tour.

Espagne 129

De nombreux fidèles viennent y prier.

 Espagne 130

Et en découvrons la place traditionnelle.

Espagne 131

Nous continuons notre route et découvrons le premier château de la ville.

Espagne 132

Il se trouve sur une sorte de petite île, sur laquelle nous portons nos pas.

Espagne 133

De là, nous avons une vue sur le deuxième château.

Espagne 134

Un dernier coup d’œil sur la plage.

Espagne 135

Nous repassons devant la cathédrale nouvelle.

Espagne 136

Et nous quittons la ville pour effectuer un peu plus d’une centaine de kilomètres, rejoindre Aljesiras.

Espagne 137

En plein cœur de l’Andalousie, nous arpentons la campagne espagnole.

Espagne 138

Et tombons sur un troupeau de taureaux.

Espagne 139

Nous nous en approchons à pas serrés.

Espagne 140

Sans toutefois les déranger, puis nous continuons notre route sur la ville d’Algesiras.

Espagne 141

De loin, les constructions nouvelles prennent le pas sur la campagne environnante.

Espagne 142

Le vent souffle fortement.

Espagne 143

Nous traversons le centre ville.

Espagne 144

Et rejoignons notre hôtel : la reina Christina.

Espagne 145

Le soir même, nous nous baladons à l’extérieur et découvrons les bienfaits d’une température extérieure douce, même en plein hiver.

Espagne 146

Le rocher de Gibraltar que nous avions pu apercevoir de loin se rapproche.

Gibraltar 10

Nous longeons la mer Méditerranée.

Gibraltar 11

Ce n’est qu’à proximité que nous comprenons qu’il nous faudra patienter de nombreuses minutes, la frontière étant encombrée.

Gibraltar 12

Les tensions étant importantes entre l’Espagne et le Royaume-Uni, les douaniers de parts et d’autres de la frontière temporisant les entrées.

Gibraltar 13

Nous parvenons à entrer dans la file en demandant l’autorisation d’accès à un véhicule qui nous laisse le devancer, ce qui nous fait gagner plusieurs heures d’attente.

Gibraltar 14

Et après un contrôle rapide de nos papiers d’identité, nous entrons sur le territoire de Gibraltar.

Gibraltar 15

Dont le drapeau vole au vent, fièrement, un peu pour montrer aux voisins ennemis une fierté d’appartenir à la couronne britannique.

Gibraltar 16

Nous circulons à l’intérieur du pays, dans un sens de circulation européen, c’est à dire à droite. Par ailleurs, il s’agit du seul pays du Royaume-Uni dans lequel la circulation ne s’effectue pas à gauche, afin de ne pas perturber le sens de circulation des Espagnols qui se rendent en masse dans le pays afin d’y travailler.

Gibraltar 17

Nous apercevons le château du rocher.

Gibraltar 18

Et pénétrons le centre ville.

Gibraltar 19

Nous longeons le rocher avec une vue imprenable sur une des tours du château.

 Gibraltar 21

Nous doutons de sa solidité.

Gibraltar 20

Nous garons notre véhicule et rejoignons le centre ville commercial à pied, en passant sous un tunnel.

Gibraltar 22

Une grande place émerge.

Gibraltar 23

Nous avançons et dépassons un bâtiment d’architecture britannique.

Gibraltar 24

Les panneaux des premiers restaurants et pubs donnent le ton.

Gibraltar 25

Le pays est avant tout renommé pour être le chantre de la consommation.

Gibraltar 26

Ce que nous ne tardons pas à découvrir en arpentant la rue Main street.

Gibraltar 27

Au fur et à mesure de notre avancée dans la rue, l’effervescence monte.

Gibraltar 28

Nous n’hésitons pas nous aussi à vouloir faire partie du décor.

Gibraltar 29

La rue est rejointe par une multitude de ruelles, toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Gibraltar 30

Bien éloignées de la frénésie commerçante de la grande rue.

Gibraltar 31

Les devantures des magasins sont bien achalandées. Et tous les biens sont naturellement détaxés, ce qui en fait l’attractivité du pays.

 Gibraltar 32

Nous rejoignons une petite place, autour de laquelle se trouvent les bâtiments administratifs du pays, dont l’hôtel de ville.

Gibraltar 34

Et le parlement.

 Gibraltar 35

Nous regagnons la grande rue et au détour d’une statue commémorative.

Gibraltar 37

Nous dépassons une église en restructuration.

Gibraltar 38

Nous sommes surpris de découvrir des orangers en plein centre ville : les seules oranges poussant au sein du Royaume-Uni.

Gibraltar 39

Nous nous dirigeons vers une église du pays.

Gibraltar 40

Et rencontrons sur la place, Christian Montegriffo (joignable au 00 350 56 20 50 00), un des meilleurs guides du pays, qui nous propose pour une modique somme de 28 euros par adulte (gratuit pour les enfants), de nous faire visiter l’intégralité de l’île. Nous faisons le compte : l’accès du rocher en voiture coûte normalement 20 euros par adulte, sans compter les dix euros par ticket pour chaque visite. Le guide nous permet d’économiser plus de 60 % de nos visites. Qui plus est, il possède une connaissance étendue de l’endroit et agrémente notre découverte d’anecdotes savoureuses. Nous grimpons avec lui dans son mini van climatisé et pénétrons les entrailles de Gibraltar.

Gibraltar 41

Nous circulons dans une ruelle entourée par de vieilles pierres.

Gibraltar 42

Ce qui fait par ailleurs le charme du pays.

 Gibraltar 43

Nous nous enfonçons dans le pays.

Gibraltar 44

Le rocher n’est pas bien grand.

Gibraltar 45

Nous arrivons au sein de la réserve naturelle.

Gibraltar 46

Et effectuons notre première halte, en face du monument commémoratif de la guerre ayant eu lieu entre les forces espagnoles et anglaises, afin d’empêcher les hispaniques d’annexer le rocher.

Gibraltar 47

La particularité du rocher est de parvenir, les journées de grand soleil, une petite dizaine de fois par an, à apercevoir de l’Europe et l’Afrique. Chanceux que nous sommes, nous l’apercevons.

Gibraltar 48

A notre droite, l’Espagne.

Gibraltar 49

Nous jetons un dernier regard sur les côtes marocaines, qui se laissent presque toucher.

Gibraltar 51

Et jetons un coup d’œil vers le contrebas.

Gibraltar 52

En nous faufilant entre une végétation luxuriante.

Gibraltar 53A

Nous reprenons la route sur une pente abrupte.

Gibraltar 54

Nous nous arrêtons quelques dizaines de mètres plus en hauteur.

Gibraltar 56

Et tombons avant l’entrée de la grotte Saint Michael, sur des singes en liberté, particularité du pays, qui comporte ainsi plus de 200 macaques berbères, les seuls et uniques en Europe.

Gibraltar 58

Nous nous en méfions.

Gibraltar 57

Les primates, peu farouches, se laissent approcher.

Gibraltar 59

Ils sont mignons.

Gibraltar 60

Nous pénétrons à l’intérieur de la grotte.

Gibraltar 61

Le spectacle est saisissant.

Gibraltar 62

Surtout lors de la réunion d’une stalactite et d’une stalagmite.

Gibraltar 63

Nous nous enfonçons dans les méandres de la grotte.

Gibraltar 64

Le jeu de couleurs donne à l’endroit un côté mystérieux.

Gibraltar 65

Et allons de surprises en émerveillements.

Gibraltar 66

Chaque paroi est finement et naturellement ciselée.

Gibraltar 67

Nous profitons ainsi d’une véritable source d’inspiration qui éveille les sens et les aguerrit.

Gibraltar 68

En quittant la grotte, le spectacle se poursuit, quand bien même de manière différente.

Gibraltar 69

Les singes, en totale liberté se regroupent autour de nous.

Gibraltar 70

Un parent avec son enfant.

Gibraltar 71

Nous les observons, avec attention, sachant pertinemment que cette rencontre ne se renouvellera pas de sitôt.

Gibraltar 73

Nous leur adressons un dernier regard, avant de retourner vers le guide qui nous explique ne pas savoir leur provenance ; il suppute une arrivée des singes, il y a plus de 200 ans, dans un bateau commercial qui effectuait la liaison Gibraltar-Afrique, mais, sans grande conviction.

Gibraltar 74

Nous continuons de grimper au haut du rocher. Les singes foisonnent en nombre.

Gibraltar 75

Ils sont partout.

Gibraltar 76

Et n’hésitent pas à poser sous l’œil pétillant des photographes en herbe.

Gibraltar 77

Certaines scènes sont tendres.

Gibraltar 78

Nous atteignons enfin le sommet.

Gibraltar 79

Le vertige nous gagne.

Gibraltar 80

La vue sur le pays est totale.

Gibraltar 81

Magnifiquement dégagée.

Gibraltar 82

La montée n’est pas terminée.

Gibraltar 83

Le guide en profite pour prendre la pose à côté d’un macaque berbère.

Gibraltar 84

Devant moi, une rencontre inattendue que j’immortalise.

Gibraltar 85

Avant de tendre mon regard vers l’horizon et coup sur coup d’apercevoir l’Espagne.

Gibraltar 86

Gibraltar.

Gibraltar 87

Et le Maroc.

Gibraltar 88

L’aéroport du pays est impressionnant.

Gibraltar 89

Tout comme le cimetière.

Gibraltar 90

Ainsi que le stade de foot.

Gibraltar 91

Sans oublier les équipements sportifs.

Gibraltar 92

A la volée, je photographie un des touristes anglais qui partage notre visite.

Gibraltar 93

Avant de me tourner vers la grotte qui a servi aux habitants du territoire, lors de la guerre avec l’Espagne.

Gibraltar 94

Un canon en marque l’entrée.

Gibraltar 95

Nous en pénétrons l’intérieur.

Gibraltar 96

Et découvrons les galeries crées par l’homme.

Gibraltar 97

La visite est un voyage dans le passé.

Gibraltar 98

De résistants face à l’envahisseur.

Gibraltar 99

De retour en centre ville, nous découvrons la cathédrale, après avoir salué notre guide.

Gibraltar 100

Nous nous dirigeons ensuite vers Europa point, observer la mosquée du pays, montrant les racines partagées du rocher, entre l’orient et l’occident.

Gibraltar 101

Nous repassons ensuite devant l’aéroport qui jouxte les rues principales du pays.

Gibraltar 102

Et retournons à la frontière, patienter durant de longues heures, n’ayant pas choisi les horaires de fluidité : entre 7 heures et 10 heures du matin.

Gibraltar 103

L’Espagne qui reproche aux Anglais de pêcher trop près de leurs côtes, entend ainsi temporiser les entrées et sorties du territoire en guise de protestation.

Gibraltar 104

Mais, il s’agit surtout d’un conflit ouvertement dirigé vers une guerre que les hispaniques n’ont jamais digéré avoir perdu.

Gibraltar 105

Nous quittons ainsi, malgré les deux heures d’attente à la frontière, un territoire surprenant. Nous retrouvons l’Espagne en direction de la ville de Malaga.

Espagne 147

Nous découvrons la ville de Malaga.

Espagne 148

Nous en traversons la banlieue.

Espagne 149

De grands immeubles s’y dressent.

Espagne 150

Nous nous promenons à travers les ruelles de la vieille ville.

Espagne 151

Les décorations y sont légères.

Espagne 152

Et avons la chance de nous détendre dans la piscine d’un des hôtels de la ville.

Espagne 153

Le lendemain matin, nous nous dirigeons vers la cathédrale.

Espagne 154

Le soleil point à l’horizon.

Espagne 155

Nous garons notre véhicule à proximité de la place centrale de la ville.

Espagne 156

Aux abords directs de la cathédrale.

Espagne 157

Le bâtiment religieux est magnifique d’austérité.

Espagne 158

Et ses abords révèlent son charme.

Espagne 159

Nous nous dirigeons ensuite vers le château et garons à nouveau notre véhicule prés d’une rue dans laquelle nous nous engouffrons.

Espagne 160

Les ruelles alentours sont piétonnes.

Espagne 161

Mais, il est intéressant de découvrir la ville qui s’offre à nous.

Espagne 162

L’architecture y est soignée.

Espagne 163

Nous avons une vue directe sur le château et les remparts.

Espagne 164

Sur les remparts, une belle verdure.

Espagne 165

Nous arrivons à l’ancien théâtre.

Espagne 167

Qui est entouré d’un vaste parc fleuri.

Espagne 168

Situé juste en dessous du château.

Espagne 169

Et non loin du musée Picasso.

Espagne 170

D’ensemble la vue est attractive.

Espagne 171

Le panoramique accentue encore un peu plus cette impression de globalité.

Espagne 172

Nous repartons ensuite.

Espagne 173

Quelques églises accompagnent notre sortie de ville.

Espagne 175

Nous ne nous en lassons pas.

Espagne 176

Nous dépassons le stade de Malaga, signe de notre départ pour la ville de Granada, à une centaine de kilomètres plus au Nord.

Espagne 177

Nous nous arrêtons au cœur de l’Andalousie, dans une station service.

Espagne 178

Nous pouvons découvrir tranquillement le décor autour de nous.

Espagne 179

Un paysage à mi-chemin entre les plaines et la montagne.

Espagne 180

Nous arrivons dans la ville de Granada.

Espagne 181

Nous garons notre véhicule à l’extérieur de la vieille ville étant donné qu’elle est à sens unique.

Espagne 182

Nous continuons à pied.

Espagne 183

Granada est une ville typique espagnole.

Espagne 184

Elle a su garder un certain goût pour le traditionnel.

Espagne 185

Tout en étant tournée vers l’avenir.

Espagne 186

Dans la rue se mélange pêle-mêle les petites églises.

Espagne 187

Aux édifices plus gigantesques dont la cathédrale.

Espagne 188

Avec sa célèbre tour.

Espagne 189

Située aux abords de places commerciales.

Espagne 190

Les températures sont descendues.

Espagne 191

Ce qui ne nous déplaît pas.

Espagne 192

Nous découvrons un autre édifice religieux.

Espagne 193

Avant de retourner à notre véhicule.

Espagne 194

Et de prendre le chemin de l’Alhambra, un palais somptueux qui figurait parmi les derniers candidats en lice pour l’élection des sept nouvelles merveilles du monde.

Espagne 195

Après avoir roulé plusieurs minutes, nous parvenons enfin au palais.

Espagne 196

Nous l’entrapercevons.

Espagne 197

Il faut dire que nous avons de la chance de le visiter.

Espagne 198

Les jardins sont ouverts à tous pour quelques euros.

Espagne 199

Mais, le palais, doit être réservé par téléphone ou par internet en avance, car le nombre de visiteurs est limité journellement.

Espagne 200

Nous traversons l’entrée.

Espagne 201

Et nous approchons d’une longue file de touristes.

Espagne 202

Dépassons un bâtiment.

Espagne 203

Puis le musée.

Espagne 204

Nous patientons.

Espagne 206

Avec une vue dégagée sur la ville de Granada en contrebas.

Espagne 208

Nous avons le temps de nous faire immortaliser dans cet endroit.

Espagne 209

Nos billets coûtant 14 euros par personne, avec inscription de l’heure de la visite, dans les poches, nous suivons le rythme de la file d’attente qui avance rapidement.

Espagne 210

Un dernier coup d’œil à gauche, à droite.

Espagne 211

Les arbres sont bien taillés.

Espagne 212

Viennent enfin nos tours.

Espagne 213

Dés l’entrée, la qualité est de mise.

Espagne 215

Le palais ayant appartenu à un sultan, lorsque l’Espagne était sous domination arabe est fastueux.

Espagne 216

Les détails sont travaillés à la perfection.

Espagne 217

Chaque mur a été pensé avec exactitude.

Espagne 218

Et de la fenêtre, la vue est sublime.

Espagne 219

Les plafonds ne sont pas en reste.

Espagne 220

Nous sortons à l’extérieur.

Espagne 221

Le décor est hollywoodien.

Espagne 222

Lawrence d’Arabie n’est pas loin.

Espagne 223

La visite se poursuit.

Espagne 224

Nous sortons une nouvelle fois à l’extérieur.

Espagne 225

Et découvrons un nouveau bassin de jardin.

Espagne 226

De l’endroit où nous regardons, les gravures changent.

Espagne 227

Allant de pair avec les plafonds que nous ne pouvons toucher.

Espagne 228

Un luxe bien trop inaccessible pour nous, pauvres hères.

Espagne 229

Ainsi, pour s’approcher au plus près de ce décor de cinéma, le palais a recréé des morceaux de palais.

Espagne 230

Mais, rien ne vaut l’original.

Espagne 232

Surtout lorsqu’il nous émerveille.

Espagne 233

Et il y a de quoi.

Espagne 234

Au milieu de la cour, se trouvent des statues portant un bac à eau.

Espagne 235

Nous pénétrons une nouvelle fois à l’intérieur de l’édifice.

Espagne 236

De la fenêtre, nous apercevons un autre jardin.

 Espagne 238

Comme tous les autres, il est magnifiquement entretenu.

Espagne 237

Une autre fenêtre nous donne une vue sur la ville de Granada, que nous pouvons découvrir en tout endroit du palais.

Espagne 239

Nous terminons enfin la visite en rejoignant la sortie.

Espagne 240

Les alentours se distinguent nettement.

Espagne 241

Un autre palais est sous-jacent au complexe.

Espagne 242

Nous nous promenons à travers le jardin.

 Espagne 243

Nous nous éloignons du palais.

Espagne 244

Et quittons l’Alhambra. De l’extérieur, à moins de quarante kilomètres, se trouvent la Sierra Nevada, les montagnes espagnoles.

Espagne 245

Elles sont un refuge pour les skieurs patentés.

Espagne 246

Nous quittons l’autoroute et prenons la direction d’un village troglodyte.

Espagne 247

Sa particularité est d’être construit au cœur même de la montagne.

Espagne 249

Les habitations creusées dans la roche sont petites, mais elles disposent de tout le confort moderne.

Espagne 250

La vue est cependant magnifique.

Espagne 251

Une petite place orne le centre du village.

Espagne 252

Assis sur un banc, nous pouvons admirer l’étendue de cette vue qui se perd à l’horizon.

Espagne 253

Le panorama y est impressionnant.

Espagne 254

Nous reprenons la route vers Alicante, distante d’un peu plus de 100 kilomètres et découvrons au gré de nos regards, quelques découvertes fortuites.

Espagne 255

Nous arrivons à Alicante, ville festive par excellence.

Espagne 260

La ville comprend toute l’année des températures estivales.

Espagne 261

Nous nous baladons au centre ville.

Espagne 262

Nous découvrons le port.

Espagne 263

Et apercevons au loin le château Santa Barbara.

Espagne 264

Le chatea surplombe la ville.

Espagne 265

Ainsi que les complexes immobiliers grandiloquents.

Espagne 266

Le soir même, nous découvrons la ville qui s’illumine.

Espagne 267

Elle revêt ses plus beaux habits de lumière.

Espagne 268

Beaucoup de mondes dans le centre ville.

Espagne 269

Les pubs sont bondés.

Espagne 270

Et l’ambiance bon enfant.

Espagne 271

Nous découvrons les bars à tapas.

Espagne 272

Ainsi que la banque d’Espagne.

Espagne 273

Nous nous baladons au cœur du centre ville.

Espagne 274

Partout, les restaurants ont sorti leurs chaises et leurs tables.

Espagne 275

Nous nous arrêtons devant la cathédrale.

Espagne 276

Avec son entrée sculptée et ses inscriptions scripturales.

Espagne 277

Nous dinons juste en face.

Espagne 278

Et après un repas merveilleux, nous continuons la visite de la ville.

Espagne 279

Nous franchissons une autre ruelle.

Espagne 280

Certains complexes sont intégrés parfaitement dans la ville, en y portant ses couleurs.

Espagne 281

En rentrant à notre hôtel, nous apercevons le château de Santa Barbara illuminé.

Espagne 282

Et nous terminons notre visite dans cette ville qui attire l’œil.

Espagne 283

Le lendemain matin, nous nous arrêtons dans la mer des Baléares.

Espagne 284

Puis, nous reprenons la route vers Valence, à plus de deux heures de distance.

Espagne 285

Durant le trajet, nous découvrons plusieurs châteaux conservés en l’état.

Espagne 286

Ainsi que des champs d’orange, spécialité du centre de l’Espagne.

Espagne 287

Nous nous arrêtons pour en déguster quelques unes. Directement du producteur au consommateur.

Espagne 288

Nous arrivons enfin à Valence.

Espagne 289

Nous traversons l’entrée de la ville.

 Espagne 290

Un rond point est bouchonné.

Espagne 291

Les complexes immobiliers se succèdent.

Espagne 292

Nous parvenons au centre ville, garons notre véhicule place des halles.

Espagne 293

Nous découvrons cette grande ville touristique et balnéaire.

 Espagne 295

La ville est splendide.

Espagne 294

Autour des halles, de nombreux monuments attirent l’œil.

Espagne 296

La Liotja, classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Espagne 297

Puis, d’autres édifices tout aussi impressionnants.

Espagne 298

Nous faisons la tour des halles ; la Liotja s’éloigne.

Espagne 299

Les halles se regardent à présent de face.

Espagne 300

Et juste à ses pieds, un petit marché traditionnel nous permet de faire quelques emplettes de produits frais.

Espagne 301

Nous mangeons rapidement quelques fruits frais.

Espagne 302

Certains immeubles sont impressionnants.

Espagne 303

Les rues sont bondées de monde.

Espagne 304

Mais ce n’est rien comparé à la place centrale de la ville.

Espagne 305

Nous continuons notre balade.

Espagne 306

Arpentons certaines ruelles.

Espagne 307

Nous nous éloignons du cœur historique de la ville.

Espagne 308

Certaines places sont plus bondées que d’autres.

Espagne 309

Nous préférons nous en éloigner.

Espagne 310

Et c’est par hasard que nous tombons sur quelques pépites architecturales.

Espagne 311

Le musée de la faïence en fait partie.

Espagne 312

Il est tout ce que nous pouvons rêver de découvrir.

Espagne 313

Avec ses façades sortant tout droit de l’imagination d’un artiste peintre.

Espagne 314

Nous arrivons enfin à la cathédrale.

Espagne 315

Nous nous en approchons.

Espagne 316

Intégrée dans le décor.

Espagne 317

L’ensemble est surprenant avec à ses côtés, la tour de la ville.

Espagne 318

Nous quittons le centre ville, afin de nous rapprocher de la plage.

Espagne 319

Ce qui nous donne l’occasion de faire une belle balade.

Espagne 320

Une fois revigorés, nous continuons notre route vers le port.

Espagne 322

Nous découvrons de larges entrepôts.

Espagne 323

Un petit détour par une fête foraine.

Espagne 324

Nous nous rendons ensuite vers la place des sciences, un peu excentrés de la ville.

Espagne 325

Tout le Valence moderne est situé au sein de ce regroupement.

Espagne 326

Rien que des expositions scientifiques pour les amateurs, petits ou grands.

Espagne 327

Nous sommes surpris et concomitamment charmés par l’endroit.

Espagne 328

Une grande serre comprend de nombreuses espèces de plantes.

Espagne 329

Le troisième millénaire s’offre à nous.

Espagne 330

A perte de vue.

Espagne 331

Des constructions à la pointe du design.

Espagne 332

Nous nous régalons de ces découvertes.

Espagne 333

Et c’est ainsi que nous quittons Valence.

Espagne 334

Un dernier regard jeté en arrière, une dernière surprise à découvrir.

Espagne 335

Nous arrivons à Salou, une petite station balnéaire, profiter un peu de l’Espagne moins trépidante, moins culturelle.

Espagne 336

Nous longeons le front de mer.

Espagne 337

Le décor est somptueux.

Espagne 338

Et après une dernière bouffée d’oxygène.

Espagne 339

Nous rejoignons ensuite notre hôtel duquel, la vue sur la ville nous réserve une belle découverte.

Espagne 340

Le lendemain, nous quittons Salou pour le Nord de l’Espagne.

Espagne 341

Le paysage est bien différent de ce que nous avons vu jusqu’à présent.

Espagne 342

Nous en profitons pour nous oxygéner.

Espagne 343

Les couleurs sont ternes.

Espagne 344

Et la route, bien dégagée.

Espagne 345

Les paysages sont rupestres.

Espagne 346

Nous découvrons dans l’extrême Nord du pays, des barrages hydrauliques.

Espagne 347

Et des lacs vierges de toute pollution.

Espagne 348

Si nous ne savions pas nous étions en Espagne.

Espagne 349

Qui aurait pu ne nous le faire croire ?

Espagne 350

En provenance d’Espagne, nous patientons à la frontière andorrane.

Andorre 1

Le flux des véhicules circule au ralenti.

Andorre 2

Nous apercevons enfin le panneau d’entrée dans le pays.

Andorre 3

Et franchissons la frontière.

Andorre 4

Andorre ne faisant pas partie de l’espace Schengen, le passage de la frontière met plus de trente minutes. Néanmoins, mis à part les douaniers qui contrôlent la sortie du pays afin de vérifier les achats d’alcool et de cigarettes, les policiers de la principauté vérifient simplement les cartes d’identité et nous adressent leur salutation. Nous pénétrons sur le territoire, découpé en sept provinces et nous nous dirigeons vers la province d’Andorre la vieille, capitale du pays et riche de 22 000 habitants.

Andorre 6

Nous nous arrêtons à une station service, profiter ainsi du tarif détaxé du diesel à 1,14 euros le litre.

Andorre 7

Les routes sont saturées.

Andorre 8

Et après un rond-point.

Andorre 9

Nous tombons sur un restaurant traditionnel : Le carn à la brasa.

Andorre 10

Dans lequel, nous dégustons des spécialités cuites au feu de bois.

Andorre 11

Le pays est montagnard ; les cours d’eau y sont omniprésents.

Andorre 12

Ainsi qu’une vue dégagée sur les montagnes.

Andorre 13

Et les petits ponts de pierre.

Andorre 14

Nous arrivons à Andorre la vieille, la capitale du pays.

Andorre 15

Nous nous dirigeons vers le centre ville, qui présente certaines caractéristiques des grandes villes.

Andorre 16

Nous découvrons le centre ville, avec pour particularités, des prix bien plus attractifs qu’en France.

Andorre 17

Les prix étant détaxés, la foule en provenance de France et d’Espagne se presse dans les boutiques, pour faire l’acquisition de spiritueux, de tabac, de parfums et de matériels électroniques.

 Andorre 19

Les commerces sont nombreux.

Andorre 18

Et au milieu de ce chantre de la consommation.

Andorre 20

Des sculptures contemporaines émergent.

Andorre 21

Ainsi que des ponts modernes.

Andorre 22

Nous remontons l’avenue principale à pied.

Andorre 23

Et découvrons le conseil général du pays.

Andorre 24

Puis, empruntons un ascenseur qui nous mène à une grande place.

Andorre 25

De laquelle, nous rejoignons le centre historique de la ville.

Andorre 26

Une statue plus ancienne attire notre attention.

Andorre 27

Ainsi qu’un site archéologique simplement protégé du tumulte extérieur par une vitre en plexiglass.

Andorre 28

Nous arpentons les ruelles de la vieille ville.

Andorre 29

Une sculpture plus moderne nous surprend dans ce paysage de vieilles pierres.

Andorre 30

Nous avons une vue étendue sur la ville que nous surplombons.

Andorre 31

Et continuons notre périple vers le parlement situé dans la casa de la sal.

Andorre 32

Avec néanmoins, son intérieur refait à neuf.

Andorre 33

Les vieilles pierres sont omniprésentes.

 Andorre 35

Le drapeau flotte fièrement au vent.

Andorre 34

Nous quittons Andorre la vieille afin de nous rendre dans les montagnes environnantes, chercher un peu la quiétude des grands espaces.

Andorre 36

Nous arrivons à un petit village de montagne : La Massena.

Andorre 37

La vue y est agréable.

Andorre 38

Bien dégagée sur les montagnes enneigées.

Andorre 39

Une station renommée.

Andorre 40

L’air y est également vivifiant.

Andorre 41

Nous séjournons dans le complexe Anyóspark – The Mountain & Wellness Resort, Anyós, un hôtel formidable, dans lequel, le propriétaire, un homme érudit n’hésite pas à accueillir ses clients personnellement.

Andorre 42

Le soleil se couche ensuite et la vallée s’illumine de mille feux.

Andorre 43

Le lendemain matin, après un solide petit déjeuner, nous quittons cette vallée profonde encore endormie.

Andorre 44

Nous rejoignons ensuite la ville de Grandvalira.

Andorre 45

Elle s’atteint rapidement après quelques kilomètres.

Andorre 46

Ses rues sont désertes.

 Andorre 47

La ville d’Encamp s’atteint tout aussi rapidement.

Andorre 49

Nous la surplombons.

Andorre 50

Et n’hésitons pas à nous faire immortaliser au milieu de ce paysage montagnard.

Andorre 51

Un souvenir de plus.

Andorre 52

Nous nous dirigeons ensuite vers le centre ville.

Andorre 53

En laissant derrière nous les plaines désertes.

Andorre 54

Et les façades traditionnelles des immeubles ruraux.

Andorre 55

Nous quittons la ville.

Andorre 56

Les Pyrénées enneigées apparaissent.

Andorre 57

Avec ses longues pistes de ski.

Andorre 58

Dévoilant les charmes de ces monts anciens.

Andorre 59

Nous en profitons pour découvrir les nombreuses stations de ski des alentours.

Andorre 60

Le paysage est somptueux.

Andorre 61

Nous n’hésitons pas à sortir des sentiers battus, afin de découvrir l’authenticité.

Andorre 62

Et profitons à notre tour des pistes de skis pour quelques descentes mémorables.

Andorre 63

En nous dirigeant vers la frontière française, nous traversons quelques petites villes sympathiques, dont une qui comprend une patinoire géante couverte.

Andorre 64

Une église ancienne : Saint Joan de Caselles à Canillo.

Andorre 65

Un mur d’escalade.

Andorre 66

Et retrouvons les paysages montagnards enneigés.

Andorre 67

S’étendant à perte de vue.

Andorre 68

Avec quelques petits hôtels qui viennent égayer ce paysage silencieux.

Andorre 69

Recouvert par plus d’un mètre de neige.

Andorre 70

Andorre 71

Les Pyrénées sont sublimes.

Andorre 72

Vêtues de leur long manteau neigeux.

Andorre 73

L’hiver est bel et bien présent.

Andorre 74

Installé durablement.

Andorre 75

Nous nous dirigeons ensuite vers le Paz de la case, un quartier d’une autre province, qui voit affluer chaque année, des milliers de touristes, qui traversent la frontière afin de profiter des achats détaxés.

Andorre 76

Nous quittons enfin ce pays surprenant, mystérieux et si accueillant. Les douaniers français ne nous contrôlent pas et nous laissent passer sans voir si nous transportions des quantités d’alcool supérieures à la norme autorisée. La chance du débutant sans aucun doute.