Hors Frontières

Everest

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

La meilleure solution pour apercevoir l’Himalaya et l’Everest est de prendre un avion privée et de choisir le forfait : mountain.

Népal 62

Pour 150 dollars, nous effectuons cette sortie avec la compagnie Simrik Airlines.

Népal 63

Il vaut mieux pour plus de visibilité, choisir la dernière rangée, soit la 9. L’avion décolle.

Népal 64

Nous survolons la vallée de Katmandou.

Népal 65

Au loin, la chaîne de l’Himalaya apparaît.

Népal 66

A l’intérieur de l’avion, les passagers sont tout excités.

Népal 67

L’Himalaya est maintenant dégagée.

Népal 68

La vue est magnifique.

Népal 70

Nous vivons un rêve d’enfants.

Népal 71

Nous ne sommes pas les seuls à être intéressés.

Népal 72

Le début de l’Himalaya se dessine.

Népal 73

Nous avons une vue panoramique sur toute la chaîne.

Népal 74

Une des plus belles vue de tout le pays.

Népal 75

La particularité de ce vol est qu’il se rapproche assez prés des montagnes.

Népal 76

Evitant ainsi les nuages.

Népal 77

Qui du sol, dénaturent la visibilité.

Népal 78

Le vol dure une heure.

Népal 79

Une heure de pur bonheur.

Népal 80

Chaque instant est vécu intensément.

Népal 81

Les sommets enneigés se succèdent.

Népal 82

Et nous nous demandons : quand le verrons nous ?

Népal 83

Le toit du monde.

Népal 84

C’est alors qu’il apparaît. L’Everest.

Népal 85

Nous en rêvions.

Népal 86

Dire qu’il faut au sol, plus de deux mois et prés de 40 000 euros.

Népal 87

Sur ses flancs, plus d’une centaine de cadavres sert d’indicateurs géographique aux alpinistes.

Népal 88

Personne ne défie impunément le toit du monde.

Népal 89

Nous survolons à présent la Holly mountain.

Népal 90

Et nous nous éloignons de l’Everest.

Népal 91

Les blancs sommets se regardent à présent de loin.

Népal 92

Nous venons de vivre une aventure intense.

Népal 93