Hors Frontières

Arctique

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

L’Arctique est la région entourant le pôle Nord de notre planète, il semblerait que cette région compte une population d’environ 4 000 000 d’habitants

Il n’y a pas vraiment de religion prédominance, il s’agit essentiellement de populations autochtones qui y vivent, et jusqu’à récemment, leur mode de vie était assez archaïque (hutte, igloo, chiens de traineau par exemple). Et en raison de leurs diversités, aucune religion n’est véritablement répertoriée.

L’Arctique est situé à l’intérieur et aux abords du cercle polaire arctique1. Elle s’oppose à l’Antarctique, au sud. L’Arctique comporte huit pays, ce sont ceux dont les côtes sont au contact de l’océan Arctique c’est-à-dire le Canada, les États-Unis (avec l’Alaska), le Danemark (avec le Groenland), la Russie, la Norvège, la Suède, la Finlande et l’Islande. Et ces derniers (Arctic States) sont membres du Conseil pour l’Arctique (Arctic Council). Il est difficile d’établir un temps de trajet étant donné que cela ne concerne que des zones difficiles d’accès (route de glace, neige, température).

D’un point de vue historique, Le nom Arctique vient du grec ancien ἄρκτος (árktos) qui signifie ours, en référence aux noms des constellations de la Grande Ourse et de la Petite Ourse, situées près du pôle nord céleste. De plus on ne retrouve les ours que sur ce pôle géographique (Terre des ours). Plus généralement, l’Arctique est un territoire qui n’est pas très peuplé, cependant des populations autochtones habitaient déjà sur ces terres à -2500 ans. Ces populations se sont développés, certes dans des conditions difficiles, mais actuellement il reste encore des traces de ces population autochtones, même si depuis le 20ème siècle se sont beaucoup occidentalisées. Actuellement les populations qui y vivent sont : les Thulés, les tchouktches, les Evenks, les Inupiats, les Khantys, les Koriaks, les Nénètses, les Samis, les Youkaguires et les Yupiks. Il faut aussi noter que cette zone géographique représente un enjeu important pour les scientifiques, car les relevés qui peuvent y être réalisés sont très riches au niveau de l’histoire du climat sur la Terre.