Hors Frontières

Belgique

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 30 528 km2, la Belgique autrement nommée la République de Belgique possède une population de 11 116 243 habitants.

La monnaie officielle est l’euro depuis l’adhésion de la Belgique à l’Union économique et monétaire par le biais de l’entrée en vigueur traité de Maastricht en 1992.

D’un point de vue religieux, la Belgique se définit comme un état neutre, et par ce biais accepte toutes les religions. Cependant une prédominance catholique est à noter depuis de Moyen Age, les autres religions sont considérés comme minoritaires tant elles peu rependues.

Ayant une frontière terrestre commune avec les Pays-Bas, la France, l’Allemagne et le Luxembourg, ainsi qu’une frontière maritime avec l’Angleterre, La Belgique se traverse du Sud au Nord en approximativement deux heures et trente minutes et de l’Est en Ouest en quatre heures pour des distances respectives de 145 et de 282 km.

Bruxelles en est la capitale. Les autres grandes villes sont Liège et Anvers.

D’un point de vue historique, la Belgique a connu beaucoup d’évolution. La plus ancienne trace de vie date de 500 000 ans. Durant l’antiquité, après avoir conquis la Gaule, Jules César décida de la diviser en 3 parties, dont une partie Belge qui était donc à ce moment romaine. Le Moyen Age n’est guère plus favorable à la Belgique qui va passer de main en main, d’abord dans celles des mérovingiens, puis celles des carolingiens pour finir partagé entre le royaume de France et l’empire germanique. C’est cette idée de partage entre « France » et « Allemagne qui va prédominer par la suite. Le rattachement à la France en 1793 ne sera que temporaire, et débouchera sur la révolution belge de 1830, la population n’acceptant pas les pressions et les privilèges. Le XXème siècle ne sera pas plus clément avec la Belgique qui sera meurtrie par la première puis la seconde Guerre mondiale. L’occupation allemande laissera des marques, et l’entre deux guerre ne laisse que peu de répit à un pays en reconstruction. La fin de la guerre laisse place à un avenir colonial et un remaniement politique. Même si la Belgique est plus calme actuellement elle reste marquée actuellement par un clivage entre wallons et flamands.