Hors Frontières

Ecosse

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 78 772 km2, l’Ecosse autrement nommée Scotland en anglais possède une population de 5 295 000 habitants.

La monnaie officielle est le livre sterling en Ecosse, comme dans l’ensemble du Royaume Uni (à une exception près), et dans le taux de conversion avec l’euro est le suivant : 1 EUR = 0,863785 GBP.

En Ecosse, il n’y a pas de prédominance religieuse étant donné que les athées composent la majeure partie de la population avec près de 37%. L’église d’Ecosse n’est cependant pas loin derrière avec 32%, a contrario le catholicisme ferme la marche des « principales » religions en Ecosse avec 16%.

Ayant une frontière terrestre commune avec l’Angleterre et le Pays de Galle, ainsi qu’une frontière maritime avec l’Irlande du Nord, la Norvège et le Danemark, l’Ecosse se traverse du Sud au Nord en approximativement deux heures et trente minutes et de l’Est en Ouest en quatre heures et trente minutes pour des distances respectives de 235 km de 508 km

Edinbourg en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Glasgow et Dundee.

D’un point de vue historique, l’Ecosse, du fait de sa situation géographique a été moins concerné par l’ensemble des guerres qui ont touchés ce territoire. Notamment, la prise de l’Angleterre par les romains ne s’est pas étendu jusqu’en écosse, qui a préféré mettre un mur de séparation avec l’Ecosse. Au Moyen Age, le mélange culturel est grand, tant la population est cosmopolite (les Picti celtes, les Bretons, celtes, les Scots venus d’Irlande, les Angles, les Vikings venus de Norvège). C’est aussi à cette période que l’Ecosse actuelle va se créer avec la réunion de plusieurs royaumes en un, le royaume des Scots. Et en 1295, il y aura une alliance qui sera créée avec la France contre l’Angleterre. Après des histoires opposant l’Ecosse et l’Angleterre, un traité d’union sera trouvé en 1707, qui donnera naissance à Royaume-Uni de Grande-Bretagne. Cette union est signé par l’Ecosse à contre cœur, car accepté en l’échange d’une aide financière, sachant que l’Ecosse avait des difficultés financières. L’Ecosse va donc développer une histoire commune avec l’Angleterre et les autres territoires rattachés au Royaume Uni. En 1998, un parlement écossais est instauré par le Scotland Act, c’est ainsi qu’elle va pouvoir développer sa politique à partir de 1999, avec la naissance de parties politiques.