Hors Frontières

Estonie

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 43 698 km2, l’Estonie autrement nommée le Royaume d’Estonie possède une population de 1 282 963 habitants.

La monnaie officielle de l’Estonie est l’euro depuis le 1er janvier 2011, en effet à cette période elle a intégré la zone euro, même si son adhésion à l’Union européenne, antérieure, date du 1er Mai 2004.

La religion prédominante en Estonie est le luthérianisme avec près de 80%, d’autres religions, nettement minoritaires existent néanmoins : L’orthodoxie avec 19% environs, les autres religions représentant moins de 1%.

Ayant une frontière terrestre commune avec la Russie et la Lettonie, ainsi qu’une frontière maritime avec la Finlande et la Suède, l’Estonie se traverse du Sud au Nord en approximativement trois heures et d’Est en Ouest en trois heures pour des distances respectives de 238 km de 274 km.

Tallin en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Tartu et Narva.

D’un point de vue historique, l’Estonie a pour la première fois été peuplée par des populations nomades aux alentours de 8500 ans avant J-C. Au début du 13ème siècle, constituant l’une des dernières contrées païennes d’Europe, l’Estonie sera sous l’emprise des chevaliers de l’ordre des porte-glaives d’une part, et d’autre part sous celle de l’ordre des moines soldats (avec l’instauration de la religion chrétienne. Cela donnera lieu à une division des classes avec une certaine forme de bourgeoisie d’un côté, et de l’autre côté les paysans. Même si cette situation s’est étendue jusqu’en 1914, antérieurement elle sera passé de « main en main », elle fera partie initialement de la confédération livonienne de 1418 à 1562 dont elle finira par hériter du luthérianisme, les conflits entre ses voisins toujours plus redoutables déboucheront sur l’adhésion de l’Estonie à la Suède en 1595. Voulant retirer le système de privilège au sein de l’Estonie, la Suède sera stoppée par l’Empire Russe, qui, à partir de 1710, s’appropriera l’Estonie pour 2 siècles. Durant cette période vont revendiquer leur égalité vis-à-vis de l’élite germanophone qui a pour origine les chevaliers de l’ordre des porte-glaives. Après la première guerre mondiale l’Estonie va recouvrer son indépendance après la chute de l’empire Russe, mais celle-ci sera de courte de durée, en 1934 un régime semi-autoritaire est mis en place, et en 1940 l’Estonie est aux mains de l’empire soviétique, en 1944 les nazies s’en emparent. Ce n’est qu’en 1991, après la chute de l’URSS qui avait gardé l’Estonie sous sa coupe, que cette dernière a retrouvé son indépendance de manière pacifique, elle va adhérer à l’OTAN et en 2004, elle rejoindra l’Union Européenne.