Hors Frontières

Luxembourg

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 2 586 km2, le Luxembourg autrement nommée le Grand-Duché de Luxembourg possède une population de 524 853 habitants.

La monnaie officielle est l’euro depuis l’adhésion de la Belgique à l’Union économique et monétaire -par le biais de l’entrée en vigueur traité de Maastricht en 1992.

Au niveau religieux, le Luxembourg forme un diocèse à lui tout seul depuis les années 1870-1873, et depuis 1980 le Luxembourg est un archevêché. La fête religieuse la plus notable est l’ « Oktav ». La religion est également présente, même si la seconde Guerre mondiale a fortement nuit à son développement.

Ayant une frontière terrestre commune avec la Belgique, la France et l’Allemagne, et aucune frontière maritime, le Luxembourg se traverse du Sud au Nord en approximativement une heure et vingt minutes, et de l’Est en Ouest en une heure pour des distances respectives de 96,6 km de 59,6 km.

Luxembourg ville en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Esch-sur-Alzette et Differdange.

D’un point de vue historique, le Luxembourg, occupé successivement par les celtes, les romains et les francs, sera fondé sous le nom de Comté de Luxembourg en 963 sous le Saint-Empire germanique. Au cours du Moyen Age ce comté va devoir lutter contre Evêché de Metz, mais surtout l’archevêque de Trèves qui souhaite contrôler la vallée de Moselle. Par suite d’un mariage avec l’héritière du Royaume de Bohème, le Luxembourg a pu régner sur ce domaine jusqu’en 1437. Ayant été élevé au rang de Duché, le Luxembourg sera annexé par le Roi de France Louis XIV, 1684. Même si très vite (1697), le Duché sera rendu aux Habsbourg. Par suite de la Guerre de succession d’Espagne, ce Duché sera transmis à la branche autrichienne des Habsbourg. Par suite de mauvaise réforme du roi, la population va lancer une révolution en 1789, qui aura pour effet d’annexer l’Autriche et donc le Luxembourg à la France en 1795. En 1815, après la défaite des troupes françaises, le traité de Vienne vas intégrer ces territoires au Royaumes des Pays bas sauf le Luxembourg intégré à la confédération germanique. En 1866, des suites de la guerre Austro-prussienne la confédération germanique et dissoute et le Luxembourg est détachée de celle-ci. En 1890, le Roi du Luxembourg meurt sans héritier, la loi ne permettant pas l’accès d’une femme au trône, le pouvoir est conféré à la maison de Nassau-Weilburg. Cependant les possesseurs du pouvoir n’ayant pas de descendance masculine la loi salique est abandonnée en 1907, et leur fille accède au pouvoir en 1912. Même si le territoire est considéré comme neutre, les troupes allemandes s’approprient le territoire jusqu’en 1918. Le traité de Versailles de 1919 va reconnaitre l’indépendance du Luxembourg. En 1940, l’Allemagne récidive, et reprend d’assaut le Luxembourg, qui en sera de nouveau libéré en 1944, date à laquelle il intègre le Benelux. Le luxembourg est fondateur du traité de Bruxelles et de l’OTAN en 1948. En 1952, Luxembourg ville devient le siège de la communauté européenne du charbon et de l’acier, le préalable à l’Union Européenne, dont le Luxembourg adhèrera dès sa création.