Hors Frontières

Monténégro

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 13 812 km2, le Monténégro possède une population de 661 807 habitants.

La monnaie officielle est l’euro de facto au Monténégro, en effet le pays tente d’adhérer à l’Union Européenne et fait des progrès significatifs en ce sens (demande d’adhésion en 2008).

Au niveau religieux, le Monténégro est un peu particulier, en effet il est composé de diverses populations telles que les monténégrins, les serbes, les bosniaques ou encore les albanais. Ce qui fait que la religion se divise entre ces différents groupes. Principalement, il est question de l’orthodoxie chrétienne (d’origine serbe).

Ayant une frontière terrestre commune avec la Croatie, la Bosnie-Herzégovine, la Serbie, le Kosovo3 et l’Albanie, ainsi qu’une frontière maritime avec l’Italie l’Albanie se traverse du Sud au Nord en approximativement trois heures et quinze minutes et de l’Est en Ouest en cinq heures et cinquante minutes pour des distances respectives de 186 km de 310 km.

Podgorica en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Nikšić et Pljevlja.

D’un point de vue historique, le Monténégro a connu plusieurs siècles en tant que duché semi-indépendant. Pour passer ensuite à une principauté autonome, afin de déboucher enfin sur un royaume indépendant en 1910. Mais toutes ces aspirations d’autonomie disparaissant avec l’adhésion au futur royaume de Yougoslavie en 1918. Cependant au cours de la seconde guerre mondiale il va être séparé de la Serbie, et va rejoindre l’Italie qui va l’ériger de nouveau en tant que royaume indépendant. Après la libération, l’ombre du communisme va s’étendre et le Monténégro sera une république fédérative socialiste de la Yougoslavie. Devenu un des deux États à l’origine de la République fédérale de Yougoslavie en 1992, il est partie intégrante, après la dissolution de la fédération en 2003, de la communauté d’États de Serbie-et-Monténégro, instaurée de façon transitoire. Cependant, en 2006, et conformément au vœu de son pays, le parlement décide de se séparer de la Serbie et proclame son indépendance, reconnue en premier par l’Islande et les Etats-Unis. En 2008, e fait sa demande officielle à l’Union Européenne.