Hors Frontières

République Tchèque

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 78 870 km2, la Norvège autrement nommée la République Tchèque ou Tchéquie possède une population de 10 190 213 habitants.

La monnaie officielle est la couronne Tchèque depuis 1993, le taux de conversion avec l’euro est : 24.93 CZK = 1€. L’adhésion à la zone euro semble actuellement compromise, notamment face au refus de la population (environ 70%).

La religion prédominante en République tchèque est le catholicisme avec 10%. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, en effet cela démontre qu’objectivement il n’y a véritablement aucune prédominance, si ce n’est celle de na neutralité, la République Tchèque étant l’un des pays les moins religieux au monde.

Ayant une frontière terrestre commune avec la Pologne, la Slovaquie, l’Autriche et l’Allemagne, mais aucune frontière maritime, la République Tchèque se traverse du Sud au Nord en approximativement trois heures et de l’Est en Ouest en cinq heures pour des distances respectives de 304km de 550 km.

Prague en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Brno et Ostrava.

D’un point de vue historique, la République Tchèque est formée par les provinces Bohèmes et de Moravie qui constituaient le Royaume de Bohème. Par la suite la République Tchèque sera affilié au Saint empire romain germanique, puis au Royaume d’Autriche. Après la première guerre mondiale, l’empire Autriche-Hongrie chute ce qui va permettre à la République Tchèque de retrouver sa part d’indépendance, à cette époque le territoire était constitué avec les régions slovaques de la Tchécoslovaquie. C’est environ à cette période qu’est élu le premier président tchécoslovaque. (1850-1937). Durant la période d’entre guerre ce territoire fait figure d’exception avec l’instauration d’un régime démocratique par la constitution de 1920. Durant cette période l’économie tchécoslovaque est prospère (une des dix puissances industrielles mondiales). Mais l’histoire va reprendre ses droits, et en 1938 les nazies vont annexer la région des Sudètes à leur territoire. Plus exactement c’est en Mars 1939 que les nazies vont mettre un terme à la Tchécoslovaquie une première fois avec l’annexion de la Bohème et de la Moravie (création d’un protectorat). Une rébellion va s’organiser tant à l’intérieur qu’à l’extérieur (Londres) pour lutter contre l’ennemie nazie. Reconstituée en 1945, la Tchécoslovaquie devra céder la Ruthénie subcarpatique à l’URSS. En 1946, les communistes vont s’installer au pouvoir, cependant l’URSS n’est pas loin et organise une sorte de pression pour assujettir en partie le territoire. De nombreux procès vont juger les excès commis durant cette période de guerre froide, et aussi le coup d’état orchestré en 1950. En 1968 le pacte de Varsovie est signé, et en 1990 les premières élections libres sont organisées. La Tchécoslovaquie disparait le 1er Janvier 1993, pour laisser place à la République Tchèque qui va organiser ses élections. Après avoir débuté les négociations en 1993, elle rejoint l’Union Européenne en 2004, et l’espace Schengen en 2007.