Hors Frontières

Slovénie

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 20 273 km2, la Slovénie autrement nommée la République de Slovénie possède une population de 2 000 092 habitants.

La monnaie officielle est l’euro en Slovénie depuis son adhésion à l’Union Européenne en 2004, et plus précisément son adhésion à l’espace Schengen en 2007.

La religion prédominante en Slovénie est le catholicisme avec près de 60%. Le reste étant réparti entre des religions très minoritaires, et des athées.

Ayant une frontière terrestre commune avec l’Italie, la Croatie, l’Autriche et la Hongrie, et une frontière maritime avec à nouveau l’Italie, la Slovénie se traverse du Sud au Nord en approximativement deux heures et dix minutes et de l’Est en Ouest en deux heures et quarante minutes pour des distances respectives de 156 km de 284 km

Ljubljana en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Kranj et Célie.

D’un point de vue historique, la Slovénie a été habitée initialement par les Celtes et Illyriens, puis l’ombre de Rome a fait son apparition au 1er siècle. La Corinthie émerge vers le 6ème siècle à l’issue des invasions lombardes du Nord de l’Italie, et cela s’étend jusqu’à l’Autriche et la Slovénie. L’existence de la Slovénie est attestée véritablement au 8ème siècle lorsqu’elle prend son indépendance de la Bavière (746). Vers le 9ème siècle, le territoire passe des mains de la Bavière, à celles de la République de Venise, pour arriver à celles des Habsbourg, qui va durer du 14ème siècle à 1918, avec toutefois une représentation à Vienne. La première guerre mondiale va toucher durement le pays, et la fin du conflit austro-hongrois en 1917, va amener le parti populaire slave à réclamer l’instauration d’un Etat semi-autonome des slaves du Sud. Finalement, les slovènes, les croates et les serbes font formuler une déclaration d’indépendance, et formé en 1918, ce qu’on appellera la Yougoslavie dès 1929. A l’issu de la seconde guerre mondiale, la Slovénie est rattaché à la Yougoslavie (1945). Par la suite, dès 1980, des frustrations vont naître et s’accumuler, notamment en raison d’une crise économique et dès 1990, la volonté de quitter la Yougoslavie nait, et en 1990, la République de Slovénie perd son appellation « socialiste ». A la fin des années 1990, le Slovénie déclare son indépendance, en 1991, la Yougoslavie tente de les en empêcher, mais finalement au cours de la même année ils vont se retirer. En 2003 elle va adhérer à l’OTAN et en 2004 à l’Union Européenne.