Hors Frontières

Turquie

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 783 562 km2, la Turquie autrement nommée le Royaume de Turquie possède une population de 75 627 384 habitants.

La monnaie officielle est la livre turque qui est entrée en vigueur le 1er Janvier 2005, et s’applique également à la partie turque de Chypre (au Nord). Le taux de conversion avec l’euro est le suivant : 1 EUR ≈ 2,679 TRY.

La religion prédominante, pour ne pas dire la seule religion, est l’islam avec un pourcentage écrasant de de 96.1 %. L’islam existe en Turquie depuis le 11ème siècle, ce qui explique que l’agnosticisme ou l’athéisme sont très minoritaires (proche de 0.5%).

Ayant une frontière terrestre commune avec la Grèce, la Bulgarie, la Géorgie, l’Arménie, l’Iran, l’Iraq, la Lybie et Chypre (à cause de la partie turque de Chypre), ainsi qu’une frontière maritime avec l’Egypte, l’Ukraine, la Roumanie et la Russie, la Turquie se traverse du Sud au Nord en approximativement dix heures et vingt minutes et de l’Est en Ouest en vingt-cinq heures pour des distances respectives de 797 km de 1745 km. A noter que la Turquie possède un territoire sur la partie Nord de Chypre.

Istanbul en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Ankara et Izmir.

D’un point de vue historique, la Turquie a de tout temps été habitée, autrement nommée péninsule anatolienne car constitutive de 97% du territoire de l‘actuelle, elle a vu défiler sur son territoire nombre de roi qui se sont approprié ses terres. Passant par l’empire hittite (1500-1300 AV JC), les grecs (1200 AV JC), l’empire perse achéménide (6-5 AV JC), en passant par Alexandre le Grand (334 AV JC), pour finir dans les mains des romains qui vont s’établir à Constantinople dénommée la nouvelle Rome (334 AP JC), avant que Mehmed II la transforme en Istanbul en 1453. C’est l’empire Seldjoukide qui va voir naître et faire connaître les premiers Turcs d’Anatolie, mais les invasions mongoles et les croisades internes vont achever l’empire. Le Turquie est plus connue sous le nom d’empire Ottoman (1299-1923). Lorsque le sultan oghouz Osman Ier conquiert la ville byzantine de Mocadène, cet évènement est considéré comme le début de l’empire Ottoman qui ne va cesser de s’accroitre. Ce n’est qu’à partir du 16ème siècle et la défaite à Lépante (1571) que l’empire va commencer à faiblir, cette affaiblissement se manifestera concrètement après la défaite à Vienne en 1683. L’empire se maintiendra par des réformes, mais les revers et pertes de territoires face à l’Italie vont manifester son déclin (1912 et 1917) jusqu’au génocide arménien. A partie de ce moment, l’indépendance de la Turquie sera débattue. Même si la fin de la première guerre mondiale partage l’empire Ottoman, entre 1920-23, une guerre d’indépendance se manifestera, qui débouchera à son indépendance en 1923. Le 20ème siècle sera marqué par de nombreuses réformes, « coup d’état », assassinats, massacres. Même si désormais la Turquie essaye de temporiser et tente de rejoindre d’UE depuis officiellement 1999.