Hors Frontières

Groenland

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 2 166 086 km2, le Groenland possède une population de 56 282 habitants.

Etant une dépendance du Danemark, le Groenland utilise la couronne danoise (1 EUR ≈ 7,46171 DKK).

La religion prédominante au Groenland est la religion évangélique luthérienne.

N’ayant aucune frontière terrestre, mais une frontière maritime avec le continent américain et européen, le Groenland n’est pas une région où le transport terrestre est aisé, ainsi ce territoire se traverse beaucoup en avion, ou véhicules terrestre adaptés. Il est ainsi difficile d’établir une distance pour traverser le territoire ou encore une durée.

Nuuk en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Sisimiut et Ilulissat.

L’histoire du Groenland est celle de la survie et de l’adaptation des hommes dans les conditions climatiques extrêmes de l’Arctique. La couverture de glace recouvrant environ 95 % du territoire, l’activité humaine est cantonnée aux seules régions côtières. Si le Groenland était inconnu des Européens jusqu’au Xe siècle, époque à laquelle il a été découvert par des Vikings islandais, en 982, il avait été habité auparavant pendant près de trois millénaires par des peuples de l’Arctique (cultures du Dorset et de Saqqaq notamment). Lors de l’arrivée des Vikings qui y subsistèrent pendant plus de quatre siècles. Contrairement aux vikings, les Inuits apparu au XIIIe siècle ont survécu jusqu’à nos jours sur ce territoire. Ils ont développé une société capable de vivre sous un climat très rude. Ainsi, ils demeurèrent pendant plusieurs siècles le seul peuple à habiter l’île. Au XVIIIe siècle, le Royaume de Danemark et Norvège fit cependant valoir ses droits sur le territoire alors qu’ils n’avaient pas eu de nouvelle des Vikings partis coloniser l’île depuis plusieurs centaines d’années, et les autorités danoises ont organisé une expédition missionnaire en 1721. Ne trouvant aucun descendant des Vikings groenlandais, les membres de l’expédition se consacrèrent à la conversion des Inuits et à l’établissement de colonies commerciales le long de la côte. L’île repassa donc sous domination scandinave et conserva son statut de colonie jusqu’en 1953. Durant la Seconde Guerre mondiale, le Groenland s’est détaché socialement et économiquement du Danemark, alors occupé par les Allemands. Par la suite, de nombreux liens se sont crées avec les États-Unis et le Canada. Après la guerre, le Danemark reprit le contrôle du Groenland, mais a été contraint de modifier le statut de l’île en 1953 qui est passé de colonie à celui de comté d’outre-mer, avant d’acquérir l’autonomie interne en 1979. Enfin, en 1985, les habitants décidèrent de quitter la CEE (comité économique européenne) à laquelle le Danemark avait adhéré en 1973.