Hors Frontières

Guadeloupe

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 1 628,43 km2, la Guadeloupe possède une population de 402 119 habitants.

La monnaie officielle de la Guadeloupe est l’Euro.

La religion prédominante en Guadeloupe est le catholicisme romain avec près de 95% de la population qui y adhère, les autres religions étant par conséquent très minoritaire.

N’ayant une frontière terrestre commune, la Guadeloupe est située en plein océan pacifique et est ouverte sur l’Amérique du Sud. Elle se traverse du Sud au Nord en approximativement une heure et de l’Est en Ouest en une heure pour des distances respectives de 46 km et de 60 km. Mais le moyen de transport à privilégier est le bateau pour voyager entre les îles.

Basse-Terre en est le chef-lieu. Etant un archipel, il n’y a pas de ville mais l’île la plus connue est Grande-Terre. A noter que la Guadeloupe fait partie de la France.

D’un point de vue historique, la Guadeloupe aurait été peuplé par des groupes amérindiens précéramiques vers 3000 av. J.-C. Mais l’histoire moderne de la Guadeloupe commence en novembre 1493 lorsque Christophe Colomb aperçoit au cours de son deuxième voyage la Désirade puis Marie-Galante pour débarquer à Basse-Terre le 4 novembre. À partir de 1635, la première colonisation française commence avec Charles Liènard de l’Olive et Jean du Plessis d’Ossonville qui prennent possession de la Guadeloupe au nom de la Compagnie des îles d’Amérique et se met en place à cette date la traite de Noirs. La Guadeloupe, entre 1759 et 1763, est le siège d’un conflit franco-britannique. Les Britanniques s’emparent une première fois de la Guadeloupe en 1759 mais ne la conserveront que quatre ans, jusqu’en 1763 (traité de Paris). Après avoir aidé Victor Hugues a chassé les britanniques une nouvelle fois, les esclaves qui se sont vu promettre la liberté l’ont obtenu le 7 juin 1794 avec l’abolition de l’esclavage. Les institutions municipales voient le jour en 1837 et en 1848, sous la Deuxième République, l’esclavage est finalement aboli définitivement. Le 19 mars 1946, les anciennes colonies de l’Empire français font place à l’Union française, mais celle des Antilles françaises se rapprochent du statut de la métropole et deviennent des départements d’outre-mer. La Guadeloupe a connu des conflits sociaux et notamment celui de 2009 où l’ensemble des secteurs économiques de l’île sont paralysés par une grève générale qui durera un mois et demie, les grévistes dénonçant notamment les prix des biens de consommation de base.