Hors Frontières

La Grande Bretagne

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Nous prenons le ferry à Calais, afin d’atteindre moins d’une heure plus tard, la ville de Douvres, en Angleterre, le tout pour la modique somme de 30 euros pour un véhicule et quatre personnes.

Angleterre 1

La conduite à gauche, imposée en Angleterre ne pose pas de problèmes particuliers, sur autoroute nous doublons les véhicules et de fait, nous nous retrouvons à droite ; nous gardons ce rythme de croisière, puis traversons après 200 kilomètres de conduite sur les grands axes, les petits villages.

Angleterre 2

Nous atteignons enfin un grand champ étendu.

Angleterre 3

Et tournons notre tête afin d’apercevoir le site de Stonehenge.

Angleterre 4

Stonehenge est un site formidable, connu dans le monde entier ; il rassemble des constructions mégalithiques étudiées par les scientifiques, sans qu’ils parviennent à en déterminer le fonctionnement ni l’origine.

Angleterre 5

L’ambiance autour du site est particulière ; nous ne pouvons cesser de nous questionner sur la construction de ces assemblages, effectuée par des hommes qui venaient, il y a plusieurs centaines de milliers d’années, de découvrir les outils.

Angleterre 6

Nous admirons chaque pierre, chaque renfoncement.

Angleterre 7

Le spectacle est splendide.

Angleterre 8

Un endroit mystérieux.

Angleterre 9

Et après un dernier tour d’observation, nous reprenons la route vers la ville d’Oxford, célèbre pour ses écoles et ses universités. Nous traversons de beaux villages aux constructions atypiques.

Angleterre 10

Et parvenons après 200 kilomètres de petites routes, à Oxford.

Angleterre 12

Nous pénétrons dans la ville.

Angleterre 13

Oxford est une ville de 153 000 habitants. Elle possède une université, une des plus célèbres du monde et la plus vieille du pays, répartie en 39 collèges, sortes de bâtiments disséminés autour et dans la ville. Nous visitons un des collèges les plus fameux.

Angleterre 14

Et découvrons une architecture travaillée.

Angleterre 15

Avec une vue étendue sur les bâtiments.

Angleterre 16

Nous reprenons notre véhicule et nous dirigeons vers le centre de la ville, en passant devant le musée d’histoire naturelle.

Angleterre 17

Et découvrons de vieilles rues aux constructions séculaires.

Angleterre 18

Dont les briques rouges transposent dans un paysage assez uniformisé.

Angleterre 19

Des couleurs austères intéressantes.

Angleterre 20

Nous rejoignons ensuite le cœur culturel de la ville.

Angleterre 21

Les monuments sont impressionnants.

Angleterre 22

Et nous allons de découvertes en découvertes.

Angleterre 23

Les rues sont propres.

Angleterre 24

Et les monuments entretenus correctement.

Angleterre 25

Nous passons sous le pont des soupirs.

Angleterre 26

Et admirons le Radcliffe camera.

Angleterre 27

En nous dirigeant vers le Trinity collège, nous passons devant un édifice religieux, de la même teneur que les bâtiments alentours.

Angleterre 28

Puis, nous arrivons devant le Trinity collège, la plus fameuse section d’enseignement de la ville.

Angleterre 29

Il doit être agréable pour les étudiants de fouler chaque jour ces lieux gorgés de savoir.

Angleterre 30

Nous quittons le Trinity collège, ainsi que la ville de Oxford, et regagnons l’autoroute.

Angleterre 31

Qui nous emmène à une centaine de kilomètres de là, dans la ville de Birmingham, peuplée de 1 000 000 d’habitants. Nous arrivons dans la ville par sa banlieue.

Angleterre 32

Et parvenons au centre ville.

Angleterre 33

Nous garons notre véhicule et parcourons la ville à pied.

Angleterre 34

Les allées invitent le promeneur à la découverte.

Angleterre 35

Lui laissant le soin de découvrir quelques pépites de l’art contemporain.

Angleterre 36

Nous traversons un hall de centre commercial lugubre, afin de nous retrouver sur la place de l’hôtel de ville.

Angleterre 37

Place, qui rassemble la jeunesse de Birmingham.

Angleterre 38

Avec un hôtel de ville digne des grands monuments antiques.

Angleterre 39

Nous découvrons l’architecture de la cité.

Angleterre 40

Avec ses larges avenues piétonnes.

Angleterre 41

Nous rejoignons ensuite la cathédrale Saint-Patrick.

Angleterre 42

Et continuons notre découverte de la ville.

Angleterre 43

Les rues sont bondées de monde.

Angleterre 44

Et les Anglais sont très regardant sur la propreté.

Angleterre 45

Nous nous rendons, après avoir mangé à la volée, un sandwich, aux canaux de la ville, admirant la petite Venise anglaise.

Angleterre 46

Nous tombons de sommeil et retournons à notre hôtel. Le lendemain matin, nous reprenons notre véhicule en direction de Manchester, la triste.

Angleterre 47

Nous traversons nombre de petits villages.

Angleterre 48

Angleterre 49

Et découvrons la ruralité anglaise.

Angleterre 50

Les maisons sont de couleurs ternes.

Angleterre 51

Certains endroits étant de véritables pépites architecturales.

Angleterre 52

Des monuments majestueux.

Angleterre 53

Nous arrivons enfin à Manchester, distante de Birmingham de 150 kilomètres approximativement. Nous arrivons dans la ville par sa banlieue et découvrons une splendide tour de verre.

Angleterre 54

Mais, dans son ensemble, cette ville de 500 000 habitants paraît terne. Ses habitants, avançant la tête courbée et la couleur rougeâtre générale n’arrange pas la situation ; Manchester semble être une ville qui n’a pas encore quitté la deuxième moitié du 20ème siècle et nous nous attendons à voir apparaître à chaque coin de rue, des flots de mineurs revenant du travail, vêtus de leur bleus uniformes.

Nous nous dirigeons vers la place de l’hôtel de ville.

Angleterre 55

Les rues sont désertes.

Angleterre 56

La vie semble figée.

Angleterre 57

Ce qui n’est pas sans lui donner un certain charme.

Angleterre 58

Une photographie devant le Midland hôtel.

Angleterre 59

Et nous nous dirigeons ensuite vers l’hôtel de ville, en continuant d’avancer dans ces larges avenues, tout de rouge vêtues.

Angleterre 60

L’hôtel de ville se rapproche.

Angleterre 61

Nous le découvrons.

Angleterre 62

Puis, nous arpentons le centre ville commercial.

Angleterre 63

Avant de reprendre notre véhicule et de rejoindre le stade de Manchester United, véritable institution. A ne pas confondre avec le stade de la ville, qui lui ne revêt pas d’attractivité touristique.

Angleterre 64

Nous nous rendons au club des supporters, faisant parties des plus ardents d’Europe.

Angleterre 65

Une petite soixantaine de kilomètres nous sépare de Liverpool, la joyeuse, fief du célèbre groupe de rock : Les Beatles et forte de ses 445 000 habitants. Nous prenons position dans notre hôtel, situé aux abords de la mer d’Irlande.

Angleterre 66

En face de notre chambre, nous avons une vue sur une magnifique église.

 Angleterre 67

Mais, en sortant de la chambre, nous pouvons voir le monument le plus fameux de la ville : le Pier Head.

Angleterre 68

Entouré de bâtiments tout aussi impressionnants.

Angleterre 69

Nous laissons la voiture garée sur le parking de l’hôtel et découvrons la ville à pied.

Angleterre 70

Notre première halte s’effectue à la caverne, célèbre pub qui a vu naître les débuts du groupe : les Beatles.

Angleterre 71

Nous pénétrons à l’intérieur.

Angleterre 72

Aujourd’hui, de nombreux groupes viennent faire leurs premières armes sur la scène.

Angleterre 73

La musique nous entraîne dans un rythme endiablé.

Angleterre 74

Nous continuons notre visite du centre ville, qui comprend de nombreuses boutiques.

Angleterre 75

De nombreux pubs sont disséminés un peu partout dans la ville.

Angleterre 76

C’est alors que nous découvrons un secteur différent de ce que nous avons pu voir jusqu’à présent : le hall Saint George.

Angleterre 77

Une place comprenant de nombreux monuments antiques ou du moins d’inspiration gothique.

Angleterre 78

La place regroupe la majeure partie des monuments de la ville.

Angleterre 79

La place est dégagée et il est agréable de s’y promener.

Angleterre 80

Nous passons bien une heure à tout découvrir.

Angleterre 81

Un petit détour par une église et nous nous dirigeons vers la cathédrale anglicane.

Angleterre 82

Nous continuons notre chemin.

Angleterre 83

Que nous apercevons de devant.

 Angleterre 84

Mais, qui est tout aussi impressionnante vue de derrière.

Angleterre 85

Nous traversons Chinatown, le quartier chinois.

Angleterre 86

Et arrivons aux docks de Liverpool en face de la mer d’Irlande.

Angleterre 87

Nous la découvrons pour la première fois.

Angleterre 88

Mer assez froide et dont la couleur terne interdit la baignade.

Angleterre 89

Néanmoins, les alentours sont intéressants.

Angleterre 90

Avec ses canaux.

Angleterre 92

Et ses entrepôts.

Angleterre 91

Nous passons également devant le quai du ferry qui emmène les visiteurs sur l’île de Man, composé essentiellement de motards venant du monde entier, afin de profiter pleinement sur l’île, de leur passion pour les deux roues.

Angleterre 93

Nous quittons Liverpool ainsi que l’Angleterre. Nous partons du port de Liverpool à deux heures du matin et prenons le ferry pour l’île de Man, une dépendance britannique ne faisant pas partie du Royaume Uni, mais étant soumis à la propriété de la reine d’Angleterre. Nous nous précipitons afin de trouver un fauteuil sur lequel, nous pourrons nous reposer durant les trois heures que dure la traversée. Vers cinq heures du matin, nous sommes réveillés par le commandant qui nous annonce notre arrivée imminente. L’île de Man s’aperçoit, au loin, illuminée partiellement.

 Ile de Man 1

Après quelques minutes, les berges se rapprochent. Nous découvrons enfin cet ilot britannique, dont peu connaissent l’existence.

Ile de Man 2

La jetée de douglas comporte une mer encore haute. D’ailleurs, le château de Douglas se trouve sur une île inaccessible en l’instant.

 Ile de Man 3

Douglas en est la capitale. La ville est peuplée de 26 000 habitants et comporte plusieurs attraits touristiques. Mais, dés notre arrivée, nous faisons appeler un taxi afin qu’il puisse nous emmener dans la ville de Peel, de l’autre côté de l’île et distante d’une vingtaine de kilomètres, le tout pour une vingtaine de livres, soit 25 euros approximativement. Après une vingtaine de minutes, nous arrivons au port de Peel, qui s’éveille tout doucement ; la ville, dés le beau matin est déserte, les commerces ouvrant majoritairement vers 10 h 00.

Ile de Man 4

Nous longeons les remparts du château de Peel.

Ile de Man 6

Et avons une vue dégagée sur la jetée de la ville.

Ile de Man 7

Le chauffeur de taxi gare son véhicule afin de nous faire visiter gentiment la ville. Dont le petit port charmant.

 Ile de Man 8

Ensuite, nous longeons en marchant le bord de mer, paysage enchanteur d’une carte postale retravaillée numériquement tant elle est parfaite.

 Ile de Man 9

C’est alors que le château de Peel émerge.

 Ile de Man 10

Aux abords du château, un autre petit port se laisse découvrir.

 Ile de Man 11

Puis, après quelques heures passées dans la ville, notre chauffeur de taxi nous emmène à nouveau à Douglas, en nous arrêtant à quelques kilomètres de Peel, à l’endroit duquel se tenait l’ancien parlement qui régissait la vie administrative de l’île.

 Ile de Man 12

Site qui comprend une église intéressante.

Ile de Man 13

Nous arrivons enfin à Douglas, la capitale, après que le chauffeur de taxe nous a raconté l’amour qu’il portait à son île, dénaturée depuis quelques années par l’arrivée massive de riches européens qui utilisent l’île comme une réserve bancaire, ce qui faisait irrémédiablement grimper le prix de l’immobilier insulaire. Les banques de l’île de Man sont par ailleurs omniprésentes et il n’est pas rare de trouver un appartement à des prix dépassant ceux des plus beaux quartiers londoniens. Soit 500 000 livres pour un 100 mètres carrés. Précisons simplement que le pays qui n’appartient pas à l’Union Européenne a la possibilité de frapper sa propre monnaie : la livre, mais que ces billets ne sont pas acceptés dans le reste du Royaume Uni (Grande Bretagne composée de l’Angleterre, du pays de Galles et de l’écosse associée avec Irlande du Nord) En arrivant sur Douglas, la capitale, nous remarquons que la mer est descendue, suite à son mouvement perpétuel de marée. Il est désormais possible de rejoindre la tour du refuge, le château de la ville.

Ile de Man 14

De la jetée, le lieu semble désolant.

Ile de Man 15

Mais permet de faire de belles photos.

Ile de Man 16

Dont la non moins importante photo de famille.

 Ile de Man 17

Nous longeons la jetée de Douglas afin de rejoindre les escaliers permettant de descendre vers la plage, maintenant dégagée.

Ile de Man 18

Le paysage est lunaire, exacerbant les sens.

 Ile de Man 19

Nous nous prenons pour des explorateurs et découvrons la tour du refuge sous un nouveau jour.

 Ile de Man 20

Même la jetée de Douglas semble différente.

 Ile de Man 21

Jetée que nous regagnons, afin d’en visiter les contours. Nous découvrons alors de beaux immeubles.

Ile de Man 22

Ainsi qu’une petite église nichée au cœur de barres d’immeubles qui n’ont rien d’austères.

Ile de Man 23

Et empruntons un des autres moyens de locomotion de l’île : le cheval.

 Ile de Man 24

Nous rejoignons le centre ville avec ses boutiques à profusion.

Ile de Man 26

Nous longeons ensuite le front de mer.

Ile de Man 27

La ville prend alors une tout autre forme.

 Ile de Man 28

Même la tour du refuge semble avoir repris des couleurs.

Ile de Man 29

La vue est splendide.

Ile de Man 30

Nous jetons un dernier coup d’œil à cette île intéressante.

 Ile de Man 31

Puis nous rejoignons le ferry, dont le départ est immédiat. Nous embarquons à nouveau pour trois heures de traversée, pour la somme modique de 130 livres pour quatre personnes dont un enfant de bas-âge et sans véhicule. L’île de Man s’éloigne tout doucement.

 Ile de Man 32

Et alors, que nous sommes en pleine mer, nous en profitons pour admirer l’étendue d’eau qui nous circonscrit.

Ile de Man 33

Jusqu’à ce que nous arrivions à nouveau en Angleterre et la ville de Liverpool que nous avions quitté le matin même.

A une heure tardive, nous traversons la frontière invisible entre l’Angleterre et l’Ecosse. Du moins, pas si invisible, puisque la séparation d’Hadrien, empereur romain de l’Antiquité, marque géographiquement les limites des deux entités politiques interdépendantes. Le mur d’Hadrien est un long mur qui traverse la Grande-Bretagne d’Ouest en Est.

 Ecosse 2

Il se visite par palier, étant donné que l’érosion et le temps en ont effacé une grande partie.

Ecosse 3

L’endroit est mystérieux.

Ecosse 4

Nous parvenons à trouver un motel, ouvert 24h/24 et reprenons des forces, le sommeil nous gagnant. Le lendemain matin, nous reprenons l’autoroute en direction de Glasgow, ville la plus peuplée d’Ecosse avec ses 600 000 habitants.

 Ecosse 5

Nous apercevons immédiatement la cathédrale de Glasgow, imposante.

 Ecosse 6

Nous nous baladons dans le parc qui jouxte la cathédrale.

 Ecosse 7

Afin de pouvoir rejoindre la nécropole de Glasgow, un cimetière particulier, puisque se situant sur une colline adjacente à la cathédrale.

 Ecosse 8

Nous grimpons sur la colline et avons sur la cathédrale, une vue étendue.

Ecosse 9

Le cimetière n’est pas glauque, mais mystérieux. Certaines tombes sont datées de plusieurs siècles.

 Ecosse 10

Nous continuons notre visite.

Ecosse 11

Nous continuons la visite ; au fur et à mesure de notre progression, nous nous enfonçons dans les méandres du cimetière, un véritable labyrinthe.

 Ecosse 12

Nous prenons notre temps.

Ecosse 13

Nous retournons dans le parc qui jouxte la cathédrale.

 Ecosse 14

Et nous nous dirigeons vers le centre ville de Glasgow.

 Ecosse 15

Nous nous garons prés de la mairie de la ville.

Ecosse 16

Puis, nous visitons le Kelvingrove art museum.

 Ecosse 17

A côté duquel, se trouve l’université de Glasgow.

 Ecosse 18

Nous prenons connaissance avec un jeu typique en Ecosse, une sorte de pétanque britannique.

 Ecosse 19

Nous reprenons ensuite la route en direction d’Edimbourg, la capitale du pays. Nous arrivons devant une splendide cathédrale.

Ecosse 20

Les façades des maisons sont typiquement écossaises.

 Ecosse 21

Nous les longeons afin de nous rendre au centre ville commercial.

 Ecosse 22

Que nous atteignons, après de longues minutes de circulation.

Ecosse 23

La ville d’Edimbourg est peuplée de 500 000 habitants ; touristique, elle est en pleine réfection et de ce fait, la circulation y est compliquée. Nous décidons d’emprunter un autre chemin, afin de rejoindre le centre historique ; nous grimpons sur les hauteurs de la ville.

 Ecosse 24

La vue est panoramique.

 Ecosse 26

Nous arrivons au centre ville historique. Nous garons notre véhicule.

 Ecosse 27

Aux abords d’un petit parc, une tourelle se dévoile.

 Ecosse 28

Puis, un autre monument.

Ecosse 29

Avant d’obtenir cette vue sur le vieux Edimbourg.

 Ecosse 30

Nous nous en approchons.

Ecosse 31

Le vieux Edimbourg grouille de touristes venant des quatre coins du monde.

 Ecosse 32

Derrière un énième monument gothique, la ville étant à ciel ouvert, le patrimoine mémoriel de son passé.

Ecosse 33

Nous n’en manquons pas une miette.

 Ecosse 35

Et prenons le temps de l’admirer dans ses moindres détails.

 Ecosse 36

Un endroit sublime.

Ecosse 37

La vieille ville se dresse ainsi depuis des siècles et le fait de la voir de la rive sur laquelle nous nous trouvons, lui donne un côté intemporel, un peu comme si Edimbourg n’avait jamais voulu intégrer le 21ème siècle.

 Ecosse 38

Nous effectuons un détour par le national monument sur Carlton Hill.

 Ecosse 39

Puis, en nous dirigeant vers les hauteurs d’Edimbourg, nous admirons la galerie nationale.

Ecosse 40

Avant de rejoindre le château d’Edimbourg, qui contient des reliques de William Wallace, un des combattants les plus valeureux que l’Ecosse ait porté en son sein.

Ecosse 41

Les hauteurs de la ville nous donne la possibilité de découvrir une architecture traditionnelle.

 Ecosse 42

Avec une prédilection pour les vieilles pierres.

 Ecosse 43

Lorsque nous reprenons notre véhicule, nous remarquons accolé sur le pare brise, une amende de 70 livres pour dépassement de stationnement. Nous sommes un peu outrés, car avant de partir pour notre découverte, nous avons demandé à un policier si nous pouvions prendre cinq minutes afin de faire une photographie ; le policier, malgré son affirmation attendra notre départ pour nous verbaliser, une verbalisation non effective, puisque les accords de coopération entre la Grande Bretagne et le reste de l’Europe faisant défauts, personne ne nous obligera à en payer les deniers.

 Ecosse 44

Malgré cette désobligeance, nous continuons notre avancée vers le haut Edimbourg et découvrons la ville dans son ensemble.

Ecosse 45

Nous découvrons la ville telle que nous l’avons visité.

 Ecosse 46

Une haute tour surplombe le ville.

Ecosse 47

Magique et intemporelle, inénarrable et imperfectible.

 Ecosse 48

Nous commençons à quitter la ville, en faisant connaissance avec les derniers monuments qui apparaissent sur notre chemin.

Ecosse 49

Dont un château qui dresse ses tourelles, tel un arc visant les nuages.

 Ecosse 50

Nous quittons Edimbourg pour remonter vers le Nord de l’Ecosse et empruntant un pont. Le drapeau du pays flotte dans le vent et nous l’apercevons sur le toit d’une maison avant de pénétrer dans les Highlands écossais.

 Ecosse 51

Nous faisons une halte.

Ecosse 52

Les Highlands écossais représentent une région sauvage, à la beauté indomptable.

Ecosse 53

La route est globalement bonne, quand bien même, elle alterne les portions d’autoroute ou du moins de doubles voies et les portions plus lentes.

 Ecosse 54

Le décor qui nous entoure est empli de mystères.

 Ecosse 55

L’ambiance est…mythique.

Ecosse 56

Avec un temps régulièrement changeant, fébrile.

 Ecosse 57

Nous n’hésitons pas à nous arrêter aux abords d’une distillerie, fierté du pays.

 Ecosse 58

Distillerie de laquelle, nous partons à pied, découvrir les Highlands ainsi que leur spécificité, dont un joueur de cornemuse.

 Ecosse 59

Ou des moutons sauvages, qui ne doivent pas souvent apercevoir un couple de touristes égarés.

 Ecosse 60

Nous nous enfonçons dans l’arrière pays, découvrir une nature encore imprégnée du temps passé.

 Ecosse 61

Avec ses ruisseaux bruyants.

 Ecosse 62

Et ses collines érodées.

Ecosse 63

Après 300 kilomètres de petites routes, nous choisissons un hôtel situé non loin d’Inverness, la capitale des Highlands, que nous visitons le lendemain.

Inverness est une ville somptueuse.

Ecosse 64

Nous en découvrons le château, que nous visitons.

Ecosse 67

Avant de rejoindre la cathédrale de la ville.

 Ecosse 68

Nous empruntons ensuite une petite route et parvenons jusqu’au loch Ness, le lac le plus célèbre du monde, essentiellement du au mystère qui entoure l’éventuel monstre qui y réside.

 Ecosse 69

Aux abords du lac que nous longeons, se trouve un château : le château d’Urquhart qui lui fait face.

Ecosse 70

Nous ne perdons pas une miette de ce paysage fantastique.

 Ecosse 71

Magique dans ses moindres recoins.

 Ecosse 72

Le lac nous donne l’impression d’être les pionniers de sa découverte.

 Ecosse 73

Nous continuons notre découverte du lac.

Ecosse 74

Il nous faut résister afin de ne pas être tenté de nous y baigner.

Ecosse 75

Mais, rien ne nous empêche d’immortaliser cet instant, que nous souhaitons éternel.

 Ecosse 76

Nous repartons et dépassons à présent le lac du loch Ness.

Ecosse 77

Nous enfonçons dans les terres du côté Ouest.

 Ecosse 78

Et arrivons aux abords du lac Lucky.

 Ecosse 79

Les couleurs sont magiques.

Ecosse 80

Un lac plus petit que le Loch Ness, mais sans être dénué de charme.

Ecosse 81

Le paysage alentour a encore gagné en naturel.

Ecosse 82

Même les villages semblent d’un autre temps.

 Ecosse 83

La brume épaisse nous accompagne et nous envahit, à la limite de l’écrasement.

Ecosse 84

Cette brume ne se trouve qu’en Ecosse, suivant les dires des habitants.

Ecosse 85

La route est longue et la circulation difficile, avec une omniprésence de la monotonie.

Ecosse 86

A plusieurs reprises, nous nous arrêtons afin de nous plonger dans cette ambiance de film fantastique.

 Ecosse 87

La brume devient compacte.

Ecosse 88

Une brume que nous essayons de fuir.

Ecosse 89

Mais, qui nous rattrape indéniablement.

Ecosse 90

Nous devons faire avec.

 Ecosse 91

Nous faisons une courte halte.

Ecosse 92

Ce n’est qu’après une certaine heure, que la brume abandonne sa position.

 Ecosse 93

Néanmoins, c’était sans compter sur sa ténacité à réapparaître au détour d’un chemin.

Ecosse 94

Nous tentons une approche.

Ecosse 95

Et l’apercevons pour une dernière fois.

Ecosse 97

Figée devant nous.

 Ecosse 98

Nous narguant.

 Ecosse 99

Mais, ne retirant rien de la beauté de ces paysages abrupts.

 Ecosse 100

A partir d’une certaine longitude, elle est définitivement loin derrière nous.

 Ecosse 101

Et c’est avec une vue dégagée que nous arrivons au lac Lomond.

 Ecosse 102

Un des plus grands lacs du pays.

 Ecosse 103

Nous n’en perdons pas une miette.

Ecosse 104

Le paysage lacustre se laisse remplacer par de verts pâturages.

 Ecosse 105

Nous traversons des petites villes aux façades des maisons en briques rouges.

 Ecosse 106

Nous dépassons la ville de Glasgow et nous dirigeons vers le parc Galloway, aux abords de la ville de Girvan. Nous nous arrêtons après un périple de plus de 400 kilomètres sur les petites routes écossaises.

 Ecosse 107

Une fois parvenus jusqu’aux abords de la frontière entre la mer d’Irlande et de l’océan atlantique.

 Ecosse 108

Nous en profitons pour effectuer une petite balade, les pieds dans l’eau.

Ecosse 109

Eau, qui n’est pas très chaude, il faut le préciser.

 Ecosse 110

La plage reste malgré tout, agréable à arpenter.

 Ecosse 111

Nous reprenons notre véhicule et atteignons la ville de Stranraer, à l’extrême Sud du pays, afin de pouvoir attraper de justesse notre ferry. Une fois à l’intérieur, nous apercevons le drapeau du pays s’éloigner, nous laissant de mirifiques souvenirs et une joie immense de les avoir vécus.

En provenance d’Ecosse, nous traversons la mer d’Irlande, en direction de l’Irlande du Nord, un territoire britannique faisant parti avec la Grande Bretagne, du Royaume-Uni.

Les côtes irlandaises se dessinent et nous nous en approchons.

 Irlande du Nord 2

Une fois descendus du bateau, nous reprenons la route avec notre véhicule et nous dirigeons vers Belfast, la capitale, forte de ses 280 000 habitants. Nous traversons à plusieurs reprises des petits villages.

 Irlande du Nord 3

Et nous pénétrons dans la banlieue de Belfast.

Irlande du Nord 4

A chaque coin de rue, des animations, essentiellement entreprises par des jeunes étudiants qui cherchent d’une manière ou d’une autre, le moyen de gagner un peu d’argent, une contribution apportée par les touristes de passage.

 Irlande du Nord 5

Nous nous dirigeons vers le port de la ville.

Irlande du Nord 6

Et nous dépassons pour cela, de beaux bâtiments.

 Irlande du Nord 7

Puis, une belle église, sorte de cathédrale, tout de rouge habillé.

Irlande du Nord 8

Mais avant de rejoindre le port, nous nous rendons au château de Belfast, excentré, afin d’en visiter les jardins.

Irlande du Nord 9

Le château est un haut lieu du tourisme.

Irlande du Nord 10

Le port se reconnaît au loin, avec ses bâtiments rouges.

Irlande du Nord 12

Au fur et à mesure de notre progression, nous en découvrons un univers intéressant, partagé entre les visites touristiques et le travail des marins qui l’arpentent chaque jour.

Irlande du Nord 13

Un léger vent frais caresse nos cheveux.

Irlande du Nord 14

Nous visitons ensuite le Titanic, un immeuble de la même taille au bateau éponyme, qui comprend des bureaux.

 Irlande du Nord 15

Nous rejoignons le centre ville en empruntons un pont.

Irlande du Nord 16

Pont qui nous permet une vue dégagée sur la ville.

Irlande du Nord 17

Nous découvrons la construction ovale de Harland and Wolff, société de chantiers navals de Belfast.

Irlande du Nord 18

Et rejoignons la tour Albert clock, monument à découvrir de la ville.

 Irlande du Nord 19

C’est alors que le centre ville se dessine.

 Irlande du Nord 20

Les rues sont vides.

Irlande du Nord 21

Avec ses universités célèbres.

Irlande du Nord 22

Et surtout, sa cathédrale, qui en plein centre de Belfast, se dresse en défiant le temps.

Irlande du Nord 23

Nous visitons l’édifice et nous émerveillons devant tant de grâce.

Irlande du Nord 24

La cathédrale est magnifique.

Irlande du Nord 25

Nous rejoignons notre hôtel et nous reposons une petite heure, avant de rejoindre à pied le centre de la ville.

Irlande du Nord 26

La ville s’illumine.

Irlande du Nord 27

Et n’hésitons pas à poser devant l’hôtel de ville, un des bâtiments touristiques les plus visités de Belfast.

Irlande du Nord 28

Nous quittons ensuite Belfast, en nous dirigeant vers le Sud de l’Irlande du Nord : la ville de Newry, et sa superbe abbatiale, seul monument réellement valable de la ville, le château n’étant pas attractif.

Irlande du Nord 29

Nous continuons en direction de Warrenpoint et découvrons ce qu’il reste de son château.

Irlande du Nord 30

Intéressant, car entouré de marécages lui donnant un côté mystérieux.

 Irlande du Nord 31

Et c’est finalement prés de la mer d’Irlande, que nous dépassons une frontière invisible afin de rejoindre les irréductibles de la République d’Irlande, non sans nous être promenés sur le bord de la plage.

 Irlande du Nord 32

De l’Irlande du Nord, nous traversons une frontière invisible et arrivons en République d’Irlande, sans présence de panneau nous l’indiquant. Nous continuons sur une longue autoroute.

République d'Irlande 1

La seule différence notable visible étant le passage des panneaux de miles à kilomètres.

 République d'Irlande 2

Nous roulons durant prés de 200 kilomètres et arrivons à Cashel, une petite ville du centre du pays, qui possède la particularité de bénéficier d’un afflux de touristes arrivant de toutes parts afin de visiter le rocher qui porte son nom.

République d'Irlande 3

Le rocher de Cashel est en réalité, une église catholique, qui était à l’origine, une église protestante ; elle surplombe la vallée de Cashel, située sur son mont, un peu comme si elle était imprenable. Paradoxe, il s’agit d’un des monuments les plus visités du pays.

 République d'Irlande 4

Nous garons notre véhicule aux pieds du rocher.

République d'Irlande 5

Et pénétrons à l’intérieur de l’édifice.

République d'Irlande 6

Dont les arcs voutés plongent immédiatement le touriste de passage dans une ambiance mystérieuse.

 République d'Irlande 7

Ou disons voir…celtique.

République d'Irlande 8

Par ailleurs, le cimetière présent sur le roc, n’apaise pas l’ambiance générale.

 République d'Irlande 9

Mais, la vue sur la vallée donne au repos éternel, un sentiment d’immensité.

 République d'Irlande 10

La vue est sublime.

République d'Irlande 11

Nous effectuons le tour du bâtiment et en longeons les remparts.

 République d'Irlande 12

Le bâtiment est sublimement constitué de vieilles pierres.

République d'Irlande 13

Un édifice splendide.

République d'Irlande 14

Et les nuages alentours semblent s’être posés définitivement au-dessus de l’église.

République d'Irlande 15

Nous nous sentons petits, face à l’histoire.

 République d'Irlande 16

Que nous réécrivons à notre guise.

 République d'Irlande 17

Nous quittons le monument pour rejoindre le centre ville, non dénué d’intérêt.

République d'Irlande 18

Et quittons la ville de Cashel afin de rejoindre l’extrême Ouest du pays.

 République d'Irlande 19

Prés de 200 kilomètres nous sépare des falaises de Moher. Nous traversons un pays plat.

République d'Irlande 20

Le brouillard se lève.

République d'Irlande 21

A l’ambiance générale particulière.

République d'Irlande 22

Nous continuons de rouler.

République d'Irlande 23

Mais sur une route praticable, quand bien même dangereuse.

 République d'Irlande 24

Les paysages que nous traversons alternent les champs aux troupeaux de mouton en semi-liberté.

 République d'Irlande 25

Aux longs cours d’eau qui changent radicalement la vision du voyageur.

 République d'Irlande 26

Mais, en nous rapprochant de la fin des terres.

 République d'Irlande 27

Nous nous arrêtons quelques instants.

République d'Irlande 28

Un fort sentiment de liberté nous envahit.

 République d'Irlande 29

La route nous menant vers la fin du monde, du moins la fin des terres européennes.

République d'Irlande 30

Et derrière un énième village, le désert vert.

  République d'Irlande 32

Avant de découvrir les falaises tant escomptées.

République d'Irlande 33

Qui marquent la fin d’un continent.

République d'Irlande 34

Les falaises s’étendent sur plusieurs dizaines de mètres.

République d'Irlande 35

Et elles comportent une tour de la désolation qui invite au recueillement.

République d'Irlande 36

Nous nous éloignons des falaises et quittons ce lieu de la désolation.

République d'Irlande 37

L’océan atlantique Nord s’aperçoit encore par bribes.

République d'Irlande 38

Mais, il se laisse remplacer par de verts pâturages.

 République d'Irlande 39

Aux villages épars.

République d'Irlande 40

L’Irlande est un pays intelligent, qui a su conserver son authenticité.

République d'Irlande 41

Son goût pour les vieilles pierres en fait un livre ouvert sur le passé et chaque village comporte une spécificité qui fait son charme.

 République d'Irlande 43

Et encore plus lorsque nous pénétrons le Connemara, une de ses régions les plus sauvages, mélodie éponyme de Michel Sardou, qui décrit avec précision les terres brûlées que nous découvrons.

République d'Irlande 44

Les animaux sont en totale liberté.

 République d'Irlande 45

Et au milieu de ses lacs.

République d'Irlande 47

Nous nous sentons en totale harmonie avec la nature.

 République d'Irlande 48

Les paysages sont somptueux.

République d'Irlande 49

L’endroit est mythique.

République d'Irlande 50

Les collines, arides à souhait.

 République d'Irlande 51

Et plus nous nous enfonçons dans ce bout du monde.

 République d'Irlande 52

Plus, le couché de soleil amplifie le mystère prégnant.

République d'Irlande 53

Les vallées sont profondes.

République d'Irlande 54

Les lacs ont été pensés pour accentuer la fracture entre terre et air.

 République d'Irlande 55

Et jamais naturel n’aura mieux porté son nom.

 République d'Irlande 56

Et quant au détour d’un chemin, une tombe s’étend vers l’horizon, l’imaginaire dépasse la réalité.

République d'Irlande 58

Le soleil commence à disparaître.

 République d'Irlande 59

Pour notre plus grand plaisir, la route semble interminable.

République d'Irlande 60

Disparaissant et apparaissant à sa guise.

 République d'Irlande 61

Et alors que nous pensions nous trouver au milieu des tourbières sans possibilité de sortie de ce labyrinthe.

République d'Irlande 62

La ville de Clifden, capitale du Connemara apparaît comme par magie.

République d'Irlande 63

Juste à temps pour ne pas désespérer le voyageur.

République d'Irlande 64

Nous avons la chance pour un prix modique, de trouver un château, dans lequel nous passons la nuit, au cœur du Connemara, vivant un peu plus un rêve éveillé.

 République d'Irlande 65

Un véritable château.

République d'Irlande 66

Le lendemain matin, dés notre réveil, la vue nous rappelle que nous ne sommes pas n’importe où.

République d'Irlande 67

Mais au cœur du Connemara.

 République d'Irlande 68

Dont nous visitons, la parc national.

 République d'Irlande 69

Malgré la présence de nombreux moustiques, la visite reste agréable.

 République d'Irlande 70

Le parc, étant gratuit, il faut se lever tôt afin de le visiter en toute tranquillité.

République d'Irlande 71

Mais, c’est en continuant notre chemin, que nous allons découvrir le monument le plus surprenant qu’il nous ait été donné l’occasion de voir : l’abbaye de Kilmore.

 République d'Irlande 72

Une des merveilles architecturales construites par l’homme. Nous nous sentons petit face à ce monument, devant lequel, nous sommes en extase. Tant de grâce et de majestuosité réunis en un seul lieu. Trop pour un seul homme.

République d'Irlande 74

Mais, la suite des découvertes ne va que renforcer ce côté mystique de l’Irlande. En continuant d’avancer, nous nous trompons cependant de côté, en Irlande, la conduite s’effectuant à gauche, nous circulons quelques instants à droite et fort heureusement, nous le remarquons assez tôt. Nous reprenons notre place sur une route déserte. En nous dirigeant vers le nord du Connemara, le paysage commence à changer.

République d'Irlande 74A

Jusqu’à l’apothéose : les fjords de Kilary.

 République d'Irlande 75

Là où l’océan Atlantique fusionne avec la terre.

 République d'Irlande 76

Là, où il n’y a plus de repères.

République d'Irlande 77

Une majestuosité comme seule la nature sait créer.

République d'Irlande 78

Et c’est dans ce décor de rêve.

 République d'Irlande 79

Que nous buvons un café avec une vue sur l’ineffable.

République d'Irlande 80

Nous repartons ensuite et nous nous arrêtons dans la ville de Galway.

République d'irlande 81

Une ville intéressante, grâce à ses constructions baroques.

 République d'irlande 82

Et sa cathédrale.

 République d'irlande 83

Après trois cents kilomètres, nous arrivons à Dublin, capitale du pays. Nous en traversons la banlieue, qui dissémine sur son chemin, de multitudes de joyaux architecturaux.

 République d'irlande 84

Essentiellement, des églises.

 République d'irlande 85

Que nous visitons.

République d'irlande 86

Le long d’un canal, qui donne à la ville, un petit côté hollandais intéressant.

 République d'irlande 87

Nous empruntons le pont Samuel Beckett

 République d'irlande 88

Afin de gagner le centre de la ville, en passant par inadvertance devant des bâtiments administratifs austères.

 République d'irlande 89

Situés non loin de la célèbre fabrique de bière : Guiness.

 République d'irlande 90

Nous longeons la Liftey, le fleuve qui sépare la ville en deux.

République d'irlande 91

Et nous arrêtons devant une église en plein centre commercial, église qui nous interpelle tant elle est particulière.

République d'irlande 92

En nous rapprochant du centre ville, les bâtiments anciens sont de plus en plus nombreux.

 République d'irlande 93

Nous nous garons dans une rue adjacente à la vieille ville.

 République d'irlande 94

Puis, nous découvrons à pied, la cathédrale.

République d'irlande 95

Avant de découvrir le château de Dublin.

République d'irlande 96

Le château est entouré par de beaux monuments.

 République d'irlande 97

Que nous visitons avant de pénétrer dans le château.

 République d'irlande 99

Une photo s’impose.

République d'irlande 98

Et de découvrir une exposition de sculpture sur sable.

 République d'irlande 100

Des constructions somptueuses.

République d'irlande 101

Nous repartons ensuite vers le centre ville.

République d'irlande 102

Une autre église attire notre regard.

République d'irlande 103

Et nous pouvons enfin pénétrer dans un de ces pubs traditionnels.

 République d'irlande 105

Au milieu d’irlandais imbibés d’alcool, nous tentons une discussion en anglais.

 

– Bonjour. Hello.

– Comment allez-vous ? How are you?

– Très bien, merci. Fine, thank you.

– Quel est votre nom ? What’s your name?

– Mon nom est Ludovic. My name is Ludovic.

– Heureux de vous rencontrer. Pleased to meet you.

– Merci. Thank you.

– Il n’y a pas de quoi. You’re welcome.

– Je ne parle pas bien anglais. I don’t speak English well.

– Parlez-vous français ? Do you speak French?

– Non. No.

– Je ne comprends pas. I don’t understand.

– Excusez-moi. Excuse me.

– Je suis désolé. I’m sorry.

– Au revoir. Good-bye.

 

La cuisine irlandaise est délicate et variée, avec au choix :

 

-les boudins blancs et noirs de Clonakilty,

-l’agneau du Kerry,

-les pieds de cochon cuits ou marinés,

-la viande de bœuf du Tipperary et du nord de Cork,

-les fruits de mer

-l’agneau du Connemara,

-le saumon et l’anguille fumés,

-les huîtres de la baie de Galway,

-les saucisses parfumées aux algues marines du Mayo,

-les crevettes de la baie de Dublin,

-le bleu du Wicklow,

-le mouton de montagne de la péninsule de Cooley,

-le bœuf Hereford,

-le célèbre plat dublinois, le coddle avec ses saucisses, petit-salé, pommes de terre et oignons.

 

Une fois rassasiés, nous nous dirigeons vers le port de Dublin, afin de prendre notre ferry et patientons jusqu’à 22 h 30, heure de notre départ vers l’Angleterre.

République d'irlande 106

Nous quittons ainsi l’Irlande, pays surprenant et magnifique, une véritable invitation au voyage, dont le caractère celtique est une véritable institution. Ne manquaient plus que les arcs-en-ciel et les lutins pour que le bonheur soit total.