Hors Frontières

La Polynésie : Des îles Cook à Bora Bora

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance de Nouvelle Zélande, nous embarquons pour les îles Cook.

Nous grimpons dans un vol de la compagnie Air New Zealand pour un vol qui dure 4 heures et nous fait dépasser la date line, autrement traduite : ligne de changement de date. Il coûte aux alentours de 300 euros.

Iles Cook 1

Les consignes de sécurité sont diffusées par un écran où les membres de l’équipe de tournage de Men In Black font offices de présentateurs.

Iles Cook 2

L’équipe de la compagnie, contrairement à l’habitude est antipathique.

Iles Cook 3

Après 2 heures de vol, nous franchissons la ligne de changement ed date ; par rapport à la France, nous partons demain pour arriver hier.

Iles Cook 4

Nous remplissons notre carte de débarquement.

Iles Cook 5

Nous regardons des films ; la compagnie possède de beaux avions modernes.

Iles Cook 6 Iles Cook 7

Après 2 heures de vol, nous franchissons la ligne de changement ed date ; par rapport à la France, nous partons demain pour arriver hier.

Iles Cook 8 Iles Cook 9 Iles Cook 10

Nous atterrissons.

Iles Cook 11

Nous descendons à l’aéroport de Avarua sur l’île de Rarotonga.

Iles Cook 12 Iles Cook 13

Nous passons les contrôles de l’immigration ; il nous faut présenter un billet retour.

Iles Cook 14 Iles Cook 15

Nos bagages ne sont pas fouillées.

Iles Cook 16

A l’extérieur, les hôtels ont dépêchés des représentants pour attirer le touriste ; nous avons réservé en ce qui nous concerne à l’Atupa Orchid units pour la somme de 35 euros la nuit.

Iles Cook 17 Iles Cook 18 Iles Cook 19

En premier lieu, les taxis étant trop onéreux, nous décidons de réserver un moyen de locomotion.

Iles Cook 20 Iles Cook 21

Nous traversons la route qui se trouve face à l’aéroport et rejoignons la société Rarotonga Rentals, afin de louer un véhicule ; les voitures se louent 70 euros la journée alors que les scooters 25 euros ; nous décidons de prendre un scooter.

Iles Cook 22 Iles Cook 23 Iles Cook 24

Nous rejoignons notre hôtel.

Iles Cook 25 Iles Cook 26

Le gérant est un vieil homme qui pour le prix nous octroie une maison entière.

Iles Cook 27

Avec notre scooter, nous décidons de nous promener en centre ville.

Iles Cook 28 Iles Cook 29 Iles Cook 30 Iles Cook 31

Nous traversons la capitale Avarua assez rapidement et continuons vers l’Est ; le tour de l’île se fait en trente minutes ; nous n’irons pas aussi loin.

Iles Cook 32 Iles Cook 33

Nous assistons à un entraînement sportif.

Iles Cook 34 Iles Cook 35 Iles Cook 36

Nous reprenons ensuite la route.

Iles Cook 37 Iles Cook 38 Iles Cook 39

Nous prenons notre temps de découvrir le bord de mer.

Iles Cook 40 Iles Cook 41 Iles Cook 42 Iles Cook 43

Nous restons une heure sur place à profiter des rayons de soleil qui nous caresse la peau.

Iles Cook 44 Iles Cook 45

Nous retournons ensuite dans le centre ville d’Avarua.

Iles Cook 46 Iles Cook 47 Iles Cook 48

La ville comprend toutes les infrastructures nécessaires.

Iles Cook 49 Iles Cook 50

Nous entrons dans une église moderne.

Iles Cook 51 Iles Cook 52

Elle se trouve à proximité d’une ancienne église.

Iles Cook 53 Iles Cook 54

Face à elle, un cimetière.

Iles Cook 55 Iles Cook 56 Iles Cook 57 Iles Cook 58

Nous traversons la rue et découvrons un musée.

Iles Cook 59

Nous immortalisons notre présence.

Iles Cook 60

Dans une rivière située à proximité, des enfants jouent.

Iles Cook 61 Iles Cook 62 Iles Cook 63

Notre scooter nous apporte la liberté ; il s’agit du moyen de locomotion le plue utilisé de l’île ; normalement pour conduire sur le territoire, il faut acquérir son permis de conduire  local, mais à la société de location, personne ne nous l’a demandé ; le permis de conduire national suffit.

Iles Cook 64

Nous dépassons le poste de police.

Iles Cook 65

Nous nous arrêtons en face.

Iles Cook 66 Iles Cook 67 Iles Cook 68

Nous reprenons la route.

Iles Cook 69 Iles Cook 70

Dans une sorte de jetée qui comprend plusieurs restaurants, les sports nautiques sont légions.

Iles Cook 71 Iles Cook 72 Iles Cook 73 Iles Cook 74

Le Kayak est une discipline très reconnue sur l’île.

Iles Cook 75 Iles Cook 76 Iles Cook 77

Nous nous arrêtons à présent au port.

Iles Cook 78 Iles Cook 79 Iles Cook 80 Iles Cook 81

Le port est assez étendu.

Iles Cook 82 Iles Cook 83 Iles Cook 84 Iles Cook 85

Nous croisons la route de vieux bateaux de pêche.

Iles Cook 86 Iles Cook 87 Iles Cook 88 Iles Cook 89 Iles Cook 90

Dans une partie un peu reculée du port, deux pêcheurs qui nous avaient invité à monter avec eux ne parviennent pas à faire démarrer leur vieille coque.

Iles Cook 91 Iles Cook 92 Iles Cook 93

Ils subissent les plaisanteries des autres pêcheurs.

Iles Cook 94 Iles Cook 95

Nous les abandonnons pour nous rendre au supermarché local.

Iles Cook 96

Le supermarché est bien fournit en produits divers.

Iles Cook 97 Iles Cook 98 Iles Cook 99 Iles Cook 100 Iles Cook 101

Nous achetons quelques courses.

Iles Cook 102 Iles Cook 103 Iles Cook 104 Iles Cook 105

Nous payons et rejoignons l’extérieur.

Iles Cook 106 Iles Cook 107

Nous retournons au coeur d’Avarua.

Iles Cook 108 Iles Cook 109 Iles Cook 110

Sur la route, des ouvriers entretiennent la chaussée.

Iles Cook 111 Iles Cook 112 Iles Cook 113

Nous faisons le plein.

Iles Cook 114

Nous mangeons un morceau.

Iles Cook 115 Iles Cook 116 Iles Cook 117

Etant donné que nous avons un vol deux jours plus tard en direction d’Aitutaki, nous nous faisons confirmer l’horaire par un employé.

Iles Cook 118 Iles Cook 119

En centre ville, nous assistons à un autre entraînement sportif, mais concernant des individus plus âgés.

Iles Cook 120 Iles Cook 121

Nous rentrons nous coucher.

Iles Cook 122 Iles Cook 123

Après une journée de farniente, nous nous rendons à l’aéroport afin de prendre notre vol en direction d’Aitutaki.

Iles Cook 343 Iles Cook 344

Nous nous apprêtons à partir pour l’île d’Aitutaki, grâce à une excursion organisée par la compagnie aérienne nationale Air Rarotonga.

Iles Cook 124

Nous récupérons nos billets : ils nous ont coûté pour la journée, prés de 300 euros, mais ils comprennent les vols, les repas et les moyens de transport dans plusieurs îles de l’archipel, ainsi que les activités.

Iles Cook 125

Nous patientons dans le hall de l’aéroport.

Iles Cook 126 Iles Cook 127

Nous sommes appelés pour l’embarquement.

Iles Cook 128

Nous traversons la piste de l’aéroport.

Iles Cook 130 Iles Cook 131 Iles Cook 132

L’avion décolle sans retard.

Iles Cook 133 Iles Cook 134 Iles Cook 135

Nous en profitons pour effectuer un petit somme ; le vol dure un peu moins de 2 heures.

Iles Cook 136 Iles Cook 137 Iles Cook 138

Les côtes de l’île d’Aitutaki apparaissent.

Iles Cook 139 Iles Cook 140 Iles Cook 141 Iles Cook 142 Iles Cook 143

Nous atterrissons.

Iles Cook 144 Iles Cook 145

Nous rejoignons l’aéroport.

Iles Cook 146 Iles Cook 147

Un bus nous est octroyé pour visiter en amont du lagon, l’île.

Iles Cook 148

L’île est assez petite ; il faut moins d’une heure pour en faire le tour.

Iles Cook 149 Iles Cook 150 Iles Cook 151 Iles Cook 152 Iles Cook 153

Notre chauffeur est agréable ; il a toujours un mot pour rire.

Iles Cook 154 Iles Cook 155 Iles Cook 156 Iles Cook 157

Il nous explique qu’un vol par jour emmène des flots de touristes sur l’île, touristes désireux de découvrir le lagon considéré comme un des plus beaux du monde.

Iles Cook 158 Iles Cook 159 Iles Cook 160 Iles Cook 161

L’île comporte de nombreuses pensions.

Iles Cook 162 Iles Cook 163

Ainsi que des hôtels luxueux.

Iles Cook 164 Iles Cook 165

Nous faisons une halte dans un petit supermarché.

Iles Cook 166 Iles Cook 167

Face à nous, quelques maisons dont il ne reste que les murs.

Iles Cook 168 Iles Cook 169

Nous reprenons notre route.

Iles Cook 170 Iles Cook 171 Iles Cook 172

L’île est agréable.

Iles Cook 173 Iles Cook 174 Iles Cook 175

Il est possible de louer des véhicules pour des prix assez faibles.

Iles Cook 176

Nous arrivons dans la capitale de l’île : Arutanga.

Iles Cook 177 Iles Cook 178 Iles Cook 179 Iles Cook 180 Iles Cook 181

La ville est la plus grande de l’île.

Iles Cook 182 Iles Cook 183 Iles Cook 184 Iles Cook 185

Elle en regroupe la majorité des habitants.

Iles Cook 186 Iles Cook 187 Iles Cook 188 Iles Cook 189

Nous dépassons de nombreuses églises.

Iles Cook 190

Les bateaux font partie intégrante du décor.

Iles Cook 191 Iles Cook 192 Iles Cook 193 Iles Cook 194

Nous visitons la ville.

Iles Cook 195 Iles Cook 196 Iles Cook 197

Arrivés au coeur de l’île, nous découvrons un arbre particulier.

Iles Cook 198 Iles Cook 199 Iles Cook 200

Nous reprenons la route ensuite.

Iles Cook 201 Iles Cook 202

Nous revenons sur la route principale qui longe l’aéroport.

Iles Cook 204 Iles Cook 205 Iles Cook 206

Nous arrivons à l’entrée du lagon.

Iles Cook 207 Iles Cook 208

Nous pouvons apercevoir le lagon derrière quelques arbres qui en masquent la visibilité.

Iles Cook 209 Iles Cook 210 Iles Cook 211

Le lagon est magnifique.

Iles Cook 212 Iles Cook 213 Iles Cook 214

Bien plus beau que ce que nous avons pu voir jusqu’à présent.

Iles Cook 215 Iles Cook 216

Nous embarquons pour la journée sur notre bateau.

Iles Cook 217

Nous n’avons qu’une hâte : nous baigner.

Iles Cook 218

L’équipage s’affaire pour faire de ce jour, un moment unique et inoubliable.

Iles Cook 219 Iles Cook 220

Nous naviguons dans le lagon.

Iles Cook 221 Iles Cook 222 Iles Cook 223 Iles Cook 224 Iles Cook 225 Iles Cook 226 Iles Cook 227

La couleur de l’eau est surprenante.

Iles Cook 228 Iles Cook 229 Iles Cook 230 Iles Cook 231

Nous laissons le soleil bercer notre peau.

Iles Cook 232

L’équipage en profite pour nous composer des chants traditionnels.

Iles Cook 233 Iles Cook 234 Iles Cook 235

Les couleurs sont de plus ne plus vives.

Iles Cook 236 Iles Cook 237 Iles Cook 238

Nous approchons de la première île que nous allons visiter : l’île de Tavaerua

Iles Cook 240 Iles Cook 241 Iles Cook 242 Iles Cook 243 Iles Cook 244 Iles Cook 245

Nous sommes tous impatients.

Iles Cook 246

Les femmes qui bronzaient se rhabillent.

Iles Cook 247

Le bateau ralentit.

Iles Cook 248 Iles Cook 249 Iles Cook 250 Iles Cook 251

Nous accostons.

Iles Cook 252 Iles Cook 253 Iles Cook 254

Les palmiers et le soleil : une farniente idéale.

Iles Cook 255 Iles Cook 256 Iles Cook 257 Iles Cook 258

Nous retournons ensuite au bateau.

Iles Cook 259

Les moustiques sont nombreux.

Iles Cook 260

Le bateau s’éloigne de l’île.

Iles Cook 261 Iles Cook 262

Nous nous approchons à présent de l’île de Ee.

Iles Cook 264 Iles Cook 265 Iles Cook 266

Certaines femmes se laissent aller au bronzage presque intégrale.

Iles Cook 267

Le bateau accoste.

Iles Cook 268

Pendant ce temps, le capitaine s’affaire au grill.

Iles Cook 269 Iles Cook 270 Iles Cook 271

Nous posons le pied sur le sol.

Iles Cook 272 Iles Cook 273 Iles Cook 274 Iles Cook 275

Les planches sont de sortie.

Iles Cook 276 Iles Cook 277

Nous en profitons pour visiter l’île.

Iles Cook 278 Iles Cook 279

Plus nous nous enfonçons dans le lagon, plus l’eau est translucide.

Iles Cook 280 Iles Cook 281 Iles Cook 282 Iles Cook 283 Iles Cook 284

Le bateau redémarre et nous conduit à présent sur l’île de Tapuaetai.

Iles Cook 285 Iles Cook 286 Iles Cook 287 Iles Cook 288

Le capitaine nous place sur le passeport, une sorte de visa de l’île : One foot island. Il s’agit d’une démarche officieuse, accordée par le gouvernement des îles Cook.

Iles Cook 289

A présent ce ne sont pas moins de trois bleus différents que nous découvrons.

Iles Cook 290 Iles Cook 291 Iles Cook 292 Iles Cook 293 Iles Cook 294 Iles Cook 295 Iles Cook 296

Nous accostons sur l’île.

Iles Cook 297

Avant de nager, nous déjeunons : une prière est dite par le capitaine ; les habitants de l’île sont très croyants ; ils respectent les préceptes chrétiens appris.

Iles Cook 298

Un des membres d’équipage joue avec un poisson énorme.

Iles Cook 299 Iles Cook 300

Nous ne résistons pas à plonger à notre tour et à jouer avec : « la bête ».

DCIM100GOPROGOPR0267.DCIM100GOPROGOPR0268.

Nous continuons notre snorkelling ; contrairement à un fond aménagé pour les touristes, les fonds du lagon sont pauvres en corail ; il faut dire qu’avec le nombre de visiteurs, les coraux ont beaucoup soufferts et se trouvent en voie d’extinction.

DCIM100GOPROGOPR0276.DCIM100GOPROGOPR0278.DCIM100GOPROGOPR0279.

Un poisson lune attire notre attention.

DCIM100GOPROGOPR0282.DCIM100GOPROGOPR0283.

Nous essayons tant bien que mal de découvrir des poissons.

DCIM100GOPROGOPR0292.DCIM100GOPROGOPR0293.

Nous préférons après quelques heures de plongées infructueuses, retourner avec notre poisson énorme qui tourne autour du bateau et qui considère notre camera comme un poisson comestible ; nous éviterons de nous faire mordre les doigts à plusieurs reprises, de justesse.

DCIM100GOPROGOPR0295.DCIM100GOPROGOPR0299.DCIM100GOPROGOPR0300.

Qui poursuit qui ? Telle est la question.

DCIM100GOPROGOPR0305.

Après plusieurs heures sur place, nous retournons sur le bateau.

Iles Cook 316 Iles Cook 317 Iles Cook 318 Iles Cook 319 Iles Cook 320

Nous déposons une première salve de touristes sur une île ; nous rentrons au bercail.

Iles Cook 321

Le guide nous remercie de notre présence ; nous le saluons.

Iles Cook 322

Nous remontons dans notre bus.

Iles Cook 323 Iles Cook 324 Iles Cook 325

A l’aéroport, tous les cafés sont fermés.

Iles Cook 326 Iles Cook 327 Iles Cook 328

Le personnel au sol, nous autorise à pénétrer sur la piste pour assister à l’atterrissage de notre avion.

Iles Cook 329 Iles Cook 330 Iles Cook 331 Iles Cook 332

Nous grimpons à bord.

Iles Cook 333

Aitutaki s’éloigne.

Iles Cook 334 Iles Cook 335 Iles Cook 336 Iles Cook 337 Iles Cook 338

Nous avons des souvenirs plein la tête.

Iles Cook 339

Nous nous approchons à présent de Rarotonga.

Iles Cook 340

Nous venons de quitter le plus beau lagon du monde.

Iles Cook 341 Iles Cook 342

De retour d’Aitutaki et après une bonne nuit de sommeil, nous reprenons la route cette fois-ci de l’autre côté de l’île, c’est à dire en direction de l’Ouest. Nous nous arrêtons pour visiter le parlement national.

Iles Cook 345 Iles Cook 346 Iles Cook 347 Iles Cook 348

Nous continuons notre route vers le tour de l’île.

Iles Cook 349 Iles Cook 350 Iles Cook 351

Une pluie fine commence à tomber.

Iles Cook 352 Iles Cook 353

Nous visitons à présent la maison du gouvernement.

Iles Cook 354

Nous reprenons la route.

Iles Cook 355 Iles Cook 356

Sur le chemin, nous nous arrêtons dans un hôtel afin de prendre le petit-déjeuner.

Iles Cook 357 Iles Cook 358

Nous nous trouvons à l’extrême sud de l’île.

Iles Cook 359

Nous retournons sur nos pas afin de découvrir une chute d’eau.

Iles Cook 360 Iles Cook 361 Iles Cook 362

Malheureusement, cette dernière est à sec.

Iles Cook 363 Iles Cook 364

Nous circulons prudemment.

Iles Cook 365

Nous arrivons à la plage Te Vara Nui.

Iles Cook 366 Iles Cook 367 Iles Cook 368 Iles Cook 369

La plage attire nombre de touristes.

Iles Cook 370 Iles Cook 371

Un groupe local commence à jouer de la musique traditionnelle.

Iles Cook 372 Iles Cook 373

Dans la village Te Vara Nui, le soir, il est possible certains jours de la semaine d’assister à un spectacle traditionnel.

Iles Cook 374 Iles Cook 375

Nous visitons un artisan perlier.

Iles Cook 376

Nous continuons notre chemin.

Iles Cook 377 Iles Cook 378

Bien entendu, aux îles Cook, les casques sont en option.

Iles Cook 379

Nous visitons un deuxième artisan perlier ; les prix sont bas et les matériaux de qualité.

Iles Cook 380 Iles Cook 381 Iles Cook 382

Nous nous rendons ensuite au marché de la ville.

Iles Cook 383 Iles Cook 384 Iles Cook 385 Iles Cook 386

Il s’agit du seul marché de l’île de Rarotonga.

Iles Cook 387 Iles Cook 388 Iles Cook 389 Iles Cook 390

En dépassant le marché, nous revenons à notre point de départ ; nous avons fait le tour complet du pays. Pour fêter cet exploit si on peut dire, nous nous arrêtons à un bar.

Iles Cook 391 Iles Cook 392 Iles Cook 393

L’endroit est agréable.

Iles Cook 394

Nous nous rendons ensuite au Whale conservation centre.

Iles Cook 395 Iles Cook 396 Iles Cook 397 Iles Cook 398

Le site est une sorte de musée.

Iles Cook 399 Iles Cook 400 Iles Cook 401 Iles Cook 402

De nombreux animaux marins sont exposés.

Iles Cook 403 Iles Cook 404 Iles Cook 405

Ainsi qu’une foule d’explications.

Iles Cook 406 Iles Cook 407

Dans des aquariums, de nombreux animaux marins.

Iles Cook 408 Iles Cook 409

Dont des langoustes et des poissons roches.

Iles Cook 410 Iles Cook 411 Iles Cook 412 Iles Cook 413

Dans une autre partie du musée, des crabes géants des cocotiers.

Iles Cook 414 Iles Cook 415

Nous apprenons la découverte des fonds marins avec Cheryl, la directrice, une Néozélandaise au grand coeur. Le centre est un des endroits phares à visiter sur l’île de Rarotonga.

Iles Cook 416

En face du centre, nous sommes attirés par un bruit sourd. Nous faisons connaissance avec une femme menuisier traditionnelle.

Iles Cook 417 Iles Cook 418 Iles Cook 419

Gentiment, elle nous explique avec patience son travail.

Iles Cook 420

Nous retournons à l’hôtel afin de chercher nos affaires et nous nous dirigeons à l’aéroport.

Iles Cook 421 Iles Cook 422

Nous procédons à l’enregistrement de nos bagages.

Iles Cook 423 Iles Cook 424

Nous avons encore trois heures à tuer.

Iles Cook 425 Iles Cook 426

Après avoir rendu le scooter, nous mangeons un morceau.

Iles Cook 427

Nous patientons dans le hall et attendons notre vol vers la Polynésie Française.

Iles Cook 428 Iles Cook 429

Nous sommes appelés à l’embarquement.

Iles Cook 430

L’avion de la compagnie Air Tahiti décolle comme il le fait une fois par semaine.

Iles Cook 431 Iles Cook 432 Iles Cook 433

Nous quittons les îles Cook.

Iles Cook 434 Iles Cook 435

Des souvenirs merveilleux pleins la tête.

Iles Cook 436 Iles Cook 437

 

En provenance des îles Cook, nous nous rendons en Polynésie française. En tant que Français, à la différence des autres passagers étrangers, nous n’avons pas besoin de remplir la carte de débarquement.

Polynésie Française 2

Nous admirons le coucher de soleil à travers les hublots.

Polynésie Française 3 Polynésie Française 4

Nous atterrissons à Tahiti, tard dans la nuit.

Polynésie Française 5 Polynésie Française 6

Nous sommes accueillis par des chants traditionnels.

Polynésie Française 7

Nous passons les contrôles de l’immigration.

Polynésie Française 8

Nous récupérons ensuite nos bagages.

Polynésie Française 9 Polynésie Française 10 Polynésie Française 11

Nous récupérons notre véhicule chez Hertz, pour la somme de 70 euros par jour.

Polynésie Française 12

Nous quittons ensuite l’aéroport en direction de la vallée de la Papenoo.

Polynésie Française 13

Sur le chemin, nous nous arrêtons dans un snack qui propose des grillades délicieuses pour la somme de 10 euros.

Polynésie Française 14 Polynésie Française 15 Polynésie Française 16

Après avoir payé en francs pacifique, nous reprenons la route en faisant bien attention de conduire à droite, difficulté de reprendre ses habitudes lorsque depuis des mois dans le Pacifique nous conduisons à gauche.

Polynésie Française 17 Polynésie Française 18

Nous rentrons dans la vallée de la Papenoo ; normalement la conduite est interdite le soir dans la vallée ; il faut appeler un contact de l’hôtel qui doit venir nous chercher, mais son téléphone sonnant dans le vide, nous devons nous rendre dans notre hôtel au coeur de la vallée par nos propres moyens.

Polynésie Française 19 Polynésie Française 20

Nous arrivons dans l’hôtel qui est désert ; manifestement, personne n’a été prévenu de notre arrivée.

Polynésie Française 21 Polynésie Française 22 Polynésie Française 23

Nous visitons les lieux et étant donné qu’il n’y a personne, nous dormirons dans la voiture. Quel dommage, car l’hôtel est splendide et particulier ; pour le rejoindre, il faut conduire à travers des routes difficiles pendant plus d’une heure. Mais au bout du chemin, le silence règne au coeur de la jungle. Le prix d’une nuit est de 70 euros.

Polynésie Française 24 Polynésie Française 25 Polynésie Française 26

Nous en profitons lors du trajet retour pour visiter la vallée.

Polynésie Française 27 Polynésie Française 28 Polynésie Française 29 Polynésie Française 30 Polynésie Française 31

Mais en attendant de retourner sur nos pas, nous découvrons cette vue magnifique.

Polynésie Française 32 Polynésie Française 33 Polynésie Française 34 Polynésie Française 35

Un véritable havre de paix.

Polynésie Française 36 Polynésie Française 37

Nous reprenons la route.

Polynésie Française 38 Polynésie Française 39 Polynésie Française 40 Polynésie Française 41

Nous croisons de nombreuses cascades.

Polynésie Française 42 Polynésie Française 43

Nous retrouvons la route principale ; nous circulons en direction de l’Est, vers le trou du souffleur, une des particularités de l’île.

Polynésie Française 44 Polynésie Française 45

Nous traversons un tunnel.

Polynésie Française 46 Polynésie Française 47

Etant donné qu’il n’y a que peu de personnes sur les routes et que les distances sont très courtes, nous arrivons au trou du souffleur en quelques minutes ; nous garons notre véhicule.

Polynésie Française 48 Polynésie Française 49

Le trou du souffleur est une sorte de cavité dans la roche qui par intermittence laisse passer un flux d’air.

Polynésie Française 50 Polynésie Française 51 Polynésie Française 52 Polynésie Française 53

En avançant dans le site en travaux, nous remarquons l’endroit par lequel, l’eau s’engouffre avec violence, ce qui amène la production de ce vent résonnant à l’intérieur de la cavité.

Polynésie Française 54 Polynésie Française 55 Polynésie Française 56

En contrebas du trou du souffleur, une plage de sable noir.

Polynésie Française 57 Polynésie Française 58 Polynésie Française 59 Polynésie Française 60 Polynésie Française 61

Nous reprenons la voiture pour circuler quelques mètres à proximité du trou du souffleur.

Polynésie Française 62

Nous rejoignons le site des trois cascades.

Polynésie Française 63 Polynésie Française 64 Polynésie Française 65

Ce dernier est malheureusement fermé ; mais nous obtenons l’autorisation exceptionnelle des ouvriers qui effectuent des travaux sur le site de pouvoir nous y rendre.

Polynésie Française 66 Polynésie Française 67 Polynésie Française 68 Polynésie Française 69

Le site comporte trois cascades proches les unes des autres.

Polynésie Française 70 Polynésie Française 71 Polynésie Française 72

Nous nous dirigeons vers la premières des cascades : Vaimahuta.

Polynésie Française 73 Polynésie Française 74 Polynésie Française 75 Polynésie Française 76

Nous enjambons des sacs de feuilles.

Polynésie Française 77 Polynésie Française 78

La cascade se trouve devant nous.

Polynésie Française 79

Elle est magnifique.

Polynésie Française 80 Polynésie Française 81

Nous continuons en direction de la deuxième cascade.

Polynésie Française 82 Polynésie Française 83 Polynésie Française 84 Polynésie Française 85 Polynésie Française 86

Il nous fait marcher une quinzaine de minutes.

Polynésie Française 87 Polynésie Française 88 Polynésie Française 89 Polynésie Française 90 Polynésie Française 91

Nous dépassons des bucherons qui taillent les arbres.

Polynésie Française 92 Polynésie Française 93 Polynésie Française 94

Nous arrivons face à la cascade Haamaremare Iti.

Polynésie Française 95 Polynésie Française 96 Polynésie Française 97

Elle est grande.

Polynésie Française 98

Son débit est faible.

Polynésie Française 99

Nous prenons le temps de l’admirer.

Polynésie Française 100

Le taux d’humidité est important.

Polynésie Française 101 Polynésie Française 102 Polynésie Française 103

La cascade de Haamaremare Rahi se trouve juste à côté.

Polynésie Française 104 Polynésie Française 105

Elle est tout aussi majestueuse.

Polynésie Française 106

Il aurait été dommage de s’en priver.

Polynésie Française 107

Après une vingtaine de minutes sur place, nous faisons demi-tour.

Polynésie Française 108

Un dernier regard.

Polynésie Française 109 Polynésie Française 110 Polynésie Française 111

Nous repassons devant la deuxième cascade.

Polynésie Française 112

Nous retournons à notre véhicule.

Polynésie Française 113

Nous reprenons la route en direction de l’Est : l’isthme de Taravao.

Polynésie Française 114 Polynésie Française 115 Polynésie Française 116 Polynésie Française 117 Polynésie Française 118 Polynésie Française 120

Le tour de l’île se fait en 2 heures.

Polynésie Française 121 Polynésie Française 122 Polynésie Française 124 Polynésie Française 125

Sur le chemin, nous prenons un petit déjeuner.

Polynésie Française 126

Nous suivons les panneaux indicateurs.

Polynésie Française 127 Polynésie Française 128

Nous arrivons à une sorte de belvédère.

Polynésie Française 129 Polynésie Française 130 Polynésie Française 131

La vue que nous avons sur les deux îles qui composent Tahiti est magnifique.

Polynésie Française 132 Polynésie Française 133 Polynésie Française 134 Polynésie Française 135 Polynésie Française 136

Tous les sites sont gratuits d’accès.

Polynésie Française 137

Nous reprenons ensuite la route toujours tout droit.

Polynésie Française 138 Polynésie Française 139

Nous nous arrêtons dans un magasin pour effectuer quelques emplettes.

Polynésie Française 140

Nous longeons l’océan.

Polynésie Française 141 Polynésie Française 142

Sur le chemin, nous nous arrêtons afin de découvrir un cours de kayak donné à des enfants.

Polynésie Française 143 Polynésie Française 144 Polynésie Française 145

Nous continuons en direction de Tehupoo.

Polynésie Française 146 Polynésie Française 147 Polynésie Française 148

Nous garons notre véhicule.

Polynésie Française 149 Polynésie Française 150 Polynésie Française 151

Nous marchons vers le point le plus intéressant du site.

Polynésie Française 152 Polynésie Française 153 Polynésie Française 154 Polynésie Française 155

Certaines scènes de vie sont surprenantes.

Polynésie Française 156 Polynésie Française 157

Mais pour rejoindre le site de Tehupoo, il nous faut un bateau, étant donné qu’il s’agit d’un site de surf prisé par les sportifs et que ce dernier se trouve en plein coeur de l’océan, à une dizaine de minutes du rivage.

Polynésie Française 158 Polynésie Française 159

Nous faisons du bateau stop et un pêcheur s’arrête à notre rencontre ; les polynésiens sont vraiment des gens formidables.

Polynésie Française 160 Polynésie Française 161 Polynésie Française 162 Polynésie Française 163 Polynésie Française 164

Les vagues montent à plusieurs mètres de hauteur.

Polynésie Française 165 Polynésie Française 166 Polynésie Française 167

Notre pilote nous emmène ensuite sur le rivage.

Polynésie Française 168 Polynésie Française 169 Polynésie Française 170 Polynésie Française 171

Nous le saluons chaleureusement.

Polynésie Française 172 Polynésie Française 173 Polynésie Française 174

Un dernier regard jeté sur ce site merveilleux.

Polynésie Française 175

Nous reprenons la route et nous nous trouvons à présent du côté Sud de l’île.

Polynésie Française 176 Polynésie Française 178 Polynésie Française 179 Polynésie Française 180

Nous continuons cette fois-ci vers l’Ouest.

Polynésie Française 181 Polynésie Française 182 Polynésie Française 183

Nous achetons un poulet grillé que nous mangeons dans un parc bordant une plage publique.

Polynésie Française 184 Polynésie Française 185 Polynésie Française 186 Polynésie Française 187

Le site est splendide.

Polynésie Française 188 Polynésie Française 189 Polynésie Française 190 Polynésie Française 191

Nous en profitons pour nous baigner.

Polynésie Française 192 Polynésie Française 193

Nous reprenons notre véhicule et nous nous arrêtons aux grottes de Mara’a.

Polynésie Française 194 Polynésie Française 195 Polynésie Française 196

Nous visitons la première grotte Vaipori.

Polynésie Française 197 Polynésie Française 198 Polynésie Française 199 Polynésie Française 200 Polynésie Française 201

De fines gouttelettes d’eau ruissellent sur les parois.

Polynésie Française 202

Le site est somptueux.

Polynésie Française 203 Polynésie Française 204 Polynésie Française 205 Polynésie Française 206 Polynésie Française 207

Nous nous dirigeons ensuite vers la deuxième grotte.

Polynésie Française 208 Polynésie Française 209 Polynésie Française 210 Polynésie Française 211

Elle ressemble à la première grotte.

Polynésie Française 212 Polynésie Française 213 Polynésie Française 214

Nous prenons la route vers Papeete.

Polynésie Française 215 Polynésie Française 216

En nous rapprochant de la capitale, nous croisons plusieurs villages.

Polynésie Française 217 Polynésie Française 218 Polynésie Française 219

Nous nous dirigeons en premier lieu vers l’office de tourisme de la Polynésie.

Polynésie Française 220 Polynésie Française 221

Nous découvrons un bâtiment formidable.

Polynésie Française 222 Polynésie Française 223 Polynésie Française 224

Mais nous tenions surtout à remercier la responsable de l’office du tourisme, qui s’est occupé de planifier notre voyage. D’une gentillesse et d’un professionnalisme incroyable, elle s’est arrangés pour nous accueillir et nous faire profiter du meilleur de l’île. L’adresse de l’office est situé au boulevard de la Reine Pomare IV, Papeete 98713.

De France, nous tenons également à remercier Zvelie, qui nous a conseillé et permis de vivre ce rêve éveillé dans une région de la France où il fait bon vivre et où le partage et la fraternité est sur toutes les lèvres. Le site de l’office de tourisme est trouvable sur le http://www.tahiti-tourisme.fr

Polynésie Française 225

Nous visitons après avoir garé notre véhicule, la ville de Papeete.

Polynésie Française 226 Polynésie Française 227 Polynésie Française 228

Tous les commerces sont représentés.

Polynésie Française 229 Polynésie Française 230

Nous feuilletons un journal local. Il faut préciser que Tahiti est contrairement à ce que nombre de personnes pensent, une destination à prix non excessifs ; les restaurants ne sont pas chers et les hôtels se trouvent à tous les prix. Et ce constat est valable également pour des îles prisées comme Bora Bora. Les voyageurs du monde entier ne doivent donc plus se retenir de découvrir ce formidable archipel. Seul ou en famille, un billet d’avion chiné assez tôt dans l’année et le voyage sera inoubliable.

Polynésie Française 231 Polynésie Française 232

Nous nous dirigeons à présent vers le marché municipal.

Polynésie Française 233

L’endroit comporte des couleurs chatoyantes.

Polynésie Française 234 Polynésie Française 235 Polynésie Française 236 Polynésie Française 237 Polynésie Française 238 Polynésie Française 239

Nous faisons la connaissance avec un groupe local.

Polynésie Française 240 Polynésie Française 241

Les senteurs des îles emplissent l’endroit.

Polynésie Française 242 Polynésie Française 243

Nous continuons notre découverte de la ville.

Polynésie Française 244 Polynésie Française 245 Polynésie Française 246 Polynésie Française 247 Polynésie Française 248

Nous visitons la cathédrale.

Polynésie Française 249 Polynésie Française 250 Polynésie Française 251 Polynésie Française 252

Puis nous nous dirigeons vers l’Assemblée de l’île.

Polynésie Française 253 Polynésie Française 254

Face à elle, une statue.

Polynésie Française 255 Polynésie Française 256

L’Assemblée a été reconstruite, allant à l’encontre des désidératas des habitants qui ont jugé ce projet trop couteux.

Polynésie Française 257 Polynésie Française 258

Face à l’Assemblée, un arbre centenaire.

Polynésie Française 259

Nous rejoignons ensuite le parc Bougainville.

Polynésie Française 260 Polynésie Française 261 Polynésie Française 262 Polynésie Française 263

Le parc donne l’occasion d’effectuer une belle promenade.

Polynésie Française 264 Polynésie Française 265

La statue de Bougainville se trouve à son entrée.

Polynésie Française 266

Nous nous dirigeons vers le port de la ville.

Polynésie Française 267 Polynésie Française 268 Polynésie Française 269

Nous rejoignons notre véhicule.

Polynésie Française 270 Polynésie Française 271 Polynésie Française 272

Nous nous dirigeons vers une autre partie de la ville.

Polynésie Française 273 Polynésie Française 274 Polynésie Française 275

Nous découvrons un beau palais, représentant l’organe politique de la ville.

Polynésie Française 276 Polynésie Française 277

Il s’agit de la rue administrative du pays.

Polynésie Française 278 Polynésie Française 279 Polynésie Française 280 Polynésie Française 281

Nous rejoignons la pension Fare-suisse, dans laquelle nous resterons le temps de nous reposer.

Polynésie Française 282 Polynésie Française 283 Polynésie Française 284 Polynésie Française 285

Nous nous rendons à l’aéroport après avoir repris des forces en petit-déjeunant. Nous rendons notre véhicule et prenons un avion en direction de Bora Bora.

Polynésie Française 286 Polynésie Française 287

Nous nous trouvons toujours sur l’île de Tahiti.

Polynésie Française 288

Il s’agit d’une des îles sous le vent de l’archipel des sociétés.

Polynésie Française 289

Néanmoins, contrairement à ce que nombre de personnes pensent, l’île peut se visiter à l’année et ce même pour les plus petits budgets.

Polynésie Française 290

Nous procédons à l’enregistrement de nos bagages avec la compagnie Air Tahiti national, l’une des deux compagnies de la Polynésie française.

Polynésie Française 291 Polynésie Française 292

Nous sommes appelés à l’embarquement pour un vol dont la durée est de 2 heures et qui coûte un peu moins de 300 euros l’aller-retour.

Polynésie Française 293

Nous grimpons dans l’avion.

Polynésie Française 294

Le décollage se fait sans turbulence.

Polynésie Française 295 Polynésie Française 296 Polynésie Française 297 Polynésie Française 299

Nous profitons du spectacle que nous offre notre vue.

Polynésie Française 300

Nous survolons des lagons et nous nous rapprochons de notre destination.

Polynésie Française 301 Polynésie Française 302 Polynésie Française 303 Polynésie Française 304

L’île de Bora Bora se trouve juste sous nos pieds.

Polynésie Française 305 Polynésie Française 306 Polynésie Française 307

Nous ne perdons pas une miette du spectacle.

Polynésie Française 308 Polynésie Française 309 Polynésie Française 310

Nous pouvons en apercevoir les eaux turquoises de son lagon.

Polynésie Française 311 Polynésie Française 312 Polynésie Française 313 Polynésie Française 314

Nous atterrissons.

Polynésie Française 315

L’aéroport de Bora Bora se trouve sur un motul, une sorte d’île relié à l’île principale par des liaisons en bateau.

Polynésie Française 316 Polynésie Française 317

Nous quittons immédiatement l’aéroport pour admirer la vue.

Polynésie Française 318

Nous n’avons qu’une hâte : nous baigner.

Polynésie Française 319

En attendant, nous devons patienter pour récupérer nos bagages.

Polynésie Française 320 Polynésie Française 321

Nous embarquons ensuite dans un ferry qui assure la liaison avec l’île principal, à raison d’un bateau presque toutes les heures.

Polynésie Française 322 Polynésie Française 323 Polynésie Française 324

Le trajet est gratuit. Certains hôtels, quant à eux s’occupent de chercher leurs clients par leur propre moyens.

Polynésie Française 325 Polynésie Française 326 Polynésie Française 327

Nous nous éloignons de l’aéroport.

Polynésie Française 328 Polynésie Française 329

Le drapeau français flotte fièrement au vent.

Polynésie Française 330 Polynésie Française 331 Polynésie Française 332

Le lagon est d’une beauté rare.

Polynésie Française 333 Polynésie Française 334 Polynésie Française 335 Polynésie Française 336

Nous pouvons apercevoir au loin, les chalets de rêve qui accueillent les touristes de passage.

Polynésie Française 337 Polynésie Française 338 Polynésie Française 339 Polynésie Française 340

L’île de Bora Bora se rapproche.

Polynésie Française 341 Polynésie Française 342 Polynésie Française 343

Nous posons pied sur le sol.

Polynésie Française 344

Nous nous dirigeons vers la compagnie Europcar.

Polynésie Française 345

Pour un peu moins de 100 euros, nous louons un buggy.

Polynésie Française 346

La conduite de l’engin se révèle peu efficace ; mais il est agréable de découvrir cette île magique avec ce moyen de locomotion si particulier.

Polynésie Française 349

Nous faisons une première halte pour découvrir une nature sauvage.

Polynésie Française 351

Nous continuons notre avancée.

Polynésie Française 352

Nous arrivons à l’hôtel Le Maitai, un hôtel splendide pour des prestations hauts de gamme, et ce pour un coût très faible pour la qualité proposée. Les chambres commencent à 150 euros et le site de l’hôtel est magnifique.

Nous faisons connaissance avec Fafa, notre guide pour la journée.

Polynésie Française 353 Polynésie Française 354

Fafa est le meilleur guide de l’île. Professionnel et généreux, il est une de ces belles rencontres que nous pouvons faire à l’autre bout du monde. Ancien champion sportif, il connaît les meilleurs spots de plongée du lagon et fera tout ce qui est en son pouvoir pour rendre votre séjour inoubliable.

Il s’appelle en réalité Jean François Ferrand et peut être joint au 00 689 877 911 62 ou sur le fanfantaxiboat@gmail.pf

Polynésie Française 355

Nous pénétrons dans le lagon.

Polynésie Française 356

Fafa fait d’abord un détour par chez lui, pour nous prêter du matériel de plongée.

Polynésie Française 357

Une fois les palmes en poche, nous pouvons repartir.

Polynésie Française 358 Polynésie Française 359 Polynésie Française 360 Polynésie Française 361

Fafa nous arrête un peu plus loin.

Polynésie Française 362 Polynésie Française 363 Polynésie Française 364 Polynésie Française 365

Dans une eau translucide, nous pouvons apercevoir nos premiers requins pointes noires, une variété de requins non dangereuse.

Polynésie Française 366 Polynésie Française 367 Polynésie Française 368 Polynésie Française 369 Polynésie Française 370

Nous n’hésitons pas une seconde avant de plonger.

DCIM100GOPROGOPR0343.DCIM100GOPROGOPR0344.

Nous nageons avec ces animaux marins immenses.

DCIM100GOPROGOPR0345.

Nous nous prenons même à jouer avec eux.

DCIM100GOPROGOPR0346.DCIM100GOPROGOPR0348.

C’est alors que nous apercevons une raie pastenague.

DCIM100GOPROGOPR0350.DCIM100GOPROGOPR0351.

Cette dernière est bien trop rapide pour nous ; nous retournons à nos requins pointes noires.

DCIM100GOPROGOPR0356.DCIM100GOPROGOPR0371.DCIM100GOPROGOPR0393.

Ils sont au nombre d’une dizaine et sont assez craintifs. Un comble pour un requin de cette taille.

DCIM100GOPROGOPR0419.DCIM100GOPROGOPR0420.

Nous les appâtons avec des morceaux de pain.

DCIM100GOPROGOPR0436.

Polynésie Française 383'

Fafa décide ensuite de nous emmener ailleurs.

DCIM100GOPROGOPR0449.

Il nous arrête ensuite en nous demandant de plonger ; nous nous exécutons.

DCIM100GOPROGOPR0450.

Nous vivons ainsi un moment unique dans notre vie : nager avec un ballet de raies léopards ou de raies aigles, difficulté étant de différencier les espèces.

DCIM100GOPROGOPR0451.DCIM100GOPROGOPR0454.

Ce moment est rare, puisque les raies sont assez craintives ; au coeur de ce ballet royal, une femelle et autour de nombreux mâles qui essaient de plaire à la belle.

Polynésie Française 389 Polynésie Française 390 Polynésie Française 391

Nous reprenons notre découverte du lagon.

Polynésie Française 392

Nous plongeons dans un site qui comprend des statues immergées.

DCIM100GOPROGOPR0456.DCIM100GOPROGOPR0457.DCIM100GOPROGOPR0458.DCIM100GOPROGOPR0459.

Après avoir mangé sur le bateau, Fafa nous emmène découvrir une ferme perlière. Il faut savoir que la ferme que nous allons visiter es tune ferme école qui reçoit les touristes, étant donné qu’il n’y a pas de ferme traditionnelle sur l’île de Bora Bora, mais bien plus au large, approximativement à 400 kilomètres du lagon.

Polynésie Française 397 Polynésie Française 398

Nous sommes accueilli par un des guides de la ferme.

Polynésie Française 399 Polynésie Française 400 Polynésie Française 401

En pénétrant à l’intérieur, nous découvrons nombre de panneaux explicatifs.

Polynésie Française 402

Ainsi que d’un bassin qui recueille les huitres perlières.

Polynésie Française 403

La vue du ponton est toujours unique.

Polynésie Française 404

Notre guide nous explique les différentes étapes de la fabrication d’une perle : une huitre perlière est choisie ; un nucleus est placé en son centre ; après quelques années, le nucleus donnera une belle perle.

Polynésie Française 405 Polynésie Française 406

La perle sera ensuite accrochée à un pendentif ou un bracelet.

Polynésie Française 407 Polynésie Française 408

Le prix d’une perle varie en fonction de sa couleur et de sa taille.

Polynésie Française 409 Polynésie Française 410

Pour reconnaître une vraie perle d’une fausse, il convient de la frotter contre ses dents ; si elle est rugueuse, elle est vraie.

Polynésie Française 411

Nous reprenons nos visites dans le lagon.

Polynésie Française 412 Polynésie Française 413 Polynésie Française 414

Fafa nous arrête à présent bien au large.

Polynésie Française 415 Polynésie Française 416

Il attire les requins pointes noires grâce à du pain et à des morceaux de viande.

DCIM100GOPROGOPR0471.DCIM100GOPROGOPR0472.DCIM100GOPROGOPR0475.

Les poissons sont nombreux.

DCIM100GOPROGOPR0497.DCIM100GOPROGOPR0498.

Ils sont magnifiques.

DCIM100GOPROGOPR0499.

Les barracudas sont également présents.

DCIM100GOPROGOPR0529.

C’est alors que des requins différents font leur apparition.

Polynésie Française 426

Il s’agit des requins citrons, une espèce un peu plus agressive que leurs congénères pointes noires.

Polynésie Française 427

Ils se tapissent au fond de l’eau.

Polynésie Française 428 Polynésie Française 429 Polynésie Française 430

Nous surveillons leur présence.

Polynésie Française 431 Polynésie Française 432 Polynésie Française 433 Polynésie Française 434

Le spectacle est édifiant.

Polynésie Française 435

Nous reprenons ensuite le chemin du retour.

Polynésie Française 436 Polynésie Française 437

Nous nous arrêtons une énième fois pour nager avec une raie pastenague.

DCIM100GOPROGOPR0534.DCIM100GOPROGOPR0535.DCIM100GOPROGOPR0536.

Cette dernière est un peu plus facétieuse que celle que nous avons croisée auparavant.

DCIM100GOPROGOPR0537.

Nous nous méfions cependant de sa pointe, qu’elle n’hésite pas à planter dans le corps des étrangers un peu trop entreprenant.

Polynésie Française 442 Polynésie Française 443 Polynésie Française 444

Le soleil commence à se coucher ; nous retournons à l’hôtel.

Polynésie Française 445 Polynésie Française 446 Polynésie Française 447

Fafa nous propose alors de venir nous rechercher le lendemain matin, gratuitement pour nous permettre de nager avec une raie Manta ; nous acceptons volontiers son invitation.

Polynésie Française 448 Polynésie Française 449

Nous nous rapprochons des chalets sur pilotis.

Polynésie Française 450 Polynésie Française 451

Nous les contournons pour arriver à notre hôtel.

Polynésie Française 452

Le soir tombe assez rapidement.

Polynésie Française 454 Polynésie Française 455

Nous nous reposons un peu dans notre chalet.

Polynésie Française 456 Polynésie Française 457 Polynésie Française 458

Le soir, nous assistons à un spectacle tahitien.

Polynésie Française 459 Polynésie Française 460

Pendant que nous dégustons des spécialités locales.

Polynésie Française 461 Polynésie Française 462

Les Polynésiennes sont souriantes et jolies.

Polynésie Française 463 Polynésie Française 464

Nous faisons connaissance avec une des cuisinières, avec qui nous rigolons bien.

Polynésie Française 465

Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, nous nous levons les pieds dans l’eau et découvrons une des plus belles vues au monde.

Polynésie Française 466 Polynésie Française 467 Polynésie Française 468 Polynésie Française 469

Nous n’en perdons pas une miette.

Polynésie Française 470

Les couleurs sont vives.

Polynésie Française 471 Polynésie Française 472

Et c’est ainsi que nous prenons notre petit déjeuner.

Polynésie Française 473

Nous nous rendons ensuite au point de rendez-vous avec Fafa.

Polynésie Française 474

Il est venu comme prévu.

Polynésie Française 475 Polynésie Française 476

Nous nous enfonçons dans le lagon.

Polynésie Française 477 Polynésie Française 478

Fafa est au commande.

Polynésie Française 479

Mais, il nous prête son bateau et nous apprends à piloter.

Polynésie Française 480

En plongeant, nous découvrons la raie manta, qui avance rapidement en faisant des allers et retours sur une centaine de mètres environs.

DCIM100GOPROGOPR0566.

Après lui avoir couru derrière, nous décidons de profiter des fonds marins.

DCIM100GOPROGOPR0577.DCIM100GOPROGOPR0578.DCIM100GOPROGOPR0579.

Les coraux sont riches et nombreux.

DCIM100GOPROGOPR0580.DCIM100GOPROGOPR0581.

Après plusieurs heures de plongée, nous retournons sur la terre ferme.

Polynésie Française 487

Nous reprenons un petit déjeuner.

Polynésie Française 488

Nous décidons de rendre notre buggy et de prendre à la place, une voiture normale.

Polynésie Française 489 Polynésie Française 490 Polynésie Française 491

Nous nous dirigeons vers Vaitape, la capitale de l’île.

Polynésie Française 492 Polynésie Française 493

Mais avant, nous nous arrêtons à l’église de la ville pour assister à une messe.

Polynésie Française 494 Polynésie Française 495 Polynésie Française 496 Polynésie Française 497 Polynésie Française 498

Nous continuons notre route.

Polynésie Française 499

De nombreux commerces sont présents sur l’île.

Polynésie Française 500

Beaucoup axés sur la culture perlière.

Polynésie Française 501

Mais ne ce dimanche, nombre de ces commerces sont fermés.

Polynésie Française 502 Polynésie Française 503 Polynésie Française 504 Polynésie Française 505

Nous nous dirigeons vers la siège de la société Europcar. Nous échangeons notre buggy contre une petite citadine.

Polynésie Française 506 Polynésie Française 507 Polynésie Française 508

Nous effectuons le tour de l’île qui se fait en moins d’une heure.

Polynésie Française 509 Polynésie Française 510 Polynésie Française 511 Polynésie Française 512

Nous nous arrêtons aux abords d’une plage privée. Il n’existe sur l’île qu’une seule plage publique gratuite, les autres ont été monopolisées par les hôtels.

Polynésie Française 513

Le paysage qui nous entoure est somptueux.

Polynésie Française 515 Polynésie Française 516 Polynésie Française 517

La verdure est omniprésente.

Polynésie Française 518

La vue est merveilleuse.

Polynésie Française 519 Polynésie Française 520 Polynésie Française 521

L’eau est d’une clarté indescriptible.

Polynésie Française 522

Après cette petite halte, nous reprenons notre véhicule.

Polynésie Française 523

Plusieurs sites de canons sont dispersés sur l’île.

Polynésie Française 524 Polynésie Française 525 Polynésie Française 526 Polynésie Française 527

Pour atteindre un de ces sites, nous devons suivre un panneau et emprunter un chemin de terre.

Polynésie Française 528

Nous garons notre véhicule et le point de vue en hauteur que nous avons est sans comparaison aucune, unique.

Polynésie Française 529 Polynésie Française 530 Polynésie Française 531

Nous avons l’impression de dominer le monde.

Polynésie Française 532

Un royaume paradisiaque à nous.

Polynésie Française 533 Polynésie Française 534

Nous restons sans voix face à ce spectacle.

Polynésie Française 535 Polynésie Française 536 Polynésie Française 537 Polynésie Française 538

De chaque côté, la vue est surprenante.

Polynésie Française 539

Nous nous engouffrons dans ce chemin de terre.

Polynésie Française 540 Polynésie Française 541 Polynésie Française 542

A chaque pas, nous nous sentons obligés de nous arrêter.

Polynésie Française 543 Polynésie Française 544 Polynésie Française 545 Polynésie Française 546 Polynésie Française 547

Mais la température extérieure est intenable : prés de 36 degrés.

Polynésie Française 548 Polynésie Française 549 Polynésie Française 550

Nous arrivons au bout du chemin.

Polynésie Française 551

Nous nous abritons sous une sorte de porche en bois.

Polynésie Française 552

Nous découvrons les canons disposés de chaque côté du porche.

Polynésie Française 553 Polynésie Française 554 Polynésie Française 555

Rouillés, ils semblent ne plus fonctionner.

Polynésie Française 556

Mais, sur le site, le spectacle n’est pas que guerrier.

Polynésie Française 557

La senteur des fleurs polynésiennes nous ravit.

Polynésie Française 558 Polynésie Française 559

Nous en profitons néanmoins pour analyser de plus près ces canons placés par les Américains pour la défense du Pacifique.

Polynésie Française 560 Polynésie Française 561 Polynésie Française 562 Polynésie Française 563 Polynésie Française 564 Polynésie Française 565

Nous quittons le site.

Polynésie Française 567

Nous reprenons notre véhicule.

Polynésie Française 568 Polynésie Française 569 Polynésie Française 570

Nous terminons le tour de l’île.

Polynésie Française 571 Polynésie Française 572

Nous arrivons à nouveau dans la capitale.

Polynésie Française 573

Nous en profitons pour effectuer quelques emplettes.

Polynésie Française 574

Nous retournons à l’hôtel ; le lendemain et jusqu’à la fin du séjour, nous en profiterons pour vivre une farniente totale.

Polynésie Française 575 Polynésie Française 576

Le dernier jour, nous nous rendons sur la plage publique.

Polynésie Française 577

L’eau est toujours aussi translucide.

Polynésie Française 578 Polynésie Française 579

Nous nous apprêtons  à quitter l’île ; c’est alors que sans prévenir, une averse tropicale nous tombe dessus.

Polynésie Française 580 Polynésie Française 581 Polynésie Française 582

En quelques instants, le ciel s’assombrit.

Polynésie Française 583 Polynésie Française 584 Polynésie Française 585

La tempête est chassée par le vent.

Polynésie Française 586

Après avoir rendu notre véhicule, et refusé de verser une sorte d’obole au loueur, qui nous a enjoint à lui payer le prix de l’essence que nous venions de mettre dans le réservoir, et ce, malgré l’aiguille de la quantité qui indiquait le plein du liquide, estimant que nous n’apportons pas la preuve que nous avions bien rempli le dit réservoir, nous patientons et attendons le ferry qui doit nous emmener à l’aéroport.

Polynésie Française 587 Polynésie Française 588 Polynésie Française 589

Le ferry arrive sans retard.

Polynésie Française 590

L’île de Bora Bora s’éloigne.

Polynésie Française 591 Polynésie Française 592

Nous procédons à l’enregistrement de nos bagages.

Polynésie Française 593 Polynésie Française 594

Nous faisons quelques achats.

Polynésie Française 596

Alors que nombre de voyageurs patientent dans une salle ouverte sur l’extérieur…

Polynésie Française 597

…nous en profitons pour déguster un café.

Polynésie Française 598

Nous saluons l’île magique de Bora Bora.

Polynésie Française 599 Polynésie Française 600

Nous montons dans notre avion.

Polynésie Française 601

Le trajet nous permet de nous reposer.

Polynésie Française 602

Tard le soir, nous nous posons sur l’île de Tahiti.

Polynésie Française 604

Nous retournons à Papeete. Nous louons un véhicule toujours chez Hertz.

Polynésie Française 605

Nous nous rendons sur la place centrale, à proximité de l’office du tourisme, afin de dîner ; de nombreux stands accueillent pour pas cher, les voyageurs qui désirent partager un moment de convivialité.

Polynésie Française 606 Polynésie Française 607

Les camions ambulants, véritables spécialités de l’île sont nombreux et variés.

Polynésie Française 608 Polynésie Française 609 Polynésie Française 610

Nous nous rendons ensuite à une trentaine de kilomètres, dans la pension Te Miti ; les propriétaires sont des individus d’une grande gentillesse. Nous payons la chambre 50 euros.

Polynésie Française 611 Polynésie Française 612 Polynésie Française 613

Le lendemain matin, nous arrivons au port autonome de Papeete afin de prendre un ferry en direction de Moorea.

Polynésie Française 614 Polynésie Française 615

Plusieurs ferrys circulent chaque jour.

Polynésie Française 616 Polynésie Française 617

Dans le port, un navire militaire attire l’attention.

Polynésie Française 618 Polynésie Française 619 Polynésie Française 620 Polynésie Française 621

Le ferry qui doit nous conduire à Moorea arrive.

Polynésie Française 622 Polynésie Française 623 Polynésie Française 624 Polynésie Française 625 Polynésie Française 626

Il stationne quelques instants, le temps que les voyageurs en provenance de Moorea descendent.

Polynésie Française 627 Polynésie Française 628 Polynésie Française 629

Nous embarquons sur le ferry qui nous mène vers l’île de Moorea ; une heure de route est suffisante. Nous garons notre véhicule dans les cales du ferry.

Polynésie Française 630 Polynésie Française 631

Nous découvrons l’intérieur du ferry.

Polynésie Française 632 Polynésie Française 633 Polynésie Française 634

Nous préférons cependant nous diriger vers le pont supérieur. Le ferry fait partie de la compagnie Terevau ; la traversée coûte 16 euros par personne et 40 euros pour la voiture.

Polynésie Française 635 Polynésie Française 636

Face à nous, un bâtiment de la marine française.

Polynésie Française 637

Le port de Papeete est calme.

Polynésie Française 638 Polynésie Française 639 Polynésie Française 640

Un ouvrier s’apprête au départ ; il doit retirer la corde qui maintient à quai le bateau.

Polynésie Française 641

Le départ est donné.

Polynésie Française 642 Polynésie Française 643 Polynésie Française 644

Nous quittons le port de Papeete.

Polynésie Française 645 Polynésie Française 646 Polynésie Française 647 Polynésie Française 648

Nous nous dirigeons vers l’île de Moorea.

Polynésie Française 649 Polynésie Française 650

Sur le bateau, nombre d’amoureux.

Polynésie Française 651

L’île de Moorea se rapproche.

Polynésie Française 652

Nous arrivons enfin après une heure de traversée.

Polynésie Française 653 Polynésie Française 654

Nous récupérons notre voiture louée sur Papeete pour un prix de 70 euros par jour au sein de la compagnie Hertz.

Polynésie Française 655 Polynésie Française 656 Polynésie Française 657 Polynésie Française 658 Polynésie Française 659

Nous circulons sur la côte nord de l’île.

Polynésie Française 660 Polynésie Française 661 Polynésie Française 662 Polynésie Française 664

Après avoir traversé une petite ville, nous nous arrêtons à une petite plage.

Polynésie Française 665

L’endroit nous permet d’avoir une vue dégagée sur le mont de l’île.

Polynésie Française 667 Polynésie Française 668 Polynésie Française 669 Polynésie Française 670

Nous reprenons la route.

Polynésie Française 671 Polynésie Française 672

A un moment, nous découvrons sur le chemin, la chapelle Saint Joseph, une des plus vieilles églises de l’île.

Polynésie Française 673 Polynésie Française 674 Polynésie Française 675

Nous reprenons la route en direction de l’hôtel Intercontinental.

Polynésie Française 677 Polynésie Française 678

Sur le chemin, toujours, nous nous arrêtons au temple de Papetô’ai.

Polynésie Française 679 Polynésie Française 680

Nous pénétrons à l’intérieur du site.

Polynésie Française 681 Polynésie Française 682

Nous visitons les alentours, avant de repartir.

Polynésie Française 684 Polynésie Française 685

Nous arrivons à l’hôtel afin de nager avec des dauphins.

Polynésie Française 686 Polynésie Française 687 Polynésie Française 688 Polynésie Française 689

La propriété de l’hôtel est grande ; nous demandons une assistance à une employée que l’on croise.

Polynésie Française 690 Polynésie Française 692 Polynésie Française 693

Nous arrivons au Dolphin lagonarium.

Polynésie Française 694 Polynésie Française 695 Polynésie Française 696 Polynésie Française 697

Nous découvrons les premiers dauphins, dans un cadre idyllique.

Polynésie Française 698 Polynésie Française 699

Nous faisons connaissance avec Yann, le responsable des soigneurs qui nous explique le fonctionnement du centre.

Polynésie Française 700

Yann est un homme très agréable ; il possède une connaissance étendue sur les mammifères marins.

Polynésie Française 701 Polynésie Française 702

La découverte de cet animal fantasmé à travers le monde débute par une série de moments de tendresse où les animaux se rapprochent des soigneurs afin de jouer avec eux ; les animaux semblent heureux, contrairement à ce que peuvent penser nombre de détracteurs de ces centres.

Polynésie Française 704 Polynésie Française 705

En outre, ils sont nourris à heure régulière et permettent par leur présence à des milliers de visiteurs chaque année, de voir d’un peu plus près ces mammifères méconnus.

Polynésie Française 706

Nous sommes autorisés à plonger avec les dauphins et de les approcher de près.

Polynésie Française 707 Polynésie Française 708 Polynésie Française 709

Les dauphins font ensuite des sauts dans les airs.

Polynésie Française 710

Nous pouvons enfin jouer un peu avec eux.

Polynésie Française 703Polynésie Française 711 Polynésie Française 712

Nous suivons Yann afin de visiter le centre.

Polynésie Française 713 Polynésie Française 714

L’endroit est splendide.

Polynésie Française 715 Polynésie Française 716

Il est un endroit incontournable à Moorea.

Polynésie Française 717

Nous saluons nos hôtes et continuons notre route.

Polynésie Française 718 Polynésie Française 719

Nous arrivons à l’usine de jus de fruit de l’île.

Polynésie Française 720 Polynésie Française 721 Polynésie Française 722 Polynésie Française 723

Nous commençons notre visite par une dégustation des différents jus fabriqués ici.

Polynésie Française 724 Polynésie Française 725 Polynésie Française 726 Polynésie Française 727 Polynésie Française 728 Polynésie Française 729

L’usine Rotul produit des jus d’une qualité exceptionnelle, ainsi que différentes boissons liées aux fruits, cueillis pour la plupart sur l’île.

Polynésie Française 730 Polynésie Française 731

L’usine étant fermée à la visite en ce jour, nous attendons le directeur afin qu’il nous autorise à effectuer cette découverte ; étant donné qu’il est en rendez-vous, nous nous dirigeons vers une plantation de vanille située juste à côté.

Polynésie Française 732

Nous en cherchons l’entrée.

Polynésie Française 733

Nous la découvrons après quelques minutes de recherche.

Polynésie Française 734 Polynésie Française 735 Polynésie Française 736

Le propriétaire des lieux nous accueille.

Polynésie Française 737 Polynésie Française 738 Polynésie Française 739 Polynésie Française 740

Les fleurs de vanille doivent être travaillées à la main ; le propriétaire des lieux doit, à l’aide d’un pinceau, faire fleurir chaque gousse avec du pollen.

Polynésie Française 741

Quelques mois plus tard, la vanille peut être séchée.

Polynésie Française 742 Polynésie Française 743 Polynésie Française 744

Nous nous rendons ensuite à l’usine de jus de fruit ; le directeur nous fait l’honneur de sa présence pour la visite qu’il nous accorde exceptionnellement.

Polynésie Française 745 Polynésie Française 746 Polynésie Française 747

Nous découvrons les autres produits que fabriquent la marque.

Polynésie Française 748

Des alambics anciens côtoient des chaînes de production modernes.

Polynésie Française 749 Polynésie Française 750 Polynésie Française 751 Polynésie Française 752 Polynésie Française 753

De l’eau de vie d’ananas est également fabriquée.

Polynésie Française 754 Polynésie Française 755

Le directeur nous propose ensuite de visiter les champs d’ananas au coeur de l’île.

Polynésie Française 756 Polynésie Française 757

Pour ce faire, nous rejoignons un de ses employés.

Polynésie Française 758

Nous grimpons avec lui dans son 4/4.

Polynésie Française 759 Polynésie Française 760 Polynésie Française 761 Polynésie Française 762

Nous traversons des paysages riches et variés.

Polynésie Française 763 Polynésie Française 764 Polynésie Française 765

Les champs d’ananas apparaissent.

Polynésie Française 766 Polynésie Française 767 Polynésie Française 768

Une odeur agréable survient à nos narines.

Polynésie Française 770 Polynésie Française 771 Polynésie Française 772 Polynésie Française 773

Nous nous enfonçons un peu plus dans la végétation.

Polynésie Française 774 Polynésie Française 775 Polynésie Française 776

Le décor est somptueux.

Polynésie Française 777

Les ananas nous donnent envie.

Polynésie Française 778 Polynésie Française 779

Les cueilleurs portent des vêtements renforcés afin de ne pas se couper avec les feuilles acérées.

Polynésie Française 780 Polynésie Française 781

Le chef de l’exploitation arrive ensuite à notre rencontre.

Polynésie Française 782 Polynésie Française 783 Polynésie Française 784

Il nous fait choisir plusieurs pièces.

Polynésie Française 785

Nous accompagnons les cueilleurs.

Polynésie Française 786 Polynésie Française 787 Polynésie Française 788 Polynésie Française 789

L’homme nous coupe un ananas devant nous afin de nous le faire goûter.

Polynésie Française 790 Polynésie Française 791 Polynésie Française 792

Il s’agit du meilleur ananas jamais mangé dans nos vies.

Polynésie Française 793 Polynésie Française 794

Nous saluons ensuite notre hôte et reprenons la route.

Polynésie Française 795

Nous sommes à présent dans le côté sud de l’île.

Polynésie Française 796

Nous nous arrêtons dans un restaurant sympathique.

Polynésie Française 797 Polynésie Française 798

Nous pouvons enfin apprécier toute la beauté de l’île en nous reposant.

Polynésie Française 799 Polynésie Française 800 Polynésie Française 801

Le lendemain, après une nuit revigorante, nous prenons notre temps pour nous reposer ; nous reprenons ensuite notre véhicule afin de visiter un artisan perlier.

Polynésie Française 802 Polynésie Française 803 Polynésie Française 804

L’homme est un génie de la création pour des prix 10 fois plus faibles que chez les autres joailliers. Il se trouve dans le village d’Haapiti et peut être joint au 689 78 68 70 ou sur le seybald.pierrick@mail.pf

Nous lui commandons plusieurs pièces pour un prix très faible et il peut également exporter dans le monde entier.

Polynésie Française 805Polynésie Française 806 Polynésie Française 807 Polynésie Française 808

L’homme est un travailleur acharné.

Polynésie Française 809 Polynésie Française 810 Polynésie Française 811

Il travaille dans un cadre somptueux.

Polynésie Française 812

Nous faisons également connaissance d’un des meilleurs instructeurs de plongée de l’île. Il connaît les côtes de l’île comme sa poche et permet aux visiteurs de nager avec les dauphins et les baleines sauvages.

Polynésie Française 813 Polynésie Française 815 Polynésie Française 816

Nous reprenons ensuite la route.

Polynésie Française 817 Polynésie Française 818 Polynésie Française 820

Nous rejoignons le port de l’île.

Polynésie Française 821

Aux abords du port, nous découvrons un cabinet médical fermé.

Polynésie Française 822

L’heure de l’embarquement approche.

Polynésie Française 823 Polynésie Française 824

Nous garons notre véhicule à nouveau dans les cales du ferry.

Polynésie Française 825 Polynésie Française 826

Nous quittons l’île de Moorea.

Polynésie Française 827

Nous retournons à Papeete ; nous mangeons un morceau sur la place centrale et prenons la route de l’aéroport.

Polynésie Française 829 Polynésie Française 830

Nous rendons notre véhicule et nous nous dirigeons vers le comptoir d’enregistrement.

Polynésie Française 831

Nous enregistrons nos bagages avec la compagnie LAN airlines en direction de l’île de Pâques.

Polynésie Française 832 Polynésie Française 833 Polynésie Française 834

Le vol est à 01 h 50 du matin ; nous devons patienter 5 heures.

Polynésie Française 835 Polynésie Française 836

Nous en profitons pour nous reposer en somnolant un peu dans une grande salle ouverte sur l’extérieur.

Polynésie Française 837 Polynésie Française 838

Nous grimpons dans l’avion.

Polynésie Française 839

Nous quittons Tahiti et ses îles inoubliables.

Polynésie Française 840