Hors Frontières

Connemara

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Nous arrivons au Connemara.

Il s’agit là d’une de ses régions les plus sauvages, mélodie éponyme de Michel Sardou, qui décrit avec précision les terres brûlées que nous découvrons.

République d'Irlande 44

Les animaux sont en totale liberté.

 République d'Irlande 45

Et au milieu de ses lacs.

République d'Irlande 47

Nous nous sentons en totale harmonie avec la nature.

 République d'Irlande 48

Les paysages sont somptueux.

République d'Irlande 49

L’endroit est mythique.

République d'Irlande 50

Les collines, arides à souhait.

 République d'Irlande 51

Et plus nous nous enfonçons dans ce bout du monde.

 République d'Irlande 52

Plus, le couché de soleil amplifie le mystère prégnant.

République d'Irlande 53

Les vallées sont profondes.

République d'Irlande 54

Les lacs ont été pensés pour accentuer la fracture entre terre et air.

 République d'Irlande 55

Et jamais naturel n’aura mieux porté son nom.

 République d'Irlande 56

Et quant au détour d’un chemin, une tombe s’étend vers l’horizon, l’imaginaire dépasse la réalité.

République d'Irlande 58

Le soleil commence à disparaître.

 République d'Irlande 59

Pour notre plus grand plaisir, la route semble interminable.

République d'Irlande 60

Disparaissant et apparaissant à sa guise.

 République d'Irlande 61

Et alors que nous pensions nous trouver au milieu des tourbières sans possibilité de sortie de ce labyrinthe.

République d'Irlande 62

La ville de Clifden, capitale du Connemara apparaît comme par magie.

République d'Irlande 63

Juste à temps pour ne pas désespérer le voyageur.

République d'Irlande 64

Nous avons la chance pour un prix modique, de trouver un château, dans lequel nous passons la nuit, au cœur du Connemara, vivant un peu plus un rêve éveillé.

 République d'Irlande 65

Un véritable château.

République d'Irlande 66

Le lendemain matin, dés notre réveil, la vue nous rappelle que nous ne sommes pas n’importe où.

République d'Irlande 67

Mais au cœur du Connemara.

 République d'Irlande 68

Dont nous visitons, la parc national.

 République d'Irlande 69

Malgré la présence de nombreux moustiques, la visite reste agréable.

 République d'Irlande 70

Le parc, étant gratuit, il faut se lever tôt afin de le visiter en toute tranquillité.

République d'Irlande 71

Mais, c’est en continuant notre chemin, que nous allons découvrir le monument le plus surprenant qu’il nous ait été donné l’occasion de voir : l’abbaye de Kilmore.

 République d'Irlande 72

Une des merveilles architecturales construites par l’homme. Nous nous sentons petit face à ce monument, devant lequel, nous sommes en extase. Tant de grâce et de majestuosité réunis en un seul lieu. Trop pour un seul homme.

République d'Irlande 74

Mais, la suite des découvertes ne va que renforcer ce côté mystique de l’Irlande. En continuant d’avancer, nous nous trompons cependant de côté, en Irlande, la conduite s’effectuant à gauche, nous circulons quelques instants à droite et fort heureusement, nous le remarquons assez tôt. Nous reprenons notre place sur une route déserte. En nous dirigeant vers le nord du Connemara, le paysage commence à changer.

République d'Irlande 74A

Jusqu’à l’apothéose : les fjords de Kilary.

 République d'Irlande 75

Là où l’océan Atlantique fusionne avec la terre.

 République d'Irlande 76

Là, où il n’y a plus de repères.

République d'Irlande 77

Une majestuosité comme seule la nature sait créer.

République d'Irlande 78

Et c’est dans ce décor de rêve.

 République d'Irlande 79

Que nous buvons un café avec une vue sur l’ineffable.

République d'Irlande 80

Nous repartons ensuite et nous nous arrêtons dans la ville de Galway.

République d'irlande 81

Une ville intéressante, grâce à ses constructions baroques.

 République d'irlande 82

Et sa cathédrale.

 République d'irlande 83