Hors Frontières

Les Chutes Victoria : du Zimbabwe à la Zambie

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

 

Nous arrivons en provenance d’Afrique du Sud. Nous approchons de la frontière avec le Zimbabwe. Des deux côtés de la frontière, d’immenses grilles empêchent toute immigration clandestine.

Zimbabwe 1

Le parcours du combattant commence à partir de cet instant. Non content de devoir éviter les réquisitions incessantes de civils qui pour un billet, se proposent, voire nous imposent une obligation d’accepter leur aide.

Zimbabwe 2

Le visa coûte 45 euros pour une entrée double ; il se fait sur place. Mais, les complications commencent lorsque nous essayons de faire entrer la voiture de location louée en Afrique du Sud. Il nous faut payer en monnaie sud africaine : la taxe pour le pont : 10 euros ; la taxe, 7 euros, le tampon sur une feuille, 15 euros, le permis d’entrée, 35 euros.

Zimbabwe 3

Pendant plus d’une heure, nous demandons l’aide du personnel, mais nous sommes obligés, pour un petit pourboire, de solliciter l’accompagnement d’un civil, qui par le biais d’un système d’entraide avec un de ses collègues, nous fera passer plus vite. Nous refuserons au passage l’assurance soi disant spéciale de 100 euros qu’il voulait nous imposer comme obligatoire.

Zimbabwe 4

Nous pénétrons enfin, après deux heures de palabres, sur le territoire zimbabwéen.

Zimbabwe 5

Après quelques kilomètres, nous changeons notre argent, puis nous nous arrêtons effectuer quelques achats.

Zimbabwe 6

Nous sommes surpris de découvrir à quel point les produits sont chers. Dans chaque magasin, des hommes armés surveillent les points d’entrée.

Zimbabwe 7

Le personnel est malgré tout souriant et chaleureux.

Zimbabwe 8

Peu de circulation sur les routes.

Zimbabwe 9

Autour de nous, une sorte de désert qui n’en est pas un.

Zimbabwe 10

Nous découvrons cette brousse africaine particulière.

Zimbabwe 11

Le soleil cogne fortement.

Zimbabwe 12

Devant nous, nous apercevons un village.

Zimbabwe 13

Nous nous y rendons à pied.

Zimbabwe 14

Quelques petites huttes sont disséminées.

Zimbabwe 15

Le village semble vide ; nous ne poursuivons pas notre découverte ; les villageois doivent se trouver à la chasse.

Zimbabwe 16

Nous continuons notre route et découvrons avec stupeur un péage sur une route nationale.

Zimbabwe 17

Nous en croiserons à de nombreuses reprises. Nous comprenons pourquoi les zimbabwéens se déplacent en marchant.

Zimbabwe 18

Durant ce trajet, le paysage qui nous accompagne est agréable à découvrir.

Zimbabwe 19

Une sorte de cours d’eau asséché fait face à une vallée rocheuse.

Zimbabwe 20

Nous prenons une petite collation dans un village sur le bord de la route.

Zimbabwe 21

Peu d’habitants, mais de grands rires parviennent jusqu’à nous.

Zimbabwe 22

Le village est niché sous une sorte de montagne peu élevée.

Zimbabwe 23

Nous reprenons notre route.

Zimbabwe 24

Après quelques kilomètres, nous sommes arrêtés par une policière, qui en prétextant une infraction nous réclame la somme de 40 euros. Nous négocions : elle ne veut rien savoir et n’a pas l’intention de nous délivrer un reçu. Nous l’embrouillons avec le change entre dollars et euros et nous lui remettons 20 euros.

Zimbabwe 25

A plusieurs reprises, nous ne nous arrêterons pas lorsqu’un policier fera signe de stopper notre véhicule.

Zimbabwe 26

Les policiers ne sont pas assez organisés pour utiliser un téléphone portable afin de prévenir leurs collègues. Nous n’aurons ainsi plus de problèmes et n’entreront plus dans ce jeu de la corruption.

Zimbabwe 27

Surtout, que les contrôles dans le Sud du pays sont nombreux.

Zimbabwe 28

Malheureusement, à un péage, nous sommes contrôlés à nouveau par des policiers, qui cette fois-ci et alors que nous sommes à l’arrêt, nous font observer l’absence de morceau de scotch rouge, censé prévenir les autres véhicules de notre approche. Nous sommes quittes pour payer 15 euros, mais avec un reçu cette fois-ci.

Zimbabwe 29

Nous n’étions pas au courant, mais nul n’est censé ignorer la loi. Dura lex sed lex.

Zimbabwe 30

Après 3 heures de route, nous parvenons jusqu’à l’entrée de Great Zimbabwe, qui est très mal indiquée. Nous devons nous arrêter à plusieurs reprises pour demander notre chemin.

Zimbabwe 31

Il faut prendre la route jusqu’à Masvingo et tourner avant la ville à droite.

Zimbabwe 32

Nous stationnons notre véhicule.

Zimbabwe 33

Nous payons la somme de 15 euros par personne.

Zimbabwe 34

L’entrée du site est toujours aussi mal indiquée.

Zimbabwe 35

Alors que nous aurions du tourner à gauche, nous continuons dans le parc et entendons des rires d’enfants.

Zimbabwe 36

Il s’agit d’un parc gratuit, dans lequel les zimbabwéens peuvent pique-niquer.

Zimbabwe 37

Des touristes du pays s’amusent avec les singes en totale liberté.

Zimbabwe 38

Alors qu’une classe d’enfants joue innocemment…

Zimbabwe 39

…les élèves nous accueillent triomphalement, étant donné qu’ils ne voient pas souvent des étrangers.

Zimbabwe 40

Dans le parc, nous faisons connaissance avec des singes facétieux.

Zimbabwe 41

Un chef empêche ses congénères de manger la nourriture jetée par les touristes.

Zimbabwe 42

A grands coups de cris, il les éloigne.

Zimbabwe 43

Une mère et son enfant nous permet d’assister à une scène tendre.

Zimbabwe 44

Nous retournons sur nos pas et atteignons enfin l’entrée du site.

Zimbabwe 45

Une vérification rapide de nos billets nous permet d’avoir accès au site.

Zimbabwe 46

Le site est situé au cœur d’un ilot de verdure.

Zimbabwe 47

Sur les côtés, se trouve un restaurant bar.

Zimbabwe 48

Le site est assez grand ; il faut bien trois heures pour le découvrir.

Zimbabwe 49

Nous apercevons devant nous, une sorte de colline.

Zimbabwe 50

Il s’agit de Great Zimbabwe.

Zimbabwe 51

Aux pieds de la colline sur laquelle repose les ruines de cette construction antique, une des plus vieilles d’Afrique, les premières pierres se laissent découvrir.

Zimbabwe 52

Les fourmis ont une taille impressionnante.

Zimbabwe 53

Mais, nous avançons surtout les yeux rivés vers le ciel.

Zimbabwe 54

Nous lions connaissance avec un groupe d’étudiants de la capitale.

Zimbabwe 55

Les ruines, de loin sont majestueuses.

Zimbabwe 56

Nous continuons droit devant nous.

Zimbabwe 57

Et après une dizaine de minutes de marche, nous devons nous rendre compte de notre erreur.

Zimbabwe 58

Le chemin emprunté ne mène nulle part.

Zimbabwe 59

Nous faisons demi-tour et contournons Great Zimbabwe par la gauche. Des touristes nous confirment le bon chemin.

Zimbabwe 60

En montant vers le site principal, nous découvrons les murs de pierre admirablement conservés.

Zimbabwe 61

La fatigue nous gagne, mais n’enlève en rien notre détermination.

Zimbabwe 62

Il nous faut bien marcher une demi-heure pour atteindre le sommet.

Zimbabwe 63

Mais le décor laisse rêveur.

Zimbabwe 64

Des milliers de pierres sont empilées les unes sur les autres.

Zimbabwe 65

Depuis des siècles, rien n’a changé.

Zimbabwe 66

Des pierres naturelles font parties du décor.

Zimbabwe 67

La fusion parfaite entre le travail de l’homme et la nature.

Zimbabwe 68

Nous arrivons enfin au sommet.

Zimbabwe 69

Le site est impressionnant.

Zimbabwe 70

Nous nous demandons comment ces peuples antiques ont-ils bien pu transporter ces rochers de plusieurs tonnes.

Zimbabwe 71

Nous avons une vue dégagée sur l’ensemble de la vallée.

Zimbabwe 72

En contrebas, nous découvrons d’autres ruines.

Zimbabwe 73

Nous passons un long moment à découvrir l’agencement de ces pierres.

Zimbabwe 74

Devant nous, le monde nous tend les bras.

Zimbabwe 75

Nous redescendons.

Zimbabwe 76

Le chemin en descente est beaucoup plus facile que la montée.

Zimbabwe 77

Nous en profitons pour découvrir de nouvelles parcelles du monument.

Zimbabwe 78

Et retrouvons en contrebas, notre singe femelle et son enfant.

Zimbabwe 79

Un singe aux testicules bleus attire notre attention.

Zimbabwe 80

Nous lui offrons quelques gâteaux.

Zimbabwe 81

Il empêche les autres singes de s’approcher.

Zimbabwe 82

Il pousse de forts grognements lorsqu’un de ses congénères désobéit.

Zimbabwe 83

Nous devons ruser afin de tous les nourrir.

Zimbabwe 84

Nous quittons le site.

Zimbabwe 85

Pour se faire, nous devons dépasser la maison du conservateur.

Zimbabwe 86

Nous rejoignons l’extérieur et achetons pour quelques euros, des souvenirs négociés.

Zimbabwe 87

Nous reprenons notre route.

Zimbabwe 88

L’essence est excessivement chère.

Zimbabwe 89

La nuit commence à tomber.

Zimbabwe 90

La route est en mauvais état.

Zimbabwe 91

Nous prenons une collation dans une petite ville dont nous méconnaissons le nom.

Zimbabwe 92

La ville est déserte.

Zimbabwe 93

Tous les habitants sont en train de dîner.

Zimbabwe 94

L’ambiance est étrange.

Zimbabwe 95

Nous avons encore beaucoup de route à parcourir.

Zimbabwe 96

Nous essayons d’accélérer la cadence afin de ne pas être surpris par la nuit.

Zimbabwe 97

Malheureusement, la nuit tombe.

Zimbabwe 98

Nous parvenons après quatre heures de route dans la ville de Bulawayo.

Zimbabwe 99

Les rues sont désertes.

Zimbabwe 100

Pour 50 euros, nous louons une chambre peu confortable dans le Selborne hôtel.

Zimbabwe 101

Nous mangeons rapidement dans fast-food.

Zimbabwe 102

Nous rentrons nous coucher ensuite.

Zimbabwe 103

Deux heures plus tard, et afin de ne pas nous faire piquer par les nombreux moustiques présents dans la chambre, nous décidons de reprendre la route.

Zimbabwe 104

Nous en profitons pour visiter la ville.

Zimbabwe 105

Pendant plus d’une heure, nous découvrons les bâtiments coloniaux.

Zimbabwe 106

Ainsi que l’hôtel de ville.

Zimbabwe 107

Les rues n’ont pas encore été nettoyées.

Zimbabwe 108

Et certains quartiers sont glauques à souhait.

Zimbabwe 109

Il fait nuit noire.

Zimbabwe 110

Nous roulons à vitesse raisonnable.

Zimbabwe 111

Après quelques heures, le jour se lève.

Zimbabwe 112

La visibilité s’améliore.

Zimbabwe 113

Sur le bas-côté, des carcasses de véhicules.

Zimbabwe 114

Un policier nous fait signe de nous arrêter ; nous continuons notre chemin.

Zimbabwe 115

En nous dirigeant vers l’Ouest du pays, la route semble meilleure.

Zimbabwe 116

Nous croisons des véhicules de chantier.

Zimbabwe 117

Le paysage change de visage.

Zimbabwe 118

Nous faisons connaissance avec des villageoises qui portent leurs charges sur la tête.

Zimbabwe 119

C’est alors que nous nous arrêtons dans un village.

Zimbabwe 120

Deux femmes viennent à notre rencontre.

Zimbabwe 121

Elles nous invitent à les suivre.

Zimbabwe 122

Elles nous présentent leur habitation.

Zimbabwe 123

Elles ont crée un système de traitement de l’eau.

Zimbabwe 124

Et sont fières de poser pour devant notre objectif.

Zimbabwe 125

Le chef de famille nous attire dehors.

Zimbabwe 126

Il nous explique comment construire une hutte traditionnelle.

Zimbabwe 127

Reconnaissable entre mille avec son toit en chaume.

Zimbabwe 128

L’ambiance est bonne et nous rions tous de bon cœur.

Zimbabwe 129

Nous continuons la découverte de ce village.

Zimbabwe 130

Qui comprend une grande place centrale.

Zimbabwe 131

Une dernière photo souvenir.

Zimbabwe 132

Nous reprenons la route en direction du Hwange national parc.

Zimbabwe 133

Nous quittons la route nationale.

Zimbabwe 134

Et nous empruntons un chemin de terre sur plusieurs dizaines de kilomètres.

Zimbabwe 135

Nous nous arrêtons pour découvrir une mine à ciel ouvert.

Zimbabwe 136

Une odeur pestilentielle emplie nos narines.

Zimbabwe 137

Nous continuons notre route.

Zimbabwe 138

Nous apercevons l’entrée du parc.

Zimbabwe 139

Nous nous enfonçons dans la savane.

Zimbabwe 140

La piste est mauvaise.

Zimbabwe 141

Nous sommes secoués dans la voiture dans tous les sens.

Zimbabwe 142

Sur le bord de la route, un couple de Suisse nous remet une carte du parc.

Zimbabwe 143

La route est de plus en plus mauvaise.

Zimbabwe 144

Nous commençons à avoir peur de tomber en panne d’essence.

Zimbabwe 145

Nous pensons que nous pourrons en mettre à l’accueil.

Zimbabwe 146

Malheureusement, ils n’ont que du diesel, alors que notre voiture consomme du super.

Zimbabwe 147

Nous ne pourrons faire que 120 kilomètres dans le parc, étant donné que notre autonomie est de 170 kilomètres et qu’il faut 50 kilomètres pour rejoindre la station la plus proche.

Zimbabwe 148

Nous tentons le coup ; nous payons les 25 euros de l’entrée et pénétrons dans le parc.

Zimbabwe 149

A première vue, il ne présente aucun attrait.

Zimbabwe 150

Il y a peu d’animaux.

Zimbabwe 151

Nous croisons sur la route, une tortue.

Zimbabwe 152

Nous suivons ses mouvements.

Zimbabwe 153

Mais rapidement, des animaux apparaissent.

Zimbabwe 154

Des phacochères qui nous observent de loin.

Zimbabwe 155

Ainsi que nichés dans les bois, des cerfs.

Zimbabwe 156

Ils sont craintifs.

Zimbabwe 157

Au loin, se trouvent des gazelles.

Zimbabwe 158

Les cerfs se rapprochent et s’enfuient aussitôt.

Zimbabwe 159

Nous ne pourrons pas les suivre.

Zimbabwe 160

Les directions sont mal indiquées.

Zimbabwe 161

Nous suivons un panneau qui nous fait prendre des chemins incongrus.

Zimbabwe 162

Nous avons l’impression d’être seuls dans le parc.

Zimbabwe 163

C’est alors que nous croisons des girafes.

Zimbabwe 164

Elles sont craintives.

Zimbabwe 165

Les indications que nous trouvons sont erronées.

Zimbabwe 166

Nous nous égarons dans le parc.

Zimbabwe 167

Nous franchissons un pont qui enjambe une rivière.

Zimbabwe 168

Les kilomètres défilent : nous sommes perdus.

Zimbabwe 169

Nous voulions rejoindre le sud du parc.

Zimbabwe 170

Nous empruntons les chemins qui nous conduisent à l’Est.

Zimbabwe 171

La route est défoncée.

Zimbabwe 172

Nous ne pouvons plus avancer.

Zimbabwe 173

Nous faisons demi-tour.

Zimbabwe 174

Nous avons parcouru plus de kilomètres qu’il n’en fallait.

Zimbabwe 175

Aux abords de l’entrée, l’autonomie indique zéro kilomètre.

Zimbabwe 176

Nous parcourons les 50 kilomètres pour rejoindre une station avec zéro kilomètre d’autonomie. Avec en prime, un autostoppeur qui accepte de nous accompagner pour ne pas nous égarer à nouveau.

Zimbabwe 177

Nous parvenons jusqu’à une station, sauvés. Elle n’a plus d’essence. Une deuxième à trois kilomètres : elle n’a plus d’électricité. Ce n’est qu’à la troisième tentative que nous pourrons faire le plein.

Zimbabwe 178

Nous reprenons notre route en direction des chutes Victoria, à une centaine de kilomètres.

Zimbabwe 179

La route est goudronnée.

Zimbabwe 180

Nous ne serons pas contrôlés une seule fois par les policiers.

Zimbabwe 181

Nous continuons notre route en dépassant de petits parcs.

Zimbabwe 182

La circulation commence à devenir plus serrée en approchant de ce haut lieu touristique.

Zimbabwe 183

Nous parvenons jusqu’à la ville de Victoria falls.

Zimbabwe 184

La ville en elle-même ne présente pas d’intérêt particulier.

Zimbabwe 185

Nous sommes impatients de découvrir les chutes.

Zimbabwe 186

Sur le bord de la route, de nombreux commerces qui proposent des excursions.

Zimbabwe 187

Nous roulons jusqu’à la frontière avec la Zambie.

Zimbabwe 189

Nous garons notre véhicule sur le parking qui se trouve en face des chutes.

Zimbabwe 191

L’entrée des chutes se trouve devant nous.

Zimbabwe 192

Nous cachons notre camera, interdite dans le site.

Zimbabwe 193

Nous payons la somme de 30 euros par personne. Le ticket est valable une journée.

Zimbabwe 194

Nous suivons à l’oreille le fracas étonnant de l’eau que l’on peut sentir proche.

Zimbabwe 195

Sur le chemin, quelques crânes d’animaux découverts sur le site.

Zimbabwe 196

Dont un crâne d’éléphant.

Zimbabwe 197

C’est alors que nous apercevons le début des chutes situé le plus à l’Ouest.

Zimbabwe 198

Les chutes Victoria, du côté zimbabwéen se visitent d’Ouest en Est.

Zimbabwe 199

Du côté Ouest, nous apercevons un filet d’eau.

Zimbabwe 200

Le filet d’eau débouche sur une chute déjà impressionnante.

Zimbabwe 201

De la brume s’échappe.

Zimbabwe 202

La force de la nature est sans limite.

Zimbabwe 203

Nous peinons à apercevoir le sol.

Zimbabwe 204

Les photos souvenirs sont évidentes.

Zimbabwe 205

Nous ne perdons pas une miette du spectacle.

Zimbabwe 206

Nous continuons vers l’Est.

Zimbabwe 207

Les chutes sont magiques.

Zimbabwe 208

Elles font parties des plus belles merveilles au monde.

Zimbabwe 209

Même le côté Ouest présente ses spécificités.

Zimbabwe 210

Nous continuons notre avancée.

Zimbabwe 211

Nous parcourons pour cela, le chemin interne.

Zimbabwe 212

Une pluie fine commence à tomber.

Zimbabwe 213

Nous nous abritons sous un arbre.

Zimbabwe 214

Le vent se lève.

Zimbabwe 215

Les chutes redoublent d’intensité.

Zimbabwe 216

Nous avançons droit devant nous.

Zimbabwe 217

Le chemin est mouillé.

Zimbabwe 218

Les chutes sont contenues dans un parc verdoyant.

Zimbabwe 219

Une sorte de jungle tropicale.

Zimbabwe 220

Nous ne pouvons nous rapprocher plus des chutes.

Zimbabwe 221

Des barrières en empêchent tout rapprochement.

Zimbabwe 222

L’envie de nous en approcher est plus forte.

Zimbabwe 223

Précautionneusement, j’enjambe la barrière.

Zimbabwe 224

Je me rapproche des chutes.

Zimbabwe 225

Le vue est formidable, mais je garde une sécurité raisonnable.

Zimbabwe 226

J’avance avec le corps penché vers l’arrière, afin de ne pas glisser sur le sol mouillé, ce qui serait synonyme d’une chute sans retour.

Zimbabwe 227

Le vue me surprend.

Zimbabwe 228

La pluie s’est calmée.

Zimbabwe 229

A tout endroit du pars, le soubresaut de l’eau se fait entendre.

Zimbabwe 230

Nous nous dirigeons vers le 13 èm point d’observation, le plus à l’Est.

Zimbabwe 231

Les chutes sont moins fortes.

Zimbabwe 232

Mais la vue nous permet d’apercevoir le sol.

Zimbabwe 233

Impressionnant lorsque nous apprenons que quelques mois dans l’année, toute la paroi est remplie d’eau.

Zimbabwe 234

A nos côtés, des promeneurs qui longent les falaises.

Zimbabwe 235

Le point d’observation devant lequel nous nous trouvons s’appelle le : Horse shoe falls.

Zimbabwe 236

Nous retournons du côté Ouest.

Zimbabwe 237

Nous sommes à présent au cœur des chutes.

Zimbabwe 238

La vue est la plus impressionnante.

Zimbabwe 239

En face de nous, du côté zambien, des nageurs qui se baignent dans la devil’s pool, une piscine naturelle en amont des chutes.

Zimbabwe 240

Nous restons des heures sur place.

Zimbabwe 241

Nous quittons, encore trempés par les embruns, le site.

Zimbabwe 242

Nous achetons une boisson dans le bar du parc.

Zimbabwe 243

Et suivons les panneaux explicatifs présentant cette merveille.

Zimbabwe 244

Nous découvrons les étapes de la formation des chutes.

Zimbabwe 245

 

Ainsi qu’un tableau regroupant les merveilles naturelles du monde.

Zimbabwe 246

Nous laissons notre véhicule en face de l’entrée du site, en demandant à un gardien de jeter quelques coups d’œil dessus durant sa ronde.

Zimbabwe 247

Nous nous dirigeons vers la frontière avec la Zambie.

Zimbabwe 248

Des centaines de véhicules y font la queue.

Zimbabwe 249

Un passeur nous fait monter sur son vélo.

Zimbabwe 250

Nous évitons de marcher durant les deux kilomètres qui séparent les deux pays.

Zimbabwe 251

Nous avançons sur le pont qui permet de rejoindre la Zambie.

Zimbabwe 252

La vue est également impressionnante.

Zimbabwe 253

Nous croisons un singe que nous ne caressons pas.

Zimbabwe 254

A l’instar des caches, il regarde les automobiles passer. Mais, au rythme lent des douaniers et des officiers de police, certains véhicules patientent durant des semaines pour rejoindre la frontière opposée. Les singes ne doivent pas voir beaucoup de véhicules défiler à l’heure.

Zimbabwe 255

Un dernier coup d’œil derrière nous, nous quittons le Zimbabwe.

Zimbabwe 256

Quelques jours plus tard, nous revenons de la Zambie en empruntant le même pont qu’à l’entrée.

Zimbabwe 257

Nous faisons les deux kilomètres à pied cette fois-ci.

Zimbabwe 258

Nous retrouvons notre véhicule et n’oublions pas de remercier le gardien qui nous l’a gardé durant ces jours.

Zimbabwe 259

Nous prenons la route en direction du Botswana.

Zimbabwe 260

Nous devons retraverser Victoria falls.

Zimbabwe 261

Nous prenons le temps de visiter un peu la ville.

Zimbabwe 262

De nombreux hôtels et nombre de magasins pour ne pas changer.

Zimbabwe 263

Il y règne néanmoins une bonne ambiance.

Zimbabwe 264

Nous passons devant une église.

Zimbabwe 265

Et quittons la ville en direction de Kazungula.

Zimbabwe 266

Nous ne nous trompons pas de sortie.

Zimbabwe 267

La route est bien goudronnée.

Zimbabwe 268

Nous sommes à nouveau arrêtés pour un contrôle. L’officier de police nous fait remarquer l’absence de scotch, soi disant de prévention. Nous lui montrons l’amende. Il ne veut rien savoir ; nous ne payerons pas ; devant notre insistance, son responsable nous autorise à continuer notre chemin.

Zimbabwe 269

La température extérieure est de 40 degrés.

Zimbabwe 271

Nous nous enfonçons dans ce parc naturel que nous traversons.

Zimbabwe 272

Après une heure de route, nous arrivons à la frontière avec le Botswana.

Zimbabwe 273

Quelques camions sont stationnés.

Zimbabwe 274

Nous longeons la route et après un rapide contrôle, nous quittons le pays.

Zimbabwe 275

Nous avons encore des souvenirs plein la tête.

Zimbabwe 276

 

En provenance du Zimbabwe, nous franchissons la frontière à pied. Nous avançons sur le pont.

Zambie 1

Nous pénétrons en Zambie après la traversée d’un pont de deux kilomètres en bordure des chutes Victoria.

Zambie 2

De nombreux camions patientent, avant d’obtenir le précieux sésame qui leur permettra de continuer leur route.

Zambie 3

Sur le bord de la route, nous pouvons apercevoir de gros singes.

Zambie 4

Nous arrivons au poste d’immigration.

Zambie 5

En tant que Français, nous pouvons faire le visa sur place pour la somme de 40 euros pour trois mois en entrée simple.

 

Zambie 6

Il existe aussi un visa journalier qui coûte 25 euros. Mais, nous prenons le visa normal.

Zambie 7

Sur le sol zambien, nous sommes abordés par un chauffeur de taxi, également transporteur. Il s’agit de Terry, un véritable guide qui possède une société de transport. Pour 35 euros par jour, il nous transporte à travers tout le pays, qu’il connaît comme sa poche. Il peut se joindre au 00 260 977 427 465 ou au 00260 966 427 465. Son courriel est : terrysau@yahoo.com.

Zambie 8

Immédiatement, il nous emmène sur les rives du fleuve Zambèze.

Zambie 9

Les jeux de lumière sont fascinants.

Zambie 10

Le ciel semble comme déchiré.

Zambie 11

Nous profitons de ce spectacle.

Zambie 12

La teinte jaune donne lieu à des découvertes surprenantes.

Zambie 13

En quelques instants, le fleuve passa du jaune au vert.

Zambie 14

Des habitants en profitent pour faire leur toilette.

Zambie 15

Nous arpentons les berges du fleuve.

Zambie 16

Nous en croisons ses affluents.

Zambie 17

Nous ne nous lassons pas du spectacle.

Zambie 18

Nous continuons notre voyage vers Livingstone.

Zambie 19

Nous faisons une halte sur une place commerciale.

Zambie 20

En ce dimanche, le centre est désert.

Zambie 21

Ou du moins, presque vide.

Zambie 22

Quelques enfants profitent des attractions proposées.

Zambie 23

Leurs rires emplissent l’endroit.

Zambie 24

Nous partons à la découverte de la ville.

Zambie 25

Nous croisons un train stationné pour l’éternité.

Zambie 26

Il est devenu une sorte de musée.

Zambie 27

Nous découvrons certains quartiers de la ville.

Zambie 28

Nous dépassons une église fermée en cette heure tardive.

Zambie 29

Nous nous arrêtons à une autre place commerciale afin de faire des emplettes.

Zambie 30

Et surtout nous restaurer.

Zambie 31

Nous séjournons au Lilamwond lodge, pour la somme de 40 euros la nuit. Le lodge est confortable et comprend le petit-déjeuner.

Zambie 32

Nous nous protégeons des moustiques en utilisant la moustiquaire prévue à cet effet dans la chambre.

Zambie 33

Le lendemain matin, nous arpentons les rues de la ville.

Zambie 34

Le centre est désert.

Zambie 35

Nous garons notre véhicule.

Zambie 36

Les commerces sont encore fermés.

Zambie 37

Nous dépassons un parc contenu dans la ville.

Zambie 38

Livingstone est une ville agréable.

Zambie 39

Elle porte le nom du célèbre explorateur qui a découvert les chutes sous-jacentes à la municipalité.

Zambie 40

Nous nous dirigeons vers la place du marché.

Zambie 41

Nous circulons le long de la rue principale.

Zambie 42

Le soleil s’élève dans le ciel.

Zambie 43

Les Zambiens sont encore couchés.

Zambie 44

Les travailleurs attendent les transports en commun.

Zambie 45

Nous nous dirigeons en proche banlieue.

Zambie 46

Nous garons notre véhicule sur une place en terre battue.

Zambie 47

Un marché se prépare.

Zambie 48

L’endroit est agréable.

Zambie 49

Les voitures commencent à arriver.

Zambie 50

Les marchands déballent leurs étals.

Zambie 51

Le marché est traditionnel.

Zambie 52

Il se trouve à proximité de la bibliothèque de la ville.

Zambie 53

Les Zambiens sont des gens formidables.

Zambie 54

Ils sont tout sourire avec les étrangers.

Zambie 55

De la musique commence à s’échapper des voitures, fenêtres ouvertes.

Zambie 56

Nous visitons le marché durant prés d’une heure.

Zambie 57

Nous faisons la connaissance avec ses habitants.

Zambie 58

Nous décidons de faire quelques achats.

Zambie 59

Nous prenons la route vers le centre du pays.

Zambie 60

Le chauffeur nous arrête quelques minutes à un parc, qui promeut l’art contemporain.

Zambie 61

Nous pénétrons dans la première église de la ville.

Zambie 62

L’église est un mémorial dédié à Livingstone.

Zambie 63

Elle sert également de salle de classe.

Zambie 64

Sur les murs, des écriteaux retracent la vie du célèbre aventurier.

Zambie 65

De nombreuses chaises sont disséminées à travers la pièce principale.

Zambie 66

L’école sent bon le savoir.

Zambie 67

A l’extérieur, elle est accolée à un pensionnat.

Zambie 68

Les enfants portent encore l’uniforme.

Zambie 69

Nous rejoignons un autre secteur de la ville.

Zambie 70

Le drapeau zambien flotte fièrement dans le ciel.

Zambie 71

Nous nous arrêtons au Mosi Oa Tunya square.

Zambie 72

Il se trouve à proximité d’une autre église catholique.

Zambie 73

Nous assistons à une messe.

Zambie 74

Les zambiens sont très croyants.

Zambie 75

Nous nous arrêtons à une station service.

Zambie 76

Nous nous dirigeons vers le centre du pays.

Zambie 77

La route est de bonne facture.

Zambie 78

Le chauffeur nous arrête à un arbre.

Zambie 79

Ce dernier est séculaire.

Zambie 80

Il sert de refuge aux enfants les Week-end.

Zambie 81

Une plate forme permet une vue étendue sur la région.

Zambie 82

Nous empruntons ensuite une piste.

Zambie 83

Nous la longeons durant quelques kilomètres.

Zambie 84

Elle peut s’emprunter avec une voiture traditionnelle.

Zambie 85

Nous arrivons à l’entrée du parc.

Zambie 86

Il s’agit du parc Big fives, qui comprend les espèces les plus représentatives de la savane.

Zambie 87

Malheureusement, les animaux sont en captivité et l’intérêt de ce parc est ainsi amoindri.

Zambie 88

Nous faisons marche arrière.

Zambie 89

Sur le chemin, nous nous arrêtons.

Zambie 90

Nous observons derrière des buissons, de petits lionceaux.

Zambie 91

De beaux souvenirs de notre enfance nous apparaissent.

Zambie 92

Simba du dessin animé : Le roi lion n’est pas loin.

Zambie 93

Non loin d’eux, des rangers les amusent.

Zambie 94

Les lionceaux sont taquins et espiègles.

Zambie 95

Mais, ils se lassent assez rapidement de la présence de l’homme.

Zambie 96

Nous partons en direction de Mazabuka.

Zambie 97

Nous avons une vue dégagée sur les chutes.

Zambie 98

Nous continuons notre route.

Zambie 99

Après quelques dizaines de kilomètres, nous nous arrêtons dans un village traditionnel.

Zambie 100

Les maisons sont construites manuellement.

Zambie 101

Se dresse devant nous la case du chef.

Zambie 102

Nous arpentons les ruelles du village.

Zambie 103

La terre goudronnée s’efface progressivement.

Zambie 104

Nous sommes à présent au cœur du village.

Zambie 105

L’endroit est très pauvre.

Zambie 106

Mais, les habitants semblent ne manquer de rien.

Zambie 107

Les maisons sont rudimentaires.

Zambie 108

Mais, une bonne ambiance se dégage de ces maisons rustiques.

Zambie 109

La vie suit son cours.

Zambie 110

Nous assistons à la construction d’une maison.

Zambie 111

Puis, nous nous dirigeons vers une famille, heureuse de nous voir.

Zambie 112

Une femme d’un certain âge prépare le repas.

Zambie 113

Elle nous invite chez elle.

Zambie 114

Elle est fière de nous présenter sa literie.

Zambie 115

Il s’agit de son seul bien.

Zambie 116

A ses côtés, une dame âgée cultive la terre.

Zambie 117

Pendant que des enfants s’amusent dans les arbres dans lesquels, ils grimpent avec aisance.

Zambie 118

Les habitants partagent leurs terres avec leurs animaux domestiques.

Zambie 119

Une petite fille nous observe, curieuse.

Zambie 120

Sa mère, lave le linge avec une grande dextérité.

Zambie 121

De nouvelles maisons sont construites.

Zambie 122

Un guide nous accompagne.

Zambie 123

Nous quittons le village pour nous rendre sur un marché proche.

Zambie 124

Les produits sont entreposés sur des tables de fortune.

Zambie 125

Au milieu des stands, un arbre tombé récemment.

Zambie 126

La vie y est agréable.

Zambie 127

L’ambiance est festive ; tous les habitants ont le sourire.

Zambie 128

Nous reprenons la route en direction de Livingstone.

Zambie 129

Nous rejoignons notre hôtel : le royal Livingstone.

Zambie 130

L’hôtel est luxueux et onéreux.

Zambie 131

La chambre coûte 400 euros par nuit, petit déjeuner inclus.

Zambie 132

Il marie avec goût ; le luxe à l’africaine.

Zambie 133

Il permet en outre d’avoir un accès illimité aux chutes.

Zambie 134

La salle à manger est un voyage à elle seule.

Zambie 135

La propreté y est irréprochable.

Zambie 136

Une piscine accueille les visiteurs à l’année.

Zambie 137

Il surplombe le fleuve Zambèze.

Zambie 138

Pour 80 euros, nous réservons une excursion vers les chutes.

Zambie 139

Nous empruntons un bateau privatif.

Zambie 140

Nous naviguons sur le fleuve.

Zambie 141

L’entrée des chutes coûte normalement 40 euros. L’excursion n’est pas onéreuse ; elle comprend un petit déjeuner sur l’île qui permet de manière privative d’avoir accès aux chutes et surtout à Devil’s pool, la seule piscine naturelle au monde qui permet de se baigner au haut de ces merveilles de la nature.

Zambie 142

Mais, le capitaine de l’embarcation tient bon la barre.

Zambie 143

Un autre bateau rapide nous dépasse.

Zambie 144

La balade est exceptionnelle.

Zambie 145

Le vrombissement de l’eau se fait plus fort.

Zambie 146

Le grondement donne un bruit sourd inquiétant.

Zambie 147

Nous posons pied à terre sur l’île.

Zambie 148

Plusieurs rangers en surveillent les accès.

Zambie 149

Dont Justice, notre guide attitré.

Zambie 150

Des touristes allemandes se remettent de leurs émotions.

Zambie 151

L’île est verdoyante.

Zambie 152

Elle permet de rejoindre les chutes.

Zambie 153

La végétation y est luxuriante.

Zambie 154

Une petite cabane attire notre attention.

Zambie 155

Il s’agit de toilettes de tout ce qu’il y a de plus banal.

Zambie 156

Les chutes s’aperçoivent enfin.

Zambie 157

Un autre guide nous salut.

Zambie 158

Nous arrivons aux chutes Victoria.

Zambie 159

L’attente était trop longue.

Zambie 160

La première partie des chutes laisse s’écouler un mince filet d’eau.

Zambie 161

Mais, la rivière en contrebas donne la mesure de la puissance de l’eau.

Zambie 162

Nous nous faisons immortaliser au cœur de cette merveille du monde naturelle.

Zambie 163

A une certaine période de l’année, ce secteur est impraticable, tant le fleuve charrie des mètres cubes d’eau.

Zambie 164

Nous nous dirigeons vers la chute principale.

Zambie 165

Un arc en ciel se forme en contrebas.

Zambie 166

Le bruit est intenable.

Zambie 167

Nous apercevons la devil’s pool.

Zambie 168

Pour la rejoindre, il faut être accompagné.

Zambie 169

Le guide nous montre l’endroit de la piscine du diable dans laquelle nous allons nous baigner.

Zambie 170

Nous plongeons sans hésiter.

Zambie 171

Nous pouvons sentir le courant qui nous attire vers le bord.

Zambie 172

Nous nous en approchons précautionneusement.

Zambie 173

Le circuit qui permet de l’atteindre est strictement encadré.

Zambie 174

Il nous faut traverser une partie du fleuve à un endroit délimité.

Zambie 175

Il nous est interdit de nous éloigner de ce cordon de vie.

Zambie 176

Sous peine de finir noyés.

Zambie 177

La sécurité y est maximale.

Zambie 178

Pour des sensations extrêmes.

Zambie 179

Les remous sont terriblement forts.

Zambie 180

Nous retournons dans la piscine.

Zambie 181

Nous nous approchons du bord dangereusement.

Zambie 182

Un dernier regard, et nous rebroussons chemin.

Zambie 183

Nous pouvons prendre un petit déjeuner bien mérité.

Zambie 184

Nous retraversons l’île.

Zambie 185

Nous sommes fatigués par tant d’émotions.

Zambie 186

Nous reprenons le bateau sur le fleuve Zambèze.

Zambie 187

Le vent caresse nos cheveux, qui sèchent instantanément.

Zambie 188

Nous apercevons les berges de la rive.

Zambie 189

Nous l’atteignons ne quelques instants.

Zambie 190

Un autre groupe arrive en même temps que nous.

Zambie 191

Alors qu’un autre s’apprête à partir.

Zambie 192

Le royal hôtel comprend également un parc animalier, dans lequel nous nous engouffrons.

Zambie 193

Un chauffeur nous guide à l’intérieur dans une petite voiture électrique.

Zambie 194

Nous longeons les chambres des appartements du complexe.

Zambie 195

En quelques mètres, toute trace de civilisation disparaît.

Zambie 196

Les premiers impalas apparaissent.

Zambie 197

Nous ne faisons pas de bruit.

Zambie 198

Les animaux ont l’habitude de côtoyer les touristes.

Zambie 199

Nous apercevons également des zèbres.

Zambie 200

L’animal est docile.

Zambie 201

Il est bientôt rejoint par un autre membre de sa famille.

Zambie 202

Nous l’admirons sous toutes les coutures.

Zambie 203

Nous retournons après plusieurs heures à la réception de l’hôtel.

Zambie 204

Quelques jours plus tard, après un repos bien mérité, nous quittons le pays.

Zambie 205

Notre chauffeur nous emmène à la frontière.

Zambie 206

L’officier de l’immigration nous questionne sur l’attrait du pays.

Zambie 207

Nous lui dévoilons notre enchantement.

Zambie 208

Il nous appose notre tampon de sortie, alors que nous rejoignons le pont emprunté auparavant.

Zambie 209

Nous retournons au Zimbabwe.

Zambie 210

Nous dépassons sur deux kilomètres, les nombreux chauffeurs poids-lourds qui patientent encore depuis notre arrivée : la temporisation à l’africaine : vivre en prenant son temps : un adage agréable pour un pays qui l’est tout autant.

Zambie 211