Hors Frontières

Les Saintes

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 12,80 km2 les îles des Saintes possède une population de 2 875 habitants.

Faisait partie de la Guadeloupe, les îles des Saintes ont la même religion et la même monnaie que celle-ci (catholicisme et l’euro).

N’ayant une frontière terrestre commune, les îles des Saintes sont situées en plein océan pacifique et sont ouvertes sur l’Amérique du Sud. Elle appartient à la Guadeloupe, mais pour y parvenir, le moyen de transport à privilégier est le bateau pour voyager.

Les principales îles sont : Terre-de-Bas et Terre-de-Haut.

D’un point de vue historique, les îles des Saintes ont été découvertes par Christophe Colomb le 4 novembre 1493 qui les baptisa « Los Santos ». Ce n’est que le 18 octobre 1648, que ce « Gibraltar des Antilles » devient une possession française, et fera l’objet dès lors de nombreuses batailles de colonisation entre les deux principales puissances navales de l’époque que sont la France et l’Angleterre. Les plus célèbre s’est déroulé le 12 avril 1782 vers la fin de la guerre d’indépendance des États-Unis et entre dans l’histoire sous le nom de « bataille des Saintes ». Aujourd’hui, les Saintes forment une dépendance administrative du département d’outre-mer de la Guadeloupe et sont définitivement intégrées à la République française, en tant que communes. La population, dont l’économie est fortement orientée vers la mer, a développé une culture riche de par ses origines européennes et créoles qui s’intègre aisément dans l’identité franco-caribéenne.