En provenance de Malte, nous nous rendons sur l’île de Gozo.

Le ferry que nous empruntons coûte 4 euros et 95 centimes ; il n’y a pas de contrôle des billets pour l’aller, seulement pour le retour.

Nous longeons l’île de Comino.

L’île de Comino se trouve entre Malte et Gozo.

L’île de Gozo se trouve face à nous.

Nous nous dirigeons vers le port de débarquement de l’île.

Nous entrons dans le port.

Nous débarquons en compagnie de deux touristes françaises : Maëlis et Elodie que nous avons rencontrées sur le ferry et qui nous accompagnerons pour la journée.

Arrivés à l’extérieur, nous patientons alors qu’Yvette, notre guide essaye de trouver notre chauffeur pour la journée.

Nous rejoignons notre chauffeur alors que de nombreux taxis proposent leur service ; ils demandent en moyenne 5 euros pour rejoindre la capitale de l’île Victoria.

En compagnie de notre chauffeur, nous rejoignons Victoria, la capitale.

Il nous faut vingt minutes pour rejoindre la ville.

Nous entrons dans la ville.

Nous nous rendons immédiatement à la citadelle.

L’entrée du site est gratuite.

Dés l’entrée, nous apercevons la cathédrale.

Nous arpentons de vieilles rues pavées.

Nous rejoignons les remparts.

De là, nous avons une vue dégagée sur la vallée.

Nous continuons notre visite des lieux.

Nous avons sur le côté Ouest, une vue générale sur Victoria, la capitale.

En revenant sur nos pads, nous faisons une halte à la cathédrale.

Le bâtiment est intéressant car sa coupole n’en est pas une ; en effet par manque d’argent, les autorités épiscopales ont préféré investir dans un trompe l’oeil qui est aujourd’hui célèbre.

Nous rejoignons le centre-ville de victoria.

Nous découvrons une belle église.

Nous arpentons des petites rues animées.

Nous rejoignons notre chauffeur qui nous attend un peu plus loin.

En sa compagnie, nous nous rendons à Dwejra, un site touristique majeur de l’île.

Nous traversons une partie de l’île.

Nous arrivons à Dwejra.

Nous faisons connaissance avec un accordéoniste.

Nous découvrons le site sur lequel se trouvait l’arche d’azur, une célèbre arche qui s’est effondrée en 2017.

Pour quatre euros, nous prenons un bateau pour découvrir les grottes célèbres de l’île.

La mer est remuée.

La visite est très intéressante.

Après une heure, nous retournons sur le quai d’embarquement.

Nous nous rendons à présent aux marais salants.

Il nous faut vingt minutes pour rejoindre les salinos.

Notre premier arrêt nous permet de voir les marais de hauteur.

Nous reprenons la route pour nous enfoncer dans le site.

Nous rejoignons les marais à pied.

Nous faisons connaissance avec des pêcheurs.

L’ambiance du groupe est bonne.

Nous repartons ensuite vers le port où nous avons débarqué le matin même.

Nous nous arrêtons au restaurant Ta Philip, un des meilleurs restaurants du pays.

Nous enchaînons les spécialités locales.

Avant de partir, le patron nous fait visiter les lieux.

Nous rejoignons ensuite le port.

Nous trouvons pour 15 euros par personne un bateau pour nous conduire à Malte, mais en faisant une escale d’une heure à Comino.

Nous quittons le port.

Nous longeons les côtes de Gozo.

Il nous faut dix minutes pour rejoindre Comino.

Nous faisons la connaissance de Mizuki, une japonaise qui voyage seule ; nous l’invitons à rejoindre notre groupe.

Nous pénétrons dans l’île.

Nous avons l’impression d’être seuls au monde ; seuls trois habitants vivent sur l’île à l’année ; bien entendu, un hôtel présent sur l’île accueille des touristes.

Nous avons une vue dégagée sur les côtes escarpées de l’île.

Le paysage est magnifique.

Nous faisons attention de ne pas tomber.

Nous assistons alors à un beau coucher de soleil.

Il est l’heure de retourner sur le bateau.

Nous quittons Comino pour retourner à Malte.