Hors Frontières

Moldavie

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance de Roumanie, nous entrons en Moldavie.

Nous passons la frontière roumaine sans difficulté.

Le passage de la frontière ne nécessite aucun visa pour les Européens.

Nous faisons le change de notre monnaie.

Nous prenons la route en direction de Chisinau.

Il nous faut 1 heure pour rejoindre la ville.

Nous traversons la campagne moldave.

La route est en bon état.

Après avoir fait le plein, nous faisons quelques achats.

Nous reprenons notre route.

Nous nous approchons de la capitale.

Nous entrons dans la banlieue de la ville.

Il nous en faut traverser la banlieue.

La circulation est fluide.

Nous nous dirigeons vers le centre de la ville.

Les routes viennent d’être rénovées.

Toutes les directions sont bien indiquées.

Nous empruntons à présent l’avenue principale de la ville.

Nous garons notre véhicule dans le centre, non loin d’un parc public.

Nous nous dirigeons vers l’avenue principale de la ville.

Mais nous décidons tout d’abord de découvrir ce parc dans lequel, les habitants viennent se ressourcer.

Juste à côté du parc se trouve la cathédrale orthodoxe de la ville.

Le bâtiment est majestueux.

A l’intérieur, la ferveur est importante.

Nous rejoignons les abords de la cathédrale.

Non loin de là, un petit parc d’attraction attire notre regard.

Nous rejoignons en moins de deux minutes l’avenue principale de la ville ; sur un des trottoirs se trouve un arc de triomphe.

Face à nous, le parlement.

Nous rejoignons le centre.

Contrairement à d’autres villes européennes, le centre ville n’est pas grand.

Nous assistons à un petit concert d’accordéon.

Nous arpentons les allées d’un petit marché.

Juste à côté du marché, nous découvrons une des autres spécialités du pays : les échecs dont jouent des habitants dans le parc sur des tables prévues à cet effet.

Dans tout le parc, des joueurs se regroupent.

Nous quittons le parc.

Nous rejoignons un restaurant tendance et luxueux qui se trouve non loin du parc.

Nous faisons quelques achats.

Nous terminons par une glace achetée dans un fast-food.

Pour la somme de 30 euros, nous rejoignons notre hôtel qui de prime abord ne paye pas de mine, mais qui se révèlera intéressant.

Le lendemain matin, nous nous rendons aux caves de Cricova, à une heure de routes de Chisinau.

Nous quittons l’autoroute.

Nous entrons dans la ville.

Il nous en faut la traverser pour rejoindre les caves.

La ville est charmante.

Nous suivons les indications des panneaux de signalisation.

Nous nous garons et nous nous dirigeons vers l’accueil.

L’entrée coûte 20 euros par personne.

Nous grimpons dans un train.

Nous circulons dans des souterrains.

Les caves sont très longues.

Nous faisons des arrêts à plusieurs endroits différents.

Un film nous est projeté.

Nous visitons ensuite une partie de la production de vin organisée par la cave.

Nous retournons à l’entrée des caves.

Nous visitons l’endroit où sont stockés les bouteilles qui viennent du monde entier.

Le nombre de bouteilles est impressionnant.

Nous arpentons une sorte d’avenue principale.

Nous visitons des endroits luxueux, sortes de grandes salles de réception.

Nous terminons après 4 heures de visite, par une pièce où sont stockées les bouteilles les plus chères de la cave.

Nous reprenons notre voiture en direction du site d’Orheiul Vechi.

Il nous faut près de deux heures pour rejoindre le site.

Nous devons bifurquer par une petite route.

Nous longeons la route en mauvais état.

Nous faisons une halte sur la route.

Nous sommes accueillis par un agriculteur.

Nous reprenons la route.

Avant d’entrer sur le site, nous devons acheter les tickets d’entrée au prix de 2 euros par personne.

Nous reprenons notre voiture pour nous approcher au plus près de l’entrée du site.

Nous nous dirigeons vers ces grottes sacrées.

Nous avons une vue magnifique sur la vallée qui se trouve en contrebas.

Un clocher indique l’entrée proche des grottes.

Nous prenons notre temps.

Nous faisons attention de ne pas trop nous pencher étant donné que la sécurité laisse à désirer.

Nous entrons dans les grottes.

Nous découvrons une petite chapelle sacrée.

Nous pouvons de la grotte sortir par l’extérieur qui se trouve sur la falaise.

Nous faisons connaissance avec un vieil ermite.

Ce dernier ne prête pas attention aux visiteurs.

L’endroit est intéressant.

Nous reprenons notre voiture et nous nous dirigeons vers la Transnistrie.

Nous quittons la Moldavie.