Hors Frontières

Nicaragua

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Le Nicaragua, en forme longue la République du Nicaragua en espagnol República de Nicaragua, est un pays d’Amérique centrale. Il est limitrophe du Costa Rica au sud et du Honduras au nord. Il est aussi entouré par l’océan Pacifique et la mer des Caraïbes. Sa capitale et plus grande ville est Managua.

Il a pour superficie totale : 129 494 km2 et pour population 6 167 237 habitants.

Sa monnaie est le córdoba oro.

Les religions présentes sont :  Catholique : 58.5% ;Protestant : 21.6% ; Autres Chrétiens : 2.6% ;Autres Religions : 2.0% ;Sans Religion ou ne répond pas : 15.7%

Il a pour frontières : 923 km avec le Honduras ; 309 km avec le Costa Rica.

 

Colonisé par l’Espagne en 1524, le Nicaragua est devenu un État indépendant le 15 septembre 1821 et a adhéré aux Provinces unies d’Amérique centrale. Il s’est séparé de la fédération en 1838, devenant une république complètement souveraine en 1854.

Très loin de la situation de certains des pays de la région comme le Honduras, le Salvador et le Guatemala, gangrénés par des gangs meurtriers, le Nicaragua est aujourd’hui l’un des pays les moins violents du continent (taux d’homicides de 8 pour 100 000 habitants en 2015, le plus faible d’Amérique centrale et l’un des plus faible d’Amérique latine après le Chili, la Bolivie et Cuba). Les autorités privilégient la prévention et les forces de police entretiennent un contact social avec la population, en organisant différentes activités et en accompagnant la réinsertion des personnes anciennement liées à la criminalité. Le pays est par ailleurs félicité par la FAO en 2015 pour la réduction significative de la sous-nutrition en l’espace de quelques années.