Hors Frontières

Niue

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 260 km2, Niue autrement nommé Niué possède une population de 1 190 habitants.

La monnaie officielle de Niue est la même qu’en Nouvelle-Zélande c’est à dire le dollar néo-zélandais, dont le taux de conversion avec l’euro est : 1 ,64NZD = 1EUR.

La religion prédominante de Niue est le protestantisme avec 67% de la population qui y adhère, suit le catholicisme avec 10%. Le reste des pourcentages n’étant pas précisément déterminé.

N’ayant aucune frontière terrestre commune car isolée entre l’océan Indien et Pacifique, mais disposant d’une frontière maritime ouverte sur l’Australie et les Etats-Unis, Niue malgré le fait qu’il s’agisse d’une île, elle dispose d’une voie routière qui permet de la traverser du Nord au Sud en vingt-trois minutes et d’Est en Ouest en trente-quatre minutes, pour des distances respectives de 30km et 17km.

Alofi en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Makefu et Tuapa

D’un point de vue historique, les premiers habitants de Niue sont des polynésiens venus des iles Samoa qui s’y installent vers l’an 900. Une seconde vague migratoire provient des îles Tonga au XVIème siècle. Jusqu’au début du XVIIIème siècle, il semble n’y avoir eu aucun gouvernement national à Niue. Des chefs et chefs de famille dirigeaient chacun une partie de la population. Puis, vers l’an1700, le concept de monarchie semble avoir été importé à travers des contacts avec les Samoa ou les Tonga, et une succession de patu-iki (rois) gouverne dès lors l’île Le premier contact avec les Européens eut lieu en 1774 lorsque le capitaine James Cook aperçut ce qu’il appela l’île Sauvage car ce dernier a tenté d’aller sur l’île à trois reprises mais ne fut pas autorisé à le faire par les habitants polynésiens.

En 1887, le roi Fata-a-iki, qui a régné de 1887 à 1896, a demandé la protection de l’Empire britannique par le biais d’un protectorat, craignant les conséquences de l’annexion par une puissance coloniale moins bienveillante. Mais sa première, puis seconde lettre en 1896 sont restées sans réponse de la part de la reine Victoria. Ce n’est qu’en 1900 que le Royaume-Uni a consenti à ce protectorat. Cependant, Niue a subi l’année suivante une annexion par la Nouvelle-Zélande qui dès lors l’a administré au nom de l’Empire britannique jusqu’en 1974.

L’autonomie, sous forme de libre association, est accordé le 19 octobre 1974 par le parlement néo-zélandais à la suite d’un référendum. En janvier 2004, le pays a été frappé par le cyclone Heta, qui a tué deux personnes et causé d’importants dégâts à toute l’île, notamment au sud de la capitale Alofi.