Hors Frontières

Chili Centre

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance de l’île de Pâques, nous prenons un vol vers le Chili.

Nous embarquons avec la compagnie LAN airlines. Le vol coûte 400 euros et dure 5 heures.

Chili 1

l’avion étant presque vide, nous en profitons pour nous allonger.

Chili 2 Chili 3

Nous arrivons tard dans la nuit, vers 22 heures.

Chili 4

Nous avançons dans l’aéroport.

Chili 5 Chili 6

Nous passons les contrôles de sécurité ; étant donné que nous possédons déjà notre visa, délivré à l’île de Pâques, notre passeport n’est pas vérifié.

Chili 7 Chili 8

Nous récupérons nos bagages.

Chili 9

Ils apparaissent sur le tapis roulant après quelques minutes d’attente.

Chili 10

Nous quittons l’aéroport.

Chili 11 Chili 12

Nous cherchons un chauffeur privé. Après de nombreuses recherches où les prix proposés sont prohibitifs : prés de 130 euros la journée, nous trouvons un chauffeur privé qui accepte pour la somme de 70 euros, péage compris.

Chili 13 Chili 14

Nous grimpons dans sa voiture ; il nous conduit jusqu’au centre ville de Santiago ; le prix de la course est de 15 euros.

Chili 15 Chili 16

Arrivés dans notre quartier, nous saluons le chauffeur qui s’engage à venir nous chercher le lendemain à 7 heures. En attendant, nous arpentons les rues de ce quartier populaire à la recherche de quoi nous restaurer ; nous tombons sur une échoppe colombienne qui nous prépare un hamburger fait maison.

Chili 17

Nous nous rendons dans l’épicerie voisine afin d’acheter à boire.

Chili 18 Chili 19

Sur les maisons du quartier, de nombreux grafittis.

Chili 20 Chili 21 Chili 22 Chili 23

Nous avons loué une chambre à l’hôtel Nativa, un hôtel confortable pour la somme de 40 euros par nuit. Un des meilleurs rapports qualité prix de la ville.

Chili 24 Chili 25

Le lendemain matin, nous sommes surpris de voir non pas le chauffeur de la veille, mais un de ses collègues accompagné de son père. Le chauffeur ne parle pas Anglais ; nous allons devoir nous débrouiller en Espagnol. Nous traversons la ville et nous nous engageons sur l’autoroute en direction de la ville de Valparaiso.

Chili 26 Chili 27

Valparaiso se situe à 120 kilomètres de Santiago. Il faut une heure de route pour s’y rendre ; le péage coûte quelques euros.

Chili 28 Chili 29 Chili 30

La circulation est fluide et la route bien entretenue.

Chili 31 Chili 32

Nous arrivons dans le centre ville.

Chili 33

Valparaiso est une ville appréciée des touristes.

Chili 34 Chili 35

Nous dépassons un marché qui se prépare en périphérie de la ville.

Chili 36Chili 38 Chili 39

Nous nous dirigeons en premier lieu vers la cathédrale.

Chili 40 Chili 41 Chili 42

Nous nous garons sur la place qui la borde.

Chili 43

Nous découvrons cette place tranquille.

Chili 44 Chili 45 Chili 46

Des adolescents font du skate en essayant d’impressionner les jeunes filles qui les admirent.

Chili 47 Chili 48

Une belle fontaine orne sur la place.

Chili 49 Chili 50 Chili 51

Nous visitons la cathédrale.

Chili 52 Chili 53 Chili 54

Nous nous dirigeons à présent vers le port de la ville.

Chili 55

En cette heure matinale, les rues sont désertes.

Chili 56 Chili 57

Nous arrivons aux abords du port.

Chili 59 Chili 60

Nous nous garons aux abords de la direction nationale des douanes.

Chili 61

Nous nous dirigeons vers le port à pied.

Chili 62 Chili 63 Chili 64

Une belle statue de marbre orne son centre.

Chili 65

De nombreux va et viens se font entre la ville et les îles proches.

Chili 66 Chili 67 Chili 68

Les bateaux traditionnels de pêcheurs sont stationnés.

Chili 69 Chili 70

Sur les berges, des barques usagées sont laissées à l’abandon.

Chili 71 Chili 72

Nous nous dirigeons ensuite vers la place qui se trouve aux abords du port.

Chili 73 Chili 74

Face à nous, un monument commémoratif.

Chili 75 Chili 76

Le monument représente plusieurs combattants.

Chili 77

Elle se trouve dans le quartier économique et administratif de la ville.

Chili 78 Chili 79 Chili 80

Face à nous, un beau bâtiment.

Chili 81 Chili 82

De nombreux bus chargés de touristes s’arrêtent en cet endroit.

Chili 83

Aux abords de la place, des boutiques attendent les touristes.

Chili 84

Nous nous arrêtons boire un café.

Chili 85 Chili 86

La marque américaine est présente.

Chili 87

Nous reprenons la route en direction d’un des ascenseurs de la ville.

Chili 88

Nous garons notre véhicule.

Chili 89 Chili 90

Nous faisons connaissance avec une belle statue.

Chili 91

Nous nous dirigeons ensuite vers l’ascenseur.

Chili 92 Chili 93 Chili 94

Une grande partie de la ville se situe en hauteur ; afin de rejoindre ces quartiers, il nous faut emprunter un ascenseur.

Chili 95 Chili 96 Chili 97

Nous payons 1 euros pour la montée.

Chili 98

Nous arrivons dans les hauteurs de la ville.

Chili 99

Le panorama est impressionnant.

Chili 100 Chili 101 Chili 102 Chili 103

Nous avons une vue dégagée sur le port.

Chili 104 Chili 105

Nous visitons le musée.

Chili 106

Nous continuons notre découverte avec des maisons colorées.

Chili 107

Toutes les façades sont différentes, ce qui fait le charme mondial de la ville.

Chili 108

Les couleurs sont chatoyantes.

Chili 109 Chili 110 Chili 111

Nous décidons de redescendre à pied.

Chili 112 Chili 113 Chili 114 Chili 115

Mais avant tout, nous continuons notre immersion dans la ville.

Chili 116

L’alternance de couleurs est particulière.

Chili 117 Chili 118

Nous découvrons un autre panorama.

Chili 119 Chili 120

Nous redescendons.

Chili 121 Chili 122 Chili 123 Chili 124

Les personnes que nous croisons nous saluent chaleureusement.

Chili 125 Chili 126 Chili 127

Les murs sont recouverts de graffitis.

Chili 128 Chili 129 Chili 130 Chili 131 Chili 132

Les dessins semblent tous conter une histoire.

Chili 133

Nous apercevons alors une des plus belles vue de la ville.

Chili 134 Chili 135

Les artistes de la ville aiment s’exprimer librement, même si cette pratique n’est que tolérée par la municipalité.

Chili 136 Chili 137 Chili 138

Nous arrivons en contrebas.

Chili 139 Chili 140 Chili 141

Les déchets s’accumulent dans certaines parties de la rue.

Chili 142

Certaines façades mériteraient une petite rénovation.

Chili 143 Chili 144

Nous retournons à notre véhicule.

Chili 145

Nous admirons une fresque géante.

Chili 146 Chili 147

Nous visitons à présent le centre ville.

Chili 148 Chili 150 Chili 151

Le chauffeur veut nous faire découvrir un des quartiers les plus aisés de la ville.

Chili 152 Chili 153 Chili 154

Pour ce faire, nous devons monter.

Chili 155 Chili 156 Chili 157

Nous dépassons de longs pans de rues.

Chili 158 Chili 159 Chili 160

Nous nous engouffrons dans une sorte de favellas.

Chili 161 Chili 162 Chili 163 Chili 164

Les maisons à présent sont bien mieux entretenues que celles aperçues.

Chili 165

Nous retournons dans le centre ville.

Chili 166 Chili 167 Chili 168

Il est agréable de se promener dans Valparaiso.

Chili 169 Chili 170 Chili 171

Nous rejoignons à présent la périphérie de la ville.

Chili 172 Chili 173 Chili 174

Nous décidons de nous arrêter dans ce marché découvert lors de notre arrivée dans la ville.

Chili 175 Chili 176

Nous parcourons les allées du marché.

Chili 177 Chili 178 Chili 179 Chili 180

Ici, tout se vend.

Chili 181 Chili 182 Chili 183

La nourriture côtoie les livres.

Chili 184

Il s’agit d’une braderie mêlée à une brocante.

Chili 185 Chili 186 Chili 187

La quantité de produits proposés est impressionnante.

Chili 188 Chili 189 Chili 190

Après quelques emplettes effectuées, nous repartons.

Chili 191

Nous reprenons notre véhicule en direction de Santiago.

Chili 192 Chili 193 Chili 194

Le péage coûte 2 euros.

Chili 195

L’autoroute permet d’avoir une vue dégagée sur la Cordillère des Andes.

Chili 196 Chili 197 Chili 198 Chili 199

Nous empruntons un dernier péage.

Chili 200

La Cordillère des Andes se rapproche.

Chili 201 Chili 202

Nous pénétrons dans le centre ville de Santiago.

Chili 203 Chili 204 Chili 205

Nous nous dirigeons vers la colline de la ville.

Chili 206 Chili 207 Chili 208

L’entrée coûte 5 euros.

Chili 209 Chili 210

Nous suivons le chemin.

Chili 211 Chili 212 Chili 213

Nous arrivons à notre point de panorama.

Chili 214

La vue est magnifique.

Chili 215 Chili 216 Chili 217 Chili 218 Chili 219 Chili 220 Chili 221

Un véritable bonheur à 180 degrés.

Chili 222 Chili 223

Les chiliens apprécient tout particulièrement cet endroit.

Chili 224

Il représente pour eux une véritable bouffée d’oxygène.

Chili 225

Nous reprenons la route en direction du quartier économique.

Chili 226

Pour cela, nous devons continuer tout droit et quitter le site de la colline.

Chili 227

De grands immeubles modernes nous accueillent.

Chili 228 Chili 229 Chili 230

Le quartier est le plus moderne de la ville.

Chili 231

Nous devons lever nos yeux haut vers le ciel pour en apercevoir les sommets.

Chili 232

Les tours de verre sont omniprésentes.

Chili 233 Chili 234 Chili 235

Nous dépassons ensuite un parc.

Chili 236 Chili 237

Nous nous dirigeons vers le centre historique.

Chili 238 Chili 239 Chili 240

Nous rejoignons la place des armes.

Chili 241 Chili 242 Chili 243

Nous nous garons à proximité de la cathédrale.

Chili 244

La place est le quartier touristique de Santiago.

Chili 245 Chili 246 Chili 247

Des policiers équestres posent avec les touristes.

Chili 248 Chili 249

Les bâtiments sont de qualité.

Chili 250

Nous pénétrons dans la cathédrale.

Chili 251

Un concert est donné.

Chili 252 Chili 253 Chili 253' Chili 253''

Les musiciens jouent avec entrain.

Chili 253''' Chili 253''''

Accompagnés d’une musique céleste, nous découvrons la cathédrale.

Chili 253''''''

Le plafond comporte de nombreuses dorures.

Chili 254

Nous nous arrêtons quelques instants face à une statue de Saint Michel.

Chili 255

Nous quittons la cathédrale.

Chili 256

Nous rejoignons le coeur de la place.

Chili 257

De nombreux cafés accueillent les visiteurs.

Chili 258 Chili 259 Chili 260

A côté des cafés, des individus prient, alors qu’un prêcheur met du coeur à l’ouvrage afin de leur distiller ses idées oecuméniques.

Chili 261 Chili 262 Chili 263 Chili 264 Chili 265

Nous traversons un hall qui comprend de nombreux fast-foods.

Chili 266 Chili 267 Chili 268 Chili 269

Nous arpentons les alentours du centre.

Chili 270 Chili 271 Chili 272 Chili 273

Nous dépassons une église.

Chili 274 Chili 275

Nous tournons dans la rue des Agustinas.

Chili 276

C’est alors que notre chauffeur nous demande à être payé ; comme convenu, nous lui remettons la somme déterminée la veille avec son collègue, qui aurait normalement du être présent ; il n’est pas d’accord et nous en réclame le double. Nous refusons et restons campé sur nos positions ; il se saisit de la somme et nous abandonne en plein centre ville, maugréant au passage. Nous continuons notre visite seuls.

Chili 277

Nous nous dirigeons vers La Moneda.

Chili 278 Chili 279

Nous découvrons un bâtiment magnifique.

Chili 280

Le bâtiment est entouré de verdure.

Chili 281 Chili 282 Chili 283

Nous le quittons et retournons à la place des armes.

Chili 284 Chili 285

Nous découvrons au passage une statue de Salvador Allende.

Chili 286

Pour raccourcir notre temps de marche, nous arrêtons un taxi.

Chili 287 Chili 288 Chili 289 Chili 290

Nous nous promenons dans un autre quartier commercial.

Chili 291 Chili 292 Chili 293

Nous retournons à la place des armes pour manger un morceau.

Chili 294

Nous rejoignons le marché central.

Chili 295

Un autre chauffeur nous conduit jusqu’à notre hôtel.

Chili 296

Non loin de notre hôtel, nous découvrons un petit restaurant japonais.

Chili 297 Chili 298 Chili 299

Les portions sont gargantuesques ; nous n’arriverons pas à tout finir.

Chili 300

Le lendemain, tôt le matin, un chauffeur vient nous récupérer à notre hôtel.

Chili 301

Nous avons réservé un treck d’une journée dans la Cordillère des Andes, pour un prix de 50 euros, tout compris. Le site Internet de la société est le www.andoandes.com

Chili 302

Nous découvrons sur une carte remise par le chauffeur notre excursion à travers la Cordillère.

Chili 303

Nous faisons une halte dans un restaurant d’autoroute, histoire de prendre un petit déjeuner.

Chili 304

Les véhicules de police sont omniprésentes.

Chili 305

Nous pénétrons dans la Cordillère des Andes.

Chili 306

Sur le bas côté, un petit cimetière de soldats morts sous la dictature.

Chili 307 Chili 308

Nous reprenons notre route.

Chili 309 Chili 310 Chili 311

Nous nous trouvons encore dans la vallée.

Chili 313 Chili 314

Le paysage commence à changer.

Chili 315 Chili 316Chili 318

Le chauffeur nous arrête aux abords d’un tunnel qu’il nous demande de traverser à pied.

Chili 319 Chili 320 Chili 321 Chili 322

Le tunnel fait plus d’une centaine de mètres de long.

Chili 323 Chili 324 Chili 325

Arrivés à son terme, nous découvrons un autel improvisé.

Chili 326

Et ce juste à la sortie du tunnel.

Chili 327

Il s’agit d’un hommage à un jeune garçon qui s’est suicidé il y a fort longtemps, suite à un chagrin d’amour ; l’endroit est alimenté constamment en fleurs.

Chili 328 Chili 329

Autour de l’autel, le silence est glacial, seulement entrecoupé des pâles des petites éoliennes en papier qui tournent dans le vide.

Chili 330

Le site est inquiétant.

Chili 331 Chili 332

Nous reprenons la route.

Chili 333

Nous nous enfonçons dans la Cordillère des Andes.

Chili 334 Chili 335 Chili 336 Chili 337 Chili 338

La neige rend le site austère.

Chili 339 Chili 340

Nous arrivons en direction du lac El Yeso Dam, à une chute d’eau.

Chili 341 Chili 342

De fins embruns nous sont projetés sur le visage.

Chili 343

Le vent souffle fortement.

Chili 344 Chili 345 Chili 346

La Cordillère des Andes est une des plus longues chaînes de montagne du monde.

Chili 347 Chili 348

Nous reprenons la route qui se rétrécit progressivement.

Chili 349 Chili 350 Chili 351

Nous traversons un petit village.

Chili 353 Chili 354

Nous nous arrêtons afin de boire l’eau d’une cascade.

Chili 355 Chili 356

Quelques moutons paissent.

Chili 357

Nous faisons une halte dans une ferme traditionnelle.

Chili 358 Chili 360

A cet instant, un aigle bleu se pose face à nous. Nous le regarderons s’envoler.

Chili 361 Chili 362 Chili 363

Nous allons à la rencontre de l’agriculteur.

Chili 364

Ce dernier nourrit ses animaux.

Chili 365

Nous reprenons notre route.

Chili 366 Chili 367 Chili 368 Chili 369

Les températures baissent encore.

Chili 370 Chili 371

Le décor est enneigé.

Chili 372 Chili 373 Chili 374

Nous devons enfiler nos manteaux.

Chili 375

Nous garons notre véhicule en fin de piste.

Chili 376

Il nous faut marcher pour rejoindre le lac El Yeso Dam.

Chili 377 Chili 378 Chili 379

Nous longeons une rivière.

Chili 380 Chili 381

Les voitures qui n’ont pas eu l’idée de se garer plus en avant sont bloquées.

Chili 382 Chili 383

Nous les dépassons.

Chili 384 Chili 385

Un barrage se trouve en contrebas.

Chili 386

Nous avançons dans la neige.

Chili 387 Chili 388 Chili 389

Des voyageurs transportent leurs affaires pour pique niquer dans ces hauts sommets.

Chili 390 Chili 391 Chili 392

Le lac se trouve devant nous.

Chili 393 Chili 394 Chili 395 Chili 396

Les enfants jouent  faire des bonhommes de neige.

Chili 397

Alors que nous dégustons une bouteille de vin rouge chilien.

Chili 398 Chili 399

Avec pour vue, ce majestueux lac qui se dresse.

Chili 400 Chili 401 Chili 402

Nous avons atteint notre objectif.

Chili 403

Nous pouvons poser fièrement.

Chili 404

Nous rebroussons chemin en fin d’après midi.

Chili 405 Chili 406 Chili 407

Près de la voiture, un système manuel permettant de transporter l’eau des glaciers.

Chili 408 Chili 409 Chili 410

Nous reprenons la route.

Chili 411 Chili 412 Chili 413

Nous croisons un troupeau de chèvres.

Chili 414 Chili 415

Nous retrouvons la civilisation.

Chili 416 Chili 417

Nous nous réchauffons dans le véhicule qui nous transporte à Santiago.

Chili 418

Nous nous arrêtons à une station essence avant de retourner à notre hôtel.

Chili 419

Le lendemain, nous arpentons le centre ville de Santiago.

Chili 420

Nous découvrons une autre église.

Chili 421 Chili 422

Ainsi que des spectacles de rue.

Chili 423

La journée est agréable.

Chili 424

Nous dégustons des spécialités chiliennes.

Chili 425

Le soir, un chauffeur de taxi nous conduit à notre hôtel.

Chili 426

Nous dépassons une autre église.

Chili 427 Chili 428

En banlieue de Santiago, nous faisons la connaissance d’un cordonnier à l’ancienne.

Chili 429

Il nous parle de son art.

Chili 430 Chili 431 Chili 432

Nous mangeons sur le fil un beignet local.

Chili 433

Nous retournons ensuite à notre hôtel.

Chili 434

Le lendemain matin, notre escapade chilienne se termine ; un chauffeur nous conduit à l’aéroport.

Chili 435

L’aéroport est désert ; nous ne comprenons pas pourquoi.

Chili 436 Chili 437 Chili 438

Nous apprenons alors qu’une grève générale bloque tout le pays.

Chili 439 Chili 440 Chili 441

Toute la journée, le personnel navigant manifeste son amertume à travers des chants patriotiques.

Chili 442 Chili 443 Chili 444

La compagnie Iberia avec laquelle nous devons rentrer est totalement absente.

Chili 445

Tous les voyageurs des autres compagnies ont été prévenus bien en amont.

Chili 446

Ce qui fait que peu de voyageurs ont pris le risque de se déplacer à l’aéroport.

Chili 447 Chili 448 Chili 449

Je n’ai jamais vu autant d’incompétence que chez le personnel d’Iberia présent au Chili. Ces derniers se contrefichent des voyageurs ; ils ne donnent aucune information et ne seront plus visibles de la journée.

Chili 450

Nous nous dirigeons au sous-sol afin de déposer nos bagages à la consigne de l’aéroport.

Chili 451

Le prix est de 5 euros pour la journée.

Chili 452

Nous passerons la journée à arpenter les couloirs de l’aéroport.

Chili 453

Nous apprenons que notre vol est programmé pour tard dans la nuit.

Chili 454 Chili 455

Nous procédons à l’enregistrement de nos bagages.

Chili 456

Nous récupérons nos tickets.

Chili 457 Chili 458

Toutes les compagnies ont eu la même idée de procéder aux vols au même moment, ce qui donne des scènes de panique aux postes frontières.

Chili 459

Nous parvenons tant bien que mal à passer ; nous sommes épuisés de n’avoir pas dormi depuis la veille.

Chili 460

Mais enfin, notre vol est sur le point de démarrer ; il se fait comme prévu avec la compagnie espagnole Iberia et nous emmène à Madrid en 13 heures.

Chili 461

Nous effectuons quelques achats.

Chili 462

Mais au moment de monter dans notre avion, nous apprenons qu’il présente un défaut technique et qu’il est repoussé de 24 heures.

Chili 463 Chili 464

La situation est sur le point de déborder ; les bagages mettent plus d’une heure avant d’être rendus à leur propriétaire.

Chili 465 Chili 466

Une heure de plus pour récupérer un ticket de taxi qui nous conduira à notre hôtel. Mais devant nous, un employé arrogant tarde à nous remettre notre ticket, préférant discuter avec un couple de jolies femmes qu’il essaye de séduire. Ce qui n’est pas gagné ; il sue et transpire, si tant est qu’il préfère retourner à son comptoir.

Chili 467

Nous rejoignons le sous-sol.

Chili 468

Notre vol est prévu pour le soir. Mais cette fois-ci, la compagnie est dans l’obligation de nous accompagner et de prendre en charge notre hôtel et notre repas.

Chili 469

Nous attendons une heure de plus devant le comptoir de la compagnie de taxi pour obtenir une place.

Chili 470

Nous traversons tout Santiago pour rejoindre le Sheraton. Là nous apprenons dépités, qu’il y a eu une erreur de la compagnie et que les places sont complètes.

Chili 471

Nous devons retourner à l’aéroport.

Chili 472

Un chauffeur de taxi devant notre désarroi décide de ne pas nous faire payer la course. Il est d’une honnêteté redoutable et peut conduire en tant que chauffeur privé avec voiture à travers tout le Chili. Il s’appelle Jacob et peut être joint au 569 553 05 014

Chili 473 Chili 474

Arrivée à l’aéroport, nous haussons le ton ; la responsable de chez Iberia passe quelques coups de téléphone et nous enjoint à retourner au Sheraton, nous assurant que des chambres venaient de se libérer.

Chili 475 Chili 476

Arrivés à nouveau au Sheraton, le directeur vient nous voir pour nous affirmer qu’il n’y a plus de chambres disponibles.

Chili 477

Face à cette situation, il décide de nous offrir le petit-déjeuner ; ce dernier sera immangeable.

Chili 478 Chili 479

Un chauffeur est appelé en urgence pour nous conduire dans un autre hôtel de la ville que nous devons à nouveau traverser. Il est à présent 10 heures du matin. Cela fait prés de 48 heures que nous n’avons pas dormi, mais nous avons le moral.

Chili 480 Chili 481 Chili 482 Chili 483

Nous arrivons au Atton.

Chili 484 Chili 485 Chili 486 Chili 487

Le temps de nous enregistrer, nous ne pouvons que prendre une douche dans notre chambre avant de descendre pour nous restaurer avant de retourner à l’aéroport.

Chili 488 Chili 489

Nous quitterons la chambre sans en avoir défait les lits.

Chili 490

Nous nous restaurons.

Chili 491 Chili 492 Chili 493

 

Nous retrouvons notre voiture, sans avoir le temps de prendre notre dessert ; le vol a été avancé d’une heure.

 

Chili 494

 

Devant le stand d’Iberia, la cohue règne.

Chili 495

Nous procédons à nouveau à l’enregistrement de nos bagages.

Chili 496

Nous nous dirigeons vers la porte d’embarquement.

Chili 497 Chili 498 Chili 499 Chili 500

Nous nous lions d’amitié avec un jeune Anglais, très sympathique.

Chili 501

Nous tombons de sommeil ; après près de trois jours sans dormi, les 13 heures de vol ne seront qu’une formalité. Néanmoins, l’évènement le plus grave de notre aventure se déroulera sous nos pieds. Lors du décollage, nous sentirons l’avion vibrer dans tous les sens ; pensons que le problème est lié à l’avion, nous ne nous en ferons pas.

Chili 502 Chili 503 Chili 504

Arrivés à Madrid, nous regardons nos téléphones portables et découvrirons des dizaines de messages de nos proches, affolés. En effet, les vibrations que nous avions ressenties lors du décollage n’étaient en rien liées à l’avion, mais à un des plus gros tremblements de terre que le Chili a connu : un séisme de magnitude 8,3, qui a entraîné la destruction de nombreux quartiers de Valparaiso et de Santiago, des milliers de réfugiés, des morts et des centaines de blessés. L’avion que nous avons ainsi pris fut le dernier à pouvoir décoller. Nous l’avons échappé belle.

Chili 505 Chili 506 Chili 507

A madrid, nous sortons quelques instants afin de prendre l’air.

Chili 508 Chili 509

Nous procédons à l’enregistrement de nos bagages et récupérons nos tickets puisqu’à Santiago, le personnel fut dans l’incapacité de nous les remettre.

Chili 510 Chili 511

Nous courons à travers le Terminal pour rejoindre notre porte d’embarquement.

Chili 512

Nous dépassons les duty free sans avoir le temps de faire des achats.

Chili 514 Chili 515 Chili 516

Nous sommes appelés à l’embarquement au dernier moment.

Chili 517 Chili 518 Chili 519

Arrivés à Paris, nous attendons nos bagages ; nous sommes sur le fil ; nous devons traverser la ville, mais d’abord la rejoindre. Et à cette heure, le périphérique est bloqué et nous n’avons qu’un train de disponible ; nous avons quarante minutes.

Chili 520

La seule solution est de prendre une moto taxi pour un tarif de 50 euros.

Chili 521 Chili 522 Chili 523

A toute vitesse, mais toujours en sécurité, nous traversons le périphérique.

Chili 524 Chili 525

Nous saluons notre sauveur, un pilote chevronné qui peut être joint au 0650285690.

Chili 526

Nous entrons dans la gare après avoir acheté un ticket à la dernière minute. Le périple touche à sa fin.

Chili 527 Chili 528