Hors Frontières

Chypre du Nord

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance du Chypre, nous arrivons à la frontière de la république turque de Chypre nord, appelée communément Chypre nord et non reconnue par l’ONU. Nous arrivons à la frontière, une zone sensible entre le pays et sa voisine : la république de Chypre.

Etant donné que le pays n’est pas reconnu internationalement, il ne fait pas parti de l’Union Européenne et de facto, nous avons besoin d’un visa pour y pénétrer sur le sol. C’est chose faîte gratuitement en quelques minutes.

Néanmoins, pour circuler, nous avons besoin d’une assurance supplémentaire d’un prix de 20 euros pour trois jours.

Nous franchissons la frontière.

Les fortifications sont omniprésentes.

La route est néanmoins déserte, si ce n’est les radars automatiques qui la jonchent, avec comme obligation de respecter la vitesse indiquée, sous peine de devoir payer les amendes correspondant aux infractions lors d’un retour sur l’île.

Nous nous dirigeons vers la ville de Famagouste, à l’extrême Est de l’île. Nous mangeons dans un kebab.

En face de nous, les remparts du château.

Une merveilleuse sculpture se trouve à l’entrée de la ville.

Nous pénétrons dans la ville.

Nous en visitons le château.

Nous nous rendons dans la vieille ville.

Nous apercevons la cathédrale.

Nous la visitons.

Les façades sont ornées de motifs divers.

Nous pénétrons à l’intérieur.

Nous nous rendons dans le centre ville.

Nous quittons la ville.

Nous nous rendons dans Nicosie, la capitale du pays.

Nous traversons quelques petites villes.

Mais, nous circulons principalement sur une route déserte.

Nous faisons après une heure, une halte dans la ville de Dortyol, qui comprend une superbe mosquée.

Nous traversons d’autres villes.

Une belle mosquée blanche se trouve à notre droite.

Nous arrivons enfin après une heure de route dans la ville de Nicosie, une capitale partagée entre deux pays.

Et nous nous perdons, les panneaux étant absents et les gens ne parlant pas Anglais.

Nous nous rendons dans la partie turque de la ville.

Une magnifique bâtisse administrative apparaît devant nous.

Nous visitons une mosquée.

 

Nous arpentons les ruelles du centre.

La vie bat son plein.

Nous découvrons une autre mosquée.

Nous visitons une dernière mosquée, puis nous rejoignons notre véhicule.

Nous essayons de quitter la ville et donc de rejoindre la République de Chypre, ou du moins la moitié de la ville qui représente sa capitale.

Nous sommes bloqués à plusieurs reprises.

Nous quittons la ville.

Nous entrons dans Chypre.