Après deux heures de vol en provenance de Pékin, nous arrivons à l’aéroport d’Incheon.

En tant que Français, le visa n’est pas nécessaire. Il n’y a qu’une heure de décalage à rajouter avec la Chine, ce qui nous fait atterrir à 22 h 10 heure locale.

Nous nous dirigeons vers le quai d’embarquement, les pistes d’atterrissage étant situées loin de l’aéroport, la prise d’un train express est nécessaire.

Nous retrouvons notre guide : Eujin, une jeune fille qui parle correctement le Français et qui est d’un professionnalisme et d’une gentillesse hors du commun. Qui plus est, elle est imbattable question rapport qualité prix. Elle se contacte au : eujin2321@naver.com.

Pour rejoindre le centre ville, nous sommes dans l’obligation à cette heure tardive de prendre un taxi qui nous revient à 50 euros, étant donné que le train express et le métro ne circulent plus.

Nous entrons dans Séoul.

Après une bonne nuit à l’hôtel Aventree Jongno pour une soixantaine d’euros, nous retrouvons notre guide accompagnée d’une autre guide que nous avions contacté par mail avant notre arrivée. Il s’agit de Caroline Boullay, professeur de Français dans la ville, qui nous a préparé un circuit complet afin de découvrir le pays. Elle se contacte au : carolineboullay@gmail.com et a pour numéro de téléphone : 010 6745 7600. A cette heure matinale, les rues sont encore désertes.

Nous rejoignons le temple Jogyesa.

Nous visitons le centre.

Et juste en-dessous de grands immeubles, le pavillon du beffroi Bosingak

Nous arrivons ensuite à la rivière Cheonggyecheon, qui traverse la ville de Séoul.

Malgré les quelques moustiques attirés par ce point d’eau, l’endroit permet de se ressourcer.

Nous arrivons à la place Gwanghwamum.

Nous découvrons la mairie.

Nous reprenons notre route vers le palais de Gyeongbokgung.

Nous atteignons le coeur de la ville.

Nous apercevons le palais de Gyeongbokgung. Nous le visitons.

Nous contournons le palais par la droite.

Et nous sommes ébahis de capter un moment intense de bonheur à l’état pur.

Un véritable jardin coréen.

Nous nous dirigeons ensuite vers le village Hanok, un village traditionnel de la ville.

Le toit des maisons est reconnaissable entre mille.

Nous prenons un taxi pour rejoindre le quartier des affaires.

Nous découvrons le secteur. Après une nuit dans un hôtel local, le lendemain matin, nous reprenons notre route vers le centre.

Nous dépassons de hauts immeubles.

Nous faisons appel à un taxi.

Il nous arrête tout d’abord à un point de vue de la ville.

Nous arrivons à Insadong, un quartier commerçant.

Nous mangeons des spécialités locales.

Nous rejoignons ensuite le palais Changdeokgung, un des plus beaux du pays.

La visite dure près de 2 heures.

Nous nous dirigeons vers le marché municipal.

Nous arrivons dans un quartier plus populaire.

Séoul est vraiment une ville formidable.

Nous visitons le nouveau musée de la ville.

Le lendemain matin, nous rejoignons à présent la ville d’Inchéon. Nous prenons le métro.

Nous arrivons sur place.

Nous nous rendons sur le front de mer.

Le front de mer est bétonné.

Ce qui ne nous empêche pas de passer d’agréables moments.

Nous découvrons ensuite le centre de la ville.

Un peu plus tard dans la journée, nous devons reprendre un bus pour nous conduire à l’aéroport.

Nous allons procéder à l’enregistrement de nos bagages.

Nous quittons la Corée du Sud.