Hors Frontières

Koweit

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance de l’Iran, nous arrivons à Koweit city.

Le vol avec la compagnie Air Iran s’est merveilleusement déroulé ; le prix du billet est de 80 euros par personne pour 1 heure de vol.

Koweit 01

L’avion se gare.

Nous pouvons en descendre.

Koweit 04 Koweit 05 Koweit 06

Nous devons monter à l’étage afin d’une part de retirer de la monnaie du pays et d’autre part, faire nos visas sur place pour la somme de 10 euros par personne.

Koweit 07 Koweit 08 Koweit 09

Le visa nous est octroyé sur une feuille volante ; il est écrit en Arabe.

Koweit 10

Nous récupérons nos bagages.

Koweit 11 Koweit 12 Koweit 13 Koweit 14

Nous avons réservé avec la compagnie Sixt ; le prix de la location est de 50 euros par jour.Cependant, aucun vendeur de la société n’est présent.

Koweit 15 Koweit 16

Pour le trouver, il faut le joindre sur son téléphone portable. En effet, afin de réduire les coûts, il ne possède pas d’agence, mais se déplace toute la journée avec son outil administratif sur lui ; à chaque appel, il arrive à la rencontre des loueurs pour effectuer les démarches administratives de la location et remettre les clefs du véhicule.

Koweit 17 Koweit 18

Nous quittons l’aéroport ; une légère pluie fine tombe.

Koweit 19 Koweit 20 Koweit 21 Koweit 22 Koweit 23

La pluie redouble d’intensité ; le brouillard est présent ; le sale temps est rare dans le pays : quelques jours de pluie par an.

Koweit 24 Koweit 25 Koweit 26

Nous découvrons le coeur de la ville de Koweit city.

Koweit 27 Koweit 28 Koweit 29

Nous circulons en respectant les panneaux de signalisation. D’une part, les Koweitiens roulent très mal ; d’autre part, les radars sont omniprésents : un tous les 100 mètres.

Koweit 30 Koweit 31 Koweit 32

Nous nous dirigeons vers le souk Al Mubarakeya.

Koweit 33 Koweit 34

La circulation est dense.

Koweit 35 Koweit 36 Koweit 37

En face de nous, la tour de la libération.

Koweit 38 Koweit 39

La tour de la libération est recouverte par un épais nuage.

Koweit 40

Nous continuons notre route.

Koweit 41 Koweit 42 Koweit 43 Koweit 44

Les bâtiments modernes côtoient les immeubles plus anciens.

Koweit 45 Koweit 46

Nous arrivons aux abords du souk ; nous nous garons.

Koweit 47 Koweit 48 Koweit 49 Koweit 50

Les vendeurs de vêtements proposent de belles étoffes.

Koweit 51 Koweit 52 Koweit 53

Une partie du souk, du moins le bazar est situé en son entrée.

Koweit 54 Koweit 55 Koweit 56 Koweit 57

De nombreuses boutiques sont tenues par des Indiens et des Bangladais qui représentent une part importante de l’immigration ; les Koweitiens ne veulent pas exercer de nombreux métiers : l’immigration est ainsi massive, ce qui n’est pas sans poser de problème sur l’identité des résidents du pays puisque les immigrés ont dépassé, comme à l’instar de nombreux autres pays du golfe, le nombre de citoyens d’origine.

Koweit 58 Koweit 59 Koweit 60 Koweit 61

Nous continuons notre découverte du bazar.

Koweit 62 Koweit 63 Koweit 64 Koweit 65

Les magasins d’habits et de chaussures sont cependant tenus par des Koweitiens pur souche.

Koweit 66 Koweit 67 Koweit 68

Nus continuons notre route en direction du marché des épices.

Koweit 69 Koweit 70 Koweit 71

Nous arrivons dans le hall central réservé aux fruits.

Koweit 72 Koweit 73 Koweit 74 Koweit 75 Koweit 76

Nous nous dirigeons ensuite vers le marché aux poissons.

Koweit 77 Koweit 78 Koweit 79 Koweit 80

L’odeur est très forte, mais l’endroit respire la fraîcheur.

Koweit 81 Koweit 82 Koweit 83

Nous découvrons enfin les fameuses épices vendues par kilos ; leur odeur embaume les lieux en leur donnant un côté inimitable.

Koweit 84 Koweit 85 Koweit 86

Les commerçants nous invitent à manger des dates ; nous acceptons leur invitation.

Koweit 87 Koweit 88

Nous quittons le souk en nous dirigeant vers les restaurants traditionnels.

Koweit 89 Koweit 90

Un restaurant en bout de file attire notre attention.

Koweit 91

A l’intérieur, tout est fait maison ; nous nous régalons en choisissant plusieurs plats typiques ; le propriétaire nous fait visiter les lieux.

Koweit 92 Koweit 93 Koweit 94 Koweit 95

Le pain est fabriqué à l’ancienne.

Koweit 96 Koweit 97 Koweit 98

Nous reprenons notre véhicule.

Koweit 99 Koweit 100 Koweit 101 Koweit 102

Face à nous, et prés de la grande mosquée du Koweit, le palais Seif.

Koweit 103 Koweit 104

Nous effectuons une belle promenade.

Koweit 105

Nous découvrons également la grande mosquée.

Koweit 106 Koweit 107 Koweit 108 Koweit 109

La mosquée est la plus grande du pays.

Koweit 110 Koweit 111

Nous reprenons ensuite notre véhicule.

Koweit 112

Nous repassons devant le palace Seif et nous nous dirigeons vers la ville de Doha.

Koweit 113 Koweit 114 Koweit 115

La pluie redouble d’intensité.

Koweit 116 Koweit 117 Koweit 118

La ville de Doha se trouve à 25 kilomètres.

Koweit 119 Koweit 120 Koweit 121 Koweit 122 Koweit 123

Nous arrivons au port de Doha dont l’accès est réglementé.

Koweit 124 Koweit 125 Koweit 126

Nous décidons ensuite de découvrir les quartiers de Doha en construction.

Koweit 127 Koweit 128 Koweit 129

Une ville complète sort de terre.

Koweit 130 Koweit 131 Koweit 132

Plusieurs districts se trouvent dans le même état.

Koweit 133 Koweit 134 Koweit 135 Koweit 136

Nous faisons la connaissance de deux ouvriers indiens qui font partie des milliers d’autres travailleurs de l’ombre.

Koweit 137 Koweit 138 Koweit 139 Koweit 140 Koweit 141 Koweit 142

L’ambiance de fin du monde que nous découvrons est pesante.

Koweit 143 Koweit 144 Koweit 145 Koweit 146

Nous retournons vers le centre ville de Koweit city.

Koweit 147 Koweit 148

 

Koweit 149 Koweit 150 Koweit 151

La nuit vient de tomber.

Koweit 152

Les immeubles s’illuminent.

Koweit 154

Nous langeons un morceau.

Koweit 155

Nous faisons un tour de nuit.

Koweit 156 Koweit 157 Koweit 158 Koweit 159

Le brouillard se dissipe.

Koweit 160 Koweit 161

Nous en profitons pour découvrir la baie de Koweit.

Koweit 162 Koweit 163 Koweit 164 Koweit 165

Nous pouvons apercevoir au loin les tours de Koweit.

Koweit 166 Koweit 167 Koweit 168 Koweit 169

Le brouillard s’est complètement dissipé ; la pluie a cessé de tomber.

Koweit 170

Nous nous rendons dans notre hôtel : Suite home hôtel pour la somme de 50 euros par nuit, afin de déposer nos bagages.

Koweit 171 Koweit 172 Koweit 173

L’hôtel est agréable pour un prix relativement bas. Nous y resterons plusieurs jours.

Koweit 174

Nous nous rendons immédiatement ensuite vers les tours de Koweit que nous découvrons de nuit.

Koweit 175

Les tours sont magnifiques.

Koweit 176

Une légère lumière bleutée vient les sublimer.

Koweit 177 Koweit 178 Koweit 179 Koweit 180

Nous faisons ensuite un tour dans le centre ville.

Koweit 181

Nous admirons les grands buildings qui changent de couleur.

Koweit 182 Koweit 183

Les rues sont désertes.

Koweit 184 Koweit 185

Nous sommes seuls à profiter du spectacle.

Koweit 186

Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, nous reprenons notre voiture en direction de la corniche.

Koweit 187 Koweit 188 Koweit 189 Koweit 191 Koweit 192

Nous pouvons profiter pleinement de ce moment de détente.

Koweit 193 Koweit 195 Koweit 196

Le soleil pointe son nez.

Koweit 197 Koweit 198 Koweit 199

Nous nous rendons ensuite vers les tours de Koweit que nous avions découvertes la veille de nuit.

Koweit 201

 

Nous pouvons en admirer les détails.

 

Koweit 202 Koweit 203

Juste à côté, nous nous dirigeons vers le centre commercial.

Koweit 204 Koweit 205 Koweit 206 Koweit 207

Nous avons une vue magnifique sur la ville.

Koweit 208 Koweit 209 Koweit 210 Koweit 211

Le centre commercial est situé aux abords d’un port de plaisance.

Koweit 212 Koweit 213 Koweit 214 Koweit 215 Koweit 216

Le tout, face à la mer.

Koweit 217 Koweit 218

Nous nous baladons sur le front de mer.

Koweit 219 Koweit 220 Koweit 221 Koweit 222

Nous reprenons ensuite notre véhicule.

Koweit 223 Koweit 224 Koweit 225 Koweit 226

Nous faisons une dernière halte dans la ville à proximité de la tour de la libération.

Koweit 227

Nous pouvons enfin l’admirer convenablement.

Nous prenons ensuite l’autoroute en direction de la ville d’Al Ahmadi.

Koweit 229 Koweit 230 Koweit 231 Koweit 232

Le plein ne nous coûte que 5 euros.

Koweit 233 Koweit 234

Après nous être restaurés, nous reprenons la route.

Koweit 235 Koweit 236 Koweit 237

Nous arrivons dans la ville d’Al Ahmadi.

Koweit 238 Koweit 239 Koweit 240 Koweit 241

La ville ne présente que peu d’intérêt.

Koweit 242 Koweit 243 Koweit 244

Mais nous devons la traverser pour rejoindre le désert.

Koweit 245 Koweit 246 Koweit 247

Nous arrivons à une route qui longe une série de fils barbelés ; il s’agit de l’entrée de la route pétrochimique, interdite à la prise de photographies.

Koweit 248 Koweit 249 Koweit 250 Koweit 251

Nous rejoignons l’autoroute en direction du désert. Là aussi, les photos sont interdites ; nous en prenons discrètement.

Koweit 252 Koweit 253 Koweit 254

La route est intéressante ; des deux côtés, les usines qui travaillent le pétrole tournent à plein régime.

Koweit 255 Koweit 256

Après quelques kilomètres sur cette autoroute qui nous mène vers le Sud du pays, à notre gauche, nous apercevons une sorte de désert de roche.

Koweit 257 Koweit 258

Au-dessus de ce désert de roche, des dizaines de cerfs-volants que nous ne nous attendions pas à trouver dans cette partie du globe.

Koweit 259 Koweit 260 Koweit 261 Koweit 262

Nous rejoignons la tente centrale ; une femme nous invite à boire le thé.

Koweit 263 Koweit 264

Nous découvrons ensuite ce spectacle magnifique.

Koweit 265 Koweit 267 Koweit 268

Nous faisons connaissance avec le propriétaire des lieux : un homme mondialement connu pour la mise ne scène de ses cerfs-volants.

Koweit 272

Les cerfs-volants sont de toutes les formes, de toutes les tailles.

Koweit 274 Koweit 275

L’homme : Abdulrahman Al Farsi a déjà gagné de nombreux prix à travers le monde, dont en France.

Koweit 276 Koweit 277

Il nous fait partager son savoir.

Koweit 278 Koweit 279 Koweit 280 Koweit 281

Nous pouvons grimper à l’intérieur d’un cerf-volant ; l’expérience est surprenante.

Koweit 282 Koweit 283 Koweit 285

Son site est disponible au www.alfarsi.com

Nous profitons de ce moment de détente.

Koweit 287 Koweit 288 Koweit 289

Pour nous rendre hommage, il déplie un cerf-volant représentant la France.

Koweit 290

Il nous prête ensuite un buggy afin que nous puissions découvrir le désert de roche dans lequel nous nous trouvons.

Koweit 291 Koweit 292

Cette détente nous fait du bien.

Koweit 293 Koweit 294 Koweit 295 Koweit 296

Nous conduisons l’engin chacun notre tour.

Koweit 297 Koweit 298 Koweit 299

Les Koweitiens s’amusent avec leur 4/4 sur un parcours d’obstacle.

Koweit 300 Koweit 301 Koweit 302

Nous faisons de même.

Koweit 303 Koweit 304 Koweit 305

Nous retournons ensuite au camp de base.

Koweit 306 Koweit 307

Abdulrahman a une surprise pour nous ; il nous met à disposition un de ses collaborateurs qui connaît comme sa poche le désert de sable situé non loin de là. L’homme, un passionné de photographie se nomme Mohammad Alkanderi ; il peut aider les voyageurs à découvrir le désert et il est joignable au 0096599478877 ou sur le m.alkanderi@gmail.com

Koweit 308 Koweit 309 Koweit 310

Nous partons en sa compagnie.

Koweit 311 Koweit 312 Koweit 313 Koweit 314

Nous longeons à présent le désert de sable.

Koweit 315 Koweit 316 Koweit 317

Sur le côté, un long pipeline de pétrole.

Koweit 318 Koweit 319 Koweit 320 Koweit 321

Nous le longeons jusqu’à pouvoir pénétrer dans le désert.

Koweit 322 Koweit 323

Nous faisons une halte dans un élevage de dromadaire.

Koweit 324 Koweit 325 Koweit 326 Koweit 327

Nous en côtoyons les animaux de prés.

Koweit 328 Koweit 329 Koweit 330 Koweit 331

Autour de nous, de nombreuses tentes : il s’agit soit de bédouins, soit de Koweitiens qui possèdent une sorte de résidence secondaire.

Koweit 332 Koweit 333 Koweit 334

Un homme nous apprend à traire une femelle dromadaire.

Koweit 335 Koweit 336 Koweit 338

La femelle ne se laisse pas faire ; le lait fraîchement recueilli lui est rendu juste après la traite.

Koweit 339 Koweit 340 Koweit 341 Koweit 342 Koweit 343

Afin d’éviter que la femelle ne bouge durant la traite, ses jambes sont attachées.

Koweit 344 Koweit 345 Koweit 346 Koweit 347 Koweit 348

Nous continuons notre excursion dans le désert.

Koweit 349 Koweit 350 Koweit 351

Nous croisons une caravane de dromadaire sauvage.

Koweit 353 Koweit 354 Koweit 355

Les animaux ne se laissent pas approcher.

Koweit 356 Koweit 357 Koweit 358 Koweit 359

Nous faisons connaissance avec de jeunes Saoudiens.

Koweit 360 Koweit 361

Le décor à certains endroits est surprenant.

Koweit 362 Koweit 363 Koweit 364 Koweit 365 Koweit 366 Koweit 367

C’est alors que nous tombons sur un bédouin, qui nous invite à partager un moment dans sa tente.

Koweit 368 Koweit 369 Koweit 370

Un autre bédouin arrive alors avec un faucon que nous pouvons porter. Pour éviter que les faucons s’envolent, une sorte de casque leur est posé sur la tête.

Koweit 371 Koweit 372 Koweit 373

Nous entrons dans la tente.

Koweit 374 Koweit 375 Koweit 376

Tout est mis à notre disposition pour assurer notre confort.

Koweit 377 Koweit 378 Koweit 379 Koweit 380 Koweit 381

Nous buvons du thé et mangeons des dattes. Les bédouins sont d’une gentillesse extrême.

Koweit 382 Koweit 383 Koweit 384 Koweit 385

Le responsable de la tente : Japr peut aider les touristes à découvrir son mode de vie : il peut être joint au 0096596082020.

Koweit 386 Koweit 387 Koweit 388 Koweit 389

Nous passons un moment formidable.

Koweit 390 Koweit 391 Koweit 392 Koweit 393

Le thé coule à flot.

Koweit 394 Koweit 395

Les bédouins nous font essayer une sorte de bois qu’ils brûlent et qui dégage une sorte de fumée purificatrice.

Koweit 396

Nous sommes ensuite appelés à l’extérieur.

Koweit 397 Koweit 398

Un dromadaire vient de saillir une femelle ; de sa bouche, sort une sorte de boule contenant son excitation ; le spectacle est surprenant.

Koweit 399

Nous passons ensuite un moment à nous amuser avec le faucon.

Koweit 400 Koweit 401 Koweit 402 Koweit 403

Sur le sol, de l’herbe et autour de la tente, des barrières : c’est à ces caractéristiques que sont reconnaissables les vraies tentes de bédouins, à la différence des résidences secondaires.

Koweit 404 Koweit 405 Koweit 406

Nous saluons nos hôtes et retournons au camp de base.

Koweit 407 Koweit 408 Koweit 409

Sur le chemin, des centaines de personnes profitent du beau temps pour s’amuser dans le désert : les jeux sont divers.

Koweit 410 Koweit 411

Nous remercions Abdulrahman, qui nous a même acheté à manger : des hamburgers cuits dans le désert.

Koweit 412 Koweit 413

Nous prenons ensuite la route vers l’aéroport.

Koweit 414 Koweit 415 Koweit 416

Il nous faut une heure pour le rejoindre.

Koweit 417 Koweit 418 Koweit 419

Nous arrivons sur place et rendons notre véhicule.

Koweit 420 Koweit 421 Koweit 422

Nous procédons à l’enregistrement de nos bagages avec la compagnie Jazeera en direction de Bahrein.

Koweit 423 Koweit 424 Koweit 425

Nous découvrons l’aéroport.

Koweit 426 Koweit 427

L’aéroport est moderne et accueillant.

Koweit 428 Koweit 429 Koweit 430 Koweit 431

Nous passons les contrôles de sécurité.

Koweit 432 Koweit 433

Nous nous dirigeons vers notre porte d’embarquement.

Koweit 434 Koweit 435 Koweit 436

Quelques instants à patienter.

Koweit 437 Koweit 438

Nous embarquons et quittons le Koweit.

Koweit 439 Koweit 440