Hors Frontières

Macédoine

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Nous pénétrons sur le territoire macédonien en provenance de Grèce.Les policiers aux frontières contrôlent furtivement nos passeports et nous les rendent sans plus de formalisme que nécessaire.

Nous empruntons une autoroute de bonne qualité. Et nous pourrions même dire de qualité supérieure à celles que nous pouvons trouver dans les pays occidentaux européens.

Après une centaine de kilomètres, sans contrôle policier à signaler, nous bifurquons et nous dirigeons vers le site archéologique de Stobi.Stobi est une ville antique de Péonie, région septentrionale de la Macédoine. Elle est située sur la rive gauche de la Tsarna non loin de son confluent avec le Vardar. À 150 km environ au nord de Thessalonique, une ville balnéaire grecque et à 80 km au sud de la capitale Skopje.

Stobi occupait une importante position dans la vallée du Vardar, sur l’axe stratégique reliant la Mer Égée au bassin du Danube, après le règne d’Alexandre le Grand, lors de la colonisation du pays par l’empire romain.

Cette importance explique la romanisation rapide de la ville macédonienne : sous Auguste, Stobi est un oppidum civium Romanorum c’est-à-dire comporte une communauté romaine assez nombreuse pour obtenir certains privilèges politiques.

Nous repartons ensuite vers la ville de Skopje, la capitale.

Nous entrons dans la ville.

La ville se caractérise par la qualité de son patrimoine culturel.

Nous nous rendons ensuite dans le centre historique que nous rejoignons à pied.

Le centre regroupe la majeure partie des attractions culturelles et architecturales de la ville.

Nous traversons le pont. Nous pouvons admirer une belle statue d’Alexandre le grand.

De la place, nous apercevons le château de Skopje.

Dans la vieille ville, nous nous promenons dans le souk et y faisons quelques emplettes.

Nous quittons la ville.

Nous quittons Skopje et roulons deux cents kilomètres afin de rejoindre le lac d’Ohrid, lac attenant à la ville qui en porte le même nom, ville que nous traversons.

Nous descendons en contrebas du lac.

Nous en avons une vue magnifique.

Le soir, nous assistons à un beau coucher de soleil ; le lendemain, après une nuit dans un hôtel local, nous quitterons le pays pour entrer en Albanie.