Hors Frontières

Macédoine

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Nous pénétrons sur le territoire macédonien en provenance de Grèce.Les policiers aux frontières contrôlent furtivement nos passeports et nous les rendent sans plus de formalisme que nécessaire.


Agrandir le plan

Nous empruntons une autoroute de bonne qualité. Et nous pourrions même dire de qualité supérieure à celles que nous pouvons trouver dans les pays occidentaux européens.

Macédoine 2

Après une centaine de kilomètres, sans contrôle policier à signaler, nous bifurquons et nous dirigeons vers le site archéologique de Stobi.

Macédoine 3

Stobi est une ville antique de Péonie, région septentrionale de la Macédoine. Elle est située sur la rive gauche de la Tsarna non loin de son confluent avec le Vardar. À 150 km environ au nord de Thessalonique, une ville balnéaire grecque et à 80 km au sud de la capitale Skopje.

 Macédoine 4

Stobi occupait une importante position dans la vallée du Vardar, sur l’axe stratégique reliant la Mer Égée au bassin du Danube, après le règne d’Alexandre le Grand, lors de la colonisation du pays par l’empire romain.

 Macédoine 5

Stobi jouissait ainsi d’une position particulièrement favorable qui explique sa prospérité, et son importance militaire pour cette partie de l’empire romain.

 Macédoine 6

Cette importance explique la romanisation rapide de la ville macédonienne : sous Auguste, Stobi est un oppidum civium Romanorum c’est-à-dire comporte une communauté romaine assez nombreuse pour obtenir certains privilèges politiques.

 Macédoine 7

Ancienne capitale antique et sans doute de la Macédoine Seconde à partir du Ve siècle, évêché, elle fut peut-être élevée au rang de métropole.

Macédoine 8

Durement éprouvée par l’invasion des Ostrogoth en 482, elle le fut encore plus durement lors du tremblement de terre de 518 et ne se remit jamais de ces désastres : elle aurait été abandonnée vers la fin du VI èm siècle, jusqu’au XIV èm siècle, date de sa découverte. Depuis, les fouilles à ciel ouvert sont toujours d’actualité.

Macédoine 9

Au milieu des ouvriers architectes, nous déambulons dans la cité ; le théâtre sort de terre ; méticuleusement les pierres retrouvent leur aspect originel.

 Macédoine 10

Il est un plaisir de se promener dans ce havre historique, au visage changeant. Hier, il n’était pas encore ce qu’il sera demain.

Macédoine 11

Nous continuons notre route vers la capitale du pays : Skopje, ville de 470 000 habitants.

Macédoine 12

Les paysages alentours sont assez montagneux.

 Macédoine 13

Et rapidement, nous entrons dans la ville, que nous découvrons mirifique.

 Macédoine 15

Les bâtiments administratifs de gestion du pays se trouvent à l’entrée de la ville.

 Macédoine 16

En face de sculptures imposantes, un peu comme si le pays voulait étaler sa force et son indépendance, acquise dans les larmes vers la fin du XX ème siècle.

 Macédoine 17

Avec une rigueur soviétique dans la conception artistique pragmatique.

Macédoine 18

Mais cette rigueur se laisse facilement dépassée lorsque le culte d’Alexandre le grand, natif du pays, démontre le savoir faire des macédoniens.

 Macédoine 19

Nous reprenons notre véhicule et pénétrons plus en profondeur dans la ville. Devant nous émerge la porte de Macédoine.

Macédoine 20

Nous arpentons les allées d’un petit parc, qui nous mène dans le centre historique, derrière la porte, qui semble relier le passé au futur, un pont entre les différentes facettes d’un pays fascinant.

Macédoine 21

Et derrière la porte de macédoine qui n’a rien à envier à notre arc de triomphe, Alexandre apparaît, transposé partout, semblant partir encore une fois à la conquête du monde.

 Macédoine 22

Nous avançons sur la place qui s’étend à perte de vue.

 Macédoine 23

Une extension qui permet de faire de belles balades dans une ville dynamique.

 Macédoine 24

Tout autour de la place, des bâtiments d’envergure.

Macédoine 25

Nous continuons notre chemin.

Macédoine 26

Et nous apercevons au loin la vieille ville d’obédience musulmane.

 Macédoine 27

Et pour la rejoindre, nous n’avons qu’un pont à traverser : le pont de pierre qui en longe un autre sur lequel, des personnages gravés en trois dimensions patientent.

Macédoine 28

Et nous apercevons enfin Alexandre, qui se révèle tel qu’il a vécu.

 Macédoine 29

Plus nous nous rapprochons et plus nous sommes stupéfaits par les sculptures qui le représentent.

Macédoine 30

Le poing ainsi levé vers le ciel, semblant défier le temps.

Macédoine 31

De la place, nous apercevons le château de Skopje.

 Macédoine 32

Dont les remparts indicibles sont gardés par Alexandre et ses armés.

Macédoine 33

Dans la vieille ville, nous nous promenons dans le souk et y faisons quelques emplettes.

 Macédoine 34

Puis, nous repartons de là où nous sommes venus en redécouvrant la place initiale, qui semble de notre point de vue, encore plus impressionnante.

 Macédoine 35

Avant de quitter Skopje, nous nous arrêtons pour manger quelques spécialités du pays. En même temps, il nous faut parfaire nos langues étrangères. En l’occurrence ici le macédonien, qui quand bien même est une langue officielle, revêt les attraits du Bulgare pour n’en être qu’un de ses dialectes. Il possède ainsi un alphabet cyrillique.

 

ДОБЪР ДЕН/ « dobeur dèn »/Bonjour

ДОБЪР ВЕЧЕР/ « dobeur vetcheur »/Bonsoir

ДОВИЖДАНЕ/ « dovijdané »/Au revoir

ЗДРАСТИ/ « zdrasti »/Salut

МЕРСИ/ « vous devinerez tout seul ! »/Merci

БЛАГОДАРЯ/ « bwagodaria »/Merci

ИЗВИНЕТЕ/ « izvinété »/Pardon, excusez moi

МОЛЯ/ « molia »/S’il vous plait

НАЗДРАВЕ/ « nasdravé »/A vos souhaits

НЕ РАЗБИРАМ/ Je ne comprend pas

НАЗДРАВЕ ! Nasdravé / Santé !

ДА / oui

НЕ / non

 

Nous quittons Skopje et roulons deux cents kilomètres afin de rejoindre le lac d’Ohrid, lac attenant à la ville qui en porte le même nom, ville que nous traversons.

 Macédoine 36

Le lac d’Ohrid se situe dans le centre-ouest de la péninsule des Balkans. Partagé ainsi entre l’Albanie et la Macédoine qui en possède la majorité.

 Macédoine 37

Le décor est splendide.

Macédoine 38

Malgré les pics de pollution enregistrés ces dernières années, la baignade est autorisée.

 Macédoine 39

Mais, rien ne vaut les balades le long du lac avec pour décors, un arrière pays somptueux.

 Macédoine 40

A perte de vue, nous découvrons le lac.

Macédoine 41

Le lac d’Ohrid est profond, avec un maximum de 288,70 mètres sur sa rive orientale et une moyenne de 151 mètres. Le lac se trouve dans une zone de moyenne montagne, les sommets environnants culminent à 2000 mètres d’altitude environ.

Macédoine 42

Son origine a été occasionnée par un phénomène géologique rare et son ancienneté n’est comparable qu’à celle de quelques grands lacs : Titicaca et Baïkal.

Macédoine 43

Il forme un ovale allongé, orienté sur un axe nord-sud, avec 30 kilomètres de longueur et de 14,5 à 11 kilomètres de largeur. Le lac possède des côtes plutôt droites, longues de 87,5 kilomètres et ne compte aucune île.

Macédoine 44

Après la baignade de la journée, nous nous promenons le long du lac et en découvrons les forêts alentours.

Macédoine 45

Puis, nous dégotons un restaurant traditionnel, dans lequel nous composons notre menu traditionnel. Et contrairement à cette boutade entendue, qui n’est pas fait à base de macédoine, cette salade qui mélange plusieurs légumees avec une sauce assez épaisse.

 

Nous commençons avec une Riba salata, une salade à base de poisson, accompagnée de mekici, une sorte de pain frit. Nous aurions pu cependant prendre la Chopska salata, une salade végétarienne ; le Zelnik so praz, une tarte aux poireaux, ou le Taratour, une variante de la soupe froide aux concombres.

 

En plat, nous avons le choix entre : l’Uvijac, une escalope de porc enveloppée dans du fromage et dans du lard ; le Letno mandzice, des légumes frits ; le Sarma, de la viande hâchée cuit avec des champignons ou le Pastrmajlija, une pizza typique.

 

Nous terminons avec un dessert : des gâteaux typiques choisis entre des Raphaelos, des Baklavas, des Cooh ou un Kuglov. Le tout pour une dizaine d’euros par personne.

 

Afin de nous détendre, nous assistons à un magnifique coucher de soleil sur le lac et rentrons nous coucher.

 Macédoine 46

Le lendemain matin, nous quittons la Macédoine avec la surprise d’avoir visité un pays qui gagne à être connu.