Hors Frontières

Polynésie Française Bora Bora

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Nous nous dirigeons vers l’aéroport de Papeete.

Nous nous trouvons toujours sur l’île de Tahiti.

Polynésie Française 288

Nous nous rendons à l’aéroport afin d’emprunter un vol en destination de Bora Bora, l’île fantasme de millions d’amoureux qui en font une destination de premier ordre, lors d’un mariage. Il s’agit d’une des îles sous le vent de l’archipel des sociétés.

Polynésie Française 289

Néanmoins, contrairement à ce que nombre de personnes pensent, l’île peut se visiter à l’année et ce même pour les plus petits budgets.

Polynésie Française 290

Nous procédons à l’enregistrement de nos bagages avec la compagnie Air Tahiti national, l’une des deux compagnies de la Polynésie française.

Polynésie Française 291 Polynésie Française 292

Nous sommes appelés à l’embarquement pour un vol dont la durée est de 2 heures et qui coûte un peu moins de 300 euros l’aller-retour.

Polynésie Française 293

Nous grimpons dans l’avion.

Polynésie Française 294

Le décollage se fait sans turbulence.

Polynésie Française 295 Polynésie Française 296 Polynésie Française 297 Polynésie Française 299

Nous profitons du spectacle que nous offre notre vue.

Polynésie Française 300

Nous survolons des lagons et nous nous rapprochons de notre destination.

Polynésie Française 301 Polynésie Française 302 Polynésie Française 303 Polynésie Française 304

L’île de Bora Bora se trouve juste sous nos pieds.

Polynésie Française 305 Polynésie Française 306 Polynésie Française 307

Nous ne perdons pas une miette du spectacle.

Polynésie Française 308 Polynésie Française 309 Polynésie Française 310

Nous pouvons en apercevoir les eaux turquoises de son lagon.

Polynésie Française 311 Polynésie Française 312 Polynésie Française 313 Polynésie Française 314

Nous atterrissons.

Polynésie Française 315

L’aéroport de Bora Bora se trouve sur un motul, une sorte d’île relié à l’île principale par des liaisons en bateau.

Polynésie Française 316 Polynésie Française 317

Nous quittons immédiatement l’aéroport pour admirer la vue.

Polynésie Française 318

Nous n’avons qu’une hâte : nous baigner.

Polynésie Française 319

En attendant, nous devons patienter pour récupérer nos bagages.

Polynésie Française 320 Polynésie Française 321

Nous embarquons ensuite dans un ferry qui assure la liaison avec l’île principal, à raison d’un bateau presque toutes les heures.

Polynésie Française 322 Polynésie Française 323 Polynésie Française 324

Le trajet est gratuit. Certains hôtels, quant à eux s’occupent de chercher leurs clients par leur propre moyens.

Polynésie Française 325 Polynésie Française 326 Polynésie Française 327

Nous nous éloignons de l’aéroport.

Polynésie Française 328 Polynésie Française 329

Le drapeau français flotte fièrement au vent.

Polynésie Française 330 Polynésie Française 331 Polynésie Française 332

Le lagon est d’une beauté rare.

Polynésie Française 333 Polynésie Française 334 Polynésie Française 335 Polynésie Française 336

Nous pouvons apercevoir au loin, les chalets de rêve qui accueillent les touristes de passage.

Polynésie Française 337 Polynésie Française 338 Polynésie Française 339 Polynésie Française 340

L’île de Bora Bora se rapproche.

Polynésie Française 341 Polynésie Française 342 Polynésie Française 343

Nous posons pied sur le sol.

Polynésie Française 344

Nous nous dirigeons vers la compagnie Europcar.

Polynésie Française 345

Pour un peu moins de 100 euros, nous louons un buggy.

Polynésie Française 346

La conduite de l’engin se révèle peu efficace ; mais il est agréable de découvrir cette île magique avec ce moyen de locomotion si particulier.

Polynésie Française 349

 

Nous faisons une première halte pour découvrir une nature sauvage.

Polynésie Française 351

Nous continuons notre avancée.

Polynésie Française 352

Nous arrivons à l’hôtel Le Maitai, un hôtel splendide pour des prestations hauts de gamme, et ce pour un coût très faible pour la qualité proposée. Les chambres commencent à 150 euros et le site de l’hôtel est magnifique.

Nous faisons connaissance avec Fafa, notre guide pour la journée.

Polynésie Française 353 Polynésie Française 354

Fafa est le meilleur guide de l’île. Professionnel et généreux, il est une de ces belles rencontres que nous pouvons faire à l’autre bout du monde. Ancien champion sportif, il connaît les meilleurs spots de plongée du lagon et fera tout ce qui est en son pouvoir pour rendre votre séjour inoubliable.

Il s’appelle en réalité Jean François Ferrand et peut être joint au 00 689 877 911 62 ou sur le fanfantaxiboat@gmail.pf

Polynésie Française 355

Nous pénétrons dans le lagon.

Polynésie Française 356

Fafa fait d’abord un détour par chez lui, pour nous prêter du matériel de plongée.

Polynésie Française 357

Une fois les palmes en poche, nous pouvons repartir.

Polynésie Française 358 Polynésie Française 359 Polynésie Française 360 Polynésie Française 361

Fafa nous arrête un peu plus loin.

Polynésie Française 362 Polynésie Française 363 Polynésie Française 364 Polynésie Française 365

Dans une eau translucide, nous pouvons apercevoir nos premiers requins pointes noires, une variété de requins non dangereuse.

Polynésie Française 366 Polynésie Française 367 Polynésie Française 368 Polynésie Française 369 Polynésie Française 370

Nous n’hésitons pas une seconde avant de plonger.

DCIM100GOPROGOPR0343.DCIM100GOPROGOPR0344.

Nous nageons avec ces animaux marins immenses.

DCIM100GOPROGOPR0345.

Nous nous prenons même à jouer avec eux.

DCIM100GOPROGOPR0346.DCIM100GOPROGOPR0348.

C’est alors que nous apercevons une raie pastenague.

DCIM100GOPROGOPR0350.DCIM100GOPROGOPR0351.

Cette dernière est bien trop rapide pour nous ; nous retournons à nos requins pointes noires.

DCIM100GOPROGOPR0356.DCIM100GOPROGOPR0371.DCIM100GOPROGOPR0393.

Ils sont au nombre d’une dizaine et sont assez craintifs. Un comble pour un requin de cette taille.

DCIM100GOPROGOPR0419.DCIM100GOPROGOPR0420.

Nous les appâtons avec des morceaux de pain.

DCIM100GOPROGOPR0436.

 

 

Polynésie Française 383'

Fafa décide ensuite de nous emmener ailleurs.

DCIM100GOPROGOPR0449.

Il nous arrête ensuite en nous demandant de plonger ; nous nous exécutons.

DCIM100GOPROGOPR0450.

Nous vivons ainsi un moment unique dans notre vie : nager avec un ballet de raies léopards ou de raies aigles, difficulté étant de différencier les espèces.

DCIM100GOPROGOPR0451.DCIM100GOPROGOPR0454.

Ce moment est rare, puisque les raies sont assez craintives ; au coeur de ce ballet royal, une femelle et autour de nombreux mâles qui essaient de plaire à la belle.

Polynésie Française 389 Polynésie Française 390 Polynésie Française 391

Nous reprenons notre découverte du lagon.

Polynésie Française 392

Nous plongeons dans un site qui comprend des statues immergées.

DCIM100GOPROGOPR0456.DCIM100GOPROGOPR0457.DCIM100GOPROGOPR0458.DCIM100GOPROGOPR0459.

Après avoir mangé sur le bateau, Fafa nous emmène découvrir une ferme perlière. Il faut savoir que la ferme que nous allons visiter es tune ferme école qui reçoit les touristes, étant donné qu’il n’y a pas de ferme traditionnelle sur l’île de Bora Bora, mais bien plus au large, approximativement à 400 kilomètres du lagon.

Polynésie Française 397 Polynésie Française 398

Nous sommes accueilli par un des guides de la ferme.

Polynésie Française 399 Polynésie Française 400 Polynésie Française 401

En pénétrant à l’intérieur, nous découvrons nombre de panneaux explicatifs.

Polynésie Française 402

Ainsi que d’un bassin qui recueille les huitres perlières.

Polynésie Française 403

La vue du ponton est toujours unique.

Polynésie Française 404

Notre guide nous explique les différentes étapes de la fabrication d’une perle : une huitre perlière est choisie ; un nucleus est placé en son centre ; après quelques années, le nucleus donnera une belle perle.

Polynésie Française 405 Polynésie Française 406

La perle sera ensuite accrochée à un pendentif ou un bracelet.

Polynésie Française 407 Polynésie Française 408

Le prix d’une perle varie en fonction de sa couleur et de sa taille.

Polynésie Française 409 Polynésie Française 410

Pour reconnaître une vraie perle d’une fausse, il convient de la frotter contre ses dents ; si elle est rugueuse, elle est vraie.

Polynésie Française 411

Nous reprenons nos visites dans le lagon.

Polynésie Française 412 Polynésie Française 413 Polynésie Française 414

Fafa nous arrête à présent bien au large.

Polynésie Française 415 Polynésie Française 416

Il attire les requins pointes noires grâce à du pain et à des morceaux de viande.

DCIM100GOPROGOPR0471.DCIM100GOPROGOPR0472.DCIM100GOPROGOPR0475.

Les poissons sont nombreux.

DCIM100GOPROGOPR0497.DCIM100GOPROGOPR0498.

Ils sont magnifiques.

DCIM100GOPROGOPR0499.

Les barracudas sont également présents.

DCIM100GOPROGOPR0529.

C’est alors que des requins différents font leur apparition.

Polynésie Française 426

Il s’agit des requins citrons, une espèce un peu plus agressive que leurs congénères pointes noires.

Polynésie Française 427

Ils se tapissent au fond de l’eau.

Polynésie Française 428 Polynésie Française 429 Polynésie Française 430

Nous surveillons leur présence.

Polynésie Française 431 Polynésie Française 432 Polynésie Française 433 Polynésie Française 434

Le spectacle est édifiant.

Polynésie Française 435

Nous reprenons ensuite le chemin du retour.

Polynésie Française 436 Polynésie Française 437

Nous nous arrêtons une énième fois pour nager avec une raie pastenague.

DCIM100GOPROGOPR0534.DCIM100GOPROGOPR0535.DCIM100GOPROGOPR0536.

Cette dernière est un peu plus facétieuse que celle que nous avons croisée auparavant.

DCIM100GOPROGOPR0537.

Nous nous méfions cependant de sa pointe, qu’elle n’hésite pas à planter dans le corps des étrangers un peu trop entreprenant.

Polynésie Française 442 Polynésie Française 443 Polynésie Française 444

Le soleil commence à se coucher ; nous retournons à l’hôtel.

Polynésie Française 445 Polynésie Française 446 Polynésie Française 447

Fafa nous propose alors de venir nous rechercher le lendemain matin, gratuitement pour nous permettre de nager avec une raie Manta ; nous acceptons volontiers son invitation.

Polynésie Française 448 Polynésie Française 449

Nous nous rapprochons des chalets sur pilotis.

Polynésie Française 450 Polynésie Française 451

Nous les contournons pour arriver à notre hôtel.

Polynésie Française 452

Le soir tombe assez rapidement.

Polynésie Française 454 Polynésie Française 455

Nous nous reposons un peu dans notre chalet.

Polynésie Française 456 Polynésie Française 457 Polynésie Française 458

Le soir, nous assistons à un spectacle tahitien.

Polynésie Française 459 Polynésie Française 460

Pendant que nous dégustons des spécialités locales.

Polynésie Française 461 Polynésie Française 462

Les Polynésiennes sont souriantes et jolies.

Polynésie Française 463 Polynésie Française 464

Nous faisons connaissance avec une des cuisinières, avec qui nous rigolons bien.

Polynésie Française 465

Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, nous nous levons les pieds dans l’eau et découvrons une des plus belles vues au monde.

Polynésie Française 466 Polynésie Française 467 Polynésie Française 468 Polynésie Française 469

Nous n’en perdons pas une miette.

Polynésie Française 470

Les couleurs sont vives.

Polynésie Française 471 Polynésie Française 472

Et c’est ainsi que nous prenons notre petit déjeuner.

Polynésie Française 473

Nous nous rendons ensuite au point de rendez-vous avec Fafa.

Polynésie Française 474

Il est venu comme prévu.

Polynésie Française 475 Polynésie Française 476

Nous nous enfonçons dans le lagon.

Polynésie Française 477 Polynésie Française 478

Fafa est au commande.

Polynésie Française 479

Mais, il nous prête son bateau et nous apprends à piloter.

Polynésie Française 480

En plongeant, nous découvrons la raie manta, qui avance rapidement en faisant des allers et retours sur une centaine de mètres environs.

DCIM100GOPROGOPR0566.

Après lui avoir couru derrière, nous décidons de profiter des fonds marins.

DCIM100GOPROGOPR0577.DCIM100GOPROGOPR0578.DCIM100GOPROGOPR0579.

Les coraux sont riches et nombreux.

DCIM100GOPROGOPR0580.DCIM100GOPROGOPR0581.

Après plusieurs heures de plongée, nous retournons sur la terre ferme.

Polynésie Française 487

Nous reprenons un petit déjeuner.

Polynésie Française 488

Nous décidons de rendre notre buggy et de prendre à la place, une voiture normale.

Polynésie Française 489 Polynésie Française 490 Polynésie Française 491

Nous nous dirigeons vers Vaitape, la capitale de l’île.

Polynésie Française 492 Polynésie Française 493

Mais avant, nous nous arrêtons à l’église de la ville pour assister à une messe.

Polynésie Française 494 Polynésie Française 495 Polynésie Française 496 Polynésie Française 497 Polynésie Française 498

Nous continuons notre route.

Polynésie Française 499

De nombreux commerces sont présents sur l’île.

Polynésie Française 500

Beaucoup axés sur la culture perlière.

Polynésie Française 501

Mais ne ce dimanche, nombre de ces commerces sont fermés.

Polynésie Française 502 Polynésie Française 503 Polynésie Française 504 Polynésie Française 505

Nous nous dirigeons vers la siège de la société Europcar. Nous échangeons notre buggy contre une petite citadine.

Polynésie Française 506 Polynésie Française 507 Polynésie Française 508

Nous effectuons le tour de l’île qui se fait en moins d’une heure.

Polynésie Française 509 Polynésie Française 510 Polynésie Française 511 Polynésie Française 512

Nous nous arrêtons aux abords d’une plage privée. Il n’existe sur l’île qu’une seule plage publique gratuite, les autres ont été monopolisées par les hôtels.

Polynésie Française 513

Le paysage qui nous entoure est somptueux.

Polynésie Française 515 Polynésie Française 516 Polynésie Française 517

La verdure est omniprésente.

Polynésie Française 518

La vue est merveilleuse.

Polynésie Française 519 Polynésie Française 520 Polynésie Française 521

L’eau est d’une clarté indescriptible.

Polynésie Française 522

Après cette petite halte, nous reprenons notre véhicule.

Polynésie Française 523

Plusieurs sites de canons sont dispersés sur l’île.

Polynésie Française 524 Polynésie Française 525 Polynésie Française 526 Polynésie Française 527

Pour atteindre un de ces sites, nous devons suivre un panneau et emprunter un chemin de terre.

Polynésie Française 528

Nous garons notre véhicule et le point de vue en hauteur que nous avons est sans comparaison aucune, unique.

Polynésie Française 529 Polynésie Française 530 Polynésie Française 531

Nous avons l’impression de dominer le monde.

Polynésie Française 532

Un royaume paradisiaque à nous.

Polynésie Française 533 Polynésie Française 534

Nous restons sans voix face à ce spectacle.

Polynésie Française 535 Polynésie Française 536 Polynésie Française 537 Polynésie Française 538

De chaque côté, la vue est surprenante.

Polynésie Française 539

Nous nous engouffrons dans ce chemin de terre.

Polynésie Française 540 Polynésie Française 541 Polynésie Française 542

A chaque pas, nous nous sentons obligés de nous arrêter.

Polynésie Française 543 Polynésie Française 544 Polynésie Française 545 Polynésie Française 546 Polynésie Française 547

Mais la température extérieure est intenable : prés de 36 degrés.

Polynésie Française 548 Polynésie Française 549 Polynésie Française 550

Nous arrivons au bout du chemin.

Polynésie Française 551

Nous nous abritons sous une sorte de porche en bois.

Polynésie Française 552

Nous découvrons les canons disposés de chaque côté du porche.

Polynésie Française 553 Polynésie Française 554 Polynésie Française 555

Rouillés, ils semblent ne plus fonctionner.

Polynésie Française 556

Mais, sur le site, le spectacle n’est pas que guerrier.

Polynésie Française 557

La senteur des fleurs polynésiennes nous ravit.

Polynésie Française 558 Polynésie Française 559

Nous en profitons néanmoins pour analyser de plus près ces canons placés par les Américains pour la défense du Pacifique.

Polynésie Française 560 Polynésie Française 561 Polynésie Française 562 Polynésie Française 563 Polynésie Française 564 Polynésie Française 565

Nous quittons le site.

Polynésie Française 567

Nous reprenons notre véhicule.

Polynésie Française 568 Polynésie Française 569 Polynésie Française 570

Nous terminons le tour de l’île.

Polynésie Française 571 Polynésie Française 572

Nous arrivons à nouveau dans la capitale.

Polynésie Française 573

Nous en profitons pour effectuer quelques emplettes.

Polynésie Française 574

Nous retournons à l’hôtel ; le lendemain et jusqu’à la fin du séjour, nous en profiterons pour vivre une farniente totale.

Polynésie Française 575 Polynésie Française 576

Le dernier jour, nous nous rendons sur la plage publique.

Polynésie Française 577

L’eau est toujours aussi translucide.

Polynésie Française 578 Polynésie Française 579

Nous nous apprêtons  à quitter l’île ; c’est alors que sans prévenir, une averse tropicale nous tombe dessus.

Polynésie Française 580 Polynésie Française 581 Polynésie Française 582

En quelques instants, le ciel s’assombrit.

Polynésie Française 583 Polynésie Française 584 Polynésie Française 585

La tempête est chassée par le vent.

Polynésie Française 586

Après avoir rendu notre véhicule, et refusé de verser une sorte d’obole au loueur, qui nous a enjoint à lui payer le prix de l’essence que nous venions de mettre dans le réservoir, et ce, malgré l’aiguille de la quantité qui indiquait le plein du liquide, estimant que nous n’apportons pas la preuve que nous avions bien rempli le dit réservoir, nous patientons et attendons le ferry qui doit nous emmener à l’aéroport.

Polynésie Française 587 Polynésie Française 588 Polynésie Française 589

Le ferry arrive sans retard.

Polynésie Française 590

L’île de Bora Bora s’éloigne.

Polynésie Française 591 Polynésie Française 592

Nous procédons à l’enregistrement de nos bagages.

Polynésie Française 593 Polynésie Française 594

Nous faisons quelques achats.

Polynésie Française 596

Alors que nombre de voyageurs patientent dans une salle ouverte sur l’extérieur…

Polynésie Française 597

…nous en profitons pour déguster un café.

Polynésie Française 598

Nous saluons l’île magique de Bora Bora.

Polynésie Française 599 Polynésie Française 600

Nous montons dans notre avion.

Polynésie Française 601

Le trajet nous permet de nous reposer.

Polynésie Française 602

Tard le soir, nous nous posons sur l’île de Tahiti.

Polynésie Française 604