Hors Frontières

Polynésie Française Papeete

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance des îles Cook, nous nous rendons en Polynésie française.

Nous volons avec la compagnie Air Tahiti ; la durée du vol est de 3 heures et coûte 300 euros.

Polynésie Française 1

En tant que Français, à la différence des autres passagers étrangers, nous n’avons pas besoin de remplir la carte de débarquement.

Polynésie Française 2

Nous admirons le coucher de soleil à travers les hublots.

 

Polynésie Française 3 Polynésie Française 4

Nous atterrissons à Tahiti, tard dans la nuit.

Polynésie Française 5 Polynésie Française 6

Nous sommes accueillis par des chants traditionnels.

Polynésie Française 7

Nous passons les contrôles de l’immigration.

Polynésie Française 8

Nous récupérons ensuite nos bagages.

Polynésie Française 9 Polynésie Française 10 Polynésie Française 11

Nous récupérons notre véhicule chez Hertz, pour la somme de 70 euros par jour.

Polynésie Française 12

Nous quittons ensuite l’aéroport en direction de la vallée de la Papenoo.

Polynésie Française 13

Sur le chemin, nous nous arrêtons dans un snack qui propose des grillades délicieuses pour la somme de 10 euros.

Polynésie Française 14 Polynésie Française 15 Polynésie Française 16

Après avoir payé en francs pacifique, nous reprenons la route en faisant bien attention de conduire à droite, difficulté de reprendre ses habitudes lorsque depuis des mois dans le Pacifique nous conduisons à gauche.

Polynésie Française 17 Polynésie Française 18

Nous rentrons dans la vallée de la Papenoo ; normalement la conduite est interdite le soir dans la vallée ; il faut appeler un contact de l’hôtel qui doit venir nous chercher, mais son téléphone sonnant dans le vide, nous devons nous rendre dans notre hôtel au coeur de la vallée par nos propres moyens.

Polynésie Française 19 Polynésie Française 20

Nous arrivons dans l’hôtel qui est désert ; manifestement, personne n’a été prévenu de notre arrivée.

Polynésie Française 21 Polynésie Française 22 Polynésie Française 23

Nous visitons les lieux et étant donné qu’il n’y a personne, nous dormirons dans la voiture. Quel dommage, car l’hôtel est splendide et particulier ; pour le rejoindre, il faut conduire à travers des routes difficiles pendant plus d’une heure. Mais au bout du chemin, le silence règne au coeur de la jungle. Le prix d’une nuit est de 70 euros.

Polynésie Française 24 Polynésie Française 25 Polynésie Française 26

Nous en profitons lors du trajet retour pour visiter la vallée.

Polynésie Française 27 Polynésie Française 28 Polynésie Française 29 Polynésie Française 30 Polynésie Française 31

Mais en attendant de retourner sur nos pas, nous découvrons cette vue magnifique.

Polynésie Française 32 Polynésie Française 33 Polynésie Française 34 Polynésie Française 35

Un véritable havre de paix.

Polynésie Française 36 Polynésie Française 37

Nous reprenons la route.

Polynésie Française 38 Polynésie Française 39 Polynésie Française 40 Polynésie Française 41

Nous croisons de nombreuses cascades.

Polynésie Française 42 Polynésie Française 43

Nous retrouvons la route principale ; nous circulons en direction de l’Est, vers le trou du souffleur, une des particularités de l’île.

Polynésie Française 44 Polynésie Française 45

Nous traversons un tunnel.

Polynésie Française 46 Polynésie Française 47

Etant donné qu’il n’y a que peu de personnes sur les routes et que les distances sont très courtes, nous arrivons au trou du souffleur en quelques minutes ; nous garons notre véhicule.

Polynésie Française 48 Polynésie Française 49

Le trou du souffleur est une sorte de cavité dans la roche qui par intermittence laisse passer un flux d’air.

Polynésie Française 50 Polynésie Française 51 Polynésie Française 52 Polynésie Française 53

En avançant dans le site en travaux, nous remarquons l’endroit par lequel, l’eau s’engouffre avec violence, ce qui amène la production de ce vent résonnant à l’intérieur de la cavité.

Polynésie Française 54 Polynésie Française 55 Polynésie Française 56

En contrebas du trou du souffleur, une plage de sable noir.

Polynésie Française 57 Polynésie Française 58 Polynésie Française 59 Polynésie Française 60 Polynésie Française 61

Nous reprenons la voiture pour circuler quelques mètres à proximité du trou du souffleur.

Polynésie Française 62

Nous rejoignons le site des trois cascades.

Polynésie Française 63 Polynésie Française 64 Polynésie Française 65

Ce dernier est malheureusement fermé ; mais nous obtenons l’autorisation exceptionnelle des ouvriers qui effectuent des travaux sur le site de pouvoir nous y rendre.

Polynésie Française 66 Polynésie Française 67 Polynésie Française 68 Polynésie Française 69

Le site comporte trois cascades proches les unes des autres.

Polynésie Française 70 Polynésie Française 71 Polynésie Française 72

Nous nous dirigeons vers la premières des cascades : Vaimahuta.

Polynésie Française 73 Polynésie Française 74 Polynésie Française 75 Polynésie Française 76

Nous enjambons des sacs de feuilles.

Polynésie Française 77 Polynésie Française 78

La cascade se trouve devant nous.

Polynésie Française 79

Elle est magnifique.

Polynésie Française 80 Polynésie Française 81

Nous continuons en direction de la deuxième cascade.

Polynésie Française 82 Polynésie Française 83 Polynésie Française 84 Polynésie Française 85 Polynésie Française 86

Il nous fait marcher une quinzaine de minutes.

Polynésie Française 87 Polynésie Française 88 Polynésie Française 89 Polynésie Française 90 Polynésie Française 91

Nous dépassons des bucherons qui taillent les arbres.

Polynésie Française 92 Polynésie Française 93 Polynésie Française 94

Nous arrivons face à la cascade Haamaremare Iti.

Polynésie Française 95 Polynésie Française 96 Polynésie Française 97

Elle est grande.

Polynésie Française 98

Son débit est faible.

Polynésie Française 99

Nous prenons le temps de l’admirer.

Polynésie Française 100

Le taux d’humidité est important.

Polynésie Française 101 Polynésie Française 102 Polynésie Française 103

La cascade de Haamaremare Rahi se trouve juste à côté.

 

Polynésie Française 104 Polynésie Française 105

Elle est tout aussi majestueuse.

Polynésie Française 106

Il aurait été dommage de s’en priver.

Polynésie Française 107

Après une vingtaine de minutes sur place, nous faisons demi-tour.

Polynésie Française 108

Un dernier regard.

Polynésie Française 109 Polynésie Française 110 Polynésie Française 111

Nous repassons devant la deuxième cascade.

Polynésie Française 112

Nous retournons à notre véhicule.

Polynésie Française 113

Nous reprenons la route en direction de l’Est : l’isthme de Taravao.

Polynésie Française 114 Polynésie Française 115 Polynésie Française 116 Polynésie Française 117 Polynésie Française 118 Polynésie Française 120

Le tour de l’île se fait en 2 heures.

Polynésie Française 121 Polynésie Française 122 Polynésie Française 124 Polynésie Française 125

Sur le chemin, nous prenons un petit déjeuner.

Polynésie Française 126

Nous suivons les panneaux indicateurs.

Polynésie Française 127 Polynésie Française 128

Nous arrivons à une sorte de belvédère.

Polynésie Française 129 Polynésie Française 130 Polynésie Française 131

La vue que nous avons sur les deux îles qui composent Tahiti est magnifique.

Polynésie Française 132 Polynésie Française 133 Polynésie Française 134 Polynésie Française 135 Polynésie Française 136

Tous les sites sont gratuits d’accès.

Polynésie Française 137

Nous reprenons ensuite la route toujours tout droit.

Polynésie Française 138 Polynésie Française 139

Nous nous arrêtons dans un magasin pour effectuer quelques emplettes.

Polynésie Française 140

Nous longeons l’océan.

Polynésie Française 141 Polynésie Française 142

Sur le chemin, nous nous arrêtons afin de découvrir un cours de kayak donné à des enfants.

Polynésie Française 143 Polynésie Française 144 Polynésie Française 145

Nous continuons en direction de Tehupoo.

Polynésie Française 146 Polynésie Française 147 Polynésie Française 148

Nous garons notre véhicule.

Polynésie Française 149 Polynésie Française 150 Polynésie Française 151

Nous marchons vers le point le plus intéressant du site.

Polynésie Française 152 Polynésie Française 153 Polynésie Française 154 Polynésie Française 155

Certaines scènes de vie sont surprenantes.

Polynésie Française 156 Polynésie Française 157

Mais pour rejoindre le site de Tehupoo, il nous faut un bateau, étant donné qu’il s’agit d’un site de surf prisé par les sportifs et que ce dernier se trouve en plein coeur de l’océan, à une dizaine de minutes du rivage.

Polynésie Française 158 Polynésie Française 159

Nous faisons du bateau stop et un pêcheur s’arrête à notre rencontre ; les polynésiens sont vraiment des gens formidables.

Polynésie Française 160 Polynésie Française 161 Polynésie Française 162 Polynésie Française 163 Polynésie Française 164

Les vagues montent à plusieurs mètres de hauteur.

Polynésie Française 165 Polynésie Française 166 Polynésie Française 167

Notre pilote nous emmène ensuite sur le rivage.

Polynésie Française 168 Polynésie Française 169 Polynésie Française 170 Polynésie Française 171

Nous le saluons chaleureusement.

Polynésie Française 172 Polynésie Française 173 Polynésie Française 174

Un dernier regard jeté sur ce site merveilleux.

Polynésie Française 175

Nous reprenons la route et nous nous trouvons à présent du côté Sud de l’île.

Polynésie Française 176 Polynésie Française 178 Polynésie Française 179 Polynésie Française 180

Nous continuons cette fois-ci vers l’Ouest.

Polynésie Française 181 Polynésie Française 182 Polynésie Française 183

Nous achetons un poulet grillé que nous mangeons dans un parc bordant une plage publique.

Polynésie Française 184 Polynésie Française 185 Polynésie Française 186 Polynésie Française 187

Le site est splendide.

Polynésie Française 188 Polynésie Française 189 Polynésie Française 190 Polynésie Française 191

Nous en profitons pour nous baigner.

Polynésie Française 192 Polynésie Française 193

Nous reprenons notre véhicule et nous nous arrêtons aux grottes de Mara’a.

Polynésie Française 194 Polynésie Française 195 Polynésie Française 196

Nous visitons la première grotte Vaipori.

Polynésie Française 197 Polynésie Française 198 Polynésie Française 199 Polynésie Française 200 Polynésie Française 201

De fines gouttelettes d’eau ruissellent sur les parois.

Polynésie Française 202

Le site est somptueux.

Polynésie Française 203 Polynésie Française 204 Polynésie Française 205 Polynésie Française 206 Polynésie Française 207

Nous nous dirigeons ensuite vers la deuxième grotte.

Polynésie Française 208 Polynésie Française 209 Polynésie Française 210 Polynésie Française 211

Elle ressemble à la première grotte.

Polynésie Française 212 Polynésie Française 213 Polynésie Française 214

Nous prenons la route vers Papeete.

Polynésie Française 215 Polynésie Française 216

En nous rapprochant de la capitale, nous croisons plusieurs villages.

Polynésie Française 217 Polynésie Française 218 Polynésie Française 219

Nous nous dirigeons en premier lieu vers l’office de tourisme de la Polynésie.

Polynésie Française 220 Polynésie Française 221

Nous découvrons un bâtiment formidable.

Polynésie Française 222 Polynésie Française 223 Polynésie Française 224

Mais nous tenions surtout à remercier la responsable de l’office du tourisme, qui s’est occupé de planifier notre voyage. D’une gentillesse et d’un professionnalisme incroyable, elle s’est arrangés pour nous accueillir et nous faire profiter du meilleur de l’île. L’adresse de l’office est situé au boulevard de la Reine Pomare IV, Papeete 98713.

De France, nous tenons également à remercier Zvelie, qui nous a conseillé et permis de vivre ce rêve éveillé dans une région de la France où il fait bon vivre et où le partage et la fraternité est sur toutes les lèvres. Le site de l’office de tourisme est trouvable sur le http://www.tahiti-tourisme.fr

Polynésie Française 225

Nous visitons après avoir garé notre véhicule, la ville de Papeete.

Polynésie Française 226 Polynésie Française 227 Polynésie Française 228

Tous les commerces sont représentés.

Polynésie Française 229 Polynésie Française 230

Nous feuilletons un journal local. Il faut préciser que Tahiti est contrairement à ce que nombre de personnes pensent, une destination à prix non excessifs ; les restaurants ne sont pas chers et les hôtels se trouvent à tous les prix. Et ce constat est valable également pour des îles prisées comme Bora Bora. Les voyageurs du monde entier ne doivent donc plus se retenir de découvrir ce formidable archipel. Seul ou en famille, un billet d’avion chiné assez tôt dans l’année et le voyage sera inoubliable.

Polynésie Française 231 Polynésie Française 232

Nous nous dirigeons à présent vers le marché municipal.

Polynésie Française 233

L’endroit comporte des couleurs chatoyantes.

Polynésie Française 234 Polynésie Française 235 Polynésie Française 236 Polynésie Française 237 Polynésie Française 238 Polynésie Française 239

Nous faisons la connaissance avec un groupe local.

Polynésie Française 240 Polynésie Française 241

Les senteurs des îles emplissent l’endroit.

Polynésie Française 242 Polynésie Française 243

Nous continuons notre découverte de la ville.

Polynésie Française 244 Polynésie Française 245 Polynésie Française 246 Polynésie Française 247 Polynésie Française 248

Nous visitons la cathédrale.

Polynésie Française 249 Polynésie Française 250 Polynésie Française 251 Polynésie Française 252

Puis nous nous dirigeons vers l’Assemblée de l’île.

Polynésie Française 253 Polynésie Française 254

Face à elle, une statue.

Polynésie Française 255 Polynésie Française 256

L’Assemblée a été reconstruite, allant à l’encontre des désidératas des habitants qui ont jugé ce projet trop couteux.

Polynésie Française 257 Polynésie Française 258

Face à l’Assemblée, un arbre centenaire.

Polynésie Française 259

Nous rejoignons ensuite le parc Bougainville.

Polynésie Française 260 Polynésie Française 261 Polynésie Française 262 Polynésie Française 263

Le parc donne l’occasion d’effectuer une belle promenade.

Polynésie Française 264 Polynésie Française 265

La statue de Bougainville se trouve à son entrée.

Polynésie Française 266

Nous nous dirigeons vers le port de la ville.

Polynésie Française 267 Polynésie Française 268 Polynésie Française 269

Nous rejoignons notre véhicule.

Polynésie Française 270 Polynésie Française 271 Polynésie Française 272

Nous nous dirigeons vers une autre partie de la ville.

Polynésie Française 273 Polynésie Française 274 Polynésie Française 275

Nous découvrons un beau palais, représentant l’organe politique de la ville.

Polynésie Française 276 Polynésie Française 277

Il s’agit de la rue administrative du pays.

Polynésie Française 278 Polynésie Française 279 Polynésie Française 280 Polynésie Française 281

Nous rejoignons la pension Fare-suisse, dans laquelle nous resterons le temps de nous reposer.

Polynésie Française 282 Polynésie Française 283 Polynésie Française 284 Polynésie Française 285

Nous nous rendons à l’aéroport après avoir repris des forces en petit-déjeunant. Nous rendons notre véhicule et prenons un avion en direction de Bora Bora.

Polynésie Française 286 Polynésie Française 287

Une semaine plus tard, après avoir visité l’île de Bora Bora, nous retournons à Papeete. Nous louons un véhicule toujours chez Hertz.

Polynésie Française 605

Nous nous rendons sur la place centrale, à proximité de l’office du tourisme, afin de dîner ; de nombreux stands accueillent pour pas cher, les voyageurs qui désirent partager un moment de convivialité.

Polynésie Française 606 Polynésie Française 607

Les camions ambulants, véritables spécialités de l’île sont nombreux et variés.

Polynésie Française 608 Polynésie Française 609 Polynésie Française 610

Nous nous rendons ensuite à une trentaine de kilomètres, dans la pension Te Miti ; les propriétaires sont des individus d’une grande gentillesse. Nous payons la chambre 50 euros.

Polynésie Française 611 Polynésie Française 612 Polynésie Française 613

Le lendemain matin, nous arrivons au port autonome de Papeete afin de prendre un ferry en direction de Moorea.

Polynésie Française 614 Polynésie Française 615

Plusieurs ferrys circulent chaque jour.

Polynésie Française 616 Polynésie Française 617

Dans le port, un navire militaire attire l’attention.

Polynésie Française 618 Polynésie Française 619 Polynésie Française 620 Polynésie Française 621

Le ferry qui doit nous conduire à Moorea arrive.

Polynésie Française 622 Polynésie Française 623 Polynésie Française 624 Polynésie Française 625 Polynésie Française 626

Il stationne quelques instants, le temps que les voyageurs en provenance de Moorea descendent.

Polynésie Française 627 Polynésie Française 628 Polynésie Française 629

Quelques jours plus tard, nous revenons de Moorea ; nous mangeons un morceau sur la place centrale et prenons la route de l’aéroport.

Polynésie Française 829 Polynésie Française 830

Nous rendons notre véhicule et nous nous dirigeons vers le comptoir d’enregistrement.

Polynésie Française 831

Nous enregistrons nos bagages avec la compagnie LAN airlines en direction de l’île de Pâques.

Polynésie Française 832 Polynésie Française 833 Polynésie Française 834

Le vol est à 01 h 50 du matin ; nous devons patienter 5 heures.

Polynésie Française 835 Polynésie Française 836

Nous en profitons pour nous reposer en somnolant un peu dans une grande salle ouverte sur l’extérieur.

Polynésie Française 837 Polynésie Française 838

Nous grimpons dans l’avion.

Polynésie Française 839

Nous quittons Tahiti et ses îles inoubliables.

Polynésie Française 840