Hors Frontières

Portugal

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance de Madrid, en Espagne, nous apercevons la frontière du Portugal.

Frontière que nous traversons en quelques secondes sans contrôle.

Portugal 2

Nous continuons notre chemin, empruntons un rond-point.

Portugal 3

Et nous nous engageons sur l’autoroute.

Portugal 4

Le paysage défile devant nous.

Portugal 5

Nous franchissons les péages, sans parvenir à les payer, étant donné que les barrières sont ouvertes, sans possibilité d’insérer dans les automates, cartes ou monnaies. Contre notre gré, nous économiserons de l’argent. Nous apprendrons par la suite qu’il nous fallait nous arrêter à la frontière faire enregistrer notre véhicule.

Portugal 6

Nous arrivons après 200 kilomètres, dans la ville de Porto.

Portugal 7

Nous cherchons à accéder au centre ville.

Portugal 8

Le décor commence à changer, les magasins laissant la place aux vieilles pierres.

Portugal 9

Et lorsque nous apercevons les remparts de la ville.

Portugal 10

Nous nous arrêtons afin de profiter d’une vue dégagée sur la ville.

Portugal 11

La vue est splendide.

Portugal 12

Une sorte de grand village.

Portugal 13

Un souvenir s’impose.

Portugal 14

Un dernier regard nous permet de découvrir les rives droites et gauches de la ville.

Portugal 15

Nous nous dirigeons ensuite vers le centre administratif de la ville, découvrir la splendide mairie, surplombant une longue place sur laquelle, les habitants viennent savourer des cafés sur les terrasses des restaurants présents.

Portugal 16

La place recèle d’autres trésors architecturaux.

Portugal 17

Et il est un plaisir de faire partie nous aussi du décor.

Portugal 18

Nous continuons notre visite de la place.

Portugal 19

Et non loin d’elle, une belle bâtisse attire notre regard.

Portugal 20

Et encore plus loin, une autre construction atypique.

Portugal 21

Nous retournons ensuite au centre ville.

Portugal 22

Nos sens sont éveillés.

Portugal 23

Partout où nos yeux se posent, ils y découvrent des merveilles architecturales.

Portugal 24

Dont de nombreuses églises.

Portugal 25

Ou des ponts, dont le célèbre Don Luis.

Portugal 27

Nous nous garons place de la cathédrale.

Portugal 28

Nous sommes ainsi en hauteur, au centre de la ville pour en admirer les contours.

Portugal 29

Une vue étendue.

Portugal 30

Sans oublier la cathédrale qui se dévoile à nous.

Portugal 31

Alors qu’une fine pluie commence à tomber, nous traversons la place de la cathédrale afin de nous aventurer dans la vieille ville.

Portugal 32

Une autre vue sur la cathédrale nous permet de l’admirer différemment.

Portugal 33

Tout en rejoignant le centre de la vieille ville, nous admirons cette architecture ancienne, typique des villes portugaises.

Portugal 34

Là où les églises sont de véritables trésors.

Portugal 35

Et où chaque promontoire est une possibilité de prendre de la hauteur.

Portugal 36

Une architecture typique portugaise.

Portugal 37

Pour voir le monde différemment.

Portugal 38

Et au détour d’une petite ruelle.

Portugal 39

Nous rejoignons une artère centrale.

Portugal 40

Qui nous permet de rejoindre la tour des clercs.

Portugal 41

Surplombé par une place, en d’autres temps, animée.

Portugal 42

Nous rejoignons l’autre rive, en traversant le pont Don Luis.

Portugal 43

Et découvrons la ville de Porto sous un autre angle.

Portugal 44

N’hésitant pas à immortaliser cette vue sublime.

Portugal 45

Il ne nous faut pas marcher beaucoup pour rejoindre la villa nova de Gaia ou autrement pour les bilingues : ville nouvelle de Gaia, qui fait face à la ville de Porto et qui contient les caves du célèbre vin éponyme.

Portugal 46

Caves que nous visitons.

Portugal 47

La taille de ces contenants est impressionnante.

Portugal 48

Et durant notre visite, nous apprenons le procédé de fabrication de ce vin sucré. Avant de rejoindre l’extérieur ; la pluie vient de cesser de tomber.

Portugal 49

Nous rejoignons le centre ville.

Portugal 50

Et terminons notre visite par le monastère qui se situe en hauteur.

Portugal 51

Nous reprenons la route et après 200 kilomètres, nous rejoignons le sanctuaire de Fatima, dans le centre du pays.

Portugal 52

Nous pénétrons dans le sanctuaire.

Portugal 53

Ce dernier est désert ; il faut dire qu’en hivers, les pèlerins ne sont pas nombreux.

Portugal 54

Fatima est ainsi que la ville de Lourdes, sainte. D’ordinaires, des pèlerins arrivent en masse du monde entier, apercevoir l’endroit dans lequel, la vierge Marie est apparue à trois bergers au 20ème siècle.

Portugal 55

Après enquête de l’église catholique et validation de l’apparition, deux églises ont été construites, dont la deuxième plus grande église du monde.

Portugal 56

Que nous découvrons.

Portugal 57

Et dans laquelle nous nous recueillons.

Portugal 58

Nous pouvons en apercevoir l’immensité, des places libres s’étendant à perte de vue.

Portugal 59

Nous quittons l’église et sortons en direction de la basilique.

Portugal 60

La nuit tombe sur le sanctuaire ; la basilique s’illumine de mille feux.

Portugal 61

Sur notre gauche, l’endroit où la vierge Marie est apparue aux bergers.

Portugal 62

Nous continuons notre route en direction de la basilique.

Portugal 63

Et nous franchissons la porte d’entrée ; le spectacle à l’intérieur est majestueux.

Portugal 64

A chaque endroit autour de la nef, la basilique comprend des peintures d’époque qui respirent la dévotion.

Portugal 65

Après une prière et avoir allumé quelques bougies, nous quittons ce lieu de recueillement afin de rejoindre notre hôtel Dom Goncalo et spa.

Portugal 66

Le lendemain matin, vers 6 heures, après un rapide petit-déjeuner, nous rejoignons la ville de Bathala.

Portugal 67

Qui comprend un monastère sublimement baroque.

Portugal 68

La luminosité peu développée à cette heure matinale développe un côté grandiose de l’édifice.

Portugal 69

Et la pénombre rajoute au lieu, un côté obscur intéressant.

Portugal 70

Juste avant le lever du jour, le monastère se baigne d’une auréole intense.

Portugal 71

Jusqu’à se laisser découvrir.

Portugal 72

Et apparaître enfin.

Portugal 73

Comme nous l’avions imaginé : immense et séculaire.

Portugal 74

Nous reprenons ensuite, la route en direction de la capitale : Lisbonne.

Portugal 75

Nous entrons dans la ville de Lisbonne par sa banlieue.

Portugal 76

Qui nous surprend par l’immensité de ses tours de brique.

Portugal 77

Nous continuons notre route ; la circulation y est fluide.

Portugal 78

La ville s’offre à nous.

Portugal 79

Et après plusieurs ronds-points.

Portugal 80

Et autant de parcs dépassés.

Portugal 81

Nous atteignons les halles de la ville qui se trouvent sur ce qui semble être un ancien lieu de culte musulman.

Portugal 83

Nous reprenons notre route.

Portugal 84

La ville commence à s’orner de sa couleur dominante : le blanc.

Portugal 85

Les bâtiments semblent neufs.

Portugal 86

Et les places attirent le chaland.

Portugal 87

Et les regards.

Portugal 88

A un croisement, certaines ruelles sont colorées.

Portugal 89

Mais rapidement, le blanc coutumier de la ville reprend le dessus.

Portugal 90

Et ce partout dans la ville.

Portugal 91

Nous continuons notre route.

Portugal 92

Jusqu’à ce que nous arrivions à l’assemblée de la République et découvrions le summum de la pureté.

Portugal 93

Un tramway plus loin.

Portugal 94

Nous découvrions une belle église.

Portugal 95

Aux abords d’un parc d’une verdure éclatante.

Portugal 96

Il nous faut ensuite reprendre la voiture afin de découvrir le pont du 25 avril, qui nous fait immédiatement penser au Golden Gate de San Francisco.

Portugal 97

Un véritable décor de carte postale.

Portugal 98

Duquel nous nous rapprochons.

Portugal 99

Sans omettre de passer à côté du Christ rédempteur, qui n’est pas sans nous rappeler le Christ majestueux de la baie de Rio de Janeiro, au Brésil, une ancienne colonie portugaise.

Portugal 100

Nous longeons l’océan Atlantique en voiture.

Portugal 101

Puis ensuite à pied.

Portugal 102

Et tombons sur une abbaye semblant sortir de nulle part.

Portugal 103

Nous prenons notre temps.

Portugal 104

Située autour d’une place faîte de musées.

Portugal 105

Avec du recul, la vue est encore plus belle.

Portugal 106

Et de fontaines aux mille formes.

Portugal 107

Son jet est par ailleurs puissant.

Portugal 108

Nous pénétrons au sein de la chapelle de l’abbaye.

Portugal 109

L’édifice est vaste et de l’intérieur, nous pouvons en ressentir l’immensité. Néanmoins, il n’en est pas moins recherché pour autant.

Portugal 110

Vouant un véritable culte à Vasco de Gama, célèbre explorateur portugais.

Portugal 111

De nombreux touristes viennent lui rendre grâce.

Portugal 112

En sortant, nous pouvons apercevoir devant nous, un monument commémoratif.

Portugal 113

Que nous rejoignons à pied en traversant une simple route.

Portugal 114

Apercevant au passage un petit port.

Portugal 115

Et l’étendue de l’océan.

Portugal 116

Visitant au passage la célèbre tour de Belém, une des fiertés de la ville.

Portugal 117

Nous passons une bonne dizaine de minutes à l’admirer.

Portugal 118

Nous refaisons demi-tour et nous nous rendons place du commerce, profiter d’un des lieux centraux de la ville.

Portugal 119

Juste face à l’océan.

Portugal 120

Et sur laquelle, nous nous détendons.

Portugal 121

Elle nous permet de rejoindre les ruelles typiques sous-jacentes.

Portugal 122

Et d’admirer l’architecture des bâtiments d’habitation.

Portugal 123

Nous atteignons ensuite la cathédrale.

Portugal 124

Ce qui nous permet de nous engouffrer dans le Lisbonne traditionnel.

Portugal 125

Et ce jusqu’au château Saint-Georges.

Portugal 126

Et ses figures enchanteresses.

Portugal 127

Nous continuons notre balade.

Portugal 128

Repassons devant la cathédrale.

Portugal 129

Et arpentons la descente vers la place du commerce.

Portugal 130

Certains arbres sont centenaires.

Portugal 131

Et accompagnent notre choix d’un restaurant traditionnel.

Portugal 132

Avant de quitter la ville, nous profitons encore de cette place sublime.

Portugal 133

Et la quittons difficilement.

Portugal 134

Un dernier parc sur le bord de mer nous fait déjà regretter ce départ.

Portugal 135

Nous circulons en direction de l’Algarve, vaste région portugaise du Sud.

Portugal 136

Le paysage est aride, desséché.

Portugal 137

Et c’est dans ce désert pourtant habité, que nous rejoignons la ville de Portimao.

Portugal 138

Portimao est une ville balnéaire.

Portugal 139

Qui possède une température constante tout au long de l’année.

Portugal 140

La vie y semble agréable.

Portugal 141

Et les palmiers semblent s’accommoder de ce lieu de villégiature.

Portugal 142

Nous arpentons la plage des roches.

Portugal 143

Qui semble infinie.

Portugal 145

Les quais de berge nous appellent.

Portugal 146

Et au milieu de cette carte postale.

Portugal 147

Les enfants barbotent les pieds dans le sable.

Portugal 149

Nous conduisons une bonne heure afin de rejoindre le cap Saint-Vincent, le point le plus méridional du Portugal.

Portugal 150

Le paysage est découpé à la serpe.

Portugal 151

Préservé ainsi depuis des milliers d’années.

Portugal 152

Il en découle une nature encore sauvage.

Portugal 153

Paradis méconnu des touristes.

Portugal 154

Mais qui s’avère être un régal pour les yeux.

Portugal 155

Peu habitués à un tel spectacle.

Portugal 156

Où les éléments s’entremêlent.

Portugal 157

Et les vagues s’entrechoquent contre les falaises abruptes.

Portugal 159

Quelle douce sensation de nous sentir uniques.

Portugal 160

Au milieu de nulle part.

Portugal 161

Et de redécouvrir la patience.

Portugal 162

Epuisés par un tel périple.

Portugal 163

Mais revigorés de bonheur.

Portugal 164

Nous attendons avec ferveur le coucher du soleil.

Portugal 165

Une palette de couleurs qui s’éteint.

Portugal 166

Le peintre a rangé son chevalet et nous faisons de même.

Portugal 167

Nous rejoignons la ville et un dernier château s’offre à nous.

Portugal 168

Avant de rejoindre un petit village et de nous asseoir à la terrasse d’un restaurant. Nous nous essayons alors à la langue : le Portugais.

– Bonjour. Bom dia. (bon DI-a)
– Comment allez-vous ? Como vai você? (ko-mou vaï vocé)
– Très bien, merci. Muito bem, obrigado. (MOUÏ-to BE~IN, o-bri-GA-dou)
– Quel est votre nom ? Como se chama ? (KO-mo si CHA-ma)
– Mon nom est Ludovic. Me chamo Ludovic (mi CHA-mou Ludovic)
– Heureux de vous rencontrer. Muito prazer em conhecê-lo. (MOUÏ-tou pra-ZÈR co-gne-SÈR-o)
– S.v.p. Por favor.
– Merci. Obrigado.
– Il n’y a pas de quoi. De nada.
– Je ne comprends pas. Não entendo. (X)
– Excusez-moi. Desculpe.
– Désolée je parle Français. Desculpe falo Francês
– Parlez-vous français ? Fala francês ?
– Y a il quelqu’un qui parle français ici ? Alguém fala francês ? (X)
– Non Não (Nan-on)
– Je suis désolé. Desculpe.
– Au revoir . Até logo.

Le serveur nous apporte le menu ; la cuisine traditionnelle est simple , mais succulente.

Nous commençons par une entrée avec au choix :

– une soupe de poisson ;
– des petiscos : tapas portugais ;
– une petite salade de poulpe ;
– des légumes grillés ;
– des boulettes de morues, appelées bouliniches de bacalhau.

En plat principal, nous pouvons choisir :

– L’açorda de mariscos, sorte de panade servie avec de l’ail, de l’huile, des œufs, de la coriandre, des crevettes, des palourdes, des clovisses, des épices.
– Le caldo verde, potage de pommes de terre et de choux galiciens émincés, agrémenté de rondelles de saucisse plus ou moins épicée.
– Le bacalhau (la morue), séchée ou salée.
– La caldeirada, sorte de bouillabaisse.
– La cataplana, une tajine typique en cuivre.
– Le lombo, filet de porc.
– Les côtelettes de porc.
– La carne de porco alentejana, à base de morceaux de filet de porc cuits avec des épices (coriandre), du saindoux, des baies de poivron rouge, de l’ail et de l’huile d’olive, cuit à l’étouffée avec des palourdes.
– Les chouriços, saucisses de porc.
– Le cochon de lait.
– Les tripes de veau à la mode de Porto.
– La Francesinha, « la petite Française », sorte de croque-madame largement saucé.
-Le bife à portuguesa, steak servi sur un lit de frites et nappé de tranches de bacon.
– Le frango piri piri, poulet grillé et sauce à base d’huile d’olive et de piments.
– Le frango no churrasco (poulet cuit à la braise).
-Le cozido à Portuguesa, sorte de pot-au-feu.
-Le lecabrito , viande grillée.

Nous terminons par une tarte maison à base d’orange, de cannelle et d’amande. Le tout pour quelques euros.

Nous quittons ainsi le Portugal, ses paysages magnifiques et ses habitants, d’une gentillesse sans borne et avec un sourire sincère, toujours prompts à vous renseigner ou à vous aider.