Hors Frontières

Tuvalu

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

En provenance des Fidji, nous embarquons pour Tuvalu.

Nous embarquons avec la compagnie Air Fidji, seule localisation possible pour rejoindre l’île ; le trajet dure 3 heures et coûte prés de 300 euros.

Tuvalu 1

Dans l’avions, nous remplissons la carte d’embarquement.

Tuvalu 2 Tuvalu 3

Nous nous reposons un peu.

Tuvalu 4 Tuvalu 5 Tuvalu 6

Un repas léger nous est offert. Nous passons le temps en regardant la vue de l’océan.

Tuvalu 7 Tuvalu 8

L’archipel apparaît sous nos pieds.

Tuvalu 9 Tuvalu 10 Tuvalu 11

Nous atterrissons dans cet archipel très peu visité par les touristes ; au grand maximum, quelques Français tous les 2 ans.

Tuvalu 12

Nous atterrissons ; nous rejoignons l’aéroport de Funafuti, Funafuti étant le nom de l’île et non celui d’une ville : l’archipel ne comporte pas de capitale.

Tuvalu 14 Tuvalu 15

Nous attendons de passer par le poste frontière ; en attendant, nous sommes autorisés à sortir de l’aéroport, sans avoir notre tampon d’autorisation d’entrée pour fumer une cigarette ou s’aérer. A plusieurs reprises, en attendant que la file se décongestionne, nous entrons et sortons. Il faut dire que l’aéroport est ouvert aux quatre vents.

Tuvalu 16 Tuvalu 17 Tuvalu 18 Tuvalu 19

Nous obtenons notre tampon d’entrée, gratuitement pour un mois. On ne nous demande même pas notre billet retour.

Tuvalu 20

Nous récupérons nos bagages et rejoignons l’extérieur.

Tuvalu 21

Pour ce faire, nous sommes obligés à nouveau de passer par le contrôle immigration ; on ne nous contrôle même pas.

Tuvalu 22

Nous rejoignons immédiatement la seule banque du pays afin de faire le change de notre monnaie ; l’argent australien en ce qui concerne les billets a cours ; les pièces quant à elles sont de Tuvalu.

Tuvalu 23 Tuvalu 24 Tuvalu 25

Nous faisons connaissance avec un chauffeur qui nous servira de conducteur toute la durée de notre séjour ; il nous demande 30 euros par jour, tout compris. Il s’appelle Nim et est joignable au 90 29 84.

Tuvalu 26

Immédiatement, nous traversons Funafuti ville ou du moins, une ville sur l’île de Funafuti, le pays ne possédant pas de capitale.

Tuvalu 27 Tuvalu 29 Tuvalu 30

Les maisons sont faîtes avec des tôles ondulées pour la plupart d’entre elles.

Tuvalu 31 Tuvalu 32 Tuvalu 33

Quelques petits commerces sont disséminés sur la route.

Tuvalu 34 Tuvalu 35 Tuvalu 36

Notre chauffeur est véritablement un homme d’une gentillesse extrême. Toujours attentif, il n’hésite pas à nous faire la présentation de son pays qui ne reçoit vraiment pas beaucoup de touristes ; le dernier Français qu’il a croisé remonte à 10 ans. Quel dommage puisque l’$ile est un véritable paradis.

Tuvalu 37 Tuvalu 38 Tuvalu 39 Tuvalu 40

Et contrairement à ce que les climatologues racontent, les Tuvalu ne disparaîtrons pas dans 40 ans avec une légère montée des eaux, le pays étant assez bien préparé pour résister à tout, comme il sait résister aux cyclones qui le frappent durant la saison des pluies.

Tuvalu 41 Tuvalu 42 Tuvalu 43

Nous rejoignons le côté Nord de l’île.

Tuvalu 44 Tuvalu 46 Tuvalu 47

Il faut 30 minutes pour rejoindre le point le septentrional.

Tuvalu 48 Tuvalu 49 Tuvalu 50 Tuvalu 51

Sur le bas côté, de nombreux cadavres de véhicules.

Tuvalu 52 Tuvalu 53 Tuvalu 54 Tuvalu 55

Ainsi que des maisons qui tiennent à peine debout.

Tuvalu 56 Tuvalu 57 Tuvalu 59 Tuvalu 60 Tuvalu 61

Nous arrivons à la fin de l’île.

Tuvalu 62 Tuvalu 63 Tuvalu 65

Le décor est splendide.

Tuvalu 66 Tuvalu 67 Tuvalu 68 Tuvalu 69 Tuvalu 70

A perte de vue, une eau bleu turquoise.

Tuvalu 71 Tuvalu 72

Notre chauffeur nous accompagne.

Tuvalu 73

Nous sommes vraiment seuls au monde.

Tuvalu 74 Tuvalu 75 Tuvalu 76 Tuvalu 77

Nous pouvons apercevoir le corail qui se dresse sous nos pieds.

Tuvalu 79 Tuvalu 80

Nous faisons connaissance avec un pêcheur au harpon.

Tuvalu 81 Tuvalu 82 Tuvalu 83

Nous pouvons avancer loin en ayant toujours de l’eau jusqu’aux genoux.

Tuvalu 84 Tuvalu 85 Tuvalu 86 Tuvalu 87 Tuvalu 88

Un autre pêcheur entre dans l’eau.

Tuvalu 89

Nous reprenons la route.

Tuvalu 90

Nous nous arrêtons après avoir aperçu une famille cherchant des coquillages.

Tuvalu 91 Tuvalu 92 Tuvalu 93 Tuvalu 94 Tuvalu 95

Face à nous, la route principale du pays ; paradoxe, elle mesure la largeur du pays.

Tuvalu 96 Tuvalu 97 Tuvalu 98

Nous nous arrêtons sur le bas côté. Nous nous lions d’amitié avec des travailleurs manuels.

Tuvalu 99 Tuvalu 100 Tuvalu 101 Tuvalu 102 Tuvalu 103

Des bateaux se trouvent non loin du rivage ; ils traitent le sable afin d’augmenter artificiellement la taille de l’île.

Tuvalu 103' Tuvalu 104 Tuvalu 105

Face à eux, un pêcheur.

Tuvalu 106 Tuvalu 107 Tuvalu 108 Tuvalu 109 Tuvalu 110

Nous continuons notre route. Le décor alentour semble apocalyptique.

Tuvalu 111 Tuvalu 112

La gestion des déchets est difficile pour les fonctionnaires locaux.

Tuvalu 113 Tuvalu 114 Tuvalu 115

Une grosse carcasse de bateau git sur le sable.

Tuvalu 116 Tuvalu 117 Tuvalu 118 Tuvalu 119 Tuvalu 120 Tuvalu 121

Nous l’admirons sous toutes les coutures.

Tuvalu 122 Tuvalu 123

Nous visitons un garage, le seul de l’île.

Tuvalu 124

Nous nous dirigeons à présent vers le coeur de Funafuti.

Tuvalu 125 Tuvalu 126

Sur notre gauche, un cimetière. Il s’agit du seul cimetière de l’île, les habitants pouvant enterrer leur proche devant leurs habitations.

Tuvalu 127 Tuvalu 128 Tuvalu 129

Des enfants se font engueuler car ils jouent avec les pierres qui ornent les tombes.

Tuvalu 130 Tuvalu 131 Tuvalu 132 Tuvalu 133

Nous reprenons notre route.

Tuvalu 134 Tuvalu 135 Tuvalu 136 Tuvalu 137 Tuvalu 138

Nous nous dirigeons à présent vers le Sud de l’île.

Tuvalu 139 Tuvalu 140

Le chauffeur nous arrête dans un restaurant tenu par des chinois ; il s’agit de la population étrangère majoritaire de l’île.

Tuvalu 141 Tuvalu 142 Tuvalu 143 Tuvalu 144

Nous mangeons pour une dizaine d’euros.

Tuvalu 145 Tuvalu 146

Nous nous dirigeons ensuite vers l’hôtel de ville.

Tuvalu 147 Tuvalu 148 Tuvalu 149 Tuvalu 150

Nous faisons la connaissance de Chris, le responsable des rangers de la réserve du pays ; nous irons en bateau avec lui le lendemain et découvrirons un des plus beaux paysages au monde ; pour toute la journée, le tarif gouvernemental fixé est de 200 dollars australien.

Tuvalu 151

Nous découvrons non loin de là, la cathédrale du pays.

Tuvalu 152 Tuvalu 153 Tuvalu 154 Tuvalu 155

Nous reprenons la route.

Tuvalu 156 Tuvalu 157 Tuvalu 158

Nous arrivons sur la piste de l’aéroport, qui est à notre grande surprise, la route principale de l’île.

Tuvalu 159 Tuvalu 160 Tuvalu 161 Tuvalu 162

Face à elle, les bureaux du gouvernement.

Tuvalu 163 Tuvalu 164 Tuvalu 165 Tuvalu 166

Nous nous promenons sur la piste de l’aéroport. Un avion atterrit chaque semaine ; le reste du temps, la piste est un terrain de jeu grandeur nature.

Tuvalu 167 Tuvalu 168 Tuvalu 169 Tuvalu 170 Tuvalu 171

Nous parvenons jusqu’au côté Sud de l’île.

Tuvalu 172 Tuvalu 173 Tuvalu 174 Tuvalu 175

Nous découvrons une sorte d’hôpital.

Tuvalu 176 Tuvalu 177

De l’aéroport, il nous faut moins de 10 minutes pour rejoindre le point le plus méridional de l’île.

Tuvalu 178 Tuvalu 179 Tuvalu 180 Tuvalu 181

Nous garons notre véhicule.

Tuvalu 182

Nous effectuons le reste de notre découverte à pied.

Tuvalu 184 Tuvalu 185 Tuvalu 186

De nombreux petits galets se trouvent sous nos pieds.

Tuvalu 187 Tuvalu 188 Tuvalu 189

A notre gauche, l’île est frappée par de grosses vagues de l’Océan Pacifique.

Tuvalu 190 Tuvalu 191 Tuvalu 192 Tuvalu 193

Ce qui change radicalement avec le lagon qui se trouve sur notre droite.

Tuvalu 194 Tuvalu 195 Tuvalu 196 Tuvalu 197 Tuvalu 198

Un sentiment de solitude nous domine.

Tuvalu 199

Nous retournons sur nos pas ; nous discutons avec des habitants qui nous questionne, encore surpris de découvrir un voyageur étranger en ces lieux reculés.

Tuvalu 200

Des travailleurs déchargent une barque.

Tuvalu 201 Tuvalu 202 Tuvalu 203 Tuvalu 204

En face de nous, un bateau qui retire le sel de l’eau.

Tuvalu 205

Une jolie jeune fille possède une coiffe faîte en fleurs.

Tuvalu 206 Tuvalu 207

Nous marchons et faisons connaissance avec un homme qui symbolise son pays : la force tranquille.

Tuvalu 208 Tuvalu 209

Un peu plus loin, une femme dans la même position.

Tuvalu 210 Tuvalu 211 Tuvalu 212

Des travaux étant entrepris sur la route, la seule et l’unique ; nous devons attendre 20 minutes avant d’être autorisés à passer.

Tuvalu 213 Tuvalu 214

Nous croisons un garçon de bas âge, maquillé comme une fille ; le chauffeur nous raconte que sur l’île et souvent dans le Pacifique, si une famille a eu plusieurs garçons, le quatrième sera considéré comme la fille de la maison afin de pouvoir aider aux charges quotidiennes ; dés son plus jeune âge, il sera accoutré et maquillé en tenant le rôle de cette fille qu’ils n’ont pas eue.

Tuvalu 215 Tuvalu 216

Nous faisons quelques emplettes dans un supermarché local.

Tuvalu 217 Tuvalu 218

Nous rejoignons l’aéroport : il est devenu un terrain de jeu.

Tuvalu 219 Tuvalu 220 Tuvalu 221

Tous les sports sont représentés.

Tuvalu 222 Tuvalu 223

Les motos sont le moyen de déplacement le plus facile de l’île ; les touristes peuvent également en louer.

Tuvalu 224

L’ambiance est bon enfant.

Tuvalu 225

Les gens sont heureux.

Tuvalu 226 Tuvalu 227 Tuvalu 228 Tuvalu 229

Nous retournons au centre de l’île.

Tuvalu 230 Tuvalu 232

Nous découvrons notre auberge : le Wamasiri lodge, réservée pour une trentaine d’euros la nuit.

Tuvalu 233 Tuvalu 234 Tuvalu 235 Tuvalu 236

L’auberge qui ne paye pas de mine reste acceptable.

Tuvalu 237 Tuvalu 238 Tuvalu 239 Tuvalu 240

Une fois nos affaires déposées, nous partons à la rencontre de l’île à pied. Nous effectuons quelques achats de produits de premières nécessités.

Tuvalu 241 Tuvalu 242 Tuvalu 243 Tuvalu 244

Nous passons un agréable moment dans un bar.

Tuvalu 245 Tuvalu 246

Et nous tuons le temps face au lagon en attendant que le soleil se couche.

Tuvalu 247 Tuvalu 248 Tuvalu 249 Tuvalu 250

Dans la nuit noire, nous rentrons à l’auberge.

Tuvalu 251 Tuvalu 252 Tuvalu 253

Nous nous arrêtons dans une boulangerie traditionnelle après avoir senti une bonne odeur de pain chaud.

Tuvalu 254 Tuvalu 255 Tuvalu 256

Nous avons l’auberge pour nous.

Tuvalu 257

Le lendemain matin, un chauffeur vient nous chercher sur sa mobylette.

Tuvalu 258

Nous retrouvons Chris, notre rangers : il s’agit d’un homme exceptionnel qui va nous faire vivre en une journée, une expérience formidable et unique : il peut être joint au 20 489 ou 902 489.

Tuvalu 259

En l’attente du départ, nous arpentons les ruelles des maisons qui semblent constituer un petit village.

Tuvalu 260 Tuvalu 261 Tuvalu 262 Tuvalu 263

Un homme travaille sur une légère embarcation.

Tuvalu 264

Le collègue de Chris prépare le bateau qui nous servira la journée.

Tuvalu 265 Tuvalu 266

Nous grimpons à bord.

Tuvalu 267 Tuvalu 268 Tuvalu 269 Tuvalu 270

Durant cette journée, Chris en profitera pour pêcher à l’ancienne.

Tuvalu 271

C’est alors que des dauphins sauvages nous accompagnent.

Tuvalu 272 Tuvalu 273 Tuvalu 274 Tuvalu 275 Tuvalu 276

Chris quant à lui, pêche.

Tuvalu 277

Nous apercevons la première île sur laquelle nous allons accoster : l’île Tepuka.

Tuvalu 278 Tuvalu 279 Tuvalu 280 Tuvalu 281

Nous nous approchons de l’île.

Tuvalu 282 Tuvalu 283 Tuvalu 284

Nous posons pied sur le sable.

Tuvalu 285 Tuvalu 286 Tuvalu 287 Tuvalu 288

La végétation est dense.

Tuvalu 289 Tuvalu 290 Tuvalu 291 Tuvalu 292

Les couleurs de l’eau sont idylliques.

Tuvalu 293

Une véritable vie animale s’est développée sur l’île.

Tuvalu 294 Tuvalu 295 Tuvalu 296

Le décor est celui d’une carte postale.

Tuvalu 297 Tuvalu 298 Tuvalu 299 Tuvalu 300

Nous décidons de plonger à la découverte des fonds marins.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Un vieux canon rouillé traîne près du bord.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Le corail est magnifique ; il s’étend à perte de vue.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Nous retournons sur l’île.

Tuvalu 312 Tuvalu 313 Tuvalu 314 Tuvalu 315 Tuvalu 316 Tuvalu 317

Nous rejoignons le bateau.

Tuvalu 318 Tuvalu 319

Nous quittons malgré nous cet endroit.

Tuvalu 320

Nous profitons d’un soleil de plomb. Mais, en l’espace de deux heures d’exposition, nous serons victimes d’un coup de soleil violent, un des plus forts jamais ressentis par nos corps. Il nous faudra au moins 2 semaines pour nous en remettre.

Tuvalu 321 Tuvalu 322 Tuvalu 323

En l’attente, nous profitons de ce spectacle grandiose.

Tuvalu 324

Surtout, lorsqu’en frappant la coque du bateau, des milliers d’oiseaux s’élèvent dans les airs.

Tuvalu 325 Tuvalu 326 Tuvalu 327

Nous reprenons notre route ; sur le chemin, à deux reprises, Chris parviendra à pêcher deux gros poissons.

Tuvalu 328 Tuvalu 329 Tuvalu 330

Nous arrivons à présent sur l’île de Fualupa.

Tuvalu 332 Tuvalu 333 Tuvalu 334 Tuvalu 335

L’eau est encore plus transparente que sur l’île précédente.

Tuvalu 336 Tuvalu 337 Tuvalu 338 Tuvalu 339

Chris et son acolyte s’enfoncent sur l’île.

Tuvalu 340 Tuvalu 341

Chris m’indique que son travail dans la zone de protection consiste à protéger les espèces vivantes.

Tuvalu 342

Il m’indique les traces laissées par une tortue géante.

Tuvalu 343

Il creuse et des oeufs de tortues apparaissent.

Tuvalu 345 Tuvalu 346 Tuvalu 347 Tuvalu 348 Tuvalu 349

Il doit les extirper afin de les changer d’endroit.

Tuvalu 350

Et ce, dans le but de les compter et de les protéger des prédateurs.

Tuvalu 351

Durant une demi-heure, les oeufs sont extirpés du sol délicatement.

Tuvalu 352 Tuvalu 353 Tuvalu 354 Tuvalu 355 Tuvalu 356

Il en comptera près de 102, malgré quelques oeufs brisés.

Tuvalu 357 Tuvalu 358 Tuvalu 359

Il les replace en terre juste à côté.

Tuvalu 360 Tuvalu 361

Nous passons prés d’une heure sur l’île.

Tuvalu 362 Tuvalu 363 Tuvalu 364

A nouveau, des oiseaux s’élèvent dans le ciel.

Tuvalu 365

Nous ne résistons pas à l’envie de plonger dans la mer.

Tuvalu 366 Tuvalu 367 Tuvalu 368

Le corail est encore plus beau que lors de notre précédente plongée.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Nous faisons attention de ne pas le casser ; il est fragile.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

En outre, le corail permet le développement d’une biodiversité unique.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Les poissons aiment particulièrement s’y retrouver afin de se nourrir et se protéger des prédateurs.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Nous reprenons la route.

Tuvalu 387 Tuvalu 388 Tuvalu 389 Tuvalu 390

Plusieurs couches de bleu correspondent à différentes profondeurs de l’eau.

Tuvalu 391 Tuvalu 392 Tuvalu 393 Tuvalu 394

L’île de Quafatu apparaît devant nous.

Tuvalu 395 Tuvalu 396 Tuvalu 397

Nous y accostons.

Tuvalu 398 Tuvalu 399 Tuvalu 400

Nous nous y baignerons après.

Tuvalu 402 Tuvalu 403 Tuvalu 404 Tuvalu 405

Avant une autre plongée, Chris veut nous préparer à l’ancienne le poisson qu’il a pêché auparavant.

Tuvalu 406 Tuvalu 407 Tuvalu 408 Tuvalu 409

Il récupère des feuilles de cocotiers séchées.

Tuvalu 410

Il se désaltère.

Tuvalu 411 Tuvalu 412

Et trouve sur cet îlot perdu, une paire de lunettes de soleil.

Tuvalu 413 Tuvalu 414 Tuvalu 415 Tuvalu 416

Le soleil cogne fortement.

Tuvalu 417 Tuvalu 418 Tuvalu 419

Le poisson est posé sur une grille naturelle.

Tuvalu 420 Tuvalu 421 Tuvalu 422

Après nous être régalé, nous effectuons une petite séance de snorkelling.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Le fond marin nous attire.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Nous reprenons le chemin.

DCIM100GOPRO

Au coeur du lagon, nous replongeons.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Nous naviguons dans le lagon.

Tuvalu 434 Tuvalu 435 Tuvalu 436

Nous apercevons les restes rouillés d’une machine.

Tuvalu 437 Tuvalu 438 Tuvalu 439 Tuvalu 440

C’est à ce moment que Chris nous enjoint de nous jeter à l’eau.

Tuvalu 441

Nous nous exécutons et assistons à un des plus formidables spectacles que nous ayons vu dans notre vie.

Tuvalu 442 Tuvalu 443

Face à nous, une raie manta majestueuse qui tourne autour ed nous et se laisse filmer sous toutes les coutures.

Tuvalu 444 Tuvalu 445

Elle s’éloigne de manière majestueuse en battant des nageoires, un peu comme un oiseau.

Tuvalu 446

Il est à présent l’heure de rentrer.

Tuvalu 447 Tuvalu 448 Tuvalu 449

Il nous faudra une heure de navigation pour rejoindre Funafuti.

Tuvalu 450 Tuvalu 451 Tuvalu 452 Tuvalu 453 Tuvalu 454

Après une bonne nuit de sommeil, le lendemain nous passons une journée de farniente.

Tuvalu 455 Tuvalu 456

Le surlendemain, nous découvrons un peu plus en profondeur l’îlot de Funafuti.

Tuvalu 457 Tuvalu 458

Le soir, nous rentrons à l’auberge.

Tuvalu 459

Nous mangeons de manière traditionnelle à même le sol.

Tuvalu 460 Tuvalu 461

Le lendemain matin, nous nous dirigeons vers l’aéroport afin de prendre notre vol en direction des Fidji. Nous découvrons près de l’aéroport, un quartier moderne, le seul de l’île.

Tuvalu 462 Tuvalu 463 Tuvalu 464 Tuvalu 465

Notre vol est à midi ; il est 9 heures ; nous avons le temps d’arpenter l’île.

Tuvalu 466 Tuvalu 467

Les différentes îles sont indiquées.

Tuvalu 468

Face à nous, le bureau des télécommunications. Il faut préciser que nos portables européens ne passent pas sur l’île.

Tuvalu 469 Tuvalu 470

Nous nous rendons à l’aéroport afin de procéder à l’enregistrement de nos bagages.

Tuvalu 471 Tuvalu 472 Tuvalu 473 Tuvalu 474

La délivrance de nos billets se fait de manière manuelle.

Tuvalu 475

Quelques panneaux égayent l’endroit.

Tuvalu 476

Un seul bar est disponible dans l’aéroport ; nous y goutons quelques spécialités locales.

Tuvalu 477 Tuvalu 478

Nous traversons la piste de l’aéroport.

Tuvalu 479

Un camion de pompier inspecte la piste.

Tuvalu 480

Nous traversons une sorte de zone industrielle.

Tuvalu 481 Tuvalu 482

Un jardinier coupe l’herbe sur l’unique pelouse du pays.

Tuvalu 483 Tuvalu 484 Tuvalu 485

La côte Est de l’île est battu par des vents violents, rien à voir avec la côte Ouest qui borde le lagon.

Tuvalu 486 Tuvalu 487 Tuvalu 488 Tuvalu 489

Nous retournons à l’aéroport.

Tuvalu 490 Tuvalu 491

Sur les arbres, des bouteilles recueillent le jus des palmiers.

Tuvalu 492

Un garde sécurité dans l’aéroport sépare les arrivées des départs. Nous lui conseillons de noter sur les panneaux qu’il a du mal à agencer correctement, des numéros afin de ne pas être en difficulté à chaque montage.

Tuvalu 493

Le camion de pompier à présent laisse retentir sa sirène. La piste est vidée de tout occupant.

Tuvalu 494 Tuvalu 495 Tuvalu 496 Tuvalu 497

Nous faisons connaissance avec un Sud africain mandaté par une entreprise locale ; après 3 mois, il trouve le temps long.

Tuvalu 498

Le camion de pompier s’arrête.

Tuvalu 499 Tuvalu 500

Un avion atterrit là où quelques heures auparavant, la vie foisonnait.

Tuvalu 501 Tuvalu 502

Des passagers en descendent.

Tuvalu 503 Tuvalu 504 Tuvalu 505

Nous passons le contrôle de l’immigration ; une simple formalité.

Tuvalu 506

Nous embarquons dans l’avion.

Tuvalu 507

Nous décollons.

Tuvalu 509 Tuvalu 510 Tuvalu 511

Tuvalu s’éloigne.

Tuvalu 512 Tuvalu 513

Nous pouvons enfin nous reposer.

Tuvalu 514