Hors Frontières

Russie

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 17 098 242 km2, la Russie autrement nommée Fédération de Russie possède une population de 143 666 931 habitants.

Son unité monétaire est le Rouble Russe depuis le 1er janvier 1998. (Symbole officiel : Р )

La Russie compterait en 2014, environ 90 % de croyants et environ 10 % d’athées ou d’indécis. Parmi la population russe 79,6% se dit Chrétien orthodoxe, et 7,1% se dit Musulman.

La Russie possède des frontières terrestres avec 16 pays (dans l’ordre inverse des aiguilles d’une montre, en partant du plus au nord) : la Norvège, la Finlande, l’Estonie, la Lettonie, la Biélorussie, la Lituanie, la Pologne, l’Ukraine, la Géorgie, l’Azerbaïdjan, le Kazakhastan, la Chine, la Mongolie et la Corée du Nord. Elle possède également des frontières avec deux républiques séparatistes de Géorgie, l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud.

La Russie s’étend approximativement sur 9 000 km d’ouest en est, 3 000 km du nord au sud.

Moscou en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Saint-Pétersbourg et Novossibirsk.

D’un point de vue historique, la Russie a un passé mouvementé, qui a évolué au gré des invasions et des guerres. Ab initio, la Russie de Kiev, situé sur l’actuel territoire d’Ukraine a été le berceau de la Russie. Se situant sur le territoire de Kiev, la Rus’ de Kiev n’a cessé de se développer englobant une partie de la Russie occidentale et de la Biélorussie. Fondé par les Vikings (puis par la dynastie des Riourikides), cet état s’est agrandi par la concours de Vladimir en 988. C’est à cette même époque que le christianisme orthodoxe apparait. A sa mort, l’état est divisé en principautés réparties entre ses descendants, cependant dès 1226 un peuple nomade guerrier venu de Mongolie, appelé Tataro-Mongols par les Russes, attaque les principautés, et entre 1237 et 1242, les armés russes sont défaites les unes après les autres ; une suzeraineté va apparaitre par la suite. Du XIIIème au XVIème siècle, l’une de ces principautés, la Moscovie (dont la capitale est Moscou), dirigée par des princes habiles, annexe progressivement toutes les autres pour devenir la Russie. Le prince Dimitri IV de Russie vaincu une première fois les Mongols à la bataille de Koulikovo (1380). Cependant ce mouvement sera freiné par le partage des territoires entre les descendants de Dimitri donnant lieu à une guerre civile. Finalement, c’est Ivan III de Russie qui libèrera la Russie des jougs mongols. Il va quadrupler la taille du territoire, et désireux tout comme lieu de poursuivre le projet de son aïeul Vladimir, son fils va poursuivre cet expansion. Cependant l’extinction de la dynastie Riourik va laisser planer une période de doute, jusqu’à l’accession au trône de la dynastie Romanov, dont Pierre le Grand sera un grand architecte de sa réussite, notamment avec la bataille contre la Suède donnant lieu à la création de Saint-Pétersbourg signe de l’ouverture vers l’Europe. D’abord alliés, puis ennemis, la Russie et la France vont s’affronter, avec une première victoire Napoléonienne, puis une défaite de de dernier, entrainant une prépondérance de la Russie en Europe. Obnubilé par l’expansion de son territoire, la Russie en oublie son fonctionnement archaïque en termes de gestion interne, Alexandre II et III vont tenter des réformes pour pallier les lacunes, ces réformes étaient nécessaires mais les résultats seront en demi-teintes. Entrée dans la 1ère guerre mondiale pour venir en aide à la Serbie, la défaite de la Russie face à la Pologne sera cuisante, et dès 1917 des mouvements éclatent, témoins de la lassitude de la population face à ce guerres bien trop couteuses, Nicolas II est obligé d’abdiquer (la Russie devient une république, et conscient de la brèche, les bolcheviks vont s’y engouffrer et accéder au gouvernement. Une dictature est organisée, et force est de constater que le pays se rétablit, même si sous Staline de nombreuses personnes vont mourir. La 2nd guerre mondiale se symbolisera par une transgression du pacte de non-agression par l’Allemagne, les russes, aidés par les alliés, vont marcher sur Berlin, puis que le reste de l’Europe de l’Est avant d’y instaurer l’URSS qui sera caractérisé par une course à l’armement, et plus généralement une course face aux Etats-Unis, qui caractérise un duel entre deux superpuissance (crise de Cuba, guerre en Afghanistan, Pacte de Varsovie). Cependant après la chute du mur de Berlin en 1989, l’URSS est en déclin, et le gouvernement qui en hérite n’a pas eu les épaules pour le diriger, conduisant à l’effondrement du régime. Dans une période récente la Russie redressée et est caractérisée par un président pour le moins controversé notamment depuis les évènements avec l’Ukraine.