Hors Frontières

Sainte Lucie

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Sainte-Lucie, en anglais : Saint Lucia, est un État insulaire des Antilles. Située sur le bord oriental de la mer des Caraïbes, Sainte-Lucie fait partie des îles du Vent ; elle est située entre, au sud, les îles de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, au sud-est, la Barbade et au nord, la Martinique. Sa superficie est de 620 km2 pour une population estimée à 170 000 habitants. Sa capitale est Castries.

Sainte-Lucie est membre de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques (ALBA) depuis 2013.

Sa monnaie est le  Dollar de la Caraïbe

Environ 70 % de la population est catholique, 8 % adventiste du septième jour, 6 % pentecôtiste, 2 % évangélique, 2 % anglican et 2 % rastafari.

Nommée en l’honneur de Lucie de Syracuse, l’île est visitée pour la première fois par les Espagnols vers les années 1500. Les Européens essaieront ensuite progressivement de s’y implanter mais sans succès. C’est la France qui commença à établir une réelle colonie et signa un traité avec les Caraïbes en 1660. Néanmoins, l’île fut tout au long du XVII et XVIIe siècle principalement disputée entre la France et le Royaume-Uni, lequel en obtient le contrôle complet en 1814, avec le traité de Paris. Un gouvernement représentatif local est mis en place en 1924. Le pays devient indépendant le 22 février 1979, en tant que royaume du Commonwealth. Il adhère à l’Organisation des États de la Caraïbe orientale en 1981.