Hors Frontières

Sénégal

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 196 722 km2, le Sénégal autrement nommée République du Sénégal possède une population de 14 133 280 habitants.

La monnaie officielle au Sénégal comme dans plusieurs autres pays d’Afrique, est le franc CFA. Ces pays sont soit issus de la transformation de l’empire colonial français, soit issus des pays qui n’ont pas connu cet empire colonial.

La religion prédominante au Sénégal est la religion musulmane avec environ 94% de pratiquants. Minoritairement, il y a 5% de la population qui est chrétienne. Le dernier pourcent représentant des religions éparses.

Ayant une frontière terrestre commune avec la Guinée-Bissau, la Guinée, le Mali, la Mauritanie et la Gambie, et étant ouvert sur l’océan Atlantic, le Sénégal se traverse du Sud au Nord en approximativement six heures et quinze minutes et de l’Est en Ouest en neuf heures pour des distances respectives de 521 km de 671 km

Dakar en est la capitale. Les autres grandes villes sont : le Pikine et Touba.

D’un point de vue historique, l’aire sénégalaise commence le plus souvent durant la préhistoire et protohistoire  qui évoquent avant tout les cercles mégalithiques de Sénégambie ou les amas coquilliers artificiels, tels ceux de l’île de Fadiouth. Les peuplements se sont progressivement fortifiés pour parvenir à la création des premiers royaumes qui se sont crées au VIIème siècle, les Toucouleurs fondent le Tekrour, le Royaume du Namandirou, puis le Djolof. Avec des liens plutôt lointains avec l’empire du Ghana. La conquête coloniale débute dès la découverte de ces terres entre 1454 et 1456 par le navigateur vénitien Cadamosto pour le compte du Portugal. Les Portugais se lancent alors rapidement dans la traite des Noirs, mais ont dû faire face à la concurrence des négriers britanniques, français et hollandais à travers le commerce triangulaire. Le 20 août 1960, le Sénégal se retire de la fédération du Mali et proclame son indépendance. Le Sénégal et la Gambie s’unissent en 1982 pour former la Confédération de Sénégambie, mais celle-ci ne fut que théorique et n’a jamais été mise en application. Elle est finalement dissoute en 1989.