Hors Frontières

Sint Maarten

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 34 km2, Sin Marteen (Saint-Martin), autrement nommé Pays de Saint Martin appartient aux Pays-Bas et possède une population de 37 224 habitants.

La monnaie officielle à Saint-Martin est le Florin des Antilles néerlandaises dont le taux de change avec l’euro est le suivant : 1 EUR = 2,02 ANG.

La religion prédominante à Saint-Martin est le catholicisme avec près de 40% de la population qui y adhère, suivent les pentecôtistes avec 12% et les méthodistes 11%.

N’Ayant une frontière terrestre commune, mais disposant d’une frontière maritime ouverte sur l’Amérique du Sud et l’océan Atlantique, Saint-Martin se traverse du Sud au Nord et de l’Est en Ouest en vingt cinq minutes pour une distance de 15km. Le moyen de transport à privilégier reste le bateau, le vélo ou des engins tout-terrain.

Philipsburg en est la capitale.

D’un point de vue historique, la partie néerlandaise de Saint-Martin suit l’histoire de l’île sans distinction de la division franco-néerlandaise tu territoire. En 1959, Saint-Martin gagne le statut de territoire des Pays-Bas au sein des Antilles néerlandaises. La principale activité rapidement devenue le tourisme car les visiteurs sont attirés par les plages de sable blanc et son statut de paradis fiscal avec son port franc, son secret bancaire et ses casinos. Après des années de négociation entre les trois États du Royaume (les Pays-Bas, Aruba et la Fédération des Antilles néerlandaises), les électeurs ont été amenés en 2006 à voter par référendum sur la poursuite de l’union avec les quatre autres îles de la fédération ou leur séparation. Le 1er juillet 2007, l’État autonome de la Fédération des Antilles néerlandaises décide de sa dissolution et Saint-Martin devient un territoire autonome du Royaume des Pays-Bas. Initialement prévue pour le 15 décembre 2008, sa dissolution complète est effective depuis le 10 octobre 2010.