Hors Frontières

Tuvalu

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 26 km2, Tuvalu autrement nommé l’état des Tuvalu possède une population de 12 177 habitants.

La monnaie officielle des Tuvalu est le dollar tuvaluan (dont la production a été arrêtée en 1994) dont le taux de conversion avec l’euro est : 01,34TUD = 1€. Ainsi que le dollar canadien dont le taux de change avec l’euro est le suivant : 1,48AUD = 1€

La religion prédominante des Tuvalu, et quasiment la seule, est la religion de l’église de Tuvalu avec près de 97% de la population qui y adhère.

N’ayant aucune frontière terrestre commune car isolée entre l’océan Indien et Pacifique, mais disposant d’une frontière maritime ouverte sur l’Australie et les Etats-Unis, Tuvalu est un archipel, et comme pour l’ensemble des archipels, le meilleur moyen de transport reste celui fluvial.

Funafuti en est la capitale. Les autres noms de ses îles sont : Vaiaku et Motulalo.

D’un point de vue historique, les Austronésiens, dont font partie tous les Tuvaluans, sont parmi les plus anciens navigateurs pélagiques de l’histoire de l’humanité. Les Tuvalu sont habitées depuis le début du premier millénaire AV-JC. Et elles semblent avoir été peuplées par des populations polynésiennes (branche océanique des populations austronésiennes) en provenance de Samoa, qui était un centre de diffusion de cette culture. Les étroits et fréquents contacts maintenus avec les voisins gilbertins (de langue micronésienne) expliquent la population actuelle de Nui. Dans les années 1860, des missionnaires samoans de la London Missionary Society se sont installés sur l’île de Vaitupu en y apportant le christianisme et l’alphabétisation à travers des Bibles en langue samoane. Les îles portaient avant le nom d’ « iles Ellice ».

Bien qu’aucune colonisation n’ait été présente avant 1892, cela n’a pas empêché les marchands d’esclaves et les baleiniers de venir parfois dans ces îles pour en razzier la population ou en piller les ressources avant que le protectorat britannique ne soit mis en place en 1892. Ce protectorat est devenu par la suite la colonie des îles Gilbert et Ellice en 1916 par réunion des protectorats entre ces deux ensembles. En 1974, les différences ethniques et de développement dans la colonie poussèrent les Polynésiens des îles Ellice à voter pour la séparation avec les Micronésiens des îles Gilbert. C’est ainsi que dans l’année qui a suivi, les îles Ellice sont devenues la colonie britannique de Tuvalu avant que l’indépendance ne soit accordée en 1978 sous la forme d’un dominion. Formellement, les Tuvalu sont donc un Royaume du Commonwealth, avec pour chef d’État Élisabeth II des Tuvalu.