Hors Frontières

Zambie

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

D’une superficie totale de 752 614 km2, la Zambie autrement nommée la République de Zambie possède une population de 14 540 000 habitants.

La monnaie officielle en Zambie est le Kwacha zambien depuis 1968.

La religion prédominante est la religion chrétienne, et représente pratiquement la seule religion du pays (97% d’adhérents, donc 67% protestants et le reste catholique).

Ayant une frontière terrestre commune avec l’Angola, le Namibie, le Zimbabwe, le Mozambique, la Tanzanie, la République démocratique du Congo et le Malawi, mais n’ayant aucune frontière maritime car étant enclavé dans les terres, la Zambie se traverse du Sud au Nord en approximativement treize heures et trente-cinq minutes et de l’Est en Ouest en vingt heures pour des distances respectives de 1038 km de 1349 km

Lusaka en est la capitale. Les autres grandes villes sont : Ndola et Kitwe.

D’un point de vue historique, la Zambie est riche en terme de vestiges, les premiers peuples à y avoir vécu sont les Bochimans ainsi que les peuples bantoues. Le période précoloniale sera marquée par le développement du troc avec le commerce notamment du coton et du cuivre. Le pays sera divisé en plusieurs royaumes dont certains pratiqueront la traite des noirs. C’est également la période où des européens vont débarquer sur ces terres (18ème siècle). Initiée au Barotseland (région de Zambie), la tutelle britannique, d’abord par l’intermédiaire de la BSAC (Bristish South Africa Company) puis en 1924 sous le système du protectorat, s’étend à l’ensemble de la Zambie en lui fixant ses frontières actuelles, sous le nom de Zambézie du Nord puis Rhodésie du Nord. En 1891, le territoire, brièvement appelé Zambézie du nord, est administré par la British South African Company de Cecil Rhodes qui élimine la traite des esclaves. En 1911, une constitution est définie et les frontières de la Rhodésie du Nord sous administration de la BSAC, sont fixées. En 1923, la Rhodésie du nord devient un protectorat britannique sous le contrôle du Colonial office britannique alors que la Rhodésie du Sud devient une colonie autonome. Le 24 octobre 1964, l’indépendance de la Rhodésie du Nord est proclamée et devient la Zambie. Dans les années 1970, la Zambie est une base arrière des mouvements de libération et de guérilla de Rhodésie du Sud, de Namibie et d’Afrique du Sud. Dans les années 1980, l’économie du pays vacille et les années 1990 sont marquées par la chute des prix du cuivre et par les sécheresses.