Guillaume est l’auteur du blog « Week-end à… »  dans lequel il présente les sites touristiques incontournables des plus belles villes d’Europe. De retour d’une escapade citadine à Lisbonne, il nous donne sur son blog Week-end à Lisbonne  tous les tuyaux pour organiser un séjour dans la capitale portugaise ainsi qu’un parcours-découverte pour découvrir l’essentiel en seulement deux jours.

1°) Ce qu’il faut savoir avant de partir

  • Une carte d’identité ou un passeport est obligatoire pour aller au Portugal.
  • Lisbonne n’est pas une ville dangereuse. Méfiez-vous tout de même des pickpockets.
  • La Lisboa Card inclut un accès gratuit et des réductions à de nombreuses attractions touristiques. Elle permet aussi de prendre les transports en commun à volonté. Vérifiez si elle donne accès aux sites que vous souhaitez visiter et faites votre calcul pour savoir si elle est rentable pour vous ou pas…
  • Les jours fériés au Portugal : Nouvel an : 1 er janvier / Mardi gras : entre le 3 février et le 9 mars / Vendredi saint : entre le 19 mars et le 22 avril / Pâques : entre le 22 mars et le 25 avril / Fête de la liberté : 25 avril / Fête du travail : 1er mai / Fête nationale : 10 juin / Fête de Saint Antoine : 13 juin / Assomption : 15 août / Immaculée Conception : 8 décembre / Noël : 25 décembre
  • Pas besoin d’un adaptateur pour recharger votre téléphone, votre rasoir, votre sèche-cheveux…
  • Il y a un décalage horaire d’une heure avec la France. Quand il est 11h à Paris, il est 10h à Lisbonne.
  • Au restaurant, la charcuterie et les olives que l’on vous apporte au début du repas sont payants ! Si vous n’en voulez pas, laissez-les et ce ne sera pas facturé.
  • Le métro est composé de 4 lignes (lignes bleue, jaune, verte et rouge). Il permet de rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport.
metro

2°) Concernant l’hébergement…

Si vous êtes un voyageur à petit budget ou à budget moyen, vous ferez certainement comme moi et réserverez un lit dans le dortoir d’une auberge de jeunesse (il y a aussi des chambres mais c’est plus cher). Si vous voulez faire des rencontres, n’hésitez pas ! J’ai trouvé vraiment sympa de pouvoir échanger avec des voyageurs de différentes nationalités et c’est d’ailleurs grâce à ces rencontres que j’ai pu découvrir quelques bonnes adresses pour manger et pour sortir. L’auberge de jeunesse « Home Lisbon Hostel » est vraiment géniale. A 20€ la nuit, difficile de trouver mieux en plein centre-ville. L’auberge est située à 300 mètres de la Place du commerce et du métro (station Baixa-Chiado) ce qui est très pratique pour découvrir la ville. Le petit-déjeuner à 3€ est correct et le repas typiquement portugais de la Mama est à tomber !

 

3°) Quelques bonnes adresses pour manger…

Dans le quartier de Belém, je suis tombé par hasard sur « Os Jeronimos »…En sortant du monastère des Hiéronymites, j’avais super faim et j’avais le choix entre un MacDo et ce restaurant. Ma décision a vite été prise et je n’ai pas été déçu, un vrai coup de chance ! C’est simple mais efficace. Les tarifs sont un peu élevés mais le coin est tellement touristique que franchement, c’est correct. Accueil en français, on se croirait à la maison…ce n’est pas forcément ce qu’on cherche quand on est en vacances à l’étranger mais ce jour là, j’ai vraiment apprécié…

os-jeronimos-1

La deuxième bonne adresse (qui m’a été donnée à l’auberge de jeunesse) est la taverne « Sal Grosso » (Calcada do Forte 22) à 20 minutes à pied de l’auberge de jeunesse mais la station de métro Apolonia est à quelques pas du restaurant si vous êtes fatigués. C’est une super adresse pour goûter plein de spécialités portugaises car dans cet établissement, le principe est de partager ! Par contre, c’est petit et donc vite complet : pensez à réserver !

 

4°) Les sites touristiques incontournables

Ce monastère est classé à l’UNESCO et représente l’art manuélin dans toute sa splendeur. Sa construction, qui a débuté pendant le règne de Manuel 1er en 1496, a duré presqu’un siècle. Ici l’ordre monastique est celui de Saint Jérôme donc les marins et les souverains sont à l’honneur. L’église Santa Maria attenante au monastère ainsi que le cloître sont d’une beauté incomparable ! Le portail sud de l’église, très foisonnant, offre un bel exemple de l’œuvre de Boytac, tandis que le portail ouest, tout aussi majestueux, présente les portraits du commanditaire royal et de son épouse. Le cloître, très richement orné, est doté de galeries superposées qui font référence à l’iconographie religieuse et l’iconographie royale agrémentées de motifs végétaux foisonnants. La pierre d’Alcantara est mise en valeur par une restauration récente. Si vous n’aviez le temps de visiter qu’un seul site touristique lors de votre séjour à Lisbonne, c’est celui-là qu’il vous faudrait choisir !

Informations pratiques : Mosteiro dos Jerónimos, Praça do Império

Le monastère est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h30 d’octobre à avril et de 10h à 18h30 de mai à septembre. Le billet d’entrée coûte 10€.

mosteiro-dos-jeronimos-1
mosteiro-dos-jeronimos-2

Ce bastion muni d’une tour carrée de défense et de guet est classé à l’UNESCO. Encore une fois ici, vous pourrez admirer la splendeur de l’art flamboyant manuélin magnifié par des influences arabes et vénitiennes, à travers ce monument emblématique de l’époque des grandes découvertes. Un rhinocéros sculpté fait partie des stars des sculptures lisboètes : il représente l’animal qui fut envoyé au pape Léon X par Manuel 1er et qui inspira la gravure de Dürer. Après avoir gravi un escalier un peu étroit, vous profiterez d’une belle vue sur le Tage.

Informations pratiques : Torre de Belém, Av. Brasília

On peut visiter la tour de Belém du mardi au dimanche de 10h à 17h30 d’octobre à avril et de 10h à 18h30 de mai à septembre. Le billet d’entrée coûte 6€.

tour-de-belem
  • Museu dos Coches (Musée des carrosses)

Abrité dans d’anciennes écuries royales, ce musée présente une des plus belles collections de carrosses royaux au monde ! Ici, on apprend l’histoire des différents moyens de transport comme les chaises à porteur, on nous explique que les types de carrosses varient selon leur propriétaire ou leur fonction. Ainsi celui du Pape Clément XI est un modèle  où le luxe rime avec moulures, velours, soies, pourpres et or…J’ai vraiment apprécié cette visite car elle est ludique et qu’elle sort des classiques.

Informations pratiques : Museu Nacional dos Coches, Avenida da Índia nº 136

On peut visiter le musée des carrosses du mardi au dimanche de 10h à 18h. Le billet d’entrée coûte 8€.

L’elevador de Santa Justa est un ascenseur…mais vous vous en doutiez non ? La particularité de cet ascenseur de rue est qu’il a une petite ressemblance avec notre chère tour Eiffel. Contrairement à ce que l’on peut entendre dire, son concepteur Raoul Mesnier du Ponsard n’a jamais été l’élève d’Eiffel…Bref, cela n’a pas vraiment d’importance mais je tenais à le signaler tout de même. On peut monter dans cet ascenseur moyennant la somme de  5€ pour le trajet aller-retour vers la passerelle supérieure qui ne faut franchement pas le coup car la vue na rien d’exceptionnel ! Contentez-vous de contempler ce superbe ascenseur depuis la rue mais n’oubliez pas votre appareil photo !

Informations pratiques : L’ascenseur de Santa Justa se situe à l’intersection de la rue de Santa Justa et de la rue Áurea.

 

C’est ma place lisboète préférée. Elle est vraiment magnifique surtout sous un ciel bleu. Ici sont implantés les principaux ministères mais ce qui m’a le plus marqué est la boutique  « ViniPortugal » (située sous les arcades). C’est un passage obligé pour les amateurs de vins : on y teste les vins portugais qu’ils soient blancs ou rouges. Les dégustations sont tout à fait abordables ! J’y ai passé un très bon moment. La place est bien desservie par les transports en commun.

Informations pratiques : La praça do Comércio est une place du quartier de Baixa. Prenez le métro jusqu’à la station « Terreiro do Paço« .

praca-do-comercio-1
praca-do-comercio-2

Aujourd’hui, l’imposante église gothique est en partie en ruines (n’oubliez pas de lever la tête, surtout dans la nef : la voûte n’a pas résisté au séisme de 1755). Elle sert de cadre romantique au musée archéologique dans lequel vous pourrez voir entre autres des poteries de l’âge du bronze, des tombeaux médiévaux, des trésors précolombiens et même quelques momies impressionnantes.

Informations pratiques : Le couvent des Carmes est situé sur la place « largo do Carmo« . Il est généralement ouvert du lundi au samedi mais les horaires varient régulièrement. Pour être sûr des horaires d’ouverture, se renseigner auprès de l’office du tourisme de Lisbonne.

convento-do-carmo

Fado in Chiado

Qui dit Lisbonne dit fado ! Pour ceux qui ne connaissent pas, le fado est un style musical portugais avec des chants populaires au thème mélancolique. Bref, je voulais en écouter mais pas dans un bar, je ne voulais pas de formule dîner/spectacle mais simplement assister à un spectacle. Je suis allé au « Fado in Chiado » en début de soirée et j’ai passé un agréable moment. Le show a duré 50 minutes environ et m’a coûté 18.5 euros. C’est la première fois que j’écoutais du fado, je ne suis donc pas connaisseur mais les musiciens et le couple de chanteurs étaient au top ! Et puis le fado fait partie de la culture portugaise, je voulais donc me faire une petite idée des sons, de l’ambiance…Je n’ai pas été déçu !

Informations pratiques : Fado in Chiado, rua da Misericórdia 14

Le prix du spectacle (durée : 50 minutes) est de 18.5€.

fado-in-chiado

Museu nacional do Azulejo

Après avoir visité ce musée, vous saurez tout sur les azulejos ! Le terme « Azulejo » vient de « Al Zulaicha » en arabe qui signifie « pierre polie ». Ces carreaux de faïence font partie de la déco portugaise et on en voit un peu partout…Une découverte sympa et typique !

Informations pratiques : Museu nacional do Azulejo, rua da Madre de Deus 4

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Le prix de l’entrée est de 5€

 

Oceanário

A Lisbonne, on peut voir des requins et des pingouins ! Et si…mais pour les voir  il vous faudra aller à l’Oceanário qui est le deuxième plus grand aquarium d’Europe. L’architecture moderne du bâtiment lui donne un style vraiment à part. Comptez deux bonnes heures si vous souhaitez observer toutes les espèces qu’il héberge sans vous presser ! J’en ai pris plein les yeux,  super !

Informations pratiques : Oceanário de Lisboa, Esplanada D. Carlos I

L’Oceanário est ouvert tous les jours de 10h à 20h (19h l’hiver). Le prix de l’entrée est de 15€

Castelo São Jorge

Au fil des siècles, le château a été occupé par différents protagonistes qui ont laissé des traces, comme des vestiges wisigothiques ou des éléments du répertoire décoratif arabe. Les croisés ont rebaptisé ce château après l’avoir repris et donc depuis ce temps-là, il s’appelle Saint-Georges. Vue des jardins et des remparts, la vue sur Lisbonne est magnifique.

 Informations pratiques : Castelo de São Jorge, Rua de Santa Cruz

Le château est ouvert de 9h à 18h du 1er novembre au 28 février et de 9h à 21h du 1er mars au 31 octobre. Le prix de l’entrée est de 8.5€.

castelo-sao-jorge-1

J’espère que cet article vous aura motivé pour partir à la découverte de Lisbonne ! En ce qui me concerne, je garderai un excellent souvenir de mon séjour ! D’un point de vue culturel, j’ai appris pas mal de chose sur Lisbonne, son histoire, sa culture…J’ai également découvert une cuisine généreuse mais goûteuse et des gens vraiment sympas ! Pour mon prochain week-end, je choisirai certainement une autre ville portugaise…et pourquoi pas Porto ou l’Algarve (côte se trouvant au sud du Portugal) ? Pour de nouvelles aventures, rendez-vous sur Week-end à…