Nous entrons dans le centre ville de Budapest en Hongrie sous une pluie battante.

Nous nous rendons vers les thermes Széchenyi, les thermes les plus connus du pays.

Les thermes sont un peu excentrés.

Nous longeons un parc public.

Nous nous garons aux abords des thermes.

Nous entrons par l’entrée principale.

Les thermes coûtent près de 10 euros par personne, un tarif assez cher en Hongrie. Mais l’entrée dans laquelle nous nous trouvons comprend les soins du corps ; l’entrée des thermes publics se trouvent à l’arrière du bâtiment.

Les thermes louent également des affaires de bain.

Partout, les tarifs sont affichés.

Nous longeons le bâtiment.

Les thermes publics sont une institution dans la ville.

Nous nous rendons à l’intérieur.

Nous faisons d’abord un tour des lieux.

L’eau est à plus de trente degrés.

Nous descendons dans les vestiaires pour nous changer.

Nous passons un agréable moment.

Dans un coin des thermes, des gens jouent aux échecs.

Nous quittons les thermes ensuite.

Nous rejoignons notre hôtel qui se trouve dans le centre.

Nous payons la chambre 60 euros.

Nous avons une vue dégagée sur le stade et la ville.

Le lendemain matin, nous prenons la direction du centre ville.

Les rues de la ville sont propres.

Nous avons de la chance ; il ne pleut pas.

Nous prenons la direction du marché municipal.

Mais pour le rejoindre, nous devons emprunter un pont qui nous fait passer de l’autre côté de la rive du Danube.

Nous retournons dans le centre par un autre pont.

Nous nous garons dans une ruelle.

Nous nous dirigeons à pied au marché.

Le marché est une institution de la ville.

Ici, tous les produits sont frais.

Nous en arpentons les allées.

A l’extérieur, nous prenons une petite collation dans un café.

Nous prenons la direction du centre piéton.

Nous nous rendons à présent vers le fleuve.

Nous dépassons plusieurs bâtiments administratifs.

Nous décidons de faire une croisière fluviale. Nous payons 10 euros par personne.

Avant le départ, nous admirons le Danube, ce fleuve mythique.

Nous ne perdons pas une miette du spectacle.

Sur les deux rives, des merveilles sont à découvrir.

Mais le clou du spectacle reste le parlement.

Le bateau fait demi-tour.

Nous nous dirigeons vers l’aval du fleuve.

Nous retournons à quai.

Nous nous dirigeons à présent vers la cathédrale.

Nous découvrons la place centrale de la ville sur laquelle une grande roue a été érigée.

Une belle fontaine orne son centre.

Nous arpentons les allées d’un petit marché.

 

Nous arrivons à la cathédrale.

Nous nous dirigeons vers un magasin.

Nous faisons quelques achats.