En provenance de Cairnyan, en Ecosse, nous nous rendons à Larne en Irlande du Nord.

Nous naviguons avec la compagnie PO ferries ; la traversée coûte 73 euros pour un véhicule et deux personnes ; elle dure  2 heures.

Nous pouvons nous reposer dans le bateau.

Nous sommes invités à descendre.

C’est alors qu’une histoire incroyable nous arrive ; avant la montée dans le bateau, un agent de la sécurité privé en Ecosse nous questionne sur la présence d’armes dans la voiture ; il insiste trois fois avec le sourire ; nous lui répondons en insistant que nous ne possédons pas d’armes, même pas un couteau. Il nous autorise à embarquer, mais en arrivant sur place en Irlande du Nord, une dizaine de policiers nous attend ; en effet, l’agent de sécurité n’a pas été rassuré par nos réponses.

Nous sommes interrogés par les services secrets britanniques ; nous répondons aux questions sans pression, étant donné que nous savons que nous n’avons rien à nous reprocher ; nous leur expliquons ce que nous faisons et je leur précise à ce moment qu’il est dangereux pour un touriste de prendre le bateau en Grande Bretagne ; ils me demandent pourquoi ; je leur réponds : Un agent de sécurité nous suspecte ; il nous laisse entrer sur le bateau et vos services nous contrôlent une fois que nous sommes arrivés à destination ; imaginez qu’à notre place, des personnes eurent été mal intentionnées  ; que se serait-il passé ? Ils prennent conscience de l’absurdité de la situation et appellent directement e nEcosse pour sermonner l’agent de sécurité un peu trop zélé, mais peu compétent.

La fouille de notre véhicule dure moins de 5 minutes.

Les policiers s’excusent de nous avoir retenu et nous autorisent à quitter le port avec de grands sourires.

Nous prenons la direction de la ville de Belfast qui se trouve à une heure de Larne.

Une autoroute gratuite nous conduit immédiatement jusqu’à Belfast.

Nous entrons dans la ville.

Nous nous garons aux abords du marché central de la ville. Malheureusement, le site en en pleine rénovation.

Il ne nous reste plus qu’à prendre un café dans un bar local.

Nous continuons à pied jusqu’au centre ville.

Belfast est une belle ville, trop peu touristique à notre goût. Elle mérite plus de visiteurs.

Nous admirons une des tours les plus célèbres du pays.

La tour est une institution dans la ville.

Nous continuons notre avancée jusqu’au centre ville.

Nous prenons la direction de l’hôtel de ville.

Les rues de la ville sont animées.

Nous arrivons à l’hôtel de ville.

Nous prenons ensuite un taxi pour nous rendre jusqu’à la cathédrale Saint Anne.

Nous arrivons sur place ne moins de 5 minutes ; le chauffeur nous attend pour la visite.

L’entrée du site est payante : quelques livres.

La cathédrale à cette heure de la journée est vide.

Nous retournons avec notre chauffeur jusqu’à notre véhicule.

Nous pouvons enfin quitter la ville.

Nous prenons la direction du Nord, vers les Gobbins, une curiosité géographique.

Nous faisons une petite halte pour nous restaurer.

Nous entrons dans la campagne irlandaise, le long de la mer.

Nous entrons tout d’abord dans le Gobbins centre.

La visite des Gobbins, une sorte de chemin creusé sur les falaises doit irrémédiablement commencer par le centre où les visiteurs doivent acheter leurs tickets ; malheureusement, nous apprenons que le site est fermé pour rénovation. Nous ne pourrons pas le visiter.

Après une nuit dans une petite guest house, nous reprenons la route des Gobbins pour nus en rendre à l’extrême Nord.

Nous faisons une halte dans une ferme.

Nous reprenons notre route vers le village de Portmuck.

Nous arrivons sur place après avoir emprunté une route sinueuse.

Nous revenons sur nos pas pour prendre la route vers Carrick a Rede, une des attractions majeures du pays.

Il nous faut une heure de route pour rejoindre le site.

Les directions sont bien indiquées.

Le site se trouve non loin de la chaussée des géants, le site touristique majeur du pays.

Nous entrons sur le site.

Nous garons notre véhicule.

L’entrée coûte 15 euros par personne.

Il nous faut marcher 30 minutes pour rejoindre la traversée du pont en liane, qui est le point d’orgue de la visite.

La vue sur les côtes escarpées est superbe.

Chaque avancée nous permet de faire de belles découvertes.

Le pont en liane à traverser se trouve sous nos pieds ; nos tickets comportent une horaire à respecter : par palier d’une heure.

Nous empruntons à notre tour le pont.

Nous avons une vue dégagée sur les falaises environnantes.

Il est temps pour nous de faire demi-tour.

Nous reprenons notre véhicule pour rejoindre The Dark Hedge.

Nous arrivons en moins de vingt minutes sur le site dont l’entrée est gratuite.

The Dark Hedge est un lieu particulier où les arbres  revêtent une architecture osseuse intéressante.

Le lieu est également célèbre pour avoir servi de décors à la série Games of thrones.

Nous nous rendons ensuite sur le site de la chaussée des géants.

Nous nous garons sur le parking.

En ne nous arrêtant pas au visitor center, nous économisons l’entrée de près de 15 euros. Il nous suffit simplement de continuer tout droit ; mais cette technique est possible que lorsque le gardien a quitté son poste en début de matinée ou en fin de soirée.

Il nous faut marcher 20 minutes pour rejoindre la chaussée des géants.

Mais le chemin nous offre une vue splendide.

La chaussée des géants se trouve en contrebas de la descente.

Il nous faut encore traverser une route pour la rejoindre.

La mer est agitée, ce qui renforce le côté intéressant du site.

Après un léger effort de marche, nous arrivons sur le coeur du site.

Les pierres forment des blocs pentagonaux et hexagonaux.

Les blocs sont naturels ; ils n’ont pas été travaillés par l’homme.

Le soleil est en train de se coucher.

Nous ne loupons pas une miette du spectacle.

Derrière nous, la vue mérite également le détour.

Il est temps pour nous de quitter le site.

Nous louons une chambre dans un hôtel proche de la ville voisine.

Nous nous détendons en profitant d’un bon repas.

Nous passons une bonne nuit de sommeil.

Le lendemain matin, nous prenons un solide petit déjeuner.

Nous prenons ensuite la route de Londonderry qui se rejoint en deux heures de route.

La ville se trouve à l’extrême Ouest du pays.

Nous entrons dans la périphérie de la ville.

Nous devons en rejoindre le centre.

La circulation est dense arrivés à l’entrée du centre ville.

Nous nous garons face à une belle église.

Nous arpentons les rues du centre ville.

Nous visitons la cathédrale.

Elle est majestueuse.

Nous continuons notre découverte de la ville.

Nous décidons de prendre un irish coffee dans un bar ; l’ambiance est bonne.

Une pluie fine commence à tomber.

Nous faisons une halte dans un grand centre commercial.

Nous faisons ensuite quelques emplettes dans un autre magasin du centre ville.

Nous prenons ensuite notre véhicule pour nous rendre à Free derry, un des quartiers qui se situe en contrebas de la ville.

Le quartier fut célèbre suite aux attaques du dimanche sanglants entre l’armée anglaise et certains de ses habitants.

De hautes fresques parsèment la ville.

Nous nous enfonçons dans la ville.

Nous faisons connaissance avec ses habitants.

Face à nous, la ville de Londonderry.

Des panneaux indiquent les blessures de certaines victimes érigées en martyrs.

Nous prenons à présent la route vers la République d’Irlande.

Nous quittons la ville de Londonderry.

Nous traversons la campagne irlandaise et quittons le pays par une frontière invisible.

Nous entrons en Irlande.

Nous franchissons une frontière invisible.

Nous prenons la direction de l’Ouest.

Nous traversons la campagne irlandaise.

Nous faisons une halte pour manger un morceau.

Nous reprenons la route.

La route devient de plus en plus étroite.

Nous traversons de nombreuses petites villes.

Nous prenons la direction de Slieve League.

Nous faisons une halte.

Nous reprenons la route.

Nous entrons sur le site.

Nous choisissons d’effectuer la route qui mène aux falaises en voiture.

Nous nous garons.

Les falaises sont majestueuses.

Les falaises sont les plus impressionnantes du Nord de la République d’Irlande.

Les voyageurs sont nombreux à découvrir cette destination incontournable.

Nous passons bien une heure sur le site.

Nous retournons à notre véhicule non sans avoir au passage effectué quelques achats dans une boutique qui se trouve sur place.

Nous reprenons la route.

Nous faisons une halte dans un café local.

Nous nous dirigeons à présent vers la ville de Sligo.

Nous faisons le plein de notre véhicule.

Nous découvrons une merveille géologique.

Nous reprenons la route.

Nous entrons dans le secteur de Sligo.

Nous entrons dans la ville.

Nous nous garons aux abords du canal.

Nous visitons le centre.

Nous découvrons les restes d’une abbaye.

Nous nous rendons ensuite dans un pub traditionnel.

L’ambiance est bonne.

Les locaux nous accueillent avec le sourire.

Il est temps pour nous de reprendre la route.

Nous quittons la ville.

Nous prenons la route de l’Atlantique Sud.

Nous nous dirigeons vers la ville de Newport.

Nous faisons la connaissance d’un pêcheur à la mouche.

Le soleil commence à se coucher ; nous pressons le pas.

Nous arrivons à Newport.

Nous faisons quelques achats.

Nous buvons une bière dans un pub.

Nous avons réservé un hôtel dans la ville ; nous payons la chambre 50 euros.

Nous mangeons ensuite dans un restaurant de la ville.

Après une bonne nuit de sommeil, nous reprenons la route vers le Connemara.

Nous traversons la ville de Westport.

 

En provenance de Westport, nous nous dirigeons vers le Connemara.

Il s’agit d’une des plus belles régions du pays.

Nous entrons dans le Conemara.

Nous nous dirigeons vers le fjord de Kilary, dans la ville de Leenane.

Une fine pluie commence à tomber.

Nous admirons le fjord de Kilary.

Le Connemara peut se découvrir au travers d’un chemin touristique qui en fait le tour.

Un peu plus en amont, une compagnie propose une excursion dans le fjord.

Etant donné que le prochain bateau part une heure plus tard, nous avons le temps de découvrir un peu les paysages alentours.

Nous faisons une halte pour découvrir une vue sur le fjord.

Nous reprenons la route vers le Nord.

Nous prenons une bifurcation qui nous mène vers une ferme typique.

Sur le chemin, nous découvrons un paysage typique.

Nous continuons jusqu’à la fin de la route.

Nous arrivons à la Killary sheep farm.

Nous en visitons les installations.

Il est temps pour nous de retourner sur le parking duquel part le bateau en excursions dans le fjord.

Le ticket coûte 20 euros.

Nous découvrons le bateau.

Le bateau peut quitter le port d’embarquement.

Nous longeons les côtes de l’Irlande.

Le capitaine nous autorise à pénétrer dans sa cabine.

Le spectacle est grandiose ; nous découvrons le fjord d’une manière différente.

Nous nous rendons jusqu’aux limites de l’océan.

Nous faisons demi-tour.

Le bateau permet d’avoir une vue unique sur le Connemara.

Certaines falaises possèdent de petites chutes d’eau qui s’engouffrent entre les pierres.

Nous reprenons notre voiture.

Nous découvrons de beaux lacs.

Nous nous approchons de l’abbaye de Kylemore.

Elle se trouve face à nous.

Il nous faut parcourir quelques mètres pour entrer dans le parking  du site.

Il nous faut marcher quelques minutes pour rejoindre l’entrée.

Nous payons un peu moins de dix euros par personne.

Nous entrons sur le site.

Nous découvrons l’abbaye de près.

Nous entrons à l’intérieur.

Le coeur de l’abbaye est une sorte de musée.

Nous pouvons être au plus près des objets.

Les biens les plus fragiles sont protégés par des vitres.

  

La visite nous intéresse beaucoup.

La plupart des objets est d’époque.

Une belle horloge attire notre attention.

Nous décidons de nous rendre au restaurant du site.

Nous prenons la route ensuite vers l’extrême Ouest de la région.

Nous arrivons à Rynville ; nous faisons une halte au musée océanique.

Pour quelques euros, nous pouvons visiter le musée qui retrace l’historique de la région du Connemara.

Le musée est tenu par une homme d’une grande générosité.

Nous prenons ensuite du temps pour découvrir la péninsule.

Il est temps pour nous de prendre la route vers la ville de Clifden.

Mais avant d’arriver dans la ville, nous faisons une halte au parc national du Connemara.

L’entrée du site est gratuite.

Le site n’est pas tant intéressant, mais il permet d’effectuer de belles balades.

Nous repartons ensuite.

Il nous faut vingt minutes pour rejoindre la ville de Clifden.

Nous nous garons dans le centre.

La ville est agréable.

Nous terminons par quelques achats souvenirs dans les boutiques.

Il est temps pour nous d’emprunter la Sky road, une des plus belles routes de l’île.

Nous empruntons la partie la plus longue de la route.

A plusieurs moments, la vue est à couper le souffle.

Nous reprenons la route et nous nous dirigeons vers Galway.

Nous entrons à nouveau dans Clifden.

Nous prenons la route nationale.

Sur le chemin, nous faisons connaissances avec des habitants qui ramassent de la tourbe.

Face à eux, un lac magnifique.

Nous apprenons qu’ils louent des gites au coeur du Connemara ; nous acceptons d’y passer la nuit.

Nous nous installons.

Nous en profitons pour le reste de la journée à découvrir plus en profondeur la région.

Il s’agit d’un véritable régal pour les yeux.

Le lendemain matin, après avoir arpenté les sentiers du Connemara, nous repartons en direction de Galway ; une journée de repos nous a fait du bien.

Nous nous approchons de la ville.

Nous entrons dans la ville.

Nous découvrons en premier lieu la cathédrale.

A l’intérieur, une messe y est donnée.

Nous jetons sur la cathédrale un dernier regard.

Nous visitons ensuite le centre ville.

Les rues sont colorées.

Nous prenons notre dîner dans une pizzeria.

Il est temps pour nous de quitter la ville.

Nous avons pris une chambre dans une petite ville du comté de Galway.

Le lendemain, nous prenons un solide petit déjeuner.

Nous quittons ensuite le comté de Galway.

Les enfants se rendent à l’école.

En provenance de Galway, nous entrons en Irlande du Sud. Nous prenons la route vers les falaises de Moher.

Sur la route, nous faisons une halte pour découvrir une magnifique vallée qui se situe en contrebas.

Nous reprenons la route.

Nous traversons plusieurs petites villes.

Nous arrivons dans la ville de Ballyvaughan.

Nous prenons la route vers les grottes Aillwee.

Nous nous garons sur le parking.

Le site comprend les caves ainsi qu’une fromagerie ; nous la visitons en premier lieu.

Nous rencontrons ensuite la directrice.

Nous prenons notre véhicule pour rejoindre les caves qui se trouvent un peu plus en hauteur.

Nous entrons dans le centre pour les visiteurs.

Une guide nous est attribué.

Les grottes sont magnifiques.

Elles sont encore préservées.

Nous passons un agréable moment en compagnie de la guide qui nous abreuve de son savoir.

Il est temps pour nous de repartir.

Les falaises de Moher ne se trouvent qu’à quelques kilomètres.

La route devient de plus en plus sinueuse.

Nous nous garons sur le parking.

Nous arrivons sur le site.

Nous faisons connaissance avec des vaches irlandaises.

Sur le site, une vieille femme joue des airs traditionnels.

Et ce, même sous la pluie.

En faisant quelques pas, nous apercevons les falaises qui se dressent face à nous.

Les pieds dans la boue, nous les longeons.

Nous nous en approchons au plus près.

Il nous faut arpenter un chemin rendu difficile par les pluies qui se sont abattues sur nous.

Après une heure passée sur le site, nous faisons une halte devant nos amies les vaches irlandaises.

Nous faisons un petit tour dans le centre d’accueil pour les visiteurs.

Nous prenons la route vers Lehinch.

Nous nous arrêtons pour manger dans un restaurant local.

Nous reprenons la route.

Nous n’entrons pas immédiatement dans la ville ; nous découvrons en amont, le paysage qui se dresse devant nous.

Nous nous rendons dans la ville.

Après nous être garés, nous nous dirigeons vers la plage.

Nous découvrons ensuite le centre ville.

Nous repartons ensuite. Nous nous rendons dans la ville de Limerick.

Nous empruntons une autoroute.

Nous entrons dans la périphérie de la ville.

Nous nous dirigeons vers le centre.

Nous prenons un café bien mérité.

Nous découvrons ensuite le centre.

Nous arpentons de nombreuses ruelles piétonnes.

Nous arrivons dans le coeur de la ville.

Nous écoutons un chanteur talentueux.

Nous nous dirigeons vers le fleuve qui traverse la ville.

Nous avons une vue dégagée sur l’autre rive.

Il est temps pour nous de repartir.

Nous avons réservé une chambre au Radisson blue de la ville.

Le soir, nous nous restaurons au restaurant de l’hôtel.

Le lendemain matin, nous prenons un bon petit déjeuner.

Nous prenons ensuite la route vers Kilkenny.

Il nous faut quatre heures pour rejoindre la ville.

Nous faisons une halte dans un petit village.

Nous effectuons quelques achats.

Nous repartons ensuite.

Nous arrivons aux abords de grottes, mais nous décidons finalement après avoir entendu que nous devons patienter près d’une heure pour les visiter de faire demi-tour.

Nous reprenons la route vers Kilkenny.

Nous entrons dans la ville.

Nous buvons un café.

Nous visitons une vieille église.

Nous nous rendons ensuite découvrir la cathédrale de la ville.

Nous retournons au centre ville. Nous prenons notre voiture pour rejoindre le château.

Nous avons de la chance de trouver une place à proximité.

Nous nous rendons ensuite dans le centre.

Nous faisons connaissance avec des compagnons du devoir.

Nous reprenons notre découverte de la ville.

Nous nous rendons dans une petite ruelle dans laquelle se trouvent de nombreux restaurants.

Une affiche prévient les parents de surveiller leurs enfants.

Il est temps pour nous de quitter la ville.

Nous prenons la route vers Waterford.

Nous entrons dans la ville.

Nous nous garons dans le centre.

Nous visitons la place centrale.

La ville est agréable.

Il est temps pour nous de quitter la ville.

Nous prenons la route vers la ville de Rosslare.

Etant donné que la ville est une porte de sortie de l’Irlande par ferry, de nombreux camions circulent.

Nous arrivons aux abords de la ville.

Nous entrons dans le port.

Nous avons deux heures à patienter ; nous entrons dans le hall prévu pour accueillir les voyageurs.

Dans la soirée, nous sommes appelés à embarquer.

Nous quittons ainsi la République d’Irlande.

De nuit, nous traversons le Pays de Galles.

 

L’autoroute est directe jusqu’à l’Angleterre.

Ainsi que l’Angleterre et ses petites routes pour rejoindre le port de Pool, au Sud du pays.

Nous faisons une halte dans une station service, mais cette dernière est fermée.

Nous rejoignons le port de Pool.

Nous voyageons avec la compagnie Condor ferries ; la traversée dure 3 heures et coûte 286 euros pour deux personnes et un véhicule.

Nous assistons au départ depuis le pont supérieur.

Nous arrivons à Guernesey alors que le jour s’est levé.

Les côtes de la capitale Saint Pierre apparaissent.

Nous quittons le port.

Nous entrons dans le centre de la ville.

Nous rejoignons immédiatement Hauteville house, la maison dans laquelle a habité Victor Hugo.

La maison se trouve dans les hauteurs de la capitale.

Chaque pièce renferme des trésors historiques et culturels.

Chaque étage a été conçu suivant les aspirations de l’auteur ; nous admirons la vue depuis une sorte de balcon.

Nous continuons notre découverte des lieux.

Une sorte de spatio permet à la maison de baigner dans une lumière douce.

Chaque recoin a été soigneusement aménagé.

Nous prenons notre voiture et circulons en direction de l’aéroport.

Nous traversons de nombreux petits villages.

Nous longeons l’aéroport en direction de Mint Brasserie, une brasserie traditionnelle qui prépare la Bean jar la spécialité locale et traditionnelle de l’île. Elle se trouve à Le Gron à St Saviour et est joignable au 0044 1481 266556.

Nous nous garons.

L’endroit est typique.

Nous dégustons enfin la spécialité de l’île.

Nous reprenons la route en direction du coeur de l’île, afin de découvrir un artisan qui fabrique son propre fromage de chèvre.

Nous empruntons des ruelles de plus en plus étroites.

Nous avons rendez-vous avec Peter et Maddy Girar au Le Douit Beuval à St Pierre du Bois. Ils sont joignables au 0044 14 81 26 30 53.

L’homme nous accueille.

Nous passons un bon moment avec les chèvres, dans un pré.

L’homme nous présente ensuite toute la gamme de produits qu’il vend.

Mais, pour arrondir les fins de mois, l’homme est également un ébéniste reconnu.

Nous prenons la route en direction de Torteval.

Nous découvrons une côte escarpée.

Nous continuons à longer la mer.

Nous découvrons quelques fortifications intéressantes.

Le bord de mer donne lieu à de belles ballades.

Nous reprenons la route après avoir mangé un morceau dans un petit restaurant. Nous nous rendons à présent vers le domaine de la Rocquette cidrerie.

Nous sommes accueillis par le propriétaire des lieux.

Nous avons un rendez-vous avec James Meller pour Rocquette Cider Co. Ltd. Il est joignable au 00 44 (0) 1481 234111. La cidrerie a pour site Web Web : www.rocquettecider.com  Son adresse se situe dans la rue des Fauxquets, Castel.

La cidrerie est une des fiertés de l’île.

Nous pouvons enfin déguster ce délicieux breuvage.

Nous passons un long moment avec le propriétaire qui parle couramment le Français.

Nous prenons ensuite la route qui nous mène vers un des nombreux dolmens de l’île.

L’entrée au dolmen Le Déhus est gratuite.

Nous reprenons la route en direction de Saint Pierre.

Nous longeons pour cela la côte.

Nous nous garons sur le parking qui se trouve près du port.

Il nous faut marcher quelques mètres pour acheter des tickets de bateau à la compagnie Trident compagnie.

La traversée aller-retour coûte 15 euros.

Nous en profitons pour découvrir le port de Saint Pierre.

Toujours à Guernesey, nous nous apprêtons à rejoindre l’île d’Herm.

Le bateau arrive. il faut savoir qu’il faut compter 20 minutes de traversée et se présenter au moins 10 minutes avant le départ. Les départs à Herm sont à 08:30 10:30 12:15 14 ; 15 15:15 17:15 et les retours  sont programmés à 09:00 10:50 12:35 14:35 15:35 17:35. L’adresse de l’embarcadère est waybridge clock tour sur le front de mer à St Peter Port

Nous prenons place dans le bateau.

Nous admirons les alentours.

Le soleil est agréable.

Nous voyons les côtes de l’île d’Herm.

Le port de débarquement s’offre à notre vue.

Nous descendons.

Nous rejoignons à pied le coeur de l’île.

La vue est exceptionnelle.

Les déplacements sur l’île se font généralement à pied ; quelques quads sont présents, mais ils sont réservés aux professionnels qui y travaillent.

Nous arrivons dans une espèce de petit port. Il se trouve non loin de l’unique hôtel de l’île.

Toute la vie économique de l’île se réduit à une petite place.

Nous en profitons pour prendre une petite collation.

Nous continuons notre visite de l’île.

Nous faisons la connaissance avec une des responsables du tourisme sur l’île. Elle accepte de nous prendre sur son quad pour nous faire visiter l’île.

La traversée de l’île dure 10 minutes.

Nous nous promenons sur la partie sauvage de l’île.

Nous retournons sur la place centrale de l’île.

Nous avons la chance d’assister à une petite fête de quelques centaines de personnes.

Il est temps pour nous de rejoindre le port de débarquement que nous avions emprunté en début d’après-midi.

Nous patientons moins d’une vingtaine de minutes.

Nous quittons l’île d’Herm.

Nous retournons depuis l’île d’Herm au port de Saint Pierre.

Nous prenons notre véhicule pour nous diriger vers notre hôtel : Le Saint Pierre Park hôtel et golf.

L’hôtel est splendide ; en plus, la direction a accepté de nous faire un prix ; nous payons 80 euros la chambre au lieu des 200, tarif de la nuitée en haute saison.

Le soir, nous mangeons à la brasserie de l’hôtel.

Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, nous prenons un solide petit déjeuner.

Nous reprenons ensuite la route vers le centre de la ville.

Nous avons quelques heures pour le visiter avant notre départ vers Jersey.

Nous en faisons rapidement le tour.

Nous nous garons dans le centre.

Nous visitons une belle église.

Nous arpentons l’avenue principale.

Il est temps pour nous de rejoindre le port pour prendre notre bateau vers Jersey.

Nous nous éloignons des côtes de Guernesey.

En provenance de Guernesey, nous nous rendons à Jersey.

La traversée dure 1 h 30 minutes et s’effectue avec la compagnie Condor ferries ; la traversée pour une voiture te deux personnes coûte 150 euros.

Les côtes de Jersey apparaissent.

Nous voyons le port de la capitale : Saint Hélier.

Nous quittons le port sans être contrôlé.